A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2017 5:29

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 103 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Juin 2005 19:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
J'ai souvent lu que Bismarck était opposé à l'annexion de l'Alsace-Lorraine (comme il avait été opposé à l'annexion des territoires autrichiens après la guerre de 1866), et que c'est l'état-major prussien qui lui aurait forcé la main. Mais j'ai aussi lu qu'il était favorable à l'annexion des territoires lorrains de langue germanique et que ce sont les militaires qui lui aurait imposé l'annexion de la partie de la Lorraine de langue romane (cela afin de disposer d'une frontière plus aisément défendable). Cette dernière thèse me parait plus vraisemblable mais j'aimerais savoir ce qu'il en est vraiment.

A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juin 2005 21:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Il y a déjà plusieurs sujets sur l'Alsace-Lorraine et sur Bismarck... :wink:

Citer :
J'ai souvent lu que Bismarck était opposé à l'annexion de l'Alsace-Lorraine (comme il avait été opposé à l'annexion des territoires autrichiens après la guerre de 1866), et que c'est l'état-major prussien qui lui aurait forcé la main.

Cela paraît tout simplement stupéfiant ! 8O
Bismarck est l'auteur, sinon l'initiateur, de l'unité allemande et donc de l'annexion des territoires de culture germanique dans l'Empire.
A noter que la Prusse n'a pas annexé de territoire autrichien en 1866, mais a demandé à l'Autriche une somme de 40 millions de thälers.
Avec certains débris de principautés et certaines annexions faites en Allemagne du Nord, Bismarck forma la Confédération d'Allemagne du Nord en 1867. Une Confédération au Sud se forma aussi, mais ses membres respectaient le Zollverein, les liant avec les autres Etats d'Allemagne, et avaient conclu avec la Prusse une alliance défensive - plus ou moins imposée - après 1866 (le Wurtemberg et la Bavière avaient soutenu l'Autriche dans son exécution fédérale contre la Prusse et avaient été battus).
Ce qu'il manquait à Bismarck pour unir les deux confédérations était une guerre contre un ennemi commun au peuple allemand. La réaction pleine d'orgueuil du gouvernement impérial français à la dépêche d'Ems et sa déclaration de guerre à la Prusse fît le reste...
Bismarck voulait l'Alsace et la Lorraine germanophone pour unir et cimenter cette unité culturelle et "historique" (cette région était prévue comme "terre de colonisation" pour les Allemands du Sud).
Reste la partie francophone de Metz... Cette cité était à la fin du XIXème siècle une des plus grosses garnisons d'Europe. Il ne fallait surtout pas la laisser aux Français pour le chancelier de Fer.
Il n'a jamais été forcé par les militaires en quelque occasion que ce soit. Au delà de l'unité de tous les "germains" à l'Ouest du Danube, il souhaitait tout d'abord remédier à une crise constitutionnelle en Prusse, qui durait depuis 1862. Guillaume Ier et son chancelier étaient en proie à une farouche opposition du Landtag prussien, qui se servait de l'arme budgétaire contre leur gouvernement. La nouvelle Condération d'Allemagne du Nord, puis l'Empire en 1871 ont pu diluer le Landtag dans de nouveaux cadres institutionnels, ce qui le rendait en réalité impuissant et lui retirait sa possibilité de jouer avec l'arme budgétaire.
Les objectifs de Bismarck ont été multiples, mais dès qu'ils ont été exécutés, il se montra alors très modéré, voire pacifique, en politique extérieure.
Bien à vous,

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juin 2005 22:11 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Duc de Raguse a écrit :
Il y a déjà plusieurs sujets sur l'Alsace-Lorraine et sur Bismarck...

J'espère que vous me pardonnerez cet écart, je dois vous avouer que j'ai eu la flemme de faire une recherche :oops:

Duc de Raguse a écrit :
A noter que la Prusse n'a pas annexé de territoire autrichien en 1866, mais a demandé à l'Autriche une somme de 40 millions de thälers.

En effet mais c'était très habile de sa part. En n'exigeant que des réparations de la part de l'Autriche, il comptait bien ne pas s'en faire une ennemie dans l'optique de la guerre prochaine contre la France.

Duc de Raguse a écrit :
Les objectifs de Bismarck ont été multiples, mais dès qu'ils ont été exécutés, il se montra alors très modéré, voire pacifique, en politique extérieure.

En effet cet aspect de la personnalité de Bismarck est remarquable (comme beaucoup d'autres d'ailleurs). Il est rare que des hommes ayant obtenus de si grands succès sachent s'arrêter et se satisfaire de ce qu'ils ont.

En fait je posais cete question parce que j'ai souvent lu que Bismarck avait toujours affirmé qu'on lui avait forcé la main pour l'annexion de l'Alsace-Lorraine toute entière ou bien seulement pour la petite partie de la Lorraine francophone annexée. Mais sans plus de précisions. Donc selon vous la totalité des territoires annexés en 1871 l'ont été avec le consentement du chancelier de fer, et même selon sa volonté ?


A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juin 2005 22:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
même selon sa volonté

Bien entendu, mais ce n'est pas selon "moi", les germanistes français vous le diront aussi (Sandrine Kott, Christian Baechler par exemple...)

Citer :
je dois vous avouer que j'ai eu la flemme de faire une recherche

Ce n'est pas grave, c'est moi qui me suis trompé, il n'y a qu'un sujet sur l'Alsace-Lorraine dans la partie "Belle Epoque". :wink:

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juin 2005 14:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9971
Localisation : Région Parisienne
Si Bismarck était favorable à l'annexion de l'Alsace Lorraine, il était beaucoup plus réservé en ce qui concerne Metz, et il est vrai que les militaires ont insisté pour annexer cette place forte qui était en cours de modernisation lors du déclenchement de la guerre. L'Etat-Major prussien considérait que laisser une telle forteresse à la France constituait un danger pour la défense des provinces annexées.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juin 2005 15:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Sans doute ce junker n'avait peut-être pas intégré cette subtilité stratégique tout de suite. Mais, dans la logique de sa politique d'annexion de ces provinces, il était obligé de prendre Metz avec le reste.
N'oublions pas qu'il n'est devenu "modéré" sur la scène diplomatique qu'après avoir isolé la France et lui avoir ôté toute possibilité de revanche. Lui prendre la garnison de Metz entre dans cette logique, non ?

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juin 2005 15:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9971
Localisation : Région Parisienne
Curieusement, François Roth dans son excellent ouvrage intitulé "La guerre de 70", ne montre pas un Bismarck voulant à toute fin abaisser la France. Le Chancelier est un pragmatique, il estime que l'Alsace-Lorraine sont nécessaires pour cimenter l'unification, mais pense qu'il ne faut pas trop humilier la France pour éviter une guerre de revanche.

Guillaume Ier me semble plus en pointe, mais il est vrai qu'il avait fait les campagnes de 1813 et 1814. Les militaires plus le Roi, cela faisait beaucoup, et Bismarck se fit une douce violence.

Son oeuvre diplomatique allait consister à isoler la France, chose qu'il réussit parfaitement, mais que Guillaume II oubliera.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Juin 2005 10:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Ne pensez-vous pas qu'isoler la France diplomatiquement vise en quelque sorte à l'humilier implicitement.

Citer :
mais pense qu'il ne faut pas trop humilier la France pour éviter une guerre de revanche.

C'est un peut étrange comme argument. Bismarck met en place un véritable "cordon sanitaire" contre la France avec la Triplice et l'alliance des trois empereurs pour lui éviter toute possibilité de revanche. Il savait très bien que l'annexion de l'Alsace-Lorraine entrainerait ce sentiment de revanche chez les Français. Il suffisait de lire la correspondance Fustel de Coulange / Mommsen. :wink:

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Juin 2005 13:42 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1400
Localisation : Lorraine
Duc de Raguse a écrit :
(...)
Bismarck voulait l'Alsace et la Lorraine germanophone pour unir et cimenter cette unité culturelle et "historique" (...)

... et au passage s'en approprier les richesses (notamment celles du sous-sol lorrain).



--------------------------------------------------
Autres sujets sur Passion Histoire pouvant intéresser les amateurs de l'histoire de la Lorraine:


Invasions franques et mélange des populations
Naissance de la France
Byzance et la croix de Lorraine
La bataille de Nancy - 5 janvier 1477
Les partisans de Charles le Téméraire en Lorraine
3 millions de mort durant la guerre de trente ans
Les suédois dans les Vosges??
Les Lorrains et la Révolution Française
La bataille de Gravelotte 1870
Et l'Alsace-Lorraine ? ? ?
Bismarck et l'annexion de l'Alsace-Lorraine
Alsace Lorraine et nationalité (1871-1914)
L'Alsace Lorraine et Eugenie
Meurthe-et-Moselle et Moselle (monuments 1870)
L'occasion manquée en Sarre (septembre 1939)
L'Alsace-Moselle annexée en 1940-1945
Les Lorrains et le front de l'Est
Camps de prisonniers français en URSS (Tambov)

_________________
===> des dizaines de discussions qui intéresseront les amateurs d'histoire de la Lorraine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Juin 2005 16:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9971
Localisation : Région Parisienne
Bof , Bismarck ne s'est pas emparé du bassin de Briey. Il est vrai quel le procédé permettant de transformer la minette lorraine en bon acier a été inventé en 1877 !! Il fut occupé dès le début de la guerre de 14 par les troupes allemandes.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Jan 2006 22:45 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Déc 2005 0:25
Message(s) : 284
Je suis surpris que vous dityes que Bismarck savait que l'annexion de l'Alsace-Lorraine entrainerait ce sentiment de revanche chez les Français

Mais Comment il savait d'abord ?
C'est vrai que aparès la guerre, Bismarc a décidé de mettre une politique d'apaisement avec la France ?
Si c'est vrai alors il savait peut etre aussi que Allemagne n'a aucune chance face à la France Revancharde lors la prochaine guerre ?

Ce qui pousse aux Francais de prendre une revanche ?
Pourtant ce n'est pas la premiere fois qu'elle perde des territoires !

_________________
Scorpion du Sable rouge


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Jan 2006 23:01 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 2046
Localisation : Outre nulle-part
Mais Bismarck avant d'être limogé n'avait-il pas dans la tête de mener une nouvelle guerre préventive contre la France ?
Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2006 9:40 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Akasuna, vous êtes prié de faire un effort concernant l'othographe de vos messages et cela en conformité avec la charte. Dans le cas contraire, de nouveaux messages truffés de fautes, venant de votre part, seront supprimés.
Merci d'avance.


Pour ce qui est du reste. Vos réponses sont plus haut... :wink:
Bien entendu que Bismarck savait que la France souhaitait une guerre de revanche !
C'est pour cela que la Triple Alliance est formée en 1882 et que la France est isolée diplomatiquement. De plus, les Allemands la laissent partir à la conquête coloniale, pensant qu'elle se "frottera" à l'Angleterre, empêchant tout rapprochement...

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2008 14:03 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2008 8:14
Message(s) : 112
Localisation : Département du Mont-Blanc
Je remonte ce vieux topic car j'aimerais avoir des renseignements sur l'entrevue de Ferrières. Le 20 septembre 1870 (date à confirmer), Bismarck aurait proposé à Jules Favre, alors ministre des Affaires Etrangères du nouveau Gouvernement de la Défense Nationale la paix avec un indemnité de 2 milliards, mais sans annexion (seules les fortifications de Strasbourg seraient démantelées). Mais Jules Favre aurait refusé cette proposition de paix, croyant à un sursaut national comme en 1793.
La suite, on la connaît, mais j'aimerais avoir un confirmation sur les propositions de paix qui y ont eu lieu (dans le Quid, j'ai lu que Bismack exigeait déjà l'Alsace-Lorraine) et si la paix était possible dans de telles conditions.

_________________
"Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite." Joseph de Maistre
"Les faits sont têtus." Lénine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2008 17:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9971
Localisation : Région Parisienne
Le mieux est d'en lire la relation que Favre en fit. Elle est ici, page 153:

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k23522s

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 103 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB