Nous sommes actuellement le 13 Déc 2019 23:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Nov 2009 17:03 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Citer :
Ce que j'ai trouvé le plus honnête et plus intéressant pour notre question dans mes recherches de ce soir est le livre de Hervé Abalain: Histoire des langues celtiques. Naturellement vous avez aussi tous les sites de la "Celtomanie" :wink: .
Parce que le URL est trop long pour écrire: tapez en Google: histoire langues celtiques hervé abalain: première fenêtre deuxième entrée; google books à partir du page 5 jusqu'au 12
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Abalain
Bonjour Paul,

Votre point de vue semble être celui d'un linguiste, ce que vous devez probablement être d'après ce que j'ai compris.
J'ai lu les pages indiquées concernant l'ouvrage d'Hervé Abalain : Pas de surprise sur la toponymie...ce sont les trouvailles archi-vieillottes sur le sujet. Je ne suis pas convaincu pour autant que ce soit "gravé dans le marbre". C'est un peu court de dire que tout ce qui est antérieur au latin est celtique.
Le livre d'Hervé Abalain constitue certes une excellente introduction sur le sujet, mais je crains qu'il ne fasse pas avancer beaucoup la question des origines : Il ne fait que reprendre la classification des linguistes qui ont attribué arbitrairement l'épithète celtique à une famille de langues, réunies parfois sur des critères trop superficiels.

Reste le point de vue des historiens de l'antiquité ou des archéologues.
Confondre les celtes avec une ou plusieurs cultures matérielles est un point de vue qui me paraît beaucoup trop naif.
Reste encore à se référer au témoignage de ceux qui les ont réellement cottoyés : Jules César est particulièrement bien placé sur ce plan là. Il se trouve que je constate qu'il existe une toponymie conforme au territoire décrit dans "la guerre des gaules". Par contre, je n'en ai pas encore repéré une couvrant toute l'étendue de la "celtie" des linguistes ( Bien sûr, on trouve ça et là des toponymes identiques...encore faut-il se méfier de l'homonymie..mais c'est en terme de concentration que la comparaison me semble possible ).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Nov 2009 23:47 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1420
Localisation : Belgique
Re: Message du 8 Novembre 18h00.

Nérée,

je vous remerchie pour votre réponse. Je ne suis pas un linguiste, seulement fait quelques études de chimie et avant mes "humanités" avec le Latin inclus. Et seulement un pauvre amateur-historien, mais ça ne veut pas dire que je suis moins interessé. Comme j'ai dit dans ce fil, j'ai beaucoup appris de l'ouvrage sur l'évolution de la frontière linguistique entre les langues germaniques et romanes. Je l'emprunterai de nouveau de la bibliothèque locale pour voir ce que je peux apporter de nouveau de ce livre pour notre fil ici.

La discussion sur le fil: "Les Celtes et les Germains" par exemple le message de Skipp 7 Novembre 12h15 est aussi interessant dans mon humble opinion.

Nérée, je répondrai plus au fond à votre question demain. Déja presque minuit dans la péninsule européenne...

Cordialement et avec estime,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 14:47 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
J’ai voulu seulement évoquer d’autres pistes que les discours sempiternels sur le sujet...mais je suis lassé que l’on me renvoie à des sources de wikipédia ou des banalitées affligeantes...Je n’ai pas l’impression qu’il y ait des masses de forumistes motivés pour s’investir sur ces questions, aller se documenter dans des centres de recherche, sacrifier une partie de leurs vacances pour faire des fouilles...La protohistoire est une période ingrate, et il vaut mieux se consacrer à une autre période si l’on ne s’en tiens qu’aux platitudes.

Pour moi, les utilisateurs de notions de « proto-germanique », « proto-celte », proto-italique », sans être trop vulgaire...peuvent finalement avoir réponse à tout : C’est une argumentation de bonimenteur. Ou, comme disait René Descartes à propos de certains philosophes « ...peuvent parler de toutes choses aussi hardiment que s’ils les savaient...et soutenir tout ce qu’ils en disent contre les plus subtils et les plus habiles, sans qu’on ait moyen de les convaincre : en quoi ils me semblent pareils à un aveugle qui, pour se battre sans désavantage contre un qui voit, l’aurait fait venir dans le fond de quelque cave fort obscure.. ».
Quant à Christian Goudineau et quelques autres dont j’ai oublié les noms, ils me paraissent avoir manqué un peu d’imagination avec cette histoire de complot césarien voulant inventer et séparer les germains des celtes. Pas très subtil !

Donc pour les celtes, « basta » ! J’ai assez donné. Je me suis tapé un énorme travail sur la toponymie, mais apparement, ça n’a suscité aucun écho : Je me suis sans doute trompé de forum sur ce point particulier.

Je ne crois pas avoir laissé planer de malentendu sur l’objet de mon message initial : Il concernait les laténiens ( Autrement dit une culture archéologique, était-il nécessaire de le préciser ? ). Culture dont j’ai voulu comprendre la génèse et ses rapports possibles avec les celtes et les scythes ( Au sens où ces deux populations avaient été définies dans l’antiquité par certains acteurs de cette époque ).

J’en reviens donc à mes laténiens : J’aimerais des renseignements plus précis sur les porteurs de cette culture, datations scientifiquement établies, territoires sans « flou artistique »,...Les considérations linguistiques ne me paraîssent pas du moindre intérêt dans ce questionnement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 16:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 06 Nov 2009 8:50
Message(s) : 596
Bonjour Nérée,

je voudrais poser une question sur la ou les langues parlées par les populations dites Celtes à une date donnée.

Je précise ma question.

Si on prends une liste de 1000 mots bien choisi et que je regarde la traduction en Français actuel et en Espagnol actuel alors on peut établir ne distance linguistique entre l'Espagnol et le Français, selon le nombre de mots qui se ressemblent et si on procède avec la même liste et d'autres langues alors on arrive à un arbre de distance. Si on connait de façon asses sûre la date d'appartion d'un langue (exemple le Français vers 1000 ?) alors on peut déterminer la date d'apparition d'une langue ancêtre commune. Pour en revenir aux celtes, existe t'il d'autre méthodes que cet arbre pour déterminer s'il y a une langue commune ?

D'autre part, si j'ai bien compris, à une date donnée une langue va couvrir une aire géographique d'autant plus grande qu'il exsite une certain degré d'avancement de la civilisation, d'organisation et de stabilité. Au contraire , s'il s'agit d"une zone trouble et de tribalisation guerrière (au pire) les langues se morcellent et se différencient fortement géographiquement.

Dans ce contexte, comment peut-on avancer l'idée d'une langue celte ? De devrait-on pas parler d'une famille linguisitique celte ? (je pense par exemple au groupe croate , tchèque , polonais , russe etc.. plutôt qu'au groupe Français, Espagnol; Itelien etc.qui sont plus proches)


Amicalement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2009 16:27 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2009 21:23
Message(s) : 140
Localisation : territoire vénètes
Durand78 a écrit :
De devrait-on pas parler d'une famille linguisitique celte ?


Corrigé moi si je me trompe mais "le Celte" appartient déjà à une famille de langues qui correspond à l'Indo-Européen..

Cordialement

_________________
"VAE VICTIS"

« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Nov 2009 8:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 06 Nov 2009 8:50
Message(s) : 596
Bonjour Brenos,

si je comprends bien ?

si on prends la langue Française actuelle et la langue allemande Actuelle, toutes les deux appartiennent à la famille des langues indo-européenne dans l'idéé qu'il existe une langue ancêtre commune qui serait l'indo-européen qui se serait diviser puis rediviser au cours des temps comme les branches d'un arbre pour arriver à ces deux langues.

La question que je me pose est la suivante. Si on prends à une date t (par exemple celle de La Tène) l'ensemble des populations dites celtes, est-ce qu'on pourrait y distinguer des langues d'origine indo-euripéenne assez diférenciées comme aujourd'hui (exemple: Français, Anglais, catallan, Espagnol, Francique mosellan, Allemand littéraire, croate etc ...) Ou au contraire on pourrait en déduire que deux Celtes (ou dit "Celtes") quelconques à cette date t serait en mesure de se comprendre sur la base d'une majorité de mots se ressemblant fortement? Est-ce que la toponymie peut aider à répondre à cette question ?

Amicalement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Nov 2009 17:42 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2009 21:23
Message(s) : 140
Localisation : territoire vénètes
Durand78 a écrit :
si on prends la langue Française actuelle et la langue allemande Actuelle, toutes les deux appartiennent à la famille des langues indo-européenne


Disons que le celtique et le germanique appartiennent à la famille Indo-Européenne..

La linguistique n'est vraiment pas mon fort Durand78.. Des intervenants beaucoup plus qualifiés que moi (je pense à Skipp en ce qui concerne ce fil), seront mieux placés pour vous en parler.. ;) Il doit y avoir des Topics sur le sujet.

Durand78 a écrit :
Si on prends à une date t (par exemple celle de La Tène) l'ensemble des populations dites celtes, est-ce qu'on pourrait y distinguer des langues d'origine indo-euripéenne assez diférenciées comme aujourd'hui (exemple: Français, Anglais, catallan, Espagnol, Francique mosellan, Allemand littéraire, croate etc ...)


Je pense que la différence ce ferait surtout sentir entre un Celte qui parle le dialecte "Goidelique" et un Celte qui parle un dialecte "Brittonique".. Mais de là à ne pas se comprendre.. (en reprenant votre exemple à l'époque de la Tène). Maintenant, un vénète, un Boïen, un Bellovaque ou un Arverne à cette même époque pouvaient-ils se comprendre ? je serais tenté de dire oui..
Peut être avec des différences dans la prononciation ou autres ??

_________________
"VAE VICTIS"

« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Nov 2009 12:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Nov 2008 19:03
Message(s) : 244
Localisation : Genève
Un petit article très intéressant sur les scythes:
Histoire de l'Ukraine et des cultures guerrières de la steppe : entretien avec Iaroslav LEBEDYNSKY.
http://www.theatrum-belli.com/archive/2 ... .html#more


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Nov 2009 18:15 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2009 21:23
Message(s) : 140
Localisation : territoire vénètes
Merci Genava55 pour cet article interressant. Sa donne envie d'en savoir plus sur ces peuples des steppes..
J'avais justement ajouter Iaroslav Lebedynsky dans mes prochaines lectures avec "Les indos Européens".

_________________
"VAE VICTIS"

« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 23:40 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1420
Localisation : Belgique
Re: Message du 9 Novembre 15h45

Nérée,

Nérée a écrit :
J’ai voulu seulement évoquer d’autres pistes que les discours sempiternels sur le sujet...mais je suis lassé que l’on me renvoie à des sources de wikipédia ou des banalitées affligeantes...Je n’ai pas l’impression qu’il y ait des masses de forumistes motivés pour s’investir sur ces questions, aller se documenter dans des centres de recherche, sacrifier une partie de leurs vacances pour faire des fouilles...La protohistoire est une période ingrate, et il vaut mieux se consacrer à une autre période si l’on ne s’en tiens qu’aux platitudes.

Pour moi, les utilisateurs de notions de « proto-germanique », « proto-celte », proto-italique », sans être trop vulgaire...peuvent finalement avoir réponse à tout : C’est une argumentation de bonimenteur. Ou, comme disait René Descartes à propos de certains philosophes « ...peuvent parler de toutes choses aussi hardiment que s’ils les savaient...et soutenir tout ce qu’ils en disent contre les plus subtils et les plus habiles, sans qu’on ait moyen de les convaincre : en quoi ils me semblent pareils à un aveugle qui, pour se battre sans désavantage contre un qui voit, l’aurait fait venir dans le fond de quelque cave fort obscure.. ».
Quant à Christian Goudineau et quelques autres dont j’ai oublié les noms, ils me paraissent avoir manqué un peu d’imagination avec cette histoire de complot césarien voulant inventer et séparer les germains des celtes. Pas très subtil !

Donc pour les celtes, « basta » ! J’ai assez donné. Je me suis tapé un énorme travail sur la toponymie, mais apparement, ça n’a suscité aucun écho : Je me suis sans doute trompé de forum sur ce point particulier.

Je ne crois pas avoir laissé planer de malentendu sur l’objet de mon message initial : Il concernait les laténiens ( Autrement dit une culture archéologique, était-il nécessaire de le préciser ? ). Culture dont j’ai voulu comprendre la génèse et ses rapports possibles avec les celtes et les scythes ( Au sens où ces deux populations avaient été définies dans l’antiquité par certains acteurs de cette époque ).

J’en reviens donc à mes laténiens : J’aimerais des renseignements plus précis sur les porteurs de cette culture, datations scientifiquement établies, territoires sans « flou artistique »,...Les considérations linguistiques ne me paraîssent pas du moindre intérêt dans ce questionnement.


Premier paragraphe:
"si l'on ne s'en tient qu'aux platitudes" Nérée, je suis d'accord rien est facile, quand vous voulez chercher au fond des choses, mais pardonnez-moi, je pense qu'il y existent quand même des "études" vulgarisantes, qui ont la valeur de donner des aperçus des derniéres données.

Deuxième paragraphe:
J'essayerai de faire un résumé d'un livre que j'ai dèja mentioné ici et qui donne le "dernier" (1998. "la frontière linguistique" de Danny Lamarcq et Marc Rogge)) concernant l'archéologie, les linguistiques, la toponomie et l'histoire de nos contrées. Et en partant de ce livre, si jamais j'aurais du temps, je ferai des études adjointes qui éclaircisseront les donées ici trouvées. Je chercherai aussi dans le livre pour les liens des Laténiens avec les Scythes.

Je commence avec la préhistoire pour mieux montrer d'où les diverses "cultures" sont originaires. Cultures, et pardonnez-moi de nouveau, selon moi dans l'état actuel des connaissances ce n'est pas possible de discerner autre que des "cultures", si même une fois ça sera possible...
Premiers agriculteurs entre 6.000 et 4.000 dans la région du Danube. (la céramique rubanée)
Néolithique tardif: 2900- 2100: "bekerkulturen" (je ne trouve pas la traduction français: des cultures de gobelet?) Discussion sur la propagation: avec les immigrants? ou par diffusion parmi les autochtones comme objects de prestige sociale? Pendant l'âge du bronze se dévelopaient ce qu'on appelle les "techno-complexes". Des "zones" qui avaient une propre développement economique, technologiqe et culturelle. On avait quelques huit. Le complex atlantique qui nous interesse le plus: les îles britaniques, le Ouest de la France contemporaine et le Nord-Ouest de la péninsule ibérique. Et les autres sept: le complexe ibérique (la reste de la péninsule), le complexe du Nord, le complexe Nord-Alpin (autour de la Suisse contemporaine), le Lusac complex (vers la Pologne contemporaine), le complexe italique, le complex grecque et dans la région Bulgarie, Yougoslavie contemporaine: le complexe carpate (Je chercherai des liens avec les Scythes...si on a des liens...)

Dans le complexe atlantique (2000BC) deux differentes développements: Dans le nord (Nord de la France, la Belgique, Sud d'Hollande). Selon Brun: "culture de la Manche"et la deuxieme: les cultures du Sud. Mêmes dans le Nord on avait encore des différences comme la "groupe des Urnes à décor plastique". Dans le Nord le bronze et l'étain devaient venir de loin: de Bretagne et du Sud-Ouest de l'Angleterre. Les objects" avaient une valeur de prestige. Ainsi naissait une élite" qui cherchait de se procurer de l'approvisionnement de ces objects et la controle de cet approvisionnement. Mais ce n'était pas une commerce, mais plutôt une système d'echange de groupes élitaires qui "échangaient" de cadeaux relationnels. Ces réseaux établisaient une collaboration élitaire qui s'étendait à une vaste échelle internationale. Dans l'âge du bronze tardif (circa 1100BC) contactes parfois difficiles entre la "groupe Rhin-Suisse-France orientale" (RSFO) et domination par celle de la culture de la Manche. Dans la 9ieme siècle implosion du système Nord-Alpin et fin de la domination dans le Ouest. Le systéme de la Manche s'approvisionait de nouveau dans les ateliers anciens de Bretagne et Sud-Ouest Angleterre.

Après l'implosion dans le techno-complexe Nord-alpin du RSFO se développait la culture Halstatt. Qui est pour ses contactes relationées aux cultures Grecques et Etrusques qui se développaient dans la Méditerranée. Ils sont un chaînon entre le monde méditerranien et la région atlantique et le Nord. La phénomène des "Herrensitze". On retrouve les objects de prestige venant de la Méditerranée mais on ne retrouve pas les échanges parce qu'ils ne sont pas durables, comme peut-être des matières premières, des esclaves et peut-être mêmes des mercenaires. Dans le cours du 5ième siècle cette culture se détériorait, par exemple par le déclin de la Massilia grecque et la route de la Rhône-Saône. Maintenant les Grecs s'approvisionnaient de la région de la Mer Noir et les Étrusques avaient aussi une nouvelle rout epour leure commerce avec le Nord.

Expansion celte. Elle est assoiciée avec l'âge de fer tardif (450BC) et le début de la culture de La Tène et les migrations des tribus celtes dans presque tout l'Europe.

Nérée, j'arrète ici pour commencer un nouveau chapitre sur la culture latènienne. À la première vue les auteurs ne semblent pas distinguer entre les Celtes et la culture La Tène...Mais on va voir plus loin... :wink:

Cordialement,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 23:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Nov 2008 19:03
Message(s) : 244
Localisation : Genève
Citer :
Donc pour les celtes, « basta » ! J’ai assez donné. Je me suis tapé un énorme travail sur la toponymie, mais apparement, ça n’a suscité aucun écho : Je me suis sans doute trompé de forum sur ce point particulier.

Salut Nérée,
Il n'y a pas assez de "celtisants" ici pour parler d'un sujet aussi pointu. Il y a le forum de l'arbre celtique pour ça :wink: http://forum.arbre-celtique.com/index.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2009 22:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1420
Localisation : Belgique
Re: Message du 13 Novembre 14h00
genava55 a écrit :
Un petit article très intéressant sur les scythes:
Histoire de l'Ukraine et des cultures guerrières de la steppe : entretien avec Iaroslav LEBEDYNSKY.
http://www.theatrum-belli.com/archive/2 ... .html#more


Genava,

un grand merci pour ce lien. j'ai beaucoup appris de lui. Étant dit ça, j'ajoute immédiatement que je fais toujours des recherches pour les sources d'un lien. Je n'ai trouvé pas un "home". Est-ce que c'est un URL de l'armée française?
Concernant la figure de Iaroslav Lebedynsky j'ai aussi fait des recherches autour de la personne et de ses oeuvres. Je ne dit pas que Iaroslav n'est pas honnête dans cet interview concernant les Scythes, mais j'ai toujours peur quand une personne qui est occupé avec des recherches dans une histoire de l'Ukraine, qui est aujourd'hui si, comment le dire, si "discutée" côté de la partie russophone qu'ukranienne (dans mon petit Larousse illustré de 1988 le pays est encore désigné comme "une des répupliques fédérées de l'URSS"), est un peu parti pris de l'un ou de l'autre côté. J'ai lu les commentaires sur son livre "Questions sur l'Ukraine?" ou quelque chose dans ce sens. (je n'interromps pas mon message pour chercher le titre exact de peur de perdre ici mon message). Tous ça pour dire: bon le lien est intéressant, mais on doit faire d'autres recherches, pour être sûr que rien n'est parti pris. Et je sais que c'est un professeur français...On a sur le forum histoire du BBC un certain Ukranien, pas un professeur, avec le nom de plume: OUN UPA. Quand on sait que les lettres ont une signification:
http://en.wikipedia.org/wiki/Ukrainian_Insurgent_Army on voit déja de quel côté les "affinités" viendront...

Cher Genava, ne prenez pas mes messages "trop à la lettre"...et j'ai encore quelque chose similaire pour "L'Arbre Celtique" :wink: :oops: ...

Cordialement,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2009 22:45 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13647
Localisation : Alsace, Colmar
Durand78 a écrit :
Si on prends à une date t (par exemple celle de La Tène) l'ensemble des populations dites celtes, est-ce qu'on pourrait y distinguer des langues d'origine indo-européenne assez différenciées comme aujourd'hui (exemple: Français, Anglais, catallan, Espagnol, Francique mosellan, Allemand littéraire, croate etc ...) Ou au contraire on pourrait en déduire que deux Celtes (ou dit "Celtes") quelconques à cette date t serait en mesure de se comprendre sur la base d'une majorité de mots se ressemblant fortement?

On a trop peu d'éléments pour trancher cela. De plus, on pense qu'il devait y avoir des dialectes et des accents différents. Il y a des peuples qui se comprennent lorsqu'ils écrivent leur langue, mais ne se comprennent pas lorsqu'ils parlent. A cause de l'accent justement. Un bon exemple est le couple français italien. Je sais qu'un français qui s'applique un peu comme comprendre un texte italien simple. Mais, je met la majorité de ces personnes au défit de comprendre la même phrase dite par un italien qui parlerait avec un accent régional prononcé et qui parlerait à vitesse normale.

Durand78 a écrit :
Est-ce que la toponymie peut aider à répondre à cette question.

Lorsque l'on analyse la toponymie, on se base sur des "racines" des syllabes qui ont un certain sens et que l'on sait qu'elle furent utilisées abondamment. Or, 20 siècles après, il y a des racines qui restent encore obscures. Pire, parfois dans certaines langues on a plusieurs choix pour désigner une chose. Certains peuples semblent préférer un des choix, d'autres plutôt un autre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2009 22:54 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1420
Localisation : Belgique
Re: Message du 28 Novembre 0h45.

genava55 a écrit :
Citer :
Donc pour les celtes, « basta » ! J’ai assez donné. Je me suis tapé un énorme travail sur la toponymie, mais apparement, ça n’a suscité aucun écho : Je me suis sans doute trompé de forum sur ce point particulier.

Salut Nérée,
Il n'y a pas assez de "celtisants" ici pour parler d'un sujet aussi pointu. Il y a le forum de l'arbre celtique pour ça :wink: http://forum.arbre-celtique.com/index.php


Genava,

c'est moi de nouveau. Et de nouveau un grand merci pour ce lien. Mais je l'ai déja annoncè dans l'autre message :wink: . On doit toujours être "sur son qui-vive" avec des liens avec les "signes" celtiques dans leur "home". Pas qu'ils ne sont pas honnêtes, mes par leurs "affinités" c'est peut-être difficile pour être "neutre"... C'est toujours intéressant de vérifier dans des autres sources. J'ai fait des recherches pour le forum histoire du BBC pendant des années pour les "discussions sans fin" celtiques et j'ai parcouru des URLs...Maintenant de nouveau des URLs et des livres pour les questions de Nérée et de Durand concernantes les Scythes, les Galates et les Belgae...et on doit constamment voir les auteurs et leur sources pour voir "de quel coté le vent souffle"...

Et j'espère, cher Genava, que vous ne me trouvez pas trop "pédant"...

Cordialement,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Déc 2009 23:55 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 21 Sep 2008 23:29
Message(s) : 1420
Localisation : Belgique
Addendum au message du 28 Novembre 0h45.

Nérée,

Dans le livre que j'ai mentioné le sujet des Scythes n'est plus abbordé. C'est plutôt de nos régions qu'il parle (le Bénélux contemporain, la France contemporaine et l'Allemagne) et c'est plutôt intéressant pour les questions de Durand.

J'ai cherché un peu partout, aussi dans la librairie locale et je n'ai trouvé pas grand chose sur les Skythes. Dans un livre j'ai trouvé qu'en le septième siècle les Scythes par l'intermédiaire des Cymmériens ont influencés Halstatt et La Tène, mais aprés j'ai trouvé que ces théories sont un peu datées, et si me souviens bien, Skipp, dit le même dans un message court dans ce même fil?

Non, c'est plutôt le revers. Halstatt et La Tène semblent avoir eu des influences sur la culture des Scythes...et déja avec les Macédoniens...
http://classiques.uqac.ca/classiques/gr ... teppes.pdf
Lire concernants les Skythes à partir de la page 30.

Pour les Galates: seulement St Jérome? qui dit que le dialect est semblable à celui des Trevi et on a retrouvé quelques trois centaines de mots?..et ils sont des Celtes...

Pour les Belgae c'est mieux de répondre directement à Durand.

Cordialement,

Paul.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB