A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Oct 2017 3:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Polygamie à la préhistoire
Message Publié : 06 Oct 2003 19:38 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2003 10:41
Message(s) : 366
Localisation : N France / Elancourt
Citer :
salmanasar
Il y a quelques semaines une étude génétique est arrivé à la conclusion,qu'au Paléolithique les sociétés humaines étaient polygames.La conclusion de cette étude n'est pas si surprenante que ça,car certains archéologues et anthropologues étaient déjà arrivés à cette conclusion en se rendant compte que dans des tombes datant de cette époque,ils avaient découverts des hommes enterrés avec deux ou trois femmes,ce qui les avait poussé à émettre la possibilité que les anciennes sociétés étaient polygames;ce que semble confirmer l'étude génétique en question.

durallo
l'homme est naturellement polygame.
la monogamie fut pour appaiser les tensions sociales!

_________________
Oncques ne rebrousse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Oct 2003 21:45 
COMMENT CA L'HOMME EST NATURELLEMENT POLYGAME!!!
croyez vous que sans la pression sociale les femmes ne le seraient pas? vous croyez que les femmes n'aiment pas batifoler voir des beaux hommes .. c est vraiment du n'importe quoi cette theorie.. sur quoi se base t-elle: du fait que l'homme a "toujours" eu plusieurs femmes et qu'elle avaient certainement pas leur mot a dire et devaient rester soumises.. meme de nos jours une femme qui aime le sexe se voit qualifier de mots incoherents comme pour dire que c'est pas le role de la femme d'aimer le sexe.. !!!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Oct 2003 21:51 
Il faut remettre les choses dans l'ordre. Ils parlent de la préhistoire!!
Non pas forcément de leur idées actuelles(je parle de notre siècle).
Le sujet sur la polygamie devrait peut être placer plutôt sur le forum des moeurs, celà choquerait moin les ames sensibles :wink:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Oct 2003 19:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
iliana a écrit :
COMMENT CA L'HOMME EST NATURELLEMENT POLYGAME!!!
croyez vous que sans la pression sociale les femmes ne le seraient pas? vous croyez que les femmes n'aiment pas batifoler voir des beaux hommes .. c est vraiment du n'importe quoi cette theorie.. sur quoi se base t-elle: du fait que l'homme a "toujours" eu plusieurs femmes et qu'elle avaient certainement pas leur mot a dire et devaient rester soumises.. meme de nos jours une femme qui aime le sexe se voit qualifier de mots incoherents comme pour dire que c'est pas le role de la femme d'aimer le sexe.. !!!

Par ce que l'homme peut feconder plusieurs femmes et la femme peut etre feconder que par un seul homme!

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Oct 2003 15:46 
La femme peut etre fecondee par un seul homme mais peut quand meme avoir des partenaires multiples dans le cas d'un consentement ( ce qui est rarement le cas) .. donc si elle a plusieurs partenaires elle sera fecondee de toute les manieres.. bien a vous


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Oct 2003 23:45 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Juil 2003 22:25
Message(s) : 76
Assumer que l'humain est naturellement polygame m'apparait assez hâtif. Sur quoi se base-t-on? Le fait que certains animaux le soient? Et les espèces reconnues comme étant essentiellement monogames, qu'en fait on?

_________________
J’aime les gens distraits ; c’est une marque qu’ils ont des idées et qu’ils sont bons ; car les méchants et les sots ont toujours de la présence d’esprit.
Charle-Joseph de Ligne


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Oct 2003 17:05 
je comprends fortement que nous parlons de la prehistoire.. certainement que le fait de devoir se nourrir devait l'emporter sur les preoccupations sexuelles et les envies de chacun.
ce que aislinn a oublie de mentionner sont les suivantes: ( j'ai fait la recherche sur internet par rapport au groupe suisso-italien qui a fait cette decouverte):

"'étude démontre également que, dans le lointain passé, l'évolution démographique des femmes et des hommes est marquée par une forte différence. Ainsi, les populations féminines semblent avoir subi un accroissement important dès les premiers millénaires suivant l'apparition de notre espèce, au moment où a débuté la colonisation du globe. La croissance de la diversité des populations masculines a eu lieu bien plus tard, peut-être avec l'apparition de la sédentarité ou lors de l'invention de l'agriculture.

De plus, les populations féminines ont subi des augmentations démographiques très différentes suivant les régions du globe. Les plus anciennes datent d'il y a 70 000 ans et se trouvent en Afrique. Selon les chercheurs, cela ne correspond pas aux calculs concernant les populations masculines. D'où l'hypothèse d'une période de polygamie masculine pour expliquer cet écart. L'hypothèse est d'ailleurs corroborée par des données éthologiques et ethnographiques"

de ce fait la polygamie a la prehistoire s'explique par cette hypothese et non pas par le fait que l'homme polygame l'est naturellement.

deuxieme point que je tiens a souligner,est que la phrase suivante qui m'a quelque peu interpelle: " l'homme est naturellement polygame et la monogamie fut pour apaiser les tensions sociales".. seul un homme peut avoir ecrit ce genre d'idiotie pour valoriser le droit qu'il se donne sur la femme et le droit qu'il se donne de controler sa sexualite.. ( ce que je conviens ne fais pas parti du debat sur la polygamie a la prehistoire) d'ou monsieur aislinn , vous auriez du preciser qu'il etait possible qu'il y avait plus de femmes a cette epoque que d'hommes.

de meme autre hypothese qu'il pourrait etre avance: du fait que la population prehistorique dans le monde ne devait pas compter de nombreux individus et que la population devait se reproduire pour pouvoir survivre face a la nature, aux famines ainsi que les guerres. il serait donc necessaire de pouvoir avoir plusieurs femmes pour assurer le peuplement d'un groupe d'humain.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Mai 2004 20:09 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 17:38
Message(s) : 72
A une époque où la population humaine et par la même occasion celle d'une tribue sont fragile, la polygamie est une question de survie. Comme il a été dit l'homme peut féconder plusieurs femmes sur un laps de temps très court et renouvellé quotidiennement s'il le faut (l'origine de la rapidité de la jouissance de l'homme vient certainement de cet état: le reproducteur), la femme quant à elle porte un enfant pendant 9 mois (donc non fertile pendant cette période).
Ce que j'avance n'enlève en rien le coté sentimental des relations hétérosexuelles, l'homme semble poussé dans de nombreux cas vers la monogamie sentimentale (ex: les favorites des harems). L'affection semble être difficilement divisible, le sexe/reproduction peut être partagé sans difficulté.

PS: il existe néanmois des gens qui divisent "l'amour", ainsi plusieurs partenaires répondent à leurs attentes, le cumul de ces partenaires seraient comme le partenaire idéal.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : polygamie naturelle ?
Message Publié : 18 Oct 2004 23:10 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Oct 2004 22:27
Message(s) : 33
Je pense avec regret que la société moderne devient de plus en plus polygame. Je m'explique : sans avoir les chiffres on peut considérer que nettement moins de femmes ne se remarient pas après un divorce et refondent une famille alors qu'un grand nombre d'homme en proportion le font. (Je suis marié, fidèle et n'ai aucune intention de divorcer un jour :roll: ).

Après savoir si il s'agit là de quelque chose de naturel, je pense que par définition l'Homme ne l'est pas.
Les enjeux des populations préhistoriques n’étaient pas ceux d’aujourd’hui, et donc cela ne m’étonnerai pas que l’Homme aie connu un passé très polygame. Mais aujourd’hui il me semble s’être suffisamment élevé, ainsi que sa compassion, pour apporter plus de sentiments dans ces relations que se soit dans les sentiments amoureux au sein d’un couple, ou envers ses voisins. Ne trouverait on pas inhumain et pourtant naturel d’abandonner les plus faibles à leur destin parce que c’est NATUREL ? C’est la peut être ce que nous apprend l’histoire.
Je ne suis pas historien n’y même littéraire donc je vous prie de m’excuser pour les fautes d’orthographe :oops: . merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Oct 2004 18:25 
Est-ce que la vie des hommes préhistoriques ne se rapproche pas plus de la vie des animaux qui vivent en meutes?
Est-ce qu'il n'y avait pas un ou des mâle dominants qui fécondaient les femmes; les autres étant privés de leur sexualité. C'est une hypothèse aussi.

Maintenant, l'Homme est quand même porté vers la monoganie naturellement, qui lui procure une stabilité affective. De plus si l'on regarde la sexualité humaine, elle n'est pas vraiment axée vers la reproduction à contrario des animaux qui ont leur période de rut. L'Homme s'accouple en permanence. Déjà aprés les règles, la femme est sexuellement trés active et pourtant, elle n'est pas fécondable. Dire que l'homme recherche à tout pris à se reproduire est par la même un non sens.

On peut imaginer que vu le nombre des femmes (supérieur à celui des hommes); certains en prennent quelques unes sous leur protection sans pour autant avoir des relations sexuelles; il s'agissait peut être même de leur fille. Je trouve que certains scientifiques ont la conclusion facile; sans doute pour se rendre intéressants ou se mettre en ligne de mire


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Oct 2004 19:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 8:31
Message(s) : 423
Localisation : Val d'Oise
Anonyme a écrit :

Maintenant, l'Homme est quand même porté vers la monoganie naturellement, qui lui procure une stabilité affective.

Ce qui est contredit par le nombre d'aventures extraconjugales ou par les harems. Ne serait-ce pas des siècles de religion qui auraient amené l'homme à la monogamie ?

Anonyme a écrit :
De plus si l'on regarde la sexualité humaine, elle n'est pas vraiment axée vers la reproduction à contrario des animaux qui ont leur période de rut. L'Homme s'accouple en permanence.

Que savez-vous de la sexualité de Cro magnon ?

Anonyme a écrit :
Déjà aprés les règles, la femme est sexuellement trés active et pourtant, elle n'est pas fécondable.

D'où l'interet de la polygamie.
Anonyme a écrit :
Dire que l'homme recherche à tout pris à se reproduire est par la même un non sens.

Employez donc l'imparfait, c'était il y a environ 10 000 ans ! Qu'est-ce qui vous permet de justifier cette assertion ?
Anonyme a écrit :
On peut imaginer que vu le nombre des femmes (supérieur à celui des hommes);

C'était il y a environ 10 000 ans ! De plus l'INSEE n'existait pas encore :D

Anonyme a écrit :
Je trouve que certains scientifiques ont la conclusion facile; sans doute pour se rendre intéressants ou se mettre en ligne de mire

No comment !

Jean


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Oct 2004 5:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 8:31
Message(s) : 423
Localisation : Val d'Oise
Anonyme a écrit :
je voulais ouvrir un débat

Mais il faudrait que l'on puisse vous suivre. Or vous mélangez allègrement le présent et la préhistoire ou encore vous recherchez la vie préhistorique à partir des critères de la vie actuelle.

Anonyme a écrit :
la Science n'avance-t-elle pas comme cela.

Ce n'est pas mon avis. Le science part d'une expérience ou d'un fait concret et cherche l'explication. Une fois trouvée, la science cherchera à repoduire le phénomène chaque fois qu'elle le peut.
Certaines sciences ne peuvent agir ainsi, l'astronomie par exemple.
Quant à la recherche historique, est-ce une science ou une méthode ?

Anonyme a écrit :
Les aventures extraconjugales ne sont pas contradictoires ......... une favorite.

Anachronisme dont je suis un peu à l'origine. Je voulais simplement répondre à votre affirmation :
"Maintenant, l'Homme est quand même porté vers la monoganie naturellement," et dire que rien n'était moins sûr.

Quant au fond du sujet même, il me semble ne pas être objet de discusion. Il part d'une étude génétique. C'est un fait concret et indiscutable sauf à faire une contre-étude ce qui n'est pas de mon ressort, je n'en ai n'y les compétences ni les moyens. Donc je l'admets jusqu'à preuve du contraire.
Savoir si nous sommes devenus monogames par essence ou par contrainte est plus difficile car les 2 systèmes existent toujours suivant les régions ou les religions et ceci semble privilégier l'hypothèse de la contrainte. Il faudrait voir à partir de quelle époque le mariage unique est apparu dans les diverses religions. Mais peut-on encore trouver une bible telle qu'elle était au second siècle avant tout les remaniements du moyen-âge ?

Jean


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : puisqu'on parle de préhistoire
Message Publié : 27 Oct 2004 7:06 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
A une époque préhistorique (date: moins une dizaine d'années pendant JC---hirac) , dans une région d'Europe occidentale, deux veuves et leurs enfants respectifs ont dirigé le rituel funéraire d'un chef de tribu ...

plus sérieusement, si on définissait la polygamie ?

- s'agit-il de "mariage" officiel, au sens qu'on lui donne en ce lieu et à cette époque (reconnaissance du lien "nuptial" par la société)

-s'agit-il simplement des relations sexuelles, fécondes ou non ? (contrexemple chez nous aujourd'hui: quelqu'un qui a une maitresse n'est pas dit polygame)

- s'agit-il de la définition d'une famille élargie avec "pater familias" assurant la protection d'un ensemble de personnes plus faibles par rapport à l'environnement -dont les femmes et les enfants - en échange (ou pas) de relations sexuelles assurant (ou pas) sa descendence ?.

Cavana a écrit un roman se passant à la préhistoire ("la déesse mère"), dans une tribu dominée par les femmes, et où les hommes ne travaillent pas, mais sont seulement des esclaves sexuels, chaque femme en ayant plusieurs à son service, la monoandrie étant réservée à la reine, jusqu'à ...

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Oct 2004 7:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 8:31
Message(s) : 423
Localisation : Val d'Oise
dédé a écrit :
plus sérieusement, si on définissait la polygamie ?
...


Dans le contexte de cette discussion, et d'après ce que j'ai compris, il ne s'agit pas de mariage au sens cérémonie.
La question n'a de sens que pour expliquer le développement de la population.
La question me semble être : l'homme du paléotitique (qui se termine avec la dernière glaciation en 9 000 ACN) procréait-il avec une seule femme ou avec plusieurs.

Autre question : à cette époque, l'homme connaissait-il le mécanisme de la fécondation (j'aurai tendance à dire non) ou agissait-il pas instinct ?

Jean


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Science ?
Message Publié : 29 Oct 2004 16:23 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Oct 2004 22:27
Message(s) : 33
Citer :
Ce n'est pas mon avis. Le science part d'une expérience ou d'un fait concret et cherche l'explication. Une fois trouvée, la science cherchera à repoduire le phénomène chaque fois qu'elle le peut.

Ceci est une définition me semble-t-il réductrice d'une science expérimentale. La science a perdu toute espoir d'une reproductibilité parfaite, la causalité n'est pas vraiment un principe absolu, les suppositions et les aproximations sont obligatoires. Une fois trouvé lol, Le minimum est de chercher à produire les possibilités où ça ne marche pas justement. C'est bien là où je perçevrai la perversion de certains archéologues, mais ce n'est là que mon impression.
Citer :
Quant à la recherche historique, est-ce une science ou une méthode ?

Je ne suis pas préhistoirien, plutôt science "physique", mais j'en voie suffisamment au travail où ce débat reviens trés souvent sur le tapis. Une conclusion vers laquelle on tend de plus en plus chez nous est que l'archéologie est une science humaine qui utilise de plus en plus de technique (ce n'est pas pour ça qu'elle en devient plus une science à mon avis).
Cela dit ce débat est loin d'être épuisé, de plus il m'intéresse ayant beaucoup de mal à me positionner. Je crée donc un nouveaux sujet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 63 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB