Nous sommes actuellement le 13 Nov 2019 19:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 21 Avr 2019 17:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2019 16:24
Message(s) : 25
A chaque fois que je regarde des photos ou des vidéos sur la guerre, les soldats n’ont jamais de barbe. Même pas de trois jours.
Surtout les soldats allemands sur le front de l’est, que se soit en plein milieu des steppes russe a marcher 50 km par jour ou dans les ruines de Stalingrad en plein combat de rue. Ou pire, en pleine hiver a des températures extrêmes, Ils n’avaient pas de barbe !
Pourtant ils n’avaient pas 14 ans que je sache. Et ils ne pouvaient pas être imberbes, ils devaient certainement se raser tout les jours à la caserne.

Comment se fait-il que les soldats allemands n’ont pas de barbe sur les photos et vidéos ?

Prenaient-ils le temps de se raser tout les jours sur le front ?

Image
Image
Image
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 18:13 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Mais oui, jeune homme, la discipline. Il y avait d'autres armées où c'était aussi en vigueur. Beaucoup plus proche de nous, un jour où j'étais avec des soldats anglais en manœuvre, au petit matin ils se rasaient dans des conditions sommaires. Moi même je ne me souviens pas comment je m'étais rasé. Je fis remarquer à l'officier que, comme on rentrait dans la matinée, ils auraient pu attendre d'être au cantonnement et l'officier me répondit : " No, it's just a question of principle ".Pas faux en effet, c'est l'application du vieux principe : exiger beaucoup pour obtenir peu. Ne pas oublier ce que disait Rochefort : de concession en concession, on finit à la concession perpétuelle.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 18:29 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5251
Localisation : Limoges
Il y a aussi une question de représentation sociale du poil. Dans l'Histoire romaine la question est changeante, suivant des modes. Dès le IIIe siècle les empereur Illyriens portent volontiers une barbe très courte, hérité précisément de leur fonction militaire, là où l'ample barbe était une association avec la philosophie.

Image

Image

Image

A l'inverse et pour revenir un peu plus dans la période, mon grand-père qui avait été fait prisonnier à Dunkerque et emmené en captivité en Allemagne a continué avec application à se raser lors de son évasion. L'intérêt était bien entendu de coller aux normes sociales et ne pas attirer l'attention avec une tenue négligée.

La pilosité faciale me semble plus tolérée lors du début du siècle.

Image

Image

Image

L'Histoire du poil a commencé à être faite, pour l'Antiquité, pour les époques plus récentes par contre je n'en sais rien.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 19:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1474
Localisation : Belgique
C'est juste une question d'époque...
Durant la Première Guerre Mondiale, la moustache était très à la mode dans l'armée allemande.... :mrgreen:

Image

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 19:39 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2019 16:24
Message(s) : 25
Donc c'est vraiment un principe très important alors ?

J'avais pas pensé au coté social d'avoir toujours un coté propre en tant que soldat, même au milieu du front. Je pensais qu'un gradé pouvait comprendre qu'un soldat ai une tenue et une dégaine délaissé quand il est au front.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 20:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6234
Discipline ou pas, la question d'Adrian me semble pertinente, en particulier pour les soldats allemands de Stalingrad, qu'on imagine mal se lever pimpant avant de se faire la barbe pour monter au combat rasés de frais...

Des témoignages de soldats sur le front russe nous montre les Graben (les tranchées) en hiver envahies par les poux, qui prolifèrent par exemple sous les ceinturons, et dont ils n'ont que des occasions rarissimes de se débarrasser par un bain pour les noyer.
(Guy Sajer décrit une telle séance, où une barrique remplie d'eau chaude, dans laquelle on a fait fondre des savonnettes, doit servir à toute la compagnie soit 30 secondes chacun, minutées, tandis que l'eau, même maintenue à niveau, prend peu à peu une teinte noire de crasse.)

Ce qui m'inspire une question : comment se rasait-on, dans l'armée allemande ? Les lames Gillette étaient-elles disponibles, où fallait-il passer par le coupe-choux ?

(Je lis que dès la Grande Guerre les soldats américains ont été équipés d'un rasoir Gillette :
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Gillette_Company )

Et ces photos de soldats allemands imberbes, seraient-elles plutôt celles du début de la guerre ?
-----------
Pour la Grande Guerre, sur les photos affichées par Pédro on aperçoit quelques barbes, y compris sous le casque Adrian, adopté en 1915.

En réalité la barbe a été interdite en même temps qu'étaient distribués les premiers masques à gaz, je dirais sur la fin 1915. Question de facilité de fixation, je pense, et surtout pour le porter sans être irrité.

Par ailleurs, dans l'argot de l'avant-guerre, un "poilu" désignait un homme "qui en avait", donc signe de virilité, comme l'indique Pédro, ce qui peut expliquer les moustaches omniprésentes.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 21:29 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2875
Les punaises infectaient nos baraques en Algérie les pieds de nos lits trempaient dans des godets remplis de pétrole mais les bestioles grimpaient le long des murs jusqu'aux plafonds pour se laisser tomber sur nous alors nous dormions avec une serviette de toilette imbibée de pétrole autour du cou....Quand nous avions des recharges,nous les chassions au "chalubraz"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2019 22:22 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 359
Je ne les ai pas sous la main mais j'ai aussi vu des photographies d'époque montrant des soldats allemands avec la barbe, il s'agissait de photos prises en hivers sur le front russe ou à Stalingrad justement, les combattants y paraissent exténués.

Du reste la propagande a vraisemblablement reçu pour consigne de ne sélectionner que les prises montrant des soldats "présentable". Quand aux clichés réalisées par les troupiers eux même je suppose qu'ils sont moins facile d’accessibilité (dégradation, oublie, dispersion, confiscation par la censure...). Tout le monde n'avait pas d'appareil photographique à l'époque, et en tant de crise, lorsque que l'on se bat plus que jamais pour sa survie (et que l'on a autre chose à penser que se raser), je suppose que l'on pense aussi à autre chose qu'à prendre des photos.
J'ai eu la chance de ne pas avoir connu l'Algérie ni aucun autre conflit mais c'est le raisonnement qui me vient à l'esprit à première vue...

Edit: En voilà toujours une première:
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 8:19 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Pour les premières photos données par Adrian, elles font penser aux photos que l'on voyait dans le magazine de propagande "Signal". Ces clichés étaient pris par les photographes des PK ( Propaganda Kompanie). Autant ils ont un côté réaliste, autant il y avait, sans doute, une préparation sur ordre pour donner un côté net malgré les circonstances du combat. Par exemple dans la première photo celui sans casque avec son fusil sur l'épaule on dirait qu'il sort de chez le coiffeur. En ce qui concerne la barbe, il y avait aussi la question du masque à gaz : les poils empêchant l'étanchéité du masque avec la peau du cou. Car bien que les gaz n'aient pas été utilisés pendant la 2°GM, l'armée allemande s'y préparait mentalement et le soldat en tenue de combat avait toujours en bandoulière le masque dans son étui en tôle cannelée si typique ( je m'en souviens encore).

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 12:18 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 172
Faget a écrit :
En ce qui concerne la barbe, il y avait aussi la question du masque à gaz : les poils empêchant l'étanchéité du masque avec la peau du cou. Car bien que les gaz n'aient pas été utilisés pendant la 2°GM, l'armée allemande s'y préparait mentalement et le soldat en tenue de combat avait toujours en bandoulière le masque dans son étui en tôle cannelée si typique ( je m'en souviens encore).


Je confirme: c'est encore la raison qui impose le rasage obligatoire avant un départ en mission extérieure pour les militaires français, sauf autorisation spéciale après demande écrite.
Il s'agit ensuite de montrer que "l'on ne se laisse pas crever" comme le veux l'expression. En quelque sorte, une manière de rester digne, y compris lorsque les conditions de vie sont très dures.

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 12:40 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2019 16:24
Message(s) : 25
Théodare a écrit :
Je ne les ai pas sous la main mais j'ai aussi vu des photographies d'époque montrant des soldats allemands avec la barbe, il s'agissait de photos prises en hivers sur le front russe ou à Stalingrad justement, les combattants y paraissent exténués.

Du reste la propagande a vraisemblablement reçu pour consigne de ne sélectionner que les prises montrant des soldats "présentable". Quand aux clichés réalisées par les troupiers eux même je suppose qu'ils sont moins facile d’accessibilité (dégradation, oublie, dispersion, confiscation par la censure...). Tout le monde n'avait pas d'appareil photographique à l'époque, et en tant de crise, lorsque que l'on se bat plus que jamais pour sa survie (et que l'on a autre chose à penser que se raser), je suppose que l'on pense aussi à autre chose qu'à prendre des photos.
J'ai eu la chance de ne pas avoir connu l'Algérie ni aucun autre conflit mais c'est le raisonnement qui me vient à l'esprit à première vue...


Justement !

Les seules photos, que j'ai trouvé, de soldats allemands avec la barbe étaient... des prisonniers !

Image
Image

Enfin peut-être pas les seules. Faut pas exagérer non plus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 14:08 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2875
Par la suite,sur nos cartes d'identité militaires,il fallait que le visage soit imberbe ou réglementairement photographié avec une barbe ;en cas de renvoi dans une caisse en bois blanc pour les familles,il fallait que ça corresponde.......Pour les Allemands,j'ignore , car le renvoi dans les familles se faisait par la poste en petits sachets....en départ de campagne la Wehrmacht avait été équipée en crématoriums ambulants....mais on manquait cruellement de carburant...alors ? En 1940,un ancien du village où je réside avait compté les corps allemands récupérés dans une plaine aux abords immédiats de l'agglomération Lilloise :297 corps avaient été ramenés et étendus sur le trottoir du cimetière.....il n'a jamais pu savoir où ils avaient disparu........Autant qu'il me souvienne,je n'ai jamais vu de soldats allemands portant la barbe sauf sur des photos des équipages de sous marins.....Mais on savait fort bien qu'en cas de disparition,on ne pourrait jamais ou presque récupérer les corps et les identifier....triste situation pour une dictature cherchant à connaître ,ficher tout individu...de nos jours bien sûr c'est le paradis pour les dictatures bureucratiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 17:57 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 359
Les deux photographies suivante ont été prise à Stalingrad, il ne s'agit pas de prisonniers mais l'épuisement et la tension se lisent sur les visages, je m'excuse pour la qualité limité des images. (scann)
Image
Image

Sur celle ci c'est un des généraux fait prisonnier à Stalingrad qui porte une barbe d'un ou deux jours...

Image

Dans tout les cas il semble bien que seul un état de fatigue, de désespoir ou de choc intense vois apparaître la barbe à cette époque.

Citer :
Ce qui m'inspire une question : comment se rasait-on, dans l'armée allemande ? Les lames Gillette étaient-elles disponibles, où fallait-il passer par le coupe-choux ?
Je l'ignore mais dans le cas des prisonniers je doute fort qu'on leur ai laissé le coupe choux à disposition... :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2019 18:25 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2875
D'après les paquetages allemands capturés par mon père en1944 et que j'ai vus autrefois, des rasoirs à lames,plutôt luxueux,avec des molettes réglables........il faudrait même vérifier si certains n'avaient pas les premiers rasoirs électriques......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Avr 2019 6:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8910
Localisation : Région Parisienne
Des rasoirs électriques en campagne me paraissent être chose fort singulière.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : PaulRyckier et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB