Nous sommes actuellement le 23 Fév 2020 5:59

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 196 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Laval, traître ou patriote ?
Oui, c'était le mauvais génie qui trompa Pétain. 13%  13%  [ 11 ]
Non, il appliqua une politique dans la continuité de ceux qui ont accepté l'armistice. 6%  6%  [ 5 ]
Il fut le principal collaborateur du gouvernement de Vichy. 36%  36%  [ 31 ]
C'est un traître qui se joua de tout le monde à des fins personnelles. 20%  20%  [ 17 ]
Non, il pensait bien faire et sauver l'essentiel. 20%  20%  [ 17 ]
Autres ( à préciser ). 5%  5%  [ 4 ]
Nombre total de votes : 85
Auteur Message
Message Publié : 25 Août 2008 9:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Je viens de repenser à une chose concernant Laval que vous aviez justement rappelé, Tonnerre, à savoir ses origines.
Celles-ci ne lui ont jamais été pardonnées par ses adversaires politiques. Cet enfant de commerçants ruraux a toujours été sali par la presse de l'époque du fait de la modestie de ses origines, surtout lorsqu'on s'est intéressé à sa fortune dans les années 1930. Fortune qui n'était pas honnête selon certains.
Que sait-on réellement à ce sujet ?

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2008 12:02 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2006 11:23
Message(s) : 336
Localisation : Ici et là, mais toujours devant un ordinateur!
J'ai lu un peu en diagonale les passages sur les finances de Laval dans le livre d'Yves Pourcher (je m'intéresse plus à Josée), mais mon impression est que c'était...comment dire? Un magouilleur de première, pas franchement en dehors de la loi, mais qu'il a réussi à s'entourer et a su exploiter les failles. Je le vois vraiment comme un opportuniste, à tous les points de vue: financier, politique, relationnel.
Voilà ce qu'en dit Yves Pourcher dans son livre Pierre Laval vu par sa fille, p. 36:

Citer :
Maire, député, sénateur, ministre, Président du Conseil, Laval fait carrière et , dans le même temps, il s'enrichit. Bien qu'il ne plaide plus depuis son passage au ministère de la Justice, son cabinet d'avocat attire de plus en plus de gens importants, des particuliers et surtout des représentants des groupes financiers. En 1923, Laval achète le domaine de La Corbière, à Moussonvilliers, en Normandie [...] En 19éè, il se porte acquéreur de la majorité des actions de la Société des Imprimeries du Mont-Louis et du journal Le Moniteur du Puy-de6dome. Il a, pour cette opération, emprunté à deux amis: l'Auvergnat Amédée Siaume, de l'Union Syndicale et Financière, et le banquier André Vincent, du comptoir Lyon-Alemand. Grâce à ses rachats de parts, il devient très vitre le propriétaire unique du journal et des imprimeries. En 1928, achète Radio-Lyon et le quotidien Lyon républicain dont il développe les ressources publicitaires. Trois ans plus tard, par un coup de maitre, il revend Lyon républicain au jeune député radical de Rambouillet, le milliardaire Raymond Patenôtre, tout en gardant le contrôle politique. Il empoche au passage trois millions de francs de bénéfice, rembourse Siaume et Vincent, et reste seul propriétaire du Moniteur, de l'Imprimerie du mont-Louis et de Radio-Lyon.



Il a de plus, acheté le château de Châteldon, ainsi que les eaux de Châteldon.

Sur ses origines, j'irais même plus loin, Yves Pourcher rapporte un grand nombre de critiques de l'époque le qualifiant de juif, de tzigane (on est quand même dans les années 20-30 et le racisme est bien présent quoique latent), d'autant plus accentuées par son côté physique méditerranéen.

_________________
"L'opinion publique n'existe que là où il n'y a pas d'idées."
"On devrait toujours être légèrement improbable."
Oscar WILDE


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2008 18:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 03 Jan 2008 21:13
Message(s) : 489
En tout cas, pour la question, je le considere comme un traitre, pour la collaboration économique qu'il tente de mettre en place (la on depasse largement le cadre policier) et pour son soutien sans faille a l'Allemagne. Meme si Laval avait dit "je crois en la victoire de l'allemagne.", ca n'aurait rien changer. Deja, "croire en", ca peut vouloir dire qu'il croit qu'elle serait benefique. Et ensuite, il n'a pas a dire ca, a mon humble avis. La collaboration n'est pas de son seul fait, mais lui prend des initiatives particulierement sinificatives (collaboration economique, releve...).

Je ne considere pas mieux Darlan, Laborde, bousquet ou les durs (Darnand, Henriot). Pour Weygand c'est different: il est pour l'armistice, mais en soi ce n'est pas un mal. Par contre, ensuite, il s'oppose a Darlan sur une eventuelle collaboration militaire avec l'Allemagne, et en Afrique, il tente un timide effort de redressement de l'armée francaise. Par contre, il est clairement trop timoré et a une vision erronée des evenements en 40.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2008 23:06 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 26 Août 2006 15:47
Message(s) : 47
Laval était un peu comme Berlusconi, il investissait beaucoup dans les médias (Le Moniteur du Puy-de-Dôme, Radio Paris-Lyon).

Lisotchka a écrit :
Sur ses origines, j'irais même plus loin, Yves Pourcher rapporte un grand nombre de critiques de l'époque le qualifiant de juif, de tzigane (on est quand même dans les années 20-30 et le racisme est bien présent quoique latent), d'autant plus accentuées par son côté physique méditerranéen.


Céline pendant la guerre le disait même "nègre et juif" dans ses moments les plus délirants. Cela dit, il en dresse un portrait assez indulgent dans son D'un château l'autre, sans doute qu'il a été ému par son pacifisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2008 23:14 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 26 Août 2006 15:47
Message(s) : 47
Voici un témoignage intéressant sur le rapport de Laval avec sa propre fortune :

Citer :
Dans cette réussite, il n'était pas choquant, car sa simplicité restait entière. Il parlait avec une conviction qui n'était pas feinte de l'achat d'une paire de vaches ou d'un hectare de terrain, en laissant paraître tout le contentement de soi d'un fermier qui vient de réussir une bonne affaire. Cela dans un langage savoureux et dru, rehaussé par l'accent du terroir, avec un mélange inimitable de ruse, de bonhomie, de finesse. On comprenait pargaitement comment ces qualités natives aiguisées par une formation d'avocat, à demi agent d'affaire, servies par un mépris complet des hommes et enveloppées d'un scepticisme ironique et familier, lui avaient permis de manoeuvrer admirablement, en politique, les congrès de partis, les collèges électoraux, les couloirs des assemblées parlementaires.


(Pierre Pucheu, Ma vie, p. 215-216)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2008 14:30 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Merci à tous pour ces éléments de réponse. :wink:
Concernant le dernier témoignage, je pense que c'est pour cela qu'il reçu le qualificatif de "maquignon", cela ne fait aucun doute.
Pour autant, même s'il a été "heureux" en affaires, on ne peut affirmer avec certitude que celles-ci étaient malhonnêtes. Issu d'une famille de commerçants moyens et défendant à ses débuts les métallos de la CGT, c'est certain au regard de son parcours que sa fortune fut largement critiquée, voire conspuée essentiellement à l'époque des décrets-lois de 1935... :-|

Citer :
Deja, "croire en", ca peut vouloir dire qu'il croit qu'elle serait benefique.

Bien entendu, sa politique - et celle de Vichy - était d'obtenir un bon traité de paix, favorable à la France, dans le cadre d'une "Europe allemande". Ainsi, il fallait croire en leur victoire contre le bolchevisme. Bien entendu, en appliquant une telle politique, on devait s'entendre avec le vainqueur, avec tout ce qu'il y a de déhonorant à cela... :'(
Il faut ajouter à ce sujet les exemples tous ces hommes politiques de gauche pendant les années 1930 en France s'opposant à l'URSS de Staline, qui abandonnent le rêve des soviets : certains se dirigent alors vers le fascisme (Déat et Doriot), d'autres s'éloignent juste de la gauche, comme Laval. (bon certains ont soutenu qu'il s'est éloigné de la SFIO à mesure qu'il s'enrichissait, ce qui est un peu réducteur... :wink: )

Citer :
il est pour l'armistice, mais en soi ce n'est pas un mal.

Humm... de l'armistice, découle la collaboration, comme le stipule l'article 3 de la Convention d'armistice.
Accepter l'un conduisait à accepter l'autre. Après, on pouvait réchigner à le faire, ou le faire franchement.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 14:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Sep 2015 14:56
Message(s) : 14
Pierre Laval, traître ou résistant ?


La France de Vichy a gardé dans l'Histoire une bien triste réputation.
Or dans le régime du maréchal Pétain, un homme fut assez emblématique, il s'agit de Pierre Laval.
Ancien président du Conseil et ministre de la IIIème République, il fut appellé par le maréchal et devint son président du Conseil du 10 juillet 1940 au 13 décembre 1940.
N'ayant pas les mêmes idées que lui sur la Révolution nationale, il fut congédié.
Il fut rappelé en avril 1942 et resta en place jusqu'à la Libération.
Je souhaite un peu revenir sur sa personnalité et vous demander ce que vous en pensez.

- Quel fut son rôle et son influence à Vichy ?
- Fut-il ce mauvais génie de Pétain, comme certains le disaient après 1945
pour "blanchir" le maréchal ?
- Qui fut-il en réalité, au delà de l'image laissée et que fit-il ?

_________________
Cordialement.

" Il y a pire que le bruit des bottes....
...le silence des pantoufles ! "

( Max Frisch): 1911-1991)

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 14:40 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6658
Un traître.

"Je souhaite la victoire de l'Allemagne car sans elle le communisme s'installera partout."

On peut rappeler aussi que c'est sous la pression allemande qu'il fut rappelé comme président du conseil.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 16:03 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3232
Localisation : Versailles
Bien d'accord avec Pierma en ajoutant qu'il était fondamentalement un arriviste sans scrupule prêt à saisir toutes les opportunités sans s'encombrer de principes moraux, ce qui lui avait permis quand il était à Matignon de conclure ... le pacte franco soviétique ! Et lui a donner l'illusion d'être assez malin pour négocier avec les Allemands !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 17:42 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13794
Localisation : Alsace, Colmar
Beauléon a écrit :
il fut appellé par le maréchal et devint son président du Conseil du 10 juillet 1940 au 13 décembre 1940.


Quand on connait son rôle dans la naissance de l’État Français et dans l'histoire du vote des pleins pouvoirs à Pétain ... prétendre qu'il a été "appelé" par le maréchal... Sans le travail de sape de Laval, Pétain n'aurait jamais eu la majorité. Les deux larrons et quelques autre fripouilles du même acabit se sont entendus pour mettre à bas la République. Laval en a été remercié en obtenant le poste de Président du Conseil. Mais, s'il n'avait pas été assuré d'obtenir ce poste, il n'y aurait pas eu de majorité pour donner les pleins pouvoir à Pétain.

Monsieur Beauléon, si vous arrêtiez d'enjoliver la triste réalité ? Laval est un traitre, un traitre à la République et un traitre à la France. Je sais que vous vous en foutez de la République, mais vous pourriez au moins respecter la France.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 17:53 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2951
A l'endroit comme à l'envers :un fort triste individu ........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 18:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Il existe déjà un fil de discussion fort ancien sur Laval, mais assez riche : viewtopic.php?f=49&t=1964&hilit=Laval

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Sep 2015 20:42 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13794
Localisation : Alsace, Colmar
Duc de Raguse a écrit :
Il existe déjà un fil de discussion fort ancien sur Laval, mais assez riche : viewtopic.php?f=49&t=1964&hilit=Laval


Fusionnés. ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Sep 2015 17:29 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1669
C'était un personnage sans scrupule porté à la compromission. L'engrenage dans lequel il s'était engagé l'a conduit à trahir alors que l'intention initiale était d'une part de tenir la nation à l'écart de la guerre - il était un pacifiste résolu - et d'autre part de sauvegarder autant que possible l'indépendance nationale. C'est ce qui le distinguait des Brinon, Déat, Henriot et autres. Il a trahi, mais il était fondamentalement un peu moins traitre que ces derniers.

Outre son absence de scrupules, il lui a manqué d'être un véritable homme d'Etat sachant prendre la mesure des évènements. Ses illusions après le débarquement le montrent bien. Il fallait être aveugle pour croire en août 1944 qu'il pourrait négocier avec de Gaulle une passation de pouvoir, et, après son arrestation, pour parler encore de son retour dans l'arène politique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Sep 2015 17:51 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2575
Barbetorte a écrit :
C'était un personnage sans scrupule porté à la compromission. L'engrenage dans lequel il s'était engagé l'a conduit à trahir alors que l'intention initiale était d'une part de tenir la nation à l'écart de la guerre - il était un pacifiste résolu - et d'autre part de sauvegarder autant que possible l'indépendance nationale. C'est ce qui le distinguait des Brinon, Déat, Henriot et autres. Il a trahi, mais il était fondamentalement un peu moins traitre que ces derniers.

Outre son absence de scrupules, il lui a manqué d'être un véritable homme d'Etat sachant prendre la mesure des évènements. Ses illusions après le débarquement le montrent bien. Il fallait être aveugle pour croire en août 1944 qu'il pourrait négocier avec de Gaulle une passation de pouvoir, et, après son arrestation, pour parler encore de son retour dans l'arène politique.



Oui il a beaucoup exagéré ses talents...cette surestimation de lui même et de ses moyens face au Reich est peut être encore plus atterrante que son amoralisme ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 196 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB