A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Fév 2018 14:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
Message Publié : 13 Fév 2018 14:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1094
Je ne sais pas si le recueil a été imprimé avant d'avoir reçu l'approbation de la ministre. C'est possible et il aurait alors été envoyé au pilon, ce qui expliquerait qu'il soit indisponible : https://www.editions-du-patrimoine.fr/L ... nales-2018. Ce serait une anomalie qu'il faudrait déplorer, mais cette anomalie résiderait dans une impression prématurée qui aurait mis la ministre devant le fait accompli et non dans la destruction ordonnée par la ministre. Car le comité ne fait que proposer, la décision appartenant au ministre.

Trois siècles et plusieurs révolutions, non seulement politiques mais surtout mentales, séparent Jeanne d'Albret de Charles Maurras. Cela suffit à expliquer que le collège Jeanne d'Albret ne sera pas débaptisé et que la naissance de Charles Maurras ne sera pas commémorée officiellement.

La question de cette commémoration est évidemment de nature politique. Nul ne conteste que Maurras ne fût un brillant homme de lettres et qu'il n'ait marqué son temps. Mais il était avant tout un acteur politique qui mettait ses talents littéraires au service de son action politique. Aussi la décision de commémorer ou de refuser de commémorer la naissance de Charles Maurras prend-elle nécessairement un aspect politique. Il ne faut pas être dupe. Quand le mouvement politique Restauration Nationale, qui se veut l'héritier de l'Action Française, plaide pour une commémoration officielle de la naissance de Charles Maurras par la voix de son délégué Hilaire de Crémiers, qui qualifie au passage la ministre de la culture et le personnel de son ministère de petite bande de corniauds incultes, ce n'est ni par amour des belles lettres ni par intérêt pour l'histoire nationale, c'est dans le but tout politique de rendre hommage à Charles Maurras, d'exprimer sa pensée nationaliste et, au passage, de profiter d'une occasion d'insulter les serviteurs de la Gueuse. Or, malgré toutes les précautions qu'aurait pu prendre la ministre, des commémorations officielles auraient été perçues comme des hommages. Aussi la ministre ne pouvant en aucune façon paraître complaisante envers le nationalisme intégral de Maurras et son antisémitisme, la raison lui commandait-elle s'y opposer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2018 15:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 142
Bonjour

Vézère a écrit :
Bof. Avoir sa date de naissance citée dans un inventaire que personne n'aurait jamais lu, ce n'est pas le Panthéon non plus.

Je suis bibliothécaire.
Mes collègues et moi-même (qui m'occupe du rayon Histoire) cherchons toujours des idées pour mettre en avant nos collections, en particulier les collections patrimoniales - qui souvent restent invisibles du public car conservées à l'abri des regards.

Quand on parle d'un personnage historique ou d'un événement au niveau national, on peut en profiter pour en parler aussi, à notre modeste niveau local, que ce soit pour faire des expositions ou animations, ou simplement pour mettre des livres en présentation.

Moi, en Histoire, je fais un planning chaque année, en me calant sur quelques événements historiques. Ainsi, pour mars, ce sera l'Anschluss (mars 1938), et je vais faire un plus gros truc en fin d'année sur la fin de la 1ère GM.
Je sors des bouquins des rayonnages et je les mets en présentation, tout bêtement.

Bref, tout ça pour dire que ce livre des commémorations nationales, on s'en sert. D'ailleurs, avant, il nous était envoyé gratuitement - maintenant il faut le payer...
Donc oui, ce bouquin, pas grand'monde le lit, mais il peut influer sur une offre culturelle localement

NB : mettre en avant Charles Maurras ne faisait et ne fait pas partie de nos projets. Parce qu'on ne se contente pas de recopier bêtement un bouquin, on réfléchit, aussi. Et commémorer Maurras serait aussi pertinent que commémorer Pétain, en expliquant que c'est celui de 14-18 et pas celui de 40-45 qu'on commémore...
Mais oui, et la marmotte, et met le chocolat dans le papier alu... :rool:

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB