A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 12 Déc 2017 16:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 04 Août 2008 14:02 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2008 0:38
Message(s) : 127
En m'intéressant au fonctionnement de l'administration des royaumes hellénistiques, et plus particulièrement à celle des possessions Séleucides, j'ai constaté que parfois les stratèges assistent les satrapes alors que quand un individu prend des pouvoirs étendus au nom du roi, c'est un stratège. J'aimerais donc savoir, dans ce monde qui se veut grec tout en s'imprégnant de la culture perse pour la gouverner, quelles différences fondamentales il existait alors entre stratèges et satrapes, quels rapports hiérarchiques ils entretenaient entre eux ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2008 17:51 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Pour répondre en deux mots, un stratège est un titre militaire, il se cantonne aux affaires militaires, contrairement au satrape aux attributions plus larges.

Ca c’est la théorie, dans la pratique, c’est plus confus.

Commençons par le plus simple : le satrape. Sous les Perses, c’est un gouverneur, aux pouvoir très importants, quasi régaliens (justice, impôts, maintien de l’ordre, chef d’armée, grands travaux, etc. ; ils disposent même de larges libertés dans leur politique extérieur, avec même la possibilité de mener leur propre politique voire de se faire la guerre entre eux, tant que les revenus royaux ne sont pas affectés). D’ailleurs, certains sont des rois héréditaires, comme les Syennesis de Cilicie, d’autres sont choisis parmi les aristocraties locales ou parmi les nobles de la cour, perses ou mèdes en général. Ils sont soutenus dans leur tâche et surveillé en même temps par une cour formée de nobles perses, qui restent officiellement fidèles au Roi des Rois avant leur loyauté envers le satrape.

Lors des conquêtes macédoniennes d’Asie, Alexandre reprend le système (en Asie uniquement, l’Europe ne connaît pas de satrapie, mais des stratégies. J’avoue ne pas trop comprendre la différence profonde mis à part le titre). Mais Alexandre est méfiant, à juste titre, devant les pouvoirs exorbitant du satrape. Aussi, il va progressivement mettre un place un contre-pouvoir : un stratège, chargé du commandement des troupes de la satrapie, qui ne dépend pas du satrape mais uniquement du Roi. Il me semble qu’il commence cette séparation entre pouvoirs civils et militaires en Egypte (à vérifier) : un satrape gère la satrapie ; mais l’armée est indépendante sous le commandement d’un stratège (auquel se rajoute un navarque lorsque la satrapie dispose d’une flotte importante) ; parfois même, dans les satrapies très sensibles et trop riches, un troisième larron vient s’en mêler, un comptable responsable des finances. Ainsi, les pouvoirs ne sont pas aux mains d’une seule personne, et tous se surveillent les uns les autres. Alexandre va utiliser ainsi les stratèges laissés en Médie pour faire assassiner sans risque le satrape de Médie, Parménion. Dernière précaution, des garnisons importantes sont placées dans les endroits clés (Memphis et Péluse par exemple pour l’Egypte), sous le commandement de phrourarques eux aussi dépendant uniquement du roi et non du stratège ou du satrape local. Encore un moyen de contrôler ses subordonnés.

Mais cette situation complexe n’est pas généralisée. C’est le cas en Egypte, en Médie, etc., mais le satrape dispose toujours des pouvoirs militaires et financiers lorsqu’il est seul. Par ailleurs, les stratèges commandent les corps de l’armée royale, et rien n’empêche au besoin le satrape de lever sa propre armée, soit parmi ses sujets, soit avec des mercenaires, et de mener ses propres opérations militaire en coopération ou non avec le stratège officiel.

Il faut aussi être prudent quant à l’emploi du mot « stratège », car il désigne des réalités très différentes. Il peut certes désigner un très haut commandement militaire au sein de la hiérarchie macédonienne, ce qui est le cas de ta question. Mais le stratège est aussi simplement un général d’armée quelconque ; un satrape peut commander à un ou plusieurs « stratèges », dont le titre n’a rien à voir avec un quelconque niveau hiérarchique comme les précédents. Il n’est pas toujours aisé de comprendre quel est le véritable statut d’un « stratège » désigné ainsi dans un texte.

Quant au stratège de Macédoine ou le stratège de Thrace, ils ont encore un statut différent, car leur responsabilité n’est pas exclusivement militaires, ils font office de gouverneurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2008 7:20 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2008 0:38
Message(s) : 127
Merci à vous, ça a le mérite d'être clair !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2008 20:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Je me joints à Basarab pour remercier Thersite. J'étais moi-même un peu confus avec ces termes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB