A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Juil 2014 4:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les Parthes et Rome
Message Publié : 23 Jan 2006 11:13 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Jan 2006 21:40
Message(s) : 24
Localisation : Lille
Bonjour, j'aimerai comprendre en quoi ce peuple semble avoir été si important au Ier siècle avant JC et même au début du principat d'Auguste? En effet, je ne saisis pas très bien pourquoi de César à Auguste ils constituent une menace pour Rome? . C'étaient des guerriers redoutables qui ont écrasé les troupes de Crassus en -53 mais dans la chronologie de Rome, ils reviennent sans cesse sans que l'on justifie réellement leur présence. Auriez-vous des explications à me fournir? Merci


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2006 11:41 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2005 19:01
Message(s) : 73
A défaut de réponse hautement circonstanciée :( , je vous invite à jeter un coup d'oeil (si vous êtes un minimum anglophone) chez http://www.parthia.com/, qui devrait vous donner quelques pistes !

_________________
Adam Kûraš xšâyaθiya


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: les Parthes
Message Publié : 23 Jan 2006 12:21 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 799
Localisation : Paris
Auroliv a écrit :
En effet, je ne saisis pas très bien pourquoi de César à Auguste ils constituent une menace pour Rome? . C'étaient des guerriers redoutables qui ont écrasé les troupes de Crassus en -53 mais dans la chronologie de Rome, ils reviennent sans cesse sans que l'on justifie réellement leur présence.

Constituent-ils une menace directe pour Rome? Je pense pas.
A mon avis, le problème des Parthes est qu'ils empêchent la conquête par Rome de l'ancien empire d'Alexandre. Au Ier siècle av JC, Rome n'est pas dans une période de défense face à des menaces extérieures, mais au contraire en période de conquête. Les différents généraux cherchent à s'imposer à Rome par la victoire et à dépasser en prestige Alexandre (tel Pompée que l'on surnomme Magnus).
Or une fois l'Orient conquis par Pompée, la Gaule par César, que reste-t-il à conquérir sinon la riche Mésopotamie et Babylone? Voilà pourquoi Crassus et Marc Antoine après lui se heurteront aux Parthes.
L'affront fait aux armées romaines par les Parthes va ainsi devenir une obsession, à tel point qu'il faudra désormais les vaincre pour pouvoir dépasser en prestige ses illustres prédécesseurs. C'est ce que, je crois, réussira Trajan, rattachant ainsi la Mésopotamie à l'empire romain mais pour une période extrêmement brève.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2006 23:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 462
Localisation : Montréal
Les Parthes constituaient un formidable Empire regroupant 28 Royaumes vassaux du Roi des Rois établi à Séleucie-sur-le0Tigre, puis ensuite à Ctésiphon sur la rive opposée.

En 93, le Préteur Sylla fut le premier Romain à rencontrer une Ambassade des Parthes à Zeugma, en Commagène.

En 67, Lucullus confie à son Lieutenant Sextilius une Légation romaine auprès du Roi des Rois des Parthes.

Le 1ier juin 53, le Triumvir Crassus envahit l'Empire Parthe, illégalement, et son armée de 100,000 hommes est annihilée. Quelques milliers de survivants romains se retrouvent prisonniers ... en Chine.

En 48, après sa défaite à Pharsale, Pompée en fuite offre la Syrie aux Parthes contre leur assistance militaire. Les Parthes ne donnent pas suite.

En 46, l'héritier de l'Empire parthe, Pacorus, petit-fils d'Antiochus de Commagène, dirige une opération de police en Syrie contre des pillards romains.

En 44, le Grand Pontife César affirme que les Oracles Sybillins révèlent que seul un Roi peut vaincre les Parthes et exige du Sénat d'être nommé Roi des Romains.

En 43, Quintus Labienus (fils de l'ex-bras droit devenu ennemi de César qui l'a vaincu à Munda), au nom des Républicains Sextus Pompée, Brutus et Cassius Longinus, offre la Syrie aux Parthes contre une armée pour affronter les Triumvirs en Grèce. Les Parthes ne donnent pas suite.

En 40, Labienus et Pacorus, fils du Roi des Rois des Parthes, envahissent la Syrie, prennent Antioche, décapitent l'avide Gouverneur Saxa nommé par Marc-Antoine tout à ses orgies en Égypte. À la tête d'une forte cavalerie parthe, Labienus se rallie facilement quelques légions d'Antoine, prend toute la Syrie et la Phénicie, sauf Tyr, puis la Judée, où il porte sur le trône des Asmonéens, le Prince Mattathias, fils du Roi et Grand Prêtre Aristobule. Hérode (le Grand) fuit chez les Nabatéens, puis en Égypte, à Rhodes et auprès d'Antoine à Rome où il noircit devant le Sénat l'action des Parthes en Judée. Le Sénat nomme Hérode, fils du Procurateur Antipater, Roi d'Idumée et de Samarie.

En 39, une armée commandée par Ventidius aborde en Asie pour juguler la rébellion de Labienus qui doit retraiter de Pergame où il pensait hiverner.

En 38, les légions de Ventidius, tuent Pacorus et une partie de la cavalerie parthe dans un affrontement au nord d'Antioche. Les survivants parthes se réfugient en proche Commagène, Royaume du grand-père de Pacorus, avec le corps de son petit-fils. Les Romains poursuivent les fuyards jusquMen Commagène et assiègent la Capitale, Samosate. Malgré ses 10 légions, Ventidius essuie un échec cuisant, car la Commagène emploie une substance qui brûle soldats et armements, et qui terrorise les Romains. Antoine, qui batifolait avec Cléopâtre à Antioche, dut se résoudre à porter assistance, avec quatre légions supplémentaires, à son Général Ventidius, mais tombe lui aussi dans le piège et est assiégé entre des murailles imprenables et une masse formidable de cavaliers asiatiques accourrus défendre le Roi divinisé de Commagène, parent de toutes les Cours d'Asie. Fin politique, et Chrétien avant la lettre, Antiochus pardonne aux Romains et remet à Marc-Antoine un tribut symbolique.

En 37, les légions de Marc-Antoine assiègent et capturent Jérusalem et portent Hérode au pouvoir. Hérode fait crucifier le Roi des Juifs, Antigone-Mattathias, par les Romains chargés d'amener le Grand Prêtre prisonnier à Antoine. À Rome, Ventidius célèbre un Triomphe sur les Parthes (abhorrés depuis la déconfiture de Crassus)!!!

En 36, Antoine marie sa fille aînée, Antonia, à Pythadoris de Tralles, de la famille de Commagène, et rassemble une armée de 12 légions, 12,000 cavaliers et de nombreux Auxiliaires asiatiques pour attaquer l'Empire des Parthes qui est dirigé par un nouveau Roi des Rois qui n'a pas hésité à tuer toute sa famille étendue, dont celle du défunt Roi des Rois, gendre d'Antiochus de Commagène qui dut bénir l'entreprise d'Antoine. Mais Antoine, manquant toujours de discernement, assiège Praaspa, capitale de la Médie Atropatène, alliée de l'Arménie et non pas vassale des Parthes. Les Arméniens chargés de convoyer les instruments de siège d'Antoine se révoltent et détruisent la légion de Statinius et tout l'équipement de siège des Romains. Assailli par les Parthes, les 10 légions d'Antoine retraitèrent péniblement pendant 27 jours, où Antoine perdit une grande partie de ses hommes.

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2006 0:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2003 19:40
Message(s) : 315
Localisation : Augustobona Tricassium (Troyes)
Citer :
Le 1ier juin 53, le Triumvir Crassus envahit l'Empire Parthe, illégalement, et son armée de 100,000 hommes est annihilée.


Euh... vous êtes sûr de nombre? Parce que 100000, franchement, ça me semble "un peu beaucoup"...

Citer :
En 44, le Grand Pontife César affirme que les Oracles Sybillins révèlent que seul un Roi peut vaincre les Parthes et exige du Sénat d'être nommé Roi des Romains.


En fait, César n'a rien exigé. Peut-être l'aurait-il fait lors de la séance sénatoriale fixée au jour des Ides de Mars, mais on sait ce qui se passat ce jour là... En général, les historiens prêtant à César un dessein royal estiment qu'il aurait demander à être fait roi pour les seules provinces de la Méditerranée orientale, habituées depuis des lustres à vivre sous l'autorité d'un monarque parfois divinisé. Par contre, connaissant d'une part l'aversion profonde des Romains vis à vis de la royauté, d'autre part la finesse politique de César, on peut douter que le divin Jules ait réellement voulu se faire roi en Italie même.

_________________
"Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles". Paul Valéry

"C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar". Gustave Flaubert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2006 1:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 462
Localisation : Montréal
À moins que son geste ne soit une incitation au meurtre, voulue et délibérée par César lui-même? Perso, je crois, comme certains contemporains de César (dixit Suétone), que César ait organisé son propre suicide par Conjurés interposés... se sachant atteint d'une maladie de plus en plus irrépressible, il voulut quitter la scène dans une apothéose bien préparée ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 2006 21:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2004 15:03
Message(s) : 664
Localisation : PARIS
Artaxerxès a écrit :
Citer :
Le 1ier juin 53, le Triumvir Crassus envahit l'Empire Parthe, illégalement, et son armée de 100,000 hommes est annihilée.


Euh... vous êtes sûr de nombre? Parce que 100000, franchement, ça me semble "un peu beaucoup"...


Elle était plutôt autour de 36000 hommes.

Voir discussion suivante:
http://passion-histoire.net/phpBB3/viewtopic.php?t=3317&postdays=0&postorder=asc&start=0


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juil 2007 8:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Juin 2007 14:41
Message(s) : 101
Hérodote a écrit :
Malgré ses 10 légions, Ventidius essuie un échec cuisant, car la Commagène emploie une substance qui brûle soldats et armements, et qui terrorise les Romains.



Ils avaient déjà du pétrole ? :lol: Plus sérieusement, qu'est-ce qu'ils utilisaient comme substance et de quelle manière ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juil 2007 17:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 2007 20:12
Message(s) : 619
Localisation : Région parisienne
L'allusion au pétrole n'est pas si drôle ni incongrue ! "l'huile de roche" était connue dans l'antiquité, mais on n'en avait pas du tout le même usage qu'actuellement : elle servait pour l'éclairage, pour la cosmétique, l'asphalte. Plus tard, les Byzantins l'ont utilisé pour leur "feu grégeois", sorte de bombes incendiaires.
Mais ce n'est pas le sujet du fil.

_________________
Ne parlez jamais sèchement à un Numide.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juil 2007 13:34 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Juin 2007 14:41
Message(s) : 101
Hérodote a écrit :
Malgré ses 10 légions, Ventidius essuie un échec cuisant, car la Commagène emploie une substance qui brûle soldats et armements, et qui terrorise les Romains.



Quelle est la source, Dion Cassius ? Quel livre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2007 22:15 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2398
Peut-être Pline II.108, Hérodote a confondu l'anecdote entre Lucullus et Ventidius; mais il a peut-être une autre citation, je n'ai pas vraiment cherché :
[1] A Samosate en Commagène est un étang qui jette un limon enflammé qu'on appelle malthe. Ce limon adhère aux corps solides, et vainement on fuirait pour s'en débarrasser. C'est avec cette substance que les habitants défendirent leur ville contre Lucullus: le soldat brûlait avec ses armes. L'eau en active la combustion; l'expérience a appris qu'on ne pouvait l'éteindre qu'avec de la terre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Juil 2007 1:54 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Juin 2007 14:41
Message(s) : 101
J'ai trouvé ceci :

http://www.artamene.org/encyclopedie.php?Pline


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Juil 2007 19:45 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Nov 2006 16:49
Message(s) : 543
Localisation : Triangle des bermudes
En 194 et en 197, l'empereur Septime Sévère a également fait la guerre aux Parthes.

_________________
Liberté, Egalité, Fraternité


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB