A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2018 17:30

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1062 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69 ... 71  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 15 Jan 2018 19:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Jerôme a écrit :
Je ne suis pas marxiste et ne veux pas défendre le marxisme ni les marxistes mais tout de même je me pose une question : Pol Pot et ses Khmers rouges n'avaient ils pas dérivé très loin du marxisme originel ? Je me demande si on ne peut pas voir dans leur idéologie une sorte de d'ultra nationalisme quasi raciste plus proche du fascisme que des idées du philosophe allemand. Je rappelle qu'à la base de la pensée de Marx on trouve quand même l'idée que la classe ouvrière fera la révolution dans un pays développé et de plutôt très développé !
Déjà, on peut se poser la question, en rapport avec la lutte de la classe ouvrière/la dictature du Prolétariat, de la révolution bolchevique dans un pays, la Russie, qui, en 2017, compte en son sein moins de 10% d'ouvriers et surtout des paysans.
Je pense que c'est une question idéologique, surtout, à savoir le changement radical d'une société et son système oppressif, à savoir les possédants, les "riches", l'Etat-complice etc.
Sans être marxiste, lorsqu'on étudie l'Histoire, on peut difficilement nier que le Pouvoir a souvent été entre les mains d'une oligarchie : pas étonnant que des mouvements de contestation aient pu naître dans des pays sous-développés.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 21:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6841
Jerôme a écrit :
Je ne suis pas marxiste et ne veux pas défendre le marxisme ni les marxistes mais tout de même je me pose une question : Pol Pot et ses Khmers rouges n'avaient ils pas dérivé très loin du marxisme originel ? Je me demande si on ne peut pas voir dans leur idéologie une sorte de d'ultra nationalisme quasi raciste plus proche du fascisme que des idées du philosophe allemand. Je rappelle qu'à la base de la pensée de Marx on trouve quand même l'idée que la classe ouvrière fera la révolution dans un pays développé et de plutôt très développé !

Vous avez tout à fait raison. Pol Pot et ses sbires étaient très loin de l'orthodoxie marxiste lorsqu'ils ont pondu cette idée du retour à "l'homme naturel" (je ne sais pas comment appeler ça : quelque chose comme le mythe du bon sauvage khmer...) :rool:

Ils avaient complètement pété les plombs, et la mise en oeuvre de leur vision folle ne pouvait que déboucher sur la famine et sur l'orgie de meurtres - et de tortures pour rééduquer les récalcitrants supposés - qu'indique Robert Spierre.

@Robert Spierre : vous avez mis par inattention la date de 2017, pour la révolution russe ! :wink:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 23:18 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Robert Spierre a écrit :
Jerôme a écrit :
Je ne suis pas marxiste et ne veux pas défendre le marxisme ni les marxistes mais tout de même je me pose une question : Pol Pot et ses Khmers rouges n'avaient ils pas dérivé très loin du marxisme originel ? Je me demande si on ne peut pas voir dans leur idéologie une sorte de d'ultra nationalisme quasi raciste plus proche du fascisme que des idées du philosophe allemand. Je rappelle qu'à la base de la pensée de Marx on trouve quand même l'idée que la classe ouvrière fera la révolution dans un pays développé et de plutôt très développé !
Déjà, on peut se poser la question, en rapport avec la lutte de la classe ouvrière/la dictature du Prolétariat, de la révolution bolchevique dans un pays, la Russie, qui, en 1917, compte en son sein moins de 10% d'ouvriers et surtout des paysans.
Je pense que c'est une question idéologique, surtout, à savoir le changement radical d'une société et son système oppressif, à savoir les possédants, les "riches", l'Etat-complice etc.
Sans être marxiste, lorsqu'on étudie l'Histoire, on peut difficilement nier que le Pouvoir a souvent été entre les mains d'une oligarchie : pas étonnant que des mouvements de contestation aient pu naître dans des pays sous-développés.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Dernière édition par Robert Spierre le 15 Jan 2018 23:21, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2018 23:20 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Pierma a écrit :
Jerôme a écrit :
Je ne suis pas marxiste et ne veux pas défendre le marxisme ni les marxistes mais tout de même je me pose une question : Pol Pot et ses Khmers rouges n'avaient ils pas dérivé très loin du marxisme originel ? Je me demande si on ne peut pas voir dans leur idéologie une sorte de d'ultra nationalisme quasi raciste plus proche du fascisme que des idées du philosophe allemand. Je rappelle qu'à la base de la pensée de Marx on trouve quand même l'idée que la classe ouvrière fera la révolution dans un pays développé et de plutôt très développé !

Vous avez tout à fait raison. Pol Pot et ses sbires étaient très loin de l'orthodoxie marxiste lorsqu'ils ont pondu cette idée du retour à "l'homme naturel" (je ne sais pas comment appeler ça : quelque chose comme le mythe du bon sauvage khmer...) :rool:

Ils avaient complètement pété les plombs, et la mise en oeuvre de leur vision folle ne pouvait que déboucher sur la famine et sur l'orgie de meurtres - et de tortures pour rééduquer les récalcitrants supposés - qu'indique Robert Spierre.

@Robert Spierre : vous avez mis par inattention la date de 2017, pour la révolution russe !
:wink:
Ohhhhh nnnnnoooonnnnn, c'est pour ma pomme :'( :

Image

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2018 5:30 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6841
"Le regretté et regrettable Joseph Vissarionovitch Djougachvili", lol comme l'appelait Philippe Meyer.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2018 12:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Pierma a écrit :
"Le regretté et regrettable Joseph Vissarionovitch Djougachvili", lol comme l'appelait Philippe Meyer.
Imaginez un instant ma réaction lorsque je suis arrivé à Gori :

Image

:mrgreen:

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2018 23:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Robert Spierre a écrit :
Image

Dans "Berezina", folle équipée d'une poignée d'amis refaisant les 4.000 km de la Retraite de Russie en side-car deux siècles après Napoléon, l'écrivain voyageur Sylvain Tesson plonge dans les horreurs du passé et le vide de notre époque, en quête de panache.

http://www.lepoint.fr/societe/berezina- ... 820_23.php
Je suis arrivé à la moitié et c'est vraiment chouette (et ça "calme" un peu après la lecture du "Livre noir du Communisme") : le style est léger, agréable, nourri de remarques sur le retour de la Grande Armée accompagnées par la description du parcours en side-car. L'auteur est un amoureux de la Russie, il en parle avec lyrisme mais sans emphase.

Du vécu ! ;)

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2018 23:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Je viens de commander ça :

Image
http://www.ina.fr/video/I00018150

Image
Si les grands courants de la science économique demeurent, la transformation des données économiques et politiques a accéléré l'apparition de nouvelles théories. À la fin des années 1980, l'affrontement entre les orthodoxies héritières de Keynes, de Smith et de Marx dominait la science économique. En ce début du XXIe siècle, ces orthodoxies doivent faire face à l'assaut des hérétiques en tout genre. Depuis la fin du XXe siècle, l'économie des anciens pays industriels ne va pas bien. La crise de 2008 a démontré que l'expansion sans précédent des activités financières et spéculatives menait à une impasse économique.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Jan 2018 20:18 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 224
- "La création des identités nationales - Europe XVIIIe/XIXè siècle" - A-M Thiesse

Le livre se divise en 3 parties :
1) Identification des ancêtres (révolution esthétique, une nation-une langue, parrainage international d'une culture nationale, un Etat-des nations, épopées fondamentales, histoires nationales)
2) Folklore (recensions, la nature illustrée)
3) Culture de Masse (la nation comme horizon, la nation par la joie)

Je n'ai pas lu tout d'une traite. Concernant certains mouvements (Völkisch), l'approche est plus apaisée et on peut comprendre que tout n'est pas "histoire de propagande".

- "Le Comité de Salut Public" - M. Bouloiseau

J'ai aimé, j'avais déjà lu Bouloiseau ("La République jacobine : 10 août 1792-9 thermidor An II"). C'est fluide et se lit d'une traite. Si problème, je reprends Furet/Ozouf pour certaines notions.
3 parties : 1) Les précédents (la dégradation d'un principe, le 1er CSP : 7 avril-10 juillet 93)
2) Le grand CSP : 10 juillet 93/27 juillet 94 (le pouvoir collégial, le gouvernement d'assemblée, la dictature d'opinion, la conduite des opérations militaires et navales, les industries de guerre et la recherche scientifique, l'économie dirigée et la politique sociale, le Bureau de police et les rivalités gouvernementales)
3) La fin du gouvernement révolutionnaire : le Comité thermidorien 27 juillet 94/26 octobre 95

- "Dictionnaire critique de la RF : Institutions et créations" - Tome 3 - Furet/Ozouf (345 p.)
sont traités : Armée, Assemblées révolutionnaires, Assignats, Biens nationaux, Calendrier, Clubs et sociétés populaires, Code civil, Comité de SP, Commune de Paris, Constitution, C. civile du clergé, Départements, Gouvernement révolutionnaire, Impôt, Instruction publique, Maximum, Religion révolutionnaire, Suffrage.

C'est bien construit. Chaque sujet possède sa bibliographie (si on veut creuser) et ses renvois. Par exemple à Assignats, les renvois sont : Biens nationaux, Impôt, Maximum, Mirabeau, Necker.
Il y a eu un sujet sur les Assignats et je m'aperçois que l'on est passé à côté avec : ventes des biens nationaux, inflation, déflation, autant de mots incontournables (on ne risque pas de se tromper) mais on ne comprend pas pour autant le système.

- "Dictionnaire etc. : Idées" - Tome 4 - Furet/Ozouf (538 p.)

Toujours aussi intéressant. Les différents participants sont regroupés à la fin, comme dans chaque tome (Baczko, Baker, Bergeron, Bien ... Ferry, Furet ... Gauchet, Goy, Gueniffey ... Revel, Richet ... Santoro)
Les articles : Ancien Régime, Aristocratie, Centralisation, Contre-Révolution, Démocratie, Droits de l'homme, Egalité, Esprit public, Féodalité, Fraternité, Frontières naturelles, Jacobinisme, Liberté, Lumières, Monarchie absolue, Montesquieu, Nation, Physiocrates, Régénération, République, Révolution, Révolution américaine, Rousseau, Souveraineté, Vandalisme, Voltaire.

Je redécouvre la Monarchie absolue (j'avais déjà lu Vovelle qui traitait du sujet dans "La chute de la monarchie : 1787-92"), je redécouvre Montesquieu, Voltaire et Rousseau mais la vision est autre que strictement littéraire. Il existe les connections politiques, les reprises qui bien souvent auraient peut-être terrifié les auteurs en question...

C'est très certainement de la vulgarisation, j'en suis consciente mais j'ai une approche plus nouvelle de la RF, plus détachée. Ce qui ne m'empêche pas de lire mon bon vieux "Précis d'histoire de la RF" de Soboul.

Une déception : j'espérais un calendrier révolutionnaire avec une conversion, ou encore des expressions comme "... les lois du XX. XX. XX (dites de Ventôse) ou vice et versa. Je dois donc recourir très souvent au net. Il ne me reste plus qu'à trouver et imprimer le document ad hoc.

Autant de livres qui rendent plus autonome pour la compréhension des événements : me concernant, c'est un plus qui n'a pas de prix.
Je suis dans l'attente de :
- "La Révolution française : étapes, bilans et conséquences" de J-C Martin

Après... J'aimerais un livre traitant des Orléans (Louis Ier, ses fils Charles Ier et Jean), les familles SFORZA et VISCONTI, pour mieux comprendre les conflits français avec le Milanais + de Philippe III le Hardi à Charles le Vaillant, un topo sur les ducs de Bourgogne et les connexions anglaises.

--


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Jan 2018 21:21 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Je viens de commander :

Image
Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant, ce qui n'avait jamais été fait avant lui, la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions marquant la " mise à l'ordre du jour " de la Terreur (5 septembre), Emmanuel de Waresquiel raconte, avec émotion mais sans parti pris, trois journées pathétiques. Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, il rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, il montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Il est clair que Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins. Dans ce nouveau livre à l'érudition impeccable, l'auteur multiplie les révélations et donne avec subtilité son sens véritable au moindre des propos tenus. Décrivant le cadre, dépeignant les protagonistes, il restitue avec son talent habituel une atmosphère étouffante. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveillent chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.

Outre le thème qui m'intéresse, c'est l'auteur qui m'a touché avec son "Fouché".

Image

Les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe sont les plus sanglants et les plus destructeurs de tout le conflit. Chaque jour, en moyenne, 30 000 êtres humains perdent la vie. De cette orgie de mort, Hitler est le grand responsable. Diminué par la maladie, traqué, contesté ou haï par son peuple même, réduit à vivre sous les bombes dans un trou humide, il continue néanmoins à alimenter le brasier.
Pour comprendre ce cataclysme, Jean Lopez livre la chronique des derniers jours de la vie du Führer, de son retour à Berlin à la mi-janvier 1945 à son suicide en avril de la même année.

" Dans un grand livre qui fera date, Jean Lopez dresse la chronique à la fois intime, politique, idéologique et militaire des derniers jours du Führer. "
Le Figaro Magazine.


Idem. De l'auteur, j'ai lu sa bio de Joukov, et son "Stalingrad".

Image

«Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l'existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d'espace et de silence - toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.»

Je viens de finir son"Berezina".
Ca fait voyager !

Image

Un classique (jamais lu).

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Jan 2018 8:44 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1678
Localisation : Vienne (86)
Je ne sais pas ce qui me fait penser ça mais Sylvain Tesson à l'écriture et le style d'un prix Goncourt ! ceci dit ce n'est pas forcément une référence car, chaque année, de très nombreux écrivains valent, et de loin, le lauréat.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Jan 2018 12:36 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
nico86 a écrit :
Je ne sais pas ce qui me fait penser ça mais Sylvain Tesson à l'écriture et le style d'un prix Goncourt ! ceci dit ce n'est pas forcément une référence car, chaque année, de très nombreux écrivains valent, et de loin, le lauréat.
J'apprécie beaucoup le personnage et son besoin de marcher, d'avancer, cette soif de mouvement, cette envie d'aller vers l' "autre".
Son style est agréable.

Très belle plume chez Emmanuel de Waresquiel, et l'écouter est un vrai plaisir :

https://www.youtube.com/watch?v=jdlNISZVsE4


PS : C'est nettement plus plaisant que "Comprendre les théories économiques". :mrgreen:

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Jan 2018 12:12 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Image

Très bien.
Et c'est là que l'on se rend compte que le film "La Chute" a été fidèle à l'Histoire.
Sinon, quels terribles derniers mois de cette guerre : 30 000 morts par jour !
Et dire que tout aurait pu être "terminé" avant...

Allemagne année zéro, indéniablement.

Image

Déjà, l'écriture. Un régal.
Et beaucoup d'intérêt à découvrir le nom et le parcours des jurés (choisis par Fouquier-Tinville, évidemment !) pour cette parodie de procès.
J'évoquais l'écriture d'Emmanuel de Waresquiel, limpide, fluide mais, concernant son style/son approche, j'ai quand même quelques réserves sachant qu'il juge les personnages qu'il évoque : est-il nécessaire de parler de "lâcheté" à propos de l'Accusateur public et est-on encore dans l'Histoire ?

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2018 19:24 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 18 Mars 2006 13:33
Message(s) : 44
Localisation : STRASBOURG
Bonsoir,

Je viens de finir de lire l'ouvrage de Sylvain TESSON intitulé BEREZINA. C'est un livre plaisant et facile à lire . Je le conseille car c'est une façon agréable de commémorer le bicentenaire de la retraite de Russie . C'est une épopée romanesque qui contient des informations intéressantes et remplie de retours entre 2012 et la campagne de 1812 .
Aujourd'hui, je poursuis la lecture d'un autre ouvrage : Histoire de la Révolution française de MICHELET . Cet auteur présente une quête passionnante des passions humaines confrontée à une période sans pareille de l'histoire de la France et de la République . Pour moi, cette lecture est importante pour toute personne de notre époque .

_________________
"Mais la patrie perd plus que nous deux en perdant un officier distingué autant par ses talents que par son rare courage"-BONAPARTE-1796


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Fév 2018 12:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1850
Robert Spierre a écrit :
Je viens de commander ça :

Image
http://www.ina.fr/video/I00018150

Image
Si les grands courants de la science économique demeurent, la transformation des données économiques et politiques a accéléré l'apparition de nouvelles théories. À la fin des années 1980, l'affrontement entre les orthodoxies héritières de Keynes, de Smith et de Marx dominait la science économique. En ce début du XXIe siècle, ces orthodoxies doivent faire face à l'assaut des hérétiques en tout genre. Depuis la fin du XXe siècle, l'économie des anciens pays industriels ne va pas bien. La crise de 2008 a démontré que l'expansion sans précédent des activités financières et spéculatives menait à une impasse économique.
Je lis les deux ouvrages en parallèle : c'est intéressant de comparer le Marxisme sur le plan économique et sa critique par le penseur libéral Raymond Aron. Aron dépasse évidemment le cadre économique pour s'attaquer à la vision politique et son application historique, le Communisme.

A remettre bien sûr dans le contexte de l'époque, soit 1978, quand, justement, le "communisme" est encore très présent et l'URSS très forte (et c'est Brejnev au pouvoir, un ex-stalinien).
Une époque où il est quasi impossible pour un intellectuel de ne pas être marxiste : il cite Foucault "A la limite, on pourrait se demander quelle différence il pourrait y avoir entre être historien et être marxiste".
A noter, et c'est plutôt drôle, que Aron redoute, dans l'introduction, l'arrivée de la coalition socialo-communiste au pouvoir en France (on est en 1978) : à le lire, les chars russes vont défiler le 14 juillet sur les Champs-Elysées et la France économique va se transformer en une collectivisation des moyens de production ! :mrgreen:

Sinon, "Comprendre les théories économiques" est des fois rebutant pour un non-initié ; l'ouvrage de Raymond Aron est un peu rébarbatif : on devine où il va "aller", mais il faut imaginer son point de vue de libéral qui cherche à alerter le monde avec ce "Plaidoyer...".

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1062 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69 ... 71  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB