A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Déc 2014 2:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Déc 2005 14:01 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1106
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
En septembre 1914 l'Empire Ottoman entre en guerre en bombardant les ports russes de Sébastopol et d'Odessa.
Qu'est ce qui a poussé les turcs à se lancer dans cette galère ?
Les ottomans, en déclin, avait peu de chances face aux empires russes et brittaniques.
L'empire ottoman a explosé et sans l'intervention de Mustapha Kemal aurait de peu failli être réduit à presque rien.
Enver pacha qui était l'un des dirigeants turcs de l'époque fut l'un des responsables de la décision d'entrée en guerre, voulant unir les turcs de la mer Egée à l'Asie Centrale.
Il est possible que les allemands aient poussé à la guerre également.
Si vous avez des xplications.....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Déc 2005 23:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 2050
Localisation : Outre nulle-part
Je vous conseille le lien suivant, relatif aux "mémoires de Morgenthau" ambassadeur des USA en Turquie lors de l'époque qui vous intéresse.
http://www.imprescriptible.fr/documents ... itre08.htm

Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2005 16:45 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2005 11:44
Message(s) : 69
Localisation : Sud Ouest
La Turquie était dirigée par des nationalistes. Par définition, un pays dirigé par des nationalistes est plus enclin à la guerre qu'un dirigé par d'autres genres de gouvernement. La Turquie miroitait sur l'Egypte, peut être aussi sur le Koweit. Certainement voulaient ils aussi se venger de la Russie qui avait vaincu la Turquie quelques décénies plus tot.

La première guerre mondiale tombe donc à pic pour les ambitions de la Turquie. Surtout qu'elle se présente comme un très précieux allié pour l'Allemagne : elle peut isoler la Russie en bloquant les Dardanelles, l'attaquer par le Caucase, attaquer l'Angleterre dans ses colonies et pour finir lancer au djihad les peuples musulmans colonisés par les alliés.

La Turquie, homme malade de l'Europe ne pouvait certes pas à elle seule mettre en déroute l'Angleterre et la Russie, mais elle pouvait y contribuer, surtout que la période de son entrée en guerre vient au moment où la Russie perd face aux austro-allemands.

_________________
"Je déclare ici solennellement que je signerai pas la paix avant que le dernier soldat ennemi n'ait quitté notre sol." Nicolas II, 1914.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2005 16:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Oct 2005 18:58
Message(s) : 567
Coutal a écrit :
et pour finir lancer au djihad les peuples musulmans colonisés par les alliés.



Je ne le crois pas. C'est plutôt l'inverse qui s'est produit. Lawrence d'Arabie a unie les Arabes contre les Turcs mais je ne sais pas si c'était un Djihad.

_________________
Je ne peux changer le passé
mais ne rien dire
tout en sachant
c'est être complice


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2005 17:17 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2064
Le lien sur Morgenthau est édifiant. J'ignorais le détail de ces évènements.

Le cabinet jeune-turc était un fantoche entre les mains de Wangenheim...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2005 17:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8696
Localisation : Région Parisienne
duduche19 a écrit :
Je ne le crois pas. C'est plutôt l'inverse qui s'est produit. Lawrence d'Arabie a unie les Arabes contre les Turcs mais je ne sais pas si c'était un Djihad.


Des Musulmans peuvent ils lancer un djihad contre un autre peuple Musulman qui n'est pas hérétique pour eux ?

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Déc 2005 22:55 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2003 19:40
Message(s) : 316
Localisation : Augustobona Tricassium (Troyes)
Le sultant ottoman, qui ne l'oublions pas avait aussi le titre de calife, pouvait proclamer le djihad contre des peuples non-musulmans. Ce qu'il fit à l'encontre des Italiens occupant l'actuelle Lybie. Un certain nombre de tribus se soulevèrent alors, qui menèrent un rude -bien que vain- combat.

_________________
"Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles". Paul Valéry

"C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar". Gustave Flaubert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Déc 2005 0:12 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2005 11:44
Message(s) : 69
Localisation : Sud Ouest
Artaxerxès a écrit :
Le sultant ottoman, qui ne l'oublions pas avait aussi le titre de calife, pouvait proclamer le djihad contre des peuples non-musulmans. Ce qu'il fit à l'encontre des Italiens occupant l'actuelle Lybie. Un certain nombre de tribus se soulevèrent alors, qui menèrent un rude -bien que vain- combat.


Ils essayairent aussi de soulever les musulmans du Maghreb contre la France, mais ils y eurent peu d'echo.

_________________
"Je déclare ici solennellement que je signerai pas la paix avant que le dernier soldat ennemi n'ait quitté notre sol." Nicolas II, 1914.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Déc 2005 23:48 
Bonjour,

Deux petites notes très marginales en passant :
1 -
C’est apparemment le jour même de l’entrée en guerre de la Turquie, le 31 octobre 1914, que le Sultan Mehemed V lança un appel à la guerre sainte. Celui-ci sera entendu principalement en Libye amenant l’expulsion quasi complète des Italiens.
Ceux-ci avaient occupé le pays à la faveur de la guerre italo-turque (29 septembre 1911 - 18 octobre 1912) terminée par le traité d’Ouchy. Les troupes turques avaient alors évacué la Libye en août 1913, après avoir armé les Senousis de Sayid Ahmed el Sherif.
La conquête italienne fut achevée en mars 1914 avec l’occupation du Fezzan.
Un soulèvement, à partir du 27 novembre 1914, à l’instigation des Turcs, chasse les Italiens de Libye, à l’exception de la région de Tripoli-Homs et de quelques points du littoral, avant même que ceux-ci ne déclarent la guerre aux Turcs, le 21 août 1915.
Plusieurs offensives, incluant de l’artillerie, sont lancées sur la frontière tunisienne en août et septembre 1915 et juin 1916.
Le 18 octobre 1916, le gouverneur turc Soleïman el Barouni débarque en Libye, rétablissant l’autorité nominale des Ottomans. Une base navale germano-turque s’installe à Misurata-Marine.
L’armistice de Moudros entre l’Entente et la Turquie, le 3 octobre 1918, prévoit la réoccupation par les Italiens de la Libye. Ces derniers tolèrent d’abord l’existence de pouvoirs locaux, divisés entre groupes berbères, arabes, bédouins, sénousistes ou pro-turcs, avant
d’entreprendre une reconquête systématique à partir de 1921 et 1922 qui ne s’achèvera qu’en janvier 1932.

2-
J’ai remis la main sur un ordre étonnant, daté du 15 septembre 1917, décernant la Médaille Militaire aux tirailleurs algériens et marocains suivants :
Hallali Benkassen ben Abd el Kader ; Bouchaib ben el Hassem ; Lhassen Rabah ben Haser ;
Taifour Djilali ben Taieb ; Mohammed ben Mohammed ; Amam ben Mohammed Youssef ; Kinan Daou Adzi Mohammed ; Louizzeri Mohammed ben Abd el Kader ; Zouari el Arbi ben el Arbi ; Mohammed ben Ahmed ; Mohammed ben Tahar ; Nasser ben Mohammed et Belhouich ;

‘’Faits prisonniers sur le front français dans les premiers mois de (la guerre) 1914, presque tous blessés, enrôlés de force dans l’armée ottomane et envoyés sur le front perse, ont mis à profit la première occasion pour s’évader et rejoindre les troupes d’une puissance alliée’’.


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2005 10:52 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1503
Localisation : Nanterre
Deux éléments :

Dans les Sept Piliers de la sagesse, Lawrence d'Arabie signale justement comme difficulté des Arabes le fait de ne pouvoir proclamer la Djihad, l'empire ottoman étant musulman.

L'empire ottoman, en entrant en guerre, a certainement tenté de conjurer son déclin. Le XIXe siècle avait été marqué par de grands reculs territoriaux : perte de l'Egypte, du Maghreb, de la Grèce, et d'une grande partie du Caucase. La pression russe s'accentuait. L'empire ottoman, qui regroupait plusieurs ethnies mal intégrées, même après plusieurs siècles de colonisation (Arméniens, Grecs, Kurdes...), se sentait au bord de l'explosion.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2005 0:11 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Déc 2005 0:25
Message(s) : 285
je pense que c'est le probleme géographie.
la frontiere de l'empire ottoman coté europe se rétrécit dangeureusement, puis la capitale est IStanbul donc a frontière n'est pas trè sloin !
donc avec l'entré des Ottomans dans la guerre, avec la victoire, l'empire peut ranexer la bulagrie, bessarabie, roumaine....

c'est peu etre une des causes, non ?

_________________
Scorpion du Sable rouge


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2005 9:45 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3887
Localisation : Marseille
Quitte à paraître ringard, Akasuna, je souhaiterais que la formulation de vos messages gagne en précision... Dans la foulée, leur contenu gagnerait également en cohérence...
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement
Et les mots, pour le dire, arrivent aisément"
(Boileau).
No harm meant!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2005 19:51 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2003 19:40
Message(s) : 316
Localisation : Augustobona Tricassium (Troyes)
L'Empire Ottoman ne risquait pas d'annexer la Bulgarie : cette dernière était alliée avec les Empires centraux durant le conflit. Quant à la Bessarabie, la Roumanie ou encore la Serbie, je pense plutôt que ces contrées étaient promises, en cas de victoire, à faire partie d'une zone d'influence austro-allemande, avec certaines annexions à l'Empire austro-hongrois "en prime". Pour l'Empire Ottoman, le temps de l'expansion était révolu depuis longtemps. Il s'agissait surtout pour lui d'enrayer un déclin inexorable. En cas de victoire, certaines annexions auraient pu être envisageables dans le Caucase ou en Afrique du Nord (réoccupation de l'Egypte). Mais en Europe, je vois vraiment mal la Bulgarie et l'Autriche-Hongrie, hier encore ennemies des Osmanlis, tolérer un quelconque aggrandissement territorial de leur empire.

_________________
"Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles". Paul Valéry

"C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar". Gustave Flaubert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2006 7:47 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Nov 2005 12:57
Message(s) : 24
Roy-Henry a écrit :
Le lien sur Morgenthau est édifiant. J'ignorais le détail de ces évènements.

Le cabinet jeune-turc était un fantoche entre les mains de Wangenheim...


Peut-être est-ce aussi le sentiment qu'il veut donner...

Citer :
L'un des faits les plus saillants de la Révolution de 1908 est le rôle précis et actif de certains représentants de l'importante communauté israélite de Salonique. Des personnalités juives et plus encore, des deunmehs (Juifs de Salonique convertis à l'Islam, deunmeh signifiant "retourné" ou "converti". Parmi les deunmehs les plus célèbres, citons le Dr Nazim, Midhat Chukru bey, Djavid bey, Rahmi bey, Remzi bey), ont, dès la première heure, collaboré étroitement avec les Jeunes Turcs pour l'établissement du régime constitutionnel, entretenant avec eux des liens d'une confiance sans égale. Carasso, avocat, et plus tard député juif de Salonique, bien connu dans les milieux de la franc-maçonnerie occidentale, comptera ainsi parmi les figures de premier plan durant l'époque constitutionnelle de 1908 à 1918. Avec l'encouragement des Jeunes Turcs, Carasso fondera même plusieurs loges maçonniques à Salonique et Constantinople (cf Elie Kedourie "Young Turks, Freemasons and Jews" in Middle Eastern Studies, no 1 (1971), pp92-94), recrutant les membres principalement dans les cercles du Comité Union et Progrès. Le cheïkh-ul Islam, lui-même, le plus grand dignitaire de la religion musulmane dans l'Empire Ottoman, sera initié dans la loge "Constitution" dont le vénérable est Djavid bey. Bien que le siège central du CUP soit à Constantinople, Salonique restera le foyer du mouvement jeune turc jusqu'à l'occupation grecque en 1912.

Arthur Beylerian, Les Grandes Puissances. L'Empire Ottoman et Les Arméniens. Publication de la Sorbonne 1983

(Le Dr Nazim reste un des grands architectes de la solution finale du problème arménien)

_________________
Erlösung dem Erlöser


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Jan 2006 17:02 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Jan 2006 16:34
Message(s) : 16
Localisation : Nice
Romeo a ecrit que sans l'intervention de Moustafa Kemal l'Empire Ottoman aurait été reduit à presque rien. C'est faux il suffit de se pencher sur la carte telle que l'avait dessinée le traité de Sevres. Au moins 450000 Km2 restaient attribué aux Turcs ethniques. Ces mêmes Turcs etaient environ 20 à 25 millions en 1922. Ce même traité de Sevres donnait un acces à cette nouvelle Turquie sur 3 mers: Mediterrannée, Egée, Noire. Cette partition de la Turquie tenait à peu pres compte des territoires peuplés par les minorités (ou ce qu'il en restait apres les genocides)


Image (alt+p)[/img]


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB