Nous sommes actuellement le 14 Nov 2019 5:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 28 Juin 2006 20:05 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2005 9:43
Message(s) : 317
Localisation : Arpitanie
Quelle a été l'importance (la place) des Gaulois dans les armées Romaines ?
Il semble que durant la guerre entre Pompée et César les troupes Gauloises aient eut une certaine importance, mais quelle été leur importance par la suite ?

_________________
"Ce n'est que lorsque l'Histoire est close que l'on sait de quoi elle était faite; d'une succession d'erreurs". Philippe Muray


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 2006 17:44 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 20:03
Message(s) : 139
Localisation : Sabaudia
Les gaulois, ainsi que les germains, formerent dans un premier temps un grand groupe de cavalerie auxiliere, cela dans les premiers siecles de l'empire. Ensuite, a cause des problemes des armées, et la non reonnaissance d'un situation dans l'armée, les romains bouderent les corps d'infanterie. Il fallait donc combler les trous, ce que firent les gaulois, ou plutot gallo romains.

_________________
"A la guerre comme en amour, seul le contact donne quelque chose" B. de Montluc

Vive l'Empereur !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 8:16 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2006 12:10
Message(s) : 48
Localisation : Nîmes
Il semblerait que pas mal de peuples conquis aient été intégrés dans les armées romaines mais pas dans des légions romaines au sens strict.

C'est d'ailleurs les romains qui sont responsables de la venue des bretons en Armorique. Ils ont en effet envoyés des bretons protéger l'Armorique romaine aux premiers temps des invasions barbares. (2 ou 3eme siècle je crois).

Cela a renforcé les liens déjà existant entre l'Armorique (actuelle petite Bretagne) et le Grande Bretagne. Lors des invasions anglo-saxonnes les bretons se sont donc réfugiés sur la péninsule ET aux pays de Galles :o


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 14:34 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 20:03
Message(s) : 139
Localisation : Sabaudia
De tout temps la bretagne a ete un lieu ambigue..

Au temps des merovingiens, les tribus bretonnes etaient implantées de apr et d'autre de la manche, cette region etait connus pour ses pillards bretons. Meme le vaste empire de charlmagne ne ocuvrait aps la bretagne.

Pour revenir, il semblerait que les habitants des pays conquis ont tous ete incoporés et ont participé a l'armée romaine.

En fait il y a plusieurs epoques, a l'origine l'infanterie, a une tres haute reconnaissance, etre dans l'armée romaine, combattre le glaive a la main, c'est les honneurs. la cavalerie est confiée aux auxilieres etrangers et le bas peuple romain..

Mais ensuite, a cause des melanges entre ethnies, il n'y avait vraiment de vrai romain qu'a rome et encore ...l'infanterie a cessé d'etre valorisée, il n'y avait plus assez d'effectifs. On a comblé les trous avec les meteques :)

_________________
"A la guerre comme en amour, seul le contact donne quelque chose" B. de Montluc

Vive l'Empereur !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 14:46 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
al pas de bol a écrit :
Il semblerait que pas mal de peuples conquis aient été intégrés dans les armées romaines mais pas dans des légions romaines au sens strict.

Je pense que ça a été un facteur d'intégration... Les jeunes gens voulant réussir n'avait que l'armée romaine pour changer leur situation. Au bout de nombreuses années de services ces hommes étaient probablement dévoués à la cause de l'Empereur. Dans les pays nouvellement conquis, les enfants des élites étaient pris en "otage" à Rome, élevés à la romaine par des familles romaines, participaient bien souvent dans les armées en tant qu'officier puis beaucoup plus tard retournaient chez eux dans leur famille biologique... Tout ce rouage fonctionna a merveille sauf que quand l'empire connu de grave difficultés économiques les soldats retournèrent dans leur pays et certains n'hésitèrent alors pas à se retourner contre leurs anciens chefs romains... avec les connaissances militaires romaines qu'ils avaient acquises... Combattre l'ennemi avec ses propres armes et tactiques voilà ce que fit Arminius et d'autres...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 15:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13607
Localisation : Alsace, Colmar
Sicambre a écrit :
En fait il y a plusieurs époques, a l'origine l'infanterie, a une très haute reconnaissance, être dans l'armée romaine, combattre le glaive a la main, c'est les honneurs. la cavalerie est confiée aux auxiliaires étrangers et le bas peuple romain...


Je dois sûrement me tromper, mais le terme de "chevalier" n'est-il pas réservé à la classe intermédiaire romaine du temps de la République. Ce qui semblerait postuler sur le fait qu'il n'était pas si déshonorable d'être chevalier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 17:23 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
Sicambre a écrit :
En fait il y a plusieurs époques, a l'origine l'infanterie, a une très haute reconnaissance, être dans l'armée romaine, combattre le glaive a la main, c'est les honneurs. la cavalerie est confiée aux auxiliaires étrangers et le bas peuple romain...

J'en doute fortement... Chez tout les peuples indo-européens combattre à cheval était généralement réservé aux élites... le "bas peuple" lui devait se battre à pied. Je ne pense pas que les romains ont faits exceptions...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 17:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2006 20:03
Message(s) : 432
J'essayerais de trouver plus en détail,mais la cavalerie romaine n'avait pas une place importante,et ce de tout temps,aussi bien de la république que à l'empire.
Cela sera une grande erreur face aux barbares durant les grandes invasions,par exemples comment réagir face à des huns dont l'arme principale est la rapidité des chevaux.

Je rechercherais aussi les barbares intégrés dans l'empire,même si les gaulois ne sont pas vraiment des barbares mais des romains(gallo-romains si vous préférez :lol: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 18:19 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
Theodose a écrit :
J'essayerais de trouver plus en détail,mais la cavalerie romaine n'avait pas une place importante,et ce de tout temps,aussi bien de la république que à l'empire.

Mais le cheval, attribut des nobles, avait conservé son prestige.

Theodose a écrit :
Cela sera une grande erreur face aux barbares durant les grandes invasions,par exemples comment réagir face à des huns dont l'arme principale est la rapidité des chevaux.

Je pense que chaque innovation militaire procure l'avantage au peuple qui l'a découvert... jusqu'à ce qu'un autre peuple ne découvre une autre innovation... Ainsi les grecs avec leurs hoplites étaient puissants... jusqu'à ce que les celtes à l'artisanat du fer plus sophistiqués apportent à leurs combattants la mobilité et des armes supérieures... jusqu'à ce que les romains par leur grand sens tactique les assujetissent... jusqu'à ce que les populations huns et assimilées provoquent l'effondrement de l'Empire par leurs attaques fulgurantes d'une extrême mobilité...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 18:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2006 20:03
Message(s) : 432
Le cheval restera également l'attribut des nobles au Moyen-âge,en effet CHEVALier. :wink:

Oui c'est vrai ce que vous dites,mais il était utile de souligner que les romains ont compris trop tard l'importance de la cavalerie qui serait l'arme du futur(donc du Moyen-âge entre autre),comment pouvaient-ils réagir face à des hordes bien équipé et rapide alors que eux avaient certes de la cavalerie lourde mais surtout des cavaliers léger servant d'éclaireur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 18:53 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
Theodose a écrit :
mais il était utile de souligner que les romains ont compris trop tard l'importance de la cavalerie qui serait l'arme du futur(donc du Moyen-âge entre autre),comment pouvaient-ils réagir face à des hordes bien équipé et rapide alors que eux avaient certes de la cavalerie lourde mais surtout des cavaliers léger servant d'éclaireur.

Je ne pense pas que les "romains" m'en voudront là où ils sont... :lol:
Leurs armées étaient adaptées à leur milieu et ils ne pouvaient se douter du danger qui les guettait dans les steppes... Plusieurs siècles plus tard les armées du moyen-âge vont difficilement résister à de nouvelles invasions des steppes quand les mongols puis les turcs viendront chez nous... Les turcs ne furent arrêter que difficilement par les Autrichiens donc très proche de notre pays, et les mongols eux se seront arrêter devant les plaines de Pologne... Nous avons donc eû très chaud... Les steppes ont toujours représentés un grand danger pour nos populations sédentaires agricoles (vagues d'invasions indo-européennes, cimmériens, scythes, etc...)...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 19:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2006 20:03
Message(s) : 432
Le point commun entre les huns et les mongols:ils maîtrissent tout deux la guerre psychologique,et ça c'est un gros avantage,avantage qu'on utilisera beaucoup plus à notre époque(bombe atomique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 19:52 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
Theodose a écrit :
Le point commun entre les huns et les mongols:ils maîtrissent tout deux la guerre psychologique,et ça c'est un gros avantage,avantage qu'on utilisera beaucoup plus à notre époque(bombe atomique).

Je pense surtout que lorsqu'une armée se donne la réputation d'être invincible les ennemis ont déja perdus leur bataille dans leur tête... Mais huns, mongols et turcs ont surtout eû l'avantage d'utiliser des tactiques de guerres qui désemparaient totalement les européens et les orientaux... Ils arrivaient en grand nombre, lancaient des salves de flèches qui décimaient l'infanterie ennemi, puis sur leurs chevaux rapides ils reculaient pour ne pas être à portée des coups de l'ennemi... puis ils revenaient donner une nouvelle charge et relançaient une salve de flèche... Pratiquement sans prendre de risque ils décimaient les armées européennes à distance... Extrème mobilité sur leurs chevaux, risques mesurés, pluies de flèches qui tombent du ciel, les peuples de la steppe avaient une réelle force de frappe à laquelle seule une coalition d'armées ordonnées pouvait résister...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 19:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2006 20:03
Message(s) : 432
Cela c'est vérifié lors de la bataille des champs Catalaunique,l'une des plus grandes batailles,probablement la premiere vrai bataille de"nation" vu le nombre incroyable de force en présence.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juil 2006 21:11 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3305
Theodose a écrit :
Cela c'est vérifié lors de la bataille des champs Catalaunique,l'une des plus grandes batailles,probablement la premiere vrai bataille de"nation" vu le nombre incroyable de force en présence.

Je dirais qu'avant celle ci il y'en a eû certaines d'assez considérable... Comme celle dont on entend peu parler et qui est la bataille de Bibrax (près de chez moi) dans l'Aisne où 50 000 romains combattirent victorieusement 300 000 gaulois (les chiffres proviennent de la Guerre des Gaules de Jules Cézar et peuvent à juste titre être jugé exagéré)...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB