Nous sommes actuellement le 14 Nov 2019 18:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09 Déc 2004 14:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Déc 2004 7:44
Message(s) : 3
Localisation : Limoges - France
Quelqu'un peut-il me dire s'il a déjà vu ce type de pose pour le petit appareil romain :
la pierre cubique est posée sur une arête, formant losange, et l'effet de l'ensemble s'apparente à des écailles de poisson.
La photo ci-dessous représente un mur de la villa d'Hadrien vers 130 après JC.
Je voudrais savoir si cet appareil a été utilisé en Gaule, en particulier en Normandie.
Merci.

Voir la photo : http://perso.wanadoo.fr/le.monde.de.lothaire/Hadrianus.htm Lien mort
(sur le site d'un membre)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2004 20:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Quelle photo ??????????

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Déc 2004 10:37 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Déc 2004 7:44
Message(s) : 3
Localisation : Limoges - France
La première sur la page, au dessus de la maquette de la villa de Tivoli, le mur est au premier plan en bas...
La page obtenue en cliquant sur le lien, bien sûr.
Merci.

_________________
« Le véritable secret de la vie est de s’intéresser à une chose profondément et à mille autres suffisamment. »
Hugh Walpole


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Déc 2004 13:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Oui, j'en ai vu de semblables, dans plusieurs villes Mayas ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Jan 2005 12:13 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Nov 2004 14:06
Message(s) : 47
Localisation : kekpar
Je ne sais pas si cela vous intéressera, mais j'ai trouvé par hasard, dans un livre intitulé "La provence romaine, introduction à l'archéologie de la Narbonnaise", ceci :

Citer :
...les Romains ont, dès le IIe av. J.-C., utilisé sur une grande échelle une construction faite de deux parements entre lesquels on montait un blocage de pieraille et de mortier. Ce parement était fait soit de grandes briques plates posées les unes sur les autres, soit de briques ou moellons disposés de telle sorte que le dessin des joints rappelait celui d'un filet (reticulum) : d'où le nom de structura reticula ou opus reticula donné à ce dernier mode de construction qui commenca à etre employé au Ier siècle av. J.-C. La structure réticulée était la plus agréable à voir mais l'ouvrage était sujet à se fendre parce que les joints et les parements ont tendance à se rompre et à s'écarter. Et de ce fait ce sont surtout les parements en briques plates qui ont résisté aux assauts du temps.


Je n'ai hélas pas de quoi scanner la photo qui accompagne le texte. Elle montre la "Structura reticula dans le cryptoportique de Narbonne" : on y voit des murs exactement semblable à celui de votre photo.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 2005 12:29 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Fév 2004 19:48
Message(s) : 74
J'avoue n'avoir jamais vu dans le sud de la France un mur de ce type...:confus:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Jan 2005 14:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Nov 2004 14:06
Message(s) : 47
Localisation : kekpar
Bonjour,
8O c'est bizarre, il me semblait que la dernière fois que je suis venue, quelqu'un m'affirmait que ce que je décrivait n'était qu'un parement... Je ne vois plus ce message, aurais-je revé ou bien est-il possible d'enlever ou modifier les messages du forum comme bon nous semblent ???
Enfin, c'est pas grave.

Pour complément d'infomation, plus loin dans le meme ouvrage, on trouve :
Citer :
(...)ce qu'il y a peut-etre de plus typique à Narbonne est le cryptoportique (horreum) avec un exemple d'appareil réticulé. C'est un des plus beaux avec celui d'Arles.(...)


J'ai souligné moi-meme le mot appareil, car il me semble que ce mot ne désigne pas un parement... Mais comme je n'y connait encore pas grand chose dans ce domaine, dites-moi si je me trompe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 2005 18:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Un article que je consultais mentionne l'utilisation de ce parement à Samosate au tout début de notre Ère:

http://www.saudiaramcoworld.com/issue/199805/drowned.cities.of.the.upper.euphrates.htm

Entre autres: One of the most remarkable discoveries at Samosata was that large stretches of the city walls had been constructed in a style called opus reticulatum, or "net-work," a masonry pattern of small square bricks set diagonally that was fashionable in Roman Italy in the late first century BC, but rare anywhere in the East.

Je traduis (l'avantage d'être Canadien!): L'une des découvertes les plus remarquables faites à Samosate (*), de larges pans des murs de la Cité qui avaient été construits dans un style appellé 'opus reticulatum', ou en réseau, une motif de maçonnerie faits de petits carrés en briques posées diagonalement et qui étaient à la mode en Italie à la fin du dernier siècles avant JC, mais rares partout en Orient.

(*) Aujourd'hui Samosate est submergée sous un vaste lac de retenue...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Fév 2005 23:09 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Fév 2004 19:48
Message(s) : 74
Voici ce que j’ai trouvé dans Vitruve, tome 1, livre 2 :

« Les différentes espèces de maçonnerie sont : la maillée (reticulatum), qui aujourd’hui est partout en usage, et l’ancienne, qu’on appelle irrégulière (incertum). La plus belle des deux est la maillée ; mais elle est sujette à se lézarder, parce que de tous côtés les lits et les joints se séparent. La maçonnerie irrégulière, au contraire, dont les moellons les uns sur les autres de manière à s’enchaîner entre eux, ne flatte pas autant l’œil que la maillée, mais elle est plus solide.

L’une et l’autre espèce de maçonnerie demandent des pierres de très petit module, afin que les murs faits à force de mortier de chaux et de sable, puissent durer plus longtemps : car les pierres qui sont d’une substance molle et sans densité attirent et absorbent l’humidité du mortier ; mais que le mortier soit répandu avec profusion dans l’ouvrage, le mur ayant plus d’humidité, ne sèchera pas aussi vite et les matériaux seront mieux liés ; l’humidité du mortier vient-elle à être attirée par les pores des pierres, la chaux se sépare du sable et se dissipe, les moellons n’ont plus rien qui les unisse et les murailles affaiblies tombent en ruine.

C’est ce qu’il est facile de remarquer dans quelques monuments des environs de Rome. Les parements des murs avaient été faits avec du marbre et des pierres de taille ; le dedans rempli de blocaille : le temps, la sécheresse du moellon ont fait disparaître la force du mortier et les joints se séparent, tout s’écroule, tout tombe.

Pour éviter cet inconvénient, conservez un vide au milieu des parements de la muraille, à laquelle vous donnerez deux pieds d’épaisseur, remplissez-le de pierres rouges carrées, ou de briques, ou de cailloux disposés comme la pierre de taille, et avec des crampons de fer et du plomb, liez les deux parements. Par ce moyen, votre ouvrage qui n’aura point été fait tout à la fois, mais par reprises, pourra sans altération durer éternellement, parce que les lits intérieurs de pierres et les joints étant parfaitement coordonnés, parfaitement liés entre eux, empêcheront que le mur ne s’affaisse, et les parements si bien attachés l’un à l’autre ne pourront être ébranlés.
»

Je déduis de ce texte que la maçonnerie maillée a été très usitée, mais qu'il en subsiste peu de vestiges parce qu'elle était moins solide. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Fév 2005 23:17 
Le nom d'Opus incertum comme nom d'appareillage de maçonnerie existe toujours actuellement . ou du moins dans les ouvrages actuels qui parlent des differents appareillages possibles en maçonnerie.
Dire qu'ils sont toujours couramment employés alors qu'on a des parpaings aux dimensions identiques c'est peut-être trop., mais la réference terminologique existe.


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB