Nous sommes actuellement le 23 Oct 2019 1:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
Message Publié : 09 Sep 2014 10:36 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
En fait ils ont cru contribuer à régler un problème concret et actuel concernant les juifs polonais en les sauvant.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Avr 2019 22:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 231
Rebecca West a écrit :
Il semble que dans de nombreux pays [européens] un comportement violent face à la communauté juive ait été une "normalité" d'où un certain étonnement que le "gros truc" se passe en Allemagne où l'insertion semblait peut être pas la meilleure mais on sentait un rapport d'affect au pays, un lien/mélange/apport à la culture.
En Pologne, c'était tout à fait différent et pour ceux qui ont visionné "Shoah", au moment où ceci est tourné on peut encore noter avec ahurissement certaines réactions d'enfants dont les parents ont connu/vécu/vu ces actes. Parfois certains habitent des maisons anciennement "juives", sont gênés, affirment que c'est leur maison et lorsque le traducteur demande ce que veut dire tel ou tel travail du bois sur la façade (renvoyant à la religion juive), silence puis la réponse est souvent la même : ils habitaient devant (au bord de la rue, le côté "riche") et nous on habitait au fond de la cour...

Cet antisémitisme de fond, pas même latent mais présent comme une sorte de coutume, va soudainement se "radicaliser" en s'appuyant sur certaines thèses. Ces thèses étant souvent le fruit de travaux scientifiques d'où Polonais et Russes étaient absents, on retrouve chez eux un antisémitisme plus "brut", moins "intellectualisé" et c'est celui-ci qui servira. On y mettra ensuite la construction intellectuelle au fur et à mesure que le peuple est en état de l'entendre, comprendre, accepter, anticiper et plus on va "monter", plus le "juif" se dépersonnalise. Pour les intellectuels, il devient un objet dont la recherche est terminée. Fini, c'est abouti dans l'inabouti : le juif n'a plus lieu d'être etc.
On va petit à petit laisser s'exprimer le peuple et par effet miroir, la solution finale -telle que nous la connaissons- va s'imposer comme une évidence.

Je pense réellement que certains n'ont pas compris ce qui leur était reproché : il suffisait de regarder ici ou là. Bien sûr, on avait pas été "aussi loin" quoique... Manque de volonté, de moyens et puis entre sous-hommes que peut-il sortir de "construit" ?


C'est un vaste débat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Avr 2019 22:29 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 231
Hurtiger a écrit :
Voici un article de la Revue D'histoire Diplomatique qui remet le plan nazi de déportation des Juifs européens vers l'île de Madagascar dans son contexte :
http://www.rgdip.com/histoire/RHD-2011- ... eu-web.pdf

Le projet fut initié par la Pologne, dans le cadre des relations privilégiées qu'elle entretenait avec la France. Sans succès.
(...)
L'article permet également de mesurer le niveau de tension, pré-existant à la Shoah, entre les populations juives et polonaises dans la Pologne reconstituée de l'entre-deux-guerres.


C'est un sujet que je ne connais pas, mais il y a probablement une vaste documentation sur "le niveau de tension, pré-existant à la Shoah, entre les populations juives et polonaises dans la Pologne reconstituée de l'entre-deux-guerres". Je vais me renseigner.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Avr 2019 13:01 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6116
Arkoline a écrit :
C'est un sujet que je ne connais pas, mais il y a probablement une vaste documentation sur "le niveau de tension, pré-existant à la Shoah, entre les populations juives et polonaises dans la Pologne reconstituée de l'entre-deux-guerres". Je vais me renseigner.

Dans un sujet récent, j'ai lu et signalé que des Juifs polonais émigraient enocre vers l'Allemagne APRES l'arrivée au pouvoir d'Hitler.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Avr 2019 21:25 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 231
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_ ... %A9mitisme
Citer :
La recrudescence de l’antisémitisme
Alors que la seconde République s’affirmait, les persécutions envers les Juifs augmentèrent en Pologne. Ceux-ci n’étaient souvent pas assimilés à des Polonais de souche, vision générée à la fois par le nationalisme polonais et par le fait que la majorité des Juifs vivaient séparément du reste de la population polonaise. Par exemple, 85 % des Juifs polonais déclaraient comme langue maternelle le yiddish ou l’hébreu. Bien que la situation s’améliore un peu sous le gouvernement de Józef Piłsudski (1926-1935), qui s’opposa à l’antisémitisme, les conditions se détériorèrent à sa mort. Augmentation des vexations dans l’enseignement, émeutes anti-juives, quotas (semi-officiels ou officieux) appliqués à partir de 1937 dans certaines universités, réduisent de moitié le nombre de Juifs inscrits entre l’indépendance et la fin des années 1930. En 1937, le syndicat professionnel des médecins et avocats polonais n’accepta plus que les chrétiens polonais, alors que de nombreux emplois gouvernementaux restaient fermés aux Juifs pendant toute cette période.
Cette discrimination s’accompagnait de violences physiques, et entre 1935 et 1937, 79 Juifs furent tués et 500 blessés dans des incidents anti-juifs. Les magasins juifs étaient également la cible de ces attaques et beaucoup d’entre eux furent pillés. À la même époque, des boycotts d’ordre économique et des attaques contre les biens, combinés aux effets de la Grande Dépression qui avaient été particulièrement forts dans les pays agricoles comme la Pologne réduisirent le niveau de vie des Juifs polonais à un point tel qu’ils devinrent une des plus pauvres communautés du monde. Le résultat de cette situation est qu’au début de la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive bien que forte numériquement et riche de sa vie culturelle intense était aussi significativement (à l’exception de quelques professionnels) plus pauvre et moins bien intégrée que les Juifs d’Europe de l’Ouest.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 95 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB