Nous sommes actuellement le 23 Jan 2021 15:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 150 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 10  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 19 Juin 2010 1:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 1801
Localisation : France
Le dernier livre de Jacqueline de Romilly (97 ans !) vient de rejoindre ma pile : La grandeur de l'homme au siècle de Périclès, éditions de Fallois, 2010.

Présentation de l'éditeur a écrit :
A travers la lecture des grands écrivains grecs, Jacqueline de Romilly tente de nous faire mieux comprendre cette théorie de la grandeur de l'homme qui apparaît, pour la première fois peut-être, au Ve siècle avant Jésus-Christ à Athènes. Pour la première fois, les dieux n'ont plus des têtes d'oiseaux ou d'animaux, ne sont plus des faucons, des béliers, des chiens ou des vaches, ni des êtres impossibles aux attributs terrifiants, comme en Asie, ni des divinités aux mille bras, comme en Inde. Pour la première fois, ce sont tout simplement des humains. Mais cet essai ne conduit pas à un optimisme naïf. Les Grecs ne croient pas que tout va bien pour l'homme. La tragédie et l'histoire nous montrent au contraire qu'ils sont parfaitement conscients des défaites, des malheurs, des souffrances auxquelles l'humanité est exposée.


Image

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Août 2010 12:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Fév 2004 22:53
Message(s) : 426
Localisation : Haut-Rhin, Alsace
Théomisès a écrit :
Bonjour à tous,

Premier message sur ce forum pour vous demander conseil sur un ouvrage consacré aux guerres médiques.

Je suis en effet passioné par le monde grec et je cherche à enrichir mon savoir au possible ! (d'ailleurs si vous avez des incontournables, n'hésitez pas)

Les guerres médiques de Peter Green est une référence du genre ? Peut-être connaissez vous mieux ?

Merci (J'espère ne pas avoir fait trop de fautes d'orthographes...)

ps : je ne suis ni étudiant, ni professeur, juste amateur :wink:


Réponse un peu tardive, mais il existe un ouvrage de J. F. Lazenby, The Defense of the Greece, une histoire militaire du conflit entre Grecs et Perses.
On doit au même auteur une histoire militaire de la guerre du Péloponnèse, et des deux guerres puniques. Au passage, à ma connaissance, l'ouvrage de Lazenby sur la première guerre punique est quasiment le seul livre existant consacré exclusivement à ce conflit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2010 10:07 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Je suis en train de lire :

Image

Histoire de me remettre dans le bain, car j'ai un cours à préparer sur la démocratie athénienne aux Ve-IVe s. av. J.-C.
Ma question porte sur la pertinence de mon choix. Je sais que Claude Mossé est une grande spécialiste de l'histoire grecque. En revanche, n'étant pas fan d'histoire antique (et encore mois d'histoire grecque...), je me demandais si la date de cet ouvrage (1971) ne posait pas problème (livre vieux de près de 40 ans !), ou est-il encore considéré comme un classique solide ?
Je ne souhaite pas tout connaître d'Athènes, mais juste faire une "piqûre de rappel" sur un sujet que je n'ai qu'effleuré en L1 et qui ne me passionne pas outre-mesure ; ai-je fait le bon choix ?

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Oct 2010 19:17 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Aucu(e) amateur/passioné(e) pour m'éclairer, svp ? :-|

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Oct 2010 8:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2010 15:31
Message(s) : 23
Barak Obamo a écrit :
Aucu(e) amateur/passioné(e) pour m'éclairer, svp ? :-|

L'ouvrage que l'on nous avait conseillé lorsque nous avons abordé le sujet était celui de Pierre Brulé: La cité grecque à l'époque classique.
Image
je le trouvais relativement bien fait pour avoir une base sur le sujet :wink:

_________________
"un prénom, ça ne s'invente pas, ça se ramasse autour du berceau, ça se prend dans l'air que l'enfant respire. [...] On ne peut quand même pas, un enfant qui naît, le timbrer pour l'exportation dès le début."
Bernard-Marie Koltès Le retour au désert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Oct 2010 9:00 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Merci beaucoup Chebja. ;)
Si j'ai le temps, je me pencherais sur cet ouvrage. Comme je n'avais pas de réponses, j'ai continué l'ouvrage de Claude Mossé, je trouve que ça se lit bien et les connections avec mes vieux souvenirs de L1 se font plutôt bien.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Oct 2010 11:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 749
Pour des choses accessibles et plaisantes (en vue d'un cours de seconde ?), je conseille le Périclès de Pierre Brulé qui est plus vaste que le titre ne l'indique dans cette sympathique collection "Découvertes" de Gallimard. Pour préparer des cours, il existe un TDC de Claude Mossé sur Périclès également(n°916) et sinon, l'index de la revue L'Histoire (que l'on trouve généralement dans tous les CDI) permet de trouver des mise sau point intéressante. Je me souviens d'un bon article de Maurice Sartre notamment sur la démocratie athénienne.
Plus poussé, je conseille du même Maurice Sartre, Histoires grecques, les chapitres 7 et 9 où il commente (avec brio) 2 documents : un paragraphe d'Hérodote sur la naissance de la démocratie (V, 66) et un tesson d'ostracisme. Cela fait qq pages mais bien dans le sujet. Sinon, ayant lu le Mossé récemment, jee trouve aussi qu'il reste très bien fait (et écrit).

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Oct 2010 11:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Merci beaucoup Calade pour cette réponse très précise, me voilà "outillé" ! ;)

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Oct 2010 22:19 
Justement, je commence la lecture du livre de Claude Mossé demain.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2010 20:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Mécène a écrit :
Justement, je commence la lecture du livre de Claude Mossé demain.


Alors Mécène, vos impressions ?

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2010 21:50 
Barak Obamo a écrit :
Mécène a écrit :
Justement, je commence la lecture du livre de Claude Mossé demain.


Alors Mécène, vos impressions ?


Vous ne me laissez pas beaucoup de temps.
Je n'ai en effet lu que les cinquante premières pages et ne me prononcerai pas avant de l'avoir terminé, d'ici mardi ou mercredi. :wink:


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2010 23:56 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 882
Mécène a écrit :
Barak Obamo a écrit :
Mécène a écrit :
Justement, je commence la lecture du livre de Claude Mossé demain.


Alors Mécène, vos impressions ?


Vous ne me laissez pas beaucoup de temps.
Je n'ai en effet lu que les cinquante premières pages et ne me prononcerai pas avant de l'avoir terminé, d'ici mardi ou mercredi. :wink:


Avez-vous eu le temps de finir l'ouvrage de Claude Mossé ?

Pour ma part, je le conseille à celles et ceux qui veulent rafraîchir leurs connaissances sur la Grèce ancienne. Ca se lit bien, même pour quelqu'un comme moi qui n'aime pas (euphémisme) l'histoire antique ; j'ai même pris du plaisir à certains moments !


Quelques regrets cependant : l'absence de cartes, très préjudiciables lorsque l'on évoque certains lieux très importants (les sanctuaires, les batailles...). Sur ce point-là il faut le compléter avec un ouvrage de premier cycle, comme celui-ci :

Image

Autre remarque : les photos en noir et blanc placées à la fin des chapitres. Pour la plupart, elles n'ont pas de liens avec le texte, et l'on se demande souvent pourquoi elles sont là !

Mises à part ces deux petites choses, c'est un ouvrage plaisant, idéal pour se remettre dans le bain en Grèce ancienne. :wink:

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Oct 2010 0:18 
C'est une spécialiste qui parle avec aisance d'un sujet qu'elle maîtrise bien. J'aurais en revanche aimé une réflexion plus profonde sur la démocratie athénienne, ce qui la fonde, la détermine, etc.
C'était surtout un moyen pour elle d'aborder l'Athènes du Vème siècle av. J.-C. aux règnes de Philippe et d'Alexandre.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Oct 2010 13:28 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Fév 2010 14:18
Message(s) : 115
N'ayant pas l'envie d'encombrer le forum par un nouveau topic, je vais poser ma question ici, puisqu'elle n'y sera pas hors sujet.

Je cherche à faire une revue plus ou moins complète des auteurs antiques qui ont travaillé sur Alexandre le Grand, et en particulier sur l'aspect militaire de son expédition. Mon questionnement se rapportant aux relations entre les Grecs et les Macédoniens, sur la notion de panhellénisme (vraie ou fausse) qui a pu être accolée à l'expédition de Philippe II d'abord, d'Alexandre le Grand ensuite. Je sais que je peux compter sur Plutarque, sur Arrien, notamment, mais sinon... ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Oct 2010 13:46 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2289
Pour les "grands" historiens d'Alexandre, ajoute Diodore (XVI pour Philippe, XVII pour Alexandre, XVIII-XX pour les successeurs), Justin, Quinte-Curce, le Roman d'Alexandre du Pseudo-Callisthène (attention, nombreuses versions divergentes). Pense aussi aux Moralia de Plutarque, en particulier "Sur la Fortune d'Alexandre" I et II. Démosthène, en particulier le Discours sur la convention avec Alexandre.

Les fragments des historiens d'Alexandre ont été éditée dans F. Dübner, Arriani Anabasis et Indica, Didot, 1846 http://www.archive.org/details/arrianianabasis00arrigoog.
Il a été revu et complété par Jacoby, FGrH, IIB: Alexandergeschichte, n°117-153.
Cette édition sert de base à la traduction récente de J. Auberger, Historiens d'Alexandre, Belles Lettres, Collection Fragments, 2005, mais qui opère une sélection aussi bien dans les auteurs que dans les fragments (entre autres, Callisthène est ignoré.

Au-delà, un recensement intégral est un travail immense, quasi impossible étant donné la masse d'auteurs qui accumulent des anecdotes. Pense aux recueils de stratagèmes, aux érudits comme Athénée (très riche), aux géographes comme Strabon, et bien sûr, l'épigraphie.

J'avais naïvement commencé un tel recensement, dans l'ambition de créer une espèce d'Index pour tous les noms, les notions, les thématiques approchant de près ou de loin Alexandre. J'ai rapidement dû y renoncer face à la masse de données à trier... On parle là de plusieurs centaines d'auteurs qui y font allusion, parfois brièvement, parfois longuement !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 150 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 10  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB