A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Déc 2018 0:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Déc 2008 23:26 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 1249
Localisation : Vosges
Je sais seulement que cette route a été construite durant la première guerre mondiale , mais a-t-on plus de précisions quant à la durée des travaux et leurs dates ? Quel fut son apport réel ( on parle d'aide à la logistique ).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Jan 2009 11:58 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1402
Localisation : Lorraine
Je n'en sais pas davantage, si ce n'est qu'elle a été construite pendant la guerre, entièrement sur la ligne de crête, pour assurer sur le front des Vosges des communications Nord-Sud entre les différentes vallées, et assurer la logistique. Elle relie Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines sur plus de 77 Km.

_________________
===> Histoires lorraines


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Mars 2009 22:58 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 1249
Localisation : Vosges
Ayant posté la même question sur un autre forum dédié à la première guerre mondiale , je vous livre ici une réponse assez détaillée qui m'a été fournie :

Citer :
L’organisation des crêtes vosgiennes, telle que définie le 6 juin 1915 par le général Dubail, consistait à créer une ligne de centres de résistance établis sur la crête ou ses avancées ; dans les intervalles des centres de résistance étaient installés des emplacements de batteries ; les centres de résistance étaient reliés par des routes de rocade.

L’organisation et l’occupation de ces centres de résistance devaient initialement être confiées à 9 groupes :
1er Groupe : Sudel – Ballon de Guebwiller
2e Groupe : Drehkopf – Breitfirst
3e Groupe : Schweiselwasen
4e Groupe : Rheinkopf – Kastelberg
5e Groupe : Hohneck – Schlucht
6e Groupe : Lacs Noir et Blanc
7e Groupe : Louchpach – Bonhomme
8e Groupe : Chipal – Tête de Béhouille
9e Groupe : Kemberg

Les 4 premiers groupes étaient sous le commandement du général gouverneur de la Place de Belfort, les 5 suivants, sous le commandement du général gouverneur de la Place d’Epinal.

Trois types de communications étaient prévus : les « rocades éloignées », les « rocades rapprochées », et les chemins transversaux.
Les rocades éloignées concernaient les liaisons routières, par automobiles, à l’arrière du front : Thann – Fellering – col d’Oderen ou col de Bussang – Cornimont – la Bresse – Gérardmer – le Valtin – Fraize [ou Clefcy ou Gerbépal] – Saint-Léonard.
La rocade rapprochée concernait une route permettant la circulation latérale des troupes et automobiles légères : Krüth – col de Bramont – collines de Vologne – la Schlucht – Louchpach. Le général Dubail ajoutait : "une route de crête existe en partie (du Ballon de Guebwiller au Breitfirst) ; elle doit être prolongée tout le long de la crête jusqu’au Bonhomme ; il suffit à cet effet d’améliorer le chemin déjà existant".
Les chemins transversaux, montant de l’Ouest ou du Sud-ouest vers la crête, étaient déjà améliorés au Sudel, au Ballon de Guebwiller, au Drehkopf, au Schweiselwasen et au Hohneck. En revanche, ils restaient à organiser dans les secteurs du Rheinkopf et des Hautes-Chaumes.

"En résumé, le réseau de communications doit permettre d’occuper avec un minimum de forces les organisations défensives et d’utiliser un jeu de réserves échelonnées en arrière du front, la réserve principale se trouvant dans la région la Bresse – Rheinkopf", précisait le général Dubail.

Les moyens matériels devant permettre la création et l’entretien des centres de résistance et voies de communications devaient être fournis par les forts de la Haute-Moselle et la Place d’Epinal ; le personnel serait fourni par les Places d’Epinal et de Belfort.

La 66e D.I. devait fournir 700 travailleurs au Gouverneur de Belfort ; la 47e D.I. devait fournir 500 hommes, et la 41e D.I., 200, au Gouverneur d’Epinal.
Dans les faits, les effectifs fournis par la Place d’Epinal excèderont largement ces premières estimations.



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2009 19:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 1249
Localisation : Vosges
Karolvs a écrit :
. Elle relie Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines sur plus de 77 Km.


A noter , même si elle nen n'est pas vraiment un prolongement , la construction à la même époque de la route Joffre qui relie Thann à Maseveaux.

En prime quelques photos trouvées sur un JMO en ligne sur le site Mémoire des Hommes:
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB