Nous sommes actuellement le 22 Jan 2020 1:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Syagrius
Message Publié : 26 Août 2007 18:19 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 20 Fév 2007 16:49
Message(s) : 161
Bonjour,
existe-t-il une biographie de Syagrius et/ou son père ou des documents officiels de leur royaume?
J'aimerais en savoir plus que son rôle de faire-valoir de Clovis

_________________
--

Sistimus hic tandem, nobis ubi defuit orbis!
In culum tuum vidisti?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Août 2007 19:19 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Août 2007 20:01
Message(s) : 158
Ah oui en effet, ce serait très interessant de savoir plus de choses sur lui, son royaume etc.

_________________
Le passé fut d'une telle actualité, en son époque !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Août 2007 22:49 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 20:03
Message(s) : 139
Localisation : Sabaudia
d'autant plus que je crois que le debut officiel du moyen age , du moins du haut moyen age est la date de la chute de son royaume ou de sa mort (476?)

_________________
"A la guerre comme en amour, seul le contact donne quelque chose" B. de Montluc

Vive l'Empereur !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Août 2007 23:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 10 Août 2007 20:01
Message(s) : 158
Voici ce qu'en dit Wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syagrius

_________________
Le passé fut d'une telle actualité, en son époque !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Août 2007 13:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 418
Localisation : Pas de Calais
Syagrius est le fils du général romain Aegidius, magister militium des Gaules. Soutien de l'empereur Majorien (457-461), il refuse de reconnaître la marionnette impériale que Ricimer, assassin de Majorien, met à sa place, à savoir l'insignifiant Sevère III.

Suite à la perte de la vallée du Rhône et de la Saone, puis de l'Auvergne, Aegidius se retrouve isolé du reste de l'empire d'Occident et parvient à maintenir une enclave romaine entre la Loire et la Somme, recourant principalement à des mercenaires francs. Dès lors, il est à la tête d'un état indépendant de fait. Son fils, Syagrius pratiquera la même politique.

Or, Aegidius avait été reconnu "roi des Francs" par les Francs Saliens en l'absence de Childeric, entre 451 et 459. Par hérédité, Clovis et Syagrius portent donc le même titre. De même, ils rivalisent de romanité : Clovis a fait allégeance à Zénon par le biais d'Odoacre, Syagrius a été reconnu patrice par l'empereur Anthémius (467-472), et a l'appui du roi des Wisigoths. Ce sont donc deux armées "romaines" qui s'affrontent près de Soissons, en 486, avec l'issue que l'on connait.

La biographie de Clovis par Michel Rouche aborde la question de Syagrius.

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Août 2007 2:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2289
Si un ouvrage consacré uniquement à Syagrius est un jour édité, il doit plus tenir du roman que de l'histoire !

Apparemment, nos connaissances sont très limitées. Grégoire de Tours ne cite Syagrius que deux fois, et son père autant. En tout et pour tout trois petits extraits pour toute la famille, de la taille d'une phrase, à peine plus long pour l'épisode de Soisson. Or toutes les informations données par Aurelianus semblent issues de l'analyse de ces quelques textes... J'en déduis qu'il ne doit pas rester grand chose d'autre. Ce qui n'est pas surprennant, vu l'état des sources sur Clovis lui-même...

Sicambre a écrit :
d'autant plus que je crois que le debut officiel du moyen age , du moins du haut moyen age est la date de la chute de son royaume ou de sa mort (476?)

Tu dois confondre Sicambre. Syagrius perd son pouvoir vers 486. Et mis à part pour les Gaules, l'évènement à du passer à peu près inaperçu pour le reste du monde. Il ne mérite pas l'honneur d'être considéré comme une date charnière de l'Histoire.
476 correspond à la déposition du dernier empereur d'Occident (encore un Romulus ! La boucle est bouclée...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2007 21:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 20 Fév 2007 16:49
Message(s) : 161
Mais existe-t-il des données archéologiques sur le territoire qu'il administrait et contemporaines à son règne?

_________________
--

Sistimus hic tandem, nobis ubi defuit orbis!
In culum tuum vidisti?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 20 Déc 2009 23:22 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 536
curieuse expression dans la dernière livraison de la revue "l'Histoire" : dans son article sur la prise du pouvoir par Clovis, B. Dumézil parle de Syagrius comme d'un "général romain barbarisé"... Je pensais que l'assimilation se faisait plutôt dans le sens de la romanisation des barbares à l'époque, mais j'aimerais en savoir plus sur la barbarisation des élites gallo-romaine au Ve siècle !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 21 Déc 2009 1:06 
En ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5274
Localisation : Limoges
C'est assez simple en vérité ; les hommes de guerres se mettent à la page si je puis m'exprimer ainsi ;l'essentiel de leurs hommes à cette époque sont des barbares, ils doivent donc en adopter les codes et les coutumes... Il en va de même des élites locales qui pour certaines deviennent une aristocratie guerrière dans les royaumes où les lois ne séparent pas les deux populations.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 26 Déc 2009 16:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 418
Localisation : Pas de Calais
Et je dirais même plus : dans le cas de Syagrius cette "barbarisation" était indispensable dans la mesure où non seulement son pouvoir ne dépendait que de l'appui des Francs saliens, mais également parce qu'il revendiquait le titre de roi des Francs hérité d'Aegidius. Les Francs saliens n'étaient de surcroît pas aussi romanisés que les Goths, qui étaient au contact des romains depuis plus longtemps. Ils n'étaient même pas chrétiens.

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 26 Déc 2009 16:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1302
La conquête du "royaume" de Syagrius n'a pas été perçu comme une invasion ou une conquête militaire car les Francs Saliens étaient considérés comme des représentants du pouvoir romain, tout aussi romain que Syagrius.

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 27 Déc 2009 23:11 
En ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5274
Localisation : Limoges
Je ne pense pas qu'il faille allez jusqu'à ces extrémités ; personne ne se leurre sur la pérennité du pouvoir romain à cette date, même si ce nom continue à être le ferment de la légitimé pour les rois. Le pouvoir de Byzance est bien loin et les gens s'attachent surtout à ce qui leur est immédiat. Syagrius est au demeurant surtout un potentat militaire local. Ce qui est est romain là dedans est surtout ce que les modernes ont voulu y voir.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 28 Déc 2009 9:45 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Si je comprends bien, on ne sait pas trop quelle mouche a piqué Grégoire de Tours quand celui-ci qualifie Syagrius de "roi des Romains" ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 28 Déc 2009 12:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 418
Localisation : Pas de Calais
Pédro a écrit :
Je ne pense pas qu'il faille allez jusqu'à ces extrémités ; personne ne se leurre sur la pérennité du pouvoir romain à cette date, même si ce nom continue à être le ferment de la légitimé pour les rois. Le pouvoir de Byzance est bien loin et les gens s'attachent surtout à ce qui leur est immédiat. Syagrius est au demeurant surtout un potentat militaire local. Ce qui est est romain là dedans est surtout ce que les modernes ont voulu y voir.


Là dessus je ne serai pas aussi catégorique que vous. Personne ne sait encore alors que les Romains sont partis pour de bon de Gaule et il n'est pas interdit de penser que ce repli n'est alors que momentané. La preuve : au VIe siècle, Justinien réinstalle l'autorité romaine jusqu'aux Alpes.

Pour le reste, Syagrius est certes un potentat local mais il est tout aussi vrai qu'il incarne une certaine légitimité romaine : celle d'Aegidius et de Majorien, considéré comme un des derniers empereurs à ne pas avoir été une marionnette de Ricimer. Et même si ce n'est qu'une fiction, l'"adoubement" par l'empereur d'orient reste important pour des rois barbares qui, comme vous l'avez dit, luttent pour imposer leur légitimité.

Pour aller enfin un peu dans votre sens, Syagrius et Clovis n'ont de romain que le nom, mais c'est un peu le cas de tout l'occident depuis le début du Ve siècle.

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Syagrius
Message Publié : 28 Déc 2009 13:03 
En ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5274
Localisation : Limoges
Je poserais le problème dans un autre sens ; qui se sent encore réellement romain? Les signes ne trompent pas sur un repli des sociétés sur elles-mêmes comme en témoigne l'attachement grandissant au sol, aux pouvoirs locaux... Au final, et même avant que l'Empire ne se disloque on remarque des signes de cette contraction de la représentation de l'État sur des structures de proximité.

Pour les élites, pas de doutes, ils se sentent romain au moins jusqu'au VIIe siècle.

La reconquête Justinienne est par contre un évènement bien trouble... Les plus ardents défenseurs de la romanité, les Goths, sont anéantis de même que l'Italie dans une guerre terrible qui finit de liquider l'héritage de Rome. Les élites sénatoriales quittent l'intérieur des terres et se maintiennent seulement sur les côtes, dans les réduits byzantins subsistant après l'arrivée des Lombards. En Gaule le pouvoir Franc était d'une toute autre nature et il a liquidé bien des éléments de civilisation romaine.

Un replis momentané ; qui peut encore y croire après Majorien? Il n'y a plus d'armée romaine à cette date et Rome disparait alors tranquillement de la scène politique. Les populations ne peuvent s'y tromper et le remarque déjà grâce à la disparition de certains impôts par exemple...

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB