Nous sommes actuellement le 15 Juil 2019 23:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Sonderaktion 1005
Message Publié : 21 Avr 2019 23:14 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Avr 2019 0:34
Message(s) : 10
L’opération 1005 ou Sonderaktion 1005 résulte de la décision d'effacer systématiquement les traces des massacres en brûlant les cadavres des juifs exécutés lors de la Shoah par balles. Une décision qui fut prise au premier semestre 1942.
Il est rare que l'on évoque cette opération sur les forums. C'est une opération qui est mal connue, mais elle est tout de même mentionnée dans Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sonderaktion_1005


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 18:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5790
J'ai déjà entendu dans un documentaire un rescapé juif ayant fait partie d'un Sonderkommando chargé de cette tâche.
Il expliquait à quelle point cette besogne était répugnante, les cadavres déjà putréfiés dégageant une odeur abominable. (Pour situer, sur de nombreux lieux d'enfouissement, la couche de terre trop peu épaisse était déformée par les gaz, et le terrain ondulait.) Mince consolation : les gardes SS n'y échappaient pas non plus.
Il disait également qu'ils pensaient tous ne pas survivre : le but des nazis étant manifestement de dissimuler leurs traces, ces Juifs se savaient des témoins gênants. (Je ne me souviens pas comment lui-même a survécu.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 20:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 959
Wigan a écrit :
Une décision qui fut prise au premier semestre 1942.


Voilà un point très intéressant. On n'a pas besoin d’effacer ces traces quand on pense qu'on sera le vainqueur.... N'est-ce pas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 22:06 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Oct 2016 17:52
Message(s) : 87
L'article wiki donne plusieurs hypothèses sur la motivation de l'ordre.

Personnellement, j'ai l'impression que ça fait "Cachez cette extermination que je ne saurais voir" de la part de la population.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 22:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 238
Il semble, qu'entre autres causes, la découverte des charniers de Katyn ait fini de convaincre les allemands de la nécessité d'effacer les traces de ce que eux-mêmes considéraient comme étant un crime qui pourrait servir la propagande adverse.

Le secret concernant ces opérations a perduré longtemps après la guerre, dans la mesure où, à ma connaissance, les responsables ne furent pas jugés sur ces opérations car à part déranger le repos des morts, apparemment rien de répréhensible à ce niveau, d'autant que ces mêmes responsables avaient à leur actif plusieurs dizaines de milliers de meurtres ( c'est Blobel, l'organisateur des opérations, qui officie à Babi Yar par exemple).

A posteriori on peut y voir une dimension supplémentaire du génocide: éliminer entièrement les victimes y compris leurs restes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 22:52 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2019 16:24
Message(s) : 25
Léonard59 a écrit :
Wigan a écrit :
Une décision qui fut prise au premier semestre 1942.


Voilà un point très intéressant. On n'a pas besoin d’effacer ces traces quand on pense qu'on sera le vainqueur.... N'est-ce pas ?


La Shoah était une extermination faite dans le secret.
En général, c'est une coutume pour les tueurs d'effacer les traces de meurtres qu'ils ne sont pas censé avoir commis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 22 Avr 2019 23:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 959
Adrian a écrit :
Léonard59 a écrit :
Wigan a écrit :
Une décision qui fut prise au premier semestre 1942.


Voilà un point très intéressant. On n'a pas besoin d’effacer ces traces quand on pense qu'on sera le vainqueur.... N'est-ce pas ?


La Shoah était une extermination faite dans le secret.


Pas très secret... La Shoah par balles c'est quasiment passée au vu et au su des populations civiles et de nombreuses unités de la Wehrmacht. Certaines unités donnant même un coup de main, dans certains cas. C'était tellement secret qu'une jeune étudiante comme Sophie Scholl, était au courant de ce qui se tramait. Les populations qui vivaient autour des camps d'extermination étaient au courant de ce qui se tramait ... sous leurs yeux. Sans compter que de nombreux personnels étaient très fiers de ce qu'ils faisaient et qu'ils n'ont pas hésité à le raconter. Bref, on pourrait presque dire que seuls ceux qui ne voulaient pas être au courant, ne l'étaient pas.


Adrian a écrit :
En général, c'est une coutume pour les tueurs d'effacer les traces de meurtres qu'ils ne sont pas censé avoir commis.

Justement, vous parlez de criminels, là, c'était sensé être une nécessité dont les générations futures seraient reconnaissantes. Parfois, la Raison d’État demande des sacrifices, n'est-ce pas ... En effacant leurs traces, qu'ils sachent qu'ils allaient perdre la guerre ou pas, ils reconnaissaient implicitement que leur œuvre était bien criminelle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 23 Avr 2019 0:40 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1424
Localisation : Belgique
Léonard59 a écrit :
Wigan a écrit :
Une décision qui fut prise au premier semestre 1942.

Voilà un point très intéressant. On n'a pas besoin d’effacer ces traces quand on pense qu'on sera le vainqueur.... N'est-ce pas ?

Au début de l'année 1942, vu la situation, il est douteux que les Nazis les plus convaincus aient envisagé la défaite... Stalingrad n'avait pas encore eut lieu.
En tous cas, Hitler n'a sûrement pas commencé à douter de la victoire avant la bataille de Koursk, en 1943. Et comme c'était lui qui tenait les rênes du pouvoir....

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 23 Avr 2019 3:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5790
Je pense moi aussi qu'au début 42 Hitler envisage encore la victoire. Il va même jouer son va-tout sur un enjeu décisif : le pétrole soviétique.

Et je doute encore plus que Himmler ait pu être inquiet à cette époque. Himmler tenait son rôle de fonctionnaire central du crime, mais vis-à-vis de Hitler et plus encore des opérations militaires, je doute qu'il ait eu un regard critique. En tous cas pas si tôt, je pense. (Par la suite il sera le premier des dirigeants du Reich à prendre des contacts avec l'ouest, mais il est difficile de dire à quel moment il a perdu ses illusions. Encore qu'il semble avoir cru jusqu'à la fin qu'une négociation avec l'ouest serait possible.)

Albert Speer a raconté qu'au début 42 il avait participé à des réunions organisées par Himmler pour planifier la colonisation à venir des espaces soviétiques, ainsi que l'asservissement de la population. (celui-ci envisageait la construction de 20 villes de 100 000 habitants, pivots de la domination raciale allemande.) A vrai dire l'initiative ne pouvait venir que d'Hitler, ce n'est donc pas une certitude concernant l'optimisme d'Himmler, mais pourquoi aurait-il douté de son maître ?

Evidemment, cela laisserait entière la question de savoir pourquoi les nazis ont décidé de faire disparaître les traces de l'action des Einsatzgruppen.

A vrai dire je pense qu'il est difficile de rentrer dans le cerveau des nazis concernant les Juifs. Par exemple ça pouvait tout à fait être simplement pour leur dénier une sépulture. A la même époque un médecin nazi affecté à la fac de médecine de Strasbourg préparait - à partir des corps de détenus gazés au Struthof - une collection de squelettes juifs, destinée à constituer un musée sur les caractéristiques de cette race disparue. Les nazis s'inscrivent dans une perspective de suppression complète de toute trace des Juifs : par exemple, lorsqu'une ville est déclarée "judenrein" ("nettoyée de ses Juifs") cela signifie non seulement que la population juive a été exterminée, mais également que toute trace religieuse ou culturelle a été supprimée, et le (ou les) cimetière juif labouré.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 23 Avr 2019 11:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1501
Adrian a écrit :
La Shoah était une extermination faite dans le secret.
C'est exact même si ce secret était très loin d'être absolu. Le régime nazi tenait à rester discret. Il craignait des mouvements d'opinion. Un fait tout à fait remarquable le met en évidence, celui des protestations d'épouses de Juifs à Berlin sur la Rosenstrasse en 1943.

Jusqu'alors, les Juifs mariés à des Allemandes non juives avaient été épargnés. En février 1943, il a été décidé d'en finir et les derniers Juifs encore présents à Berlin sont arrêtés lors d'une rafle le 27. Des épouses constatant l'absence de leur mari se rassemblent alors sur la Rosenstrasse. Malgré des tentatives d'intimidation de la police, elles ne cèdent pas et sont de plus en plus nombreuses. C'est le régime qui cède. Le 6 mars, les Juifs arrêtés dans la rafle du 27 février sont libérés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 23 Avr 2019 11:48 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 959
C'était un secret de polichinelle. De nombreux témoignages montrent qu'à l'est, les massacres se sont faits au vu et au su de tous. Troupes allemandes comprises. Et que de nombreux soldats allemands en ont parlé lors de leurs permissions. Ils en ont d'ailleurs souvent parlé plus à leurs confesseurs ou à leurs pasteurs qu'à leurs familiers.

En fait, c'est un drôle de mélange entre secret officiel et une quasi-absence de secret dans la mise en œuvre. Les nominations des responsables sont faites par la Chancellerie du Reich. Et, si aucune n'est signée de la main d'Hitler, elles le sont par son secrétaire particulier. Donc, le numéro 2 de la hiérarchie de la Chancellerie. Et pas le Secrétaire du Parti nazi. Sauf les camps qui dépendaient de la Gestapo, où c'est l’administration de celle-ci qui nomme les responsables. Mais, ce n'est pas le cas ici, puisque l'Aktion Reinhardt dépend directement de la Chancellerie du Reich

Pour les raisons de la mise en place de cette action, il semble que les plaintes des habitants des régions concernées, qui devaient être des régions de repeuplement ariennes, aient été une des causes. Ils se plaignaient des nuisances liées à la présence de ces monceaux de cadavres en décomposition.

Sur la page wiki : ils donnent 2 autres explications :
Citer :
Les historiens formulent d'autres hypothèses sur les origines de l'opération 1005. Les nazis envisageant la possibilité d'une défaite dès 1942 auraient voulu effacer les traces de leurs crimes. Ils voulaient aussi supprimer toute trace des juifs afin de les faire complètement disparaître de la surface de la Terre.


Du fait de la disparition de certaines archives, mais du fait aussi que certaines décisions ne furent pas mises à l'écrit, il est difficile de se prononcer sur la vraie raison.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 23 Avr 2019 20:37 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Avr 2019 0:34
Message(s) : 10
Sur internet on trouve cet article "Patrick DUBOIS, La destruction des corps dans l’opération 1005 : opération secrète menée au grand jour".
https://histoire.ac-versailles.fr/IMG/p ... n_1005.pdf

Citer :
Comment expliquer l’opération 1005 ?
Trois raisons expliquent selon le père Patrick Desbois la mise en place de l’opération 1005 par les autorités nazies. Ce sont tout d’abord des raisons sanitaires qui motivent la démarche nazie. Il faut mettre fin aux plaintes des voisins des fosses communes qui dénoncent les odeurs qui émanent des charniers. Il est impératif de garder l’appui des autorités locales. Dans un deuxième temps, les raisons idéologiques sont mises en exergue. La destruction du corps du Juif correspond à l’ultime destruction du corps de l’ennemi, c’est un processus symbolique. La « 1005 » constitue une des particularités du génocide juif car il s’accompagne de la volonté d’oblitérer les corps en donnant une deuxième mort aux victimes. Enfin, après 1943, pour P. Desbois, face aux premières défaites les nazis commencent à penser qu’ils peuvent perdre la guerre, il faut éviter que les morts puissent les juger. L’Affaire de Katyn impulse réellement cette opération car elle est dans toutes les consciences.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 26 Avr 2019 21:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Avr 2019 0:34
Message(s) : 10
@Rob1
C'est vrai qu'on hésite entre plusieurs hypothèses. Elles ne s'opposent pas, elles se complètent.
Pour l'opération 1005 ou "Aktion 1005", on peut se référer au Dictionnaire de la Shoah, Larousse, 2015.

Citer :
On peut penser que les dirigeants nazis étaient préoccupés par la diffusion des informations sur le génocide. Il est possible également que, la perspective de la défaite n'étant pas exclue, depuis l'enlisement de la guerre contre l'URSS devant Moscou et la déclaration de guerre des Etats-Unis, on ait eu, dans les hautes sphères du régime nazi, le souci d'effacer les traces du crime. Il est non moins probable que les organisateurs du génocide, voulant effacer complètement la mémoire des Juifs, désiraient faire disparaitre même leurs cadavres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 27 Avr 2019 1:08 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 238
Je ne sais pas si cet argument de vouloir faire disparaître jusqu'aux restes des victimes dans une mystique exterminationiste n'est pas une construction a posteriori.
On sait que le délire exterminateur des nazis les a conduit à des actes illogiques (par rapport à notre logique), mais pour le coup, je pense qu'ils étaient plus motivés par :
1 rendre les terres propices à une future colonisation, ou du moins mise en valeur
2 effacer les traces de leurs actes, pas forcément compte tenu d'une probable défaite, mais plus par rapport aux générations futures de leur reich millénaire qui n'aurait pas forcément compris les agissements de la "mission" que les nazis étaient en train de mener


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Sonderaktion 1005
Message Publié : 27 Avr 2019 11:56 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 959
makno a écrit :
Je ne sais pas si cet argument de vouloir faire disparaître jusqu'aux restes des victimes dans une mystique exterminationiste n'est pas une construction a posteriori.
On sait que le délire exterminateur des nazis les a conduit à des actes illogiques (par rapport à notre logique), mais pour le coup, je pense qu'ils étaient plus motivés par :
1 rendre les terres propices à une future colonisation, ou du moins mise en valeur
2 effacer les traces de leurs actes, pas forcément compte tenu d'une probable défaite, mais plus par rapport aux générations futures de leur reich millénaire qui n'aurait pas forcément compris les agissements de la "mission" que les nazis étaient en train de mener



En ce qui concerne les 2 arguments suivants : faire disparaitre toutes traces de leurs victimes et effacer les traces de leurs crimes, il y a un très gros obstacle : la très tatillonne obsession administrative des allemands. Leurs administrations ont conservé des tonnes de documents administratifs signalant qu'Untel a été arrêté à tel endroit. Qu'ensuite, il a passé dans tel camp de transit. Puis qu'il est parti pour telle destination dans tel convoi. Qu'il est bien arrivé et qu'il a bien été pris en charge, ... Du moins en ce qui concerne tout ce qui était géré en-dehors de l'aktion Reinhardt. Celle-ci vidant des ghettos entiers, elle n'a pas pris le temps de tout enregistrer. C'est d'ailleurs l'un des reproches que firent les administrateurs des zones où elle officiait. Ils se sont plaint à divers niveaux en émettant l'hypothèse que ce manque de transparence pouvait masquer des détournements de fonds. De plus, ils devaient couvrir certaines actions et certains frais. Quand ils recevaient l'ordre de mettre à disposition un train pour vider tel ghetto, comme il n'y avait pas de pièce administrative, ils n'arrivaient pas à justifier la dépense envers leurs comptables, et cela perturbait le bon fonctionnement de leur administration... Mais, l'aktion Reinhardt s’autofinançait grâce à ce qu'elle confisquait à ses victimes. On peut dire que ce furent les juifs qui payèrent leurs bourreaux et leur disparition.

EN ce qui concerne les juifs déportés par la voie "classique", toutes les pièces administratives font le "bonheur" des historiens qui remontent la trace de ces juifs "disparus". Voici par exemple, le cas des juifs d'Herrlisheim-près-Colmar : Les Stolpersteine en trois questions
Christophe Woerhlé, historien, a retrouvé la trace de 24 victimes des nazis originaires de ce village où existait una assez forte communauté juive.

Le cas de l'Alsace est assez particulier. Aucun juif n'y a été déporté. En fait, au moment de l’annexion de l'Alsace, les juifs alsaciens furent expulsés, dès juin 1940. Ils furent transportés en camion jusqu'à la frontière vosgienne où ils furent débarqués. Et ils furent raflés par la suite sur le territoire français.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB