Nous sommes actuellement le 25 Fév 2020 6:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 27 Jan 2016 21:36 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3232
Localisation : Versailles
Le drame des "malgré nous" alsaciens mosellans est bien connu. Mais je suis dans l'ignorance du sort des Autrichiens incorporés dans la Wehrmacht. Y a t il eu un phénomène d'insoumission ? Étaient ils regroupés dans des unités homogènes ? Y avaient ils des officiers autrichiens?

Et après guerre comment ont ils été considérés par la société autrichienne : comme des victimes ou comme des traîtres ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Jan 2016 21:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
L'Autriche a formé deux régions militaires en 1938, les Wehrkreise XVII et XVIII. Le Bundesheer autrichien a été incorporé à la Wehrmacht, formant par exemple la 4. Leichte Division, les 44. et 45. Infanterie Divisionen, les 2. et 3. Gebirgs Divisionen, etc. De nombreuses autres suivirent jusqu'en 1945. La 2. Panzer Division fut transferée en Autriche et y trouva sa zone de recrutement pour la suite du conflit.
Les Autrichiens étaient considérés comme allemands et les unités précitées, notamment, étaient d'un excellent niveau. Les officiers autrichiens étaient tout autant considérés, et outre un maréchal honoraire (Böhm-Ermolli), trois atteinrent le grade de Generaloberst (Löhr pour la Luftwaffe, Rendulic et Raus pour le Heer), et de nombreux autres le généralat (Hubicki, Böhme, Eglseer, Angelis, Materna, Eibl, etc etc.).

Difficile de les considérer comme des malgré - nous même s'il est probable qu'une partie de la population autrichienne ait été opposée à la guerre dès 1939. Ils ont ensuite fait leur devoir aussi consciencieusement que les Allemands...

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Jan 2016 19:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Dans le détail, les unités ont été mises sur pied :
- au sein du Wehrkreis XVII de Vienne : 9. Panzer Division, 9. Gebirgs Division, 44., 45., 92., 137., 243., 262., 297., 327., 334., 357., 369., 373. et 392. Infanterie Divisionen, 564. Volksgrenadier Division, 42. et 100. Jäger Divisionen, Divisionen Nr.177, Nr.417 et Nr.487 ;
- au sein du Wehrkreis XVIII de Salzburg : 2. Panzer Division, 2., 3., 5., 6. et 8. Gebirgs Divisionen, 118. Jäger Division, 334. Infanterie Division, 381. Feldausbildungs Division, Division Nr.188 et Nr.418.
Au total, 31 divisions (dont cinq de remplacement) étaient de recrutement autrichien (et partiellement croate). A part la Bavière qui en a généré deux, c'est la seule zone de recrutement qui a fourni des divisions de montagne à la qualité reconnue.

L'Alsace-Moselle n'a fourni... Aucune grande unité au Reich, qui a préféré incorporer les conscrits (ou les volontaires...) alsaciens et mosellans en les dispersant parmi d'autres unités au recrutement plus fiable. L'Alsace-Moselle n'a de plus pas été territorialement organisée (au contraire du II. Reich où elle formait trois régions militaires) mais simplement rattachée aux Wehrkreise V et XII.
Donc aucune comparaison possible entre le phénomène des "malgré-nous" alsaciens et mosellans et l'attitude des Autrichiens.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Jan 2016 10:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9050
Localisation : Région Parisienne
Les Autrichiens ont voté, pas les Alsaciens-Mosellans.

Je sais bien qu'on peut m'objecter que le vote n'était pas franchement démocratique, ce que je concède volontiers, mais il ne faut pas oublier que la première demande d'Anschluß de la part des germanophones d'Autriche-Hongrie date de 1918 et que je pense que c'était vraiment le souhait des Autrichiens. Et quand on parle de la libération de l'Autriche du joug nazi, je ne peux m'empêcher de sourire.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Jan 2016 13:34 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 117
Les Autrichiens furent d'excellents Allemands.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Jan 2016 14:06 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Le simple fait de fournir une trentaine de grandes unités dont certaines ont compté parmi les plus performantes et emblématiques (les 2. et 9. Panzer Divisionen, les 2. et 3. Gebirgs Divisionen, la 44. Infanterie Division par exemple) de la Wehrmacht ne peut laisser planer de doutes à ce sujet : les Autrichiens se sont battus, et bien battus, pour le Reich.

C'est bien plus douteux, au-delà de certains cas individuels, pour les "malgré-nous" alsaciens et mosellans.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Jan 2016 18:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13799
Localisation : Alsace, Colmar
Des malgré-nous français ont rencontré des incorporés de force provenant de régions "germaniques". Et dans certains cas, on peut considérer qu'il y a bien eu enrôlement de force et donc qu'il s'agit bien de malgré-nous. Le cas des Autrichiens est un cas à part. Ceux-ci ont voté leur rattachement plein et entier au Reich. Donc, les ressortissants autrichiens sont devenus des citoyens allemands.

Les alsaciens-mosellans n'avaient pas la nationalité allemande, ils étaient considérés comme des peuples germaniques. C'était un statut intermédiaire. Mais comme seuls les citoyens allemands avaient le droit d'être enrôlés dans l'armée allemande, les malgrés-nous ont reçu la nationalité allemande au moment où on les convoquait pour être enrôlés. Juste avant leur enrôlement, pour être précis. Ce fut aussi le cas des allemands des Sudètes et de quelques autres régions "germaniques" situées à l'est de l'Europe.

L'un des officiers "autrichien" le plus connus fut Kurt Waldheim, secrétaire général de l'ONU et qui fut ensuite président de la République autrichienne. Son passé d'officier allemand, de membre d'une organisation nazie a été divulgué pendant sa campagne pour devenir Président de la République. Il a été un officier de liaison dont le commandant, le général Löhr a été condamné à mort pour crimes de guerre suite à l'occupation de la Yougoslavie...

Une fois élu à la présidence, Kurt Waldheim accepta qu'une commission d'historien se penche sur son cas, il pensait qu'il serait rapidement blanchi. Or, si cette commission fut assez vite d'accord sur le fait qu'il n'avait participé de près ou de loin à aucun crime de guerre, elle déclara que son affirmation, parue dans ses mémoires qu'il avait publiées pendant la campagne électorale, qu'il n'avait pas eu connaissance du moindre crime de guerre pendant le temps où il avait servi en Yougoslavie état fausse.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Jan 2016 21:02 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6664
A l'époque où ce scandale a éclaté j'avais entendu que Waldheim avait été non pas officier de liaison, mais officier de renseignement de son unité. Et quand on sait de quelle façon une partie des renseignements était obtenue... Aucune preuve, évidemment, mais enfin ça ne faisait pas un très bon CV pour être secrétaire général de l'ONU.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 8:00 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3232
Localisation : Versailles
Je remercie les contributeurs qui ont répondu à mes premières questions mais qu'en est il des dernières ?

"Et après guerre comment ont ils été considérés par la société autrichienne : comme des victimes ou comme des traîtres ?"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 9:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6664
Je me souviens avoir vu dans le petit cimetière d'un village tyrolien une tombe portant la photo d'un jeune combattant de la Wehrmacht. Aucune honte ni provocation là-dedans, c'était dans la nature des choses.

Et puis pour 80% des soldats de la Wehrmacht l'expérience de la guerre a été celle du front russe. Je crois que personne après guerre n'a jamais reproché au Landser de base d'avoir combattu le communisme. (Vu le comportement de l'armée rouge en fin de guerre, jamais aucun parti communiste n'a pu s'établir en Allemagne ou en Autriche.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 11:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9050
Localisation : Région Parisienne
Il y a eu un parti communiste après la guerre en RFA ( je ne parle évidemment pas de la RDA) qui fut interdit en 1956. Il fit 5,7% des voix en 1949.

Il existe toujours un KPÖ en Autriche qui culmina à 6% à la fin des années 50 et qui fait 0.5 à 0,7% aujourd'hui.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 13:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 117
J'ai un peu l'impression que le terme malgré nous équivaut pour certains à déserteur ou objecteur. C'est un peu réducteur.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 14:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Ce n'est pas réducteur, c'est tout simplement faux : un "malgré-nous" est un Alsacien ou Mosellan, conscrit*, qui a été obligé de se battre au sein de l'armée nationale-socialiste (que ce soit au sein des trois branches de la Wehrmacht ou de la Waffen-SS, voire d'autres corps du régime nazi) bien qu'il n'ait pas été motivé ni par son adhésion aux idées du régime ni par son sentiment d'appartenance à la communauté germanique (en raison de l'influence française et de l'esprit national insufflé avant 1871 et après 1918).
On notera que le terme est aussi employé pour les Alsaciens-Mosellans (voire les Polonais ou Tchèques ?) en 1914-1918 - il suffit dès lors de remplacer national-socialiste par wilhelmien, et Wehrmacht par Kaiserheer.

Cela n'a rien d'un déserteur ou d'un objecteur de conscience... puisque ce sont bien des individus qui ont combattu, parfois sans présenter aucune résistance au système de conscription autre que passive ! Sinon, ils n'auraient pas été combattants "malgré-eux", mais traîtres, résistants, lâches, déserteurs, et tous les qualificatifs habituels dans ce cas de figure.

* Est-il volontaire qu'il n'est, de facto, plus "malgré-lui".

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 14:14 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 117
Au sujet des malgré nous alsaciens, j'ai pris assez récemment qu'il ne fallait plus dire ou écrire " déserteur de la Wehrmacht", dans la novlangue bien pensante. Je vous laisse imaginer le terme recommandé.
Jd


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 14:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Mais un "malgré-nous" n'est pas un déserteur ! S'il est "malgré-lui", c'est qu'il a servi au sein de la Wehrmacht ! Il a servi, a généralement combattu, a parfois tué ou été tué. S'il n'avait pas accepté le service militaire qui lui était imposé, il serait déserteur, réfractaire, objecteur de conscience, lâche ou traître pour le régime nazi, héros résistant pour la mémoire des pays vainqueurs. Et n'appartiendrait pas à la catégorie des "malgré-nous" puisqu'il n'aurait rien fait "malgré lui", ayant refusé les obligations militaires qui lui étaient faites.

Vous vous trompez de terme : un "malgré-nous" est un soldat de l'armée nationale-socialiste. Sinon ce n'est pas un "malgré-lui".
Le problème de cette catégorie vient du fait que ces individus ont servi un régime criminel, sinon de plein gré, du moins sans se révolter. Cela en rend la mémoire complexe, puisqu'ils apparaissent parfois comme des complices de plein gré de ce régime (ne s'étant pas révoltés pour y échapper), parfois comme des victimes qu'il a associées à son combat malgré elles.
La vérité est comme toujours bien plus complexe, et il faut distinguer les cas individuellement. A titre personnel, je pense que l'appareil répressif nazi était suffisamment dissuasif pour décourager tout acte de rébellion et de contestation, au péril de sa vie et de celles des membres de sa famille. Et qu'il n'appartient pas à l'analyste de juger. Ce qui est sûr, c'est que les volontaires autrichiens ont été bien plus nombreux que les Alsaciens-Mosellans, et que l'attitude des Autrichiens était jugée bien plus fiable que celle des Alsaciens et Mosellans, au point qu'on acceptait la mise sur pied d'unités au recrutement régional purement autrichien alors que cela n'a jamais été le cas pour les Alsaciens et Mosellans.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB