Nous sommes actuellement le 23 Fév 2020 21:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 30 Jan 2016 14:37 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13797
Localisation : Alsace, Colmar
JARDIN DAVID a écrit :
J'ai un peu l'impression que le terme malgré nous équivaut pour certains à déserteur ou objecteur. C'est un peu réducteur.
JD


EN Alsace il y a eu environ 15 000 déserteurs, avant ou après l’enrôlement dans les forces allemandes. Ceux qui rejoignirent les forces alliées pendant la guerre, se virent enrôlés assez rapidement. Mais certains rapportèrent qu'au sein des forces françaises, on leur a parfois reproché d'avoir désertés... Ceux qui ne réussirent pas à rejoindre les alliés pendant la guerre eurent parfois la surprise de se voir poursuivis "pour désertion" par les français ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 14:44 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13797
Localisation : Alsace, Colmar
JARDIN DAVID a écrit :
Au sujet des malgré nous alsaciens, j'ai pris assez récemment qu'il ne fallait plus dire ou écrire " déserteur de la Wehrmacht", dans la novlangue bien pensante. Je vous laisse imaginer le terme recommandé.
Jd


Vous en apprenez des conneries ... Ce n'est pas la "novlangue" qui est en cause, mais l'augmentation de gens qui ont une vision très déformée de la période. EN Alsace, sauf dans certains milieux autonomistes qui ont servi de base à des mouvements politiques qui sont longtemps restés marginaux, avoir déserté de l'armée allemande n'était pas infamants. Avoir été malgré-Nous était "dans l'ordre des choses" et l'Alsace toute entière (ou presque) à fait cause commune dans leur combat. C'est l'Alsace qui s'est sentie rejetée dans le manque de reconnaissance de la cause des Malgré-nous. C'est l'Alsace qui s'est sentie condamnée quand on condamna les Malgré-nous d'Oradour. Je ne parle bien entendu pas de l'engagé volontaire. Là, ce fut l’Alsace entière qui se sentit bafouée quand on le gracia en même temps que les autres.

Si pour vous, un Malgré-nous est un "déserteur de la Wehrmacht", je crois que soit vous n'avez rien compris à l'affaire, soit que vous êtes un provocateur.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 16:41 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3232
Localisation : Versailles
Un rappel pour commencer. Ce sujet n'est pas consacré aux Alsaciens Mosellans mais aux autrichiens ! Si certains veulent débattre des malgré nous qui ont été insoumis ou déserteurs de la Wehrmacht, ils peuvent ouvrir un autre débat !

Pour ma part, j'ai trouve cet intéressant exposé universitaire
http://www.malgre-eux-2012.eu/projet/no ... jet-fr.pdf
Qui exclut explicitement les Autrichiens ainsi que les allemands des sudêtes du concept de malgré nous auquel sont en revanche rattachés les Luxembourgeois et les Polonais des régions annexes au Reich.

Je suis aussi preneur d'analyses sur la façon dont les Autrichiens ont considéré les anciens de la Wehrmacht après 1945.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 17:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6662
Jean-Marc Labat a écrit :
Et quand on parle de la libération de l'Autriche du joug nazi, je ne peux m'empêcher de sourire.

Il me semble que les Américains considéraient sans rire l'Autriche comme un pays ayant été envahi par l'Allemagne ! :rool:

(Dans le même temps Roosevelt considérait la France comme complice de l'Allemagne nazie et justifiant de la mise en place d'un gouvernement militaire allié d'occupation.)

Jean-Marc Labat a écrit :
Il y a eu un parti communiste après la guerre en RFA ( je ne parle évidemment pas de la RDA) qui fut interdit en 1956. Il fit 5,7% des voix en 1949.

Il existe toujours un KPÖ en Autriche qui culmina à 6% à la fin des années 50 et qui fait 0.5 à 0,7% aujourd'hui.

Là j'apprends des choses et je suis très surpris par ces scores en pleine guerre froide...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Jan 2016 21:46 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 117
Pardon, avec cette histoire de déserteur de la Wehrmacht, j'ai malencontreusement oublié de préciser que je voulais parler d'un malgré-nous passé au maquis, donc qui, pour moi, à déserté la Wehrmacht. Ce qu'on ne devrait plus dire, dixit la pensée dominante.
C'est plus clair ainsi ou il faut préciser pour les esprits brumeux ?
Je précise pour Narduc. que cette novlangue est quasi imposée dans les milieux de l'Histoire en Alsace. En MP, je veux bien vous donner des noms.
JD qui sait très bien de quoi cela retourne, un grand-oncle (frère de ma grand-mère) ayant laissé sa peau en URSS.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot], Liber censualis et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB