A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Oct 2018 13:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 318 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 22  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Fév 2016 15:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6831
D'après Philippe Masson ("Une guerre totale") Hitler aurait réagi à la déclaration de guerre des alliés en déclarant : "Je n'ai pas voulu cela !"

Ce propos peut paraître déconcertant venant de quelqu'un qui voulait tôt ou tard sa revanche contre la France, inscrite de longue date dans son programme.

On peut penser qu'il s'agit d'un propos à usage interne, destiné à ses généraux et à ses sbires, pour se donner le beau rôle.

Ou alors il le pensait sérieusement. Comme personne n'était dans sa tête, on ne peut que raisonner. A l'appui de cette "surprise", je vois deux arguments :
- L'armée allemande n'était pas encore prête, comme le prouvera l'épisode de la drôle de guerre.
- Français et Anglais n'en finissaient pas d'accumuler les reculades. Ils venaient de le prouver une fois de plus en restant inertes à l'invasion de la Tchécoslovaquie, alors qu'il s'agissait d'une violation des accords de Munich signés quelques mois plus tôt, et qui aurait justifié une déclaration de guerre. S'ils laissaient tomber un allié aussi important (et sa base industrielle militaire) pourquoi auraient-ils défendu la Pologne, allié beaucoup plus léger ?

Qu'en pensez-vous ? Baratin ou surprise réelle ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 16:59 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2751
Il pensait peut-être ,selon moi,pouvoir réaliser ,une fois de plus,son projet immédiat grâce au chantage militaire,ce qui n'excluait pas la réalisation, dans une phase ultime, de ses projets d'écraser,une fois pour toutes la France vers 1945 sans doute et de s'emparer de l'Ukraine,rêve ancestral germanique des chevaliers teutoniques.Il croyait,à tort, que la Grande Bretagne ne mobiliserait pas ses forces pour empêcher toute domination exclusive de l'Europe par une seule puissance...Pour cette fois ses adversaires ne réagissaient pas comme" les larves" qu'il les estimait être.Pour moi,cela à du l'étonner beaucoup ,mais,il a du se dire que finalement la "'providence" faisait bien les choses en accélérant son programme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 17:57 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1366
Localisation : Belgique
Pierma a écrit :
Qu'en pensez-vous ? Baratin ou surprise réelle ?

Possible que cela ait été une réelle surprise...
Hitler était comme un joueur de poker : il bluffait souvent, et pensait que ses adversaires pouvaient bluffer autant que lui.
Le fait que des démocraties, perçues comme « molles », puissent se résoudre à finalement lui déclarer la guerre n'était peut-être pas prévu...

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 19:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
Pour moi, une telle phrase est factuelle et complètement plate.

En effet, Hitler ne voulait pas que la guerre. Il souhaitait et prévoyait une guerre en 1942. Avant, il souhaitait que les autres pays cèdent à ses exigences sans entrer en guerre.

Cette phrase n'a pas plus de signification. Elle illustre la psychologie tordue de Hitler qui a pu croire répéter indéfiniment la même combinaison de chantage et de coups de force pour créer des faits accomplis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 19:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4794
Localisation : Berry
Euh, ce n'est pas Guillaume II qui a dit cela plutôt ("Ich habe es nicht gewollt" est l'inscription ajoutée en 1917 lorsqu'il a restauré le château du Haut-Königsbourg) ?

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 20:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6831
CNE_EMB a écrit :
Euh, ce n'est pas Guillaume II qui a dit cela plutôt ("Ich habe es nicht gewollt" est l'inscription ajoutée en 1917 lorsqu'il a restauré le château du Haut-Königsbourg) ?

CNE EMB

8-| Il a réellement fait graver ça sur le Haut Königsbourg ?

Non, je parle bien d'Hitler. En revanche je ne sais pas quelle est la source de Philippe Masson.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 20:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4794
Localisation : Berry
Oui, il l'a fait graver sur la grille de la cheminée de la grande salle.
En revanche, un canular monté par des résistants belges, qui ont diffusé un faux numéro du Soir, attribue bien cette phrase à Hitler. Mais en ce cas elle est totalement apocryphe...

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 20:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6831
D'après Philippe Masson il a répété à plusieurs reprises :"Je n'ai pas voulu cette guerre." ("Une guerre totale" p.24)
Celui-ci fait également remarquer que la crise polonaise implique ni plus ni moins de risque de guerre que ses initiatives précédentes.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2016 22:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4794
Localisation : Berry
Oui, il faudrait avant de poursuivre le débat faire la lumière sur cette citation. A-t-on une source primaire (et non secondaire) ? Masson précise-t-il (note infrapaginale ?) d'où il sort cette citation ?

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 6:25 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6831
Non il ne cite pas sa source.

Je pense avoir déjà vu cette citation ailleurs (mais où ?) sous la forme : " le ciel m'est témoin que je n'ai pas voulu cela ! "

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 8:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 605
Localisation : Gard
Pierma a écrit :
Ou alors il le pensait sérieusement. Comme personne n'était dans sa tête, on ne peut que raisonner. A l'appui de cette "surprise", je vois deux arguments :
- L'armée allemande n'était pas encore prête, comme le prouvera l'épisode de la drôle de guerre.
- Français et Anglais n'en finissaient pas d'accumuler les reculades. Ils venaient de le prouver une fois de plus en restant inertes à l'invasion de la Tchécoslovaquie, alors qu'il s'agissait d'une violation des accords de Munich signés quelques mois plus tôt, et qui aurait justifié une déclaration de guerre. S'ils laissaient tomber un allié aussi important (et sa base industrielle militaire) pourquoi auraient-ils défendu la Pologne, allié beaucoup plus léger ?

Qu'en pensez-vous ? Baratin ou surprise réelle ?


C'est la seconde hypothèse qui est la meilleure : il était absurde pour les Alliés de défendre Les polonais après avoir abandonné les Tchèques sans avoir sérieusement réarmé.
+ le mépris de Hitler pour les démocraties dont il a toujours surestimé la pusillanimité et le pacifisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 8:57 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1886
à vérifier dans les Mémoires de Speer qui était, je crois, aux côtés d'Hitler à ce moment là

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 10:00 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1234
Localisation : Corsica
Caesar Scipio a écrit :
Pour moi, une telle phrase est factuelle et complètement plate.

En effet, Hitler ne voulait pas que la guerre. Il souhaitait et prévoyait une guerre en 1942. Avant, il souhaitait que les autres pays cèdent à ses exigences sans entrer en guerre.

Cette phrase n'a pas plus de signification. Elle illustre la psychologie tordue de Hitler qui a pu croire répéter indéfiniment la même combinaison de chantage et de coups de force pour créer des faits accomplis.

Oui.
L’idéologie irrationnelle du complexe de supériorité mystique entraîne de fait une grande faiblesse stratégique.
Les individus convaincus d’être des sauveurs de l'humanité avec une supériorité quasi divine n’envisagent pas un seul instant qu’un monde démocratique corrompu puisse décider et leur résister. Ils n’envisagent à aucun moment que des démocraties peuplées d’êtres inférieurs puissent les écraser par la force, cela ne fait pas partie du scénario, seule l’obéissance est envisagée.
Quand on n'est pas né pour conquérir on doit se soumettre sans déclarer la guerre : c'est faux, la démonstration a couté très cher.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 13:02 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4794
Localisation : Berry
Au-delà du fait qu'il me semble bien que c'est Guillaume II qui a prononcé cette phrase (mais peut-être a-t-il été copié par Hitler ?), je trouve que ce débat part sur de mauvaises bases : Hitler a voulu tout cela, quoi qu'il ait pu en dire. Il veut la guerre avec la France, en particulier, pour solder l'ancien équilibre européen né de 1918 et en créer un nouveau à l'avantage de l'hegemon allemand.

A-t-il prononcé cette phrase qu'il aurait clairement menti, tant son calendrier est méticuleusement établi et rigoureusement suivi. Si les puissances occidentales ne lui avaient pas déclaré la guerre le 2 et le 3 septembre 1939, nul doute qu'il aurait veillé à provoquer un nouveau casus belli pour les y amener peu après... C'est tout l'intérêt du pacte germano-soviétique que de lui laisser les coudées franches pour rééquilibrer les relations européennes au profit exclusif de l'Allemagne. En aurait-il gâché le bénéfice parce qu'en bon "chantre de la paix" il n'a pas "voulu tout cela" ? Ca ne peut pas tenir si on analyse la construction minutieuse de ses "coups de poker" (qui se révèlent finalement ne pas en être si souvent qu'on le dit), qui sont pensés, pesés et... voulus.

Un autre élément qu'il serait intéressant de développer :

Pierma a écrit :
L'armée allemande n'était pas encore prête, comme le prouvera l'épisode de la drôle de guerre.


Il me semble au contraire que la "drôle de guerre" prouve exactement l'opposé, que ce sont les armées alliées qui ne sont pas prêtes à la guerre contre l'Allemagne, non ?

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2016 14:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2032
Hitler : " Je n'ai pas voulu cela."

Pauvre chou !!! il va finir par nous être sympathique ??? lol :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 318 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 22  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB