Nous sommes actuellement le 23 Jan 2020 4:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 29 Août 2019 10:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1685
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour !
:mrgreen:

On sait que durant les années 30 les nazis ont pratiqué beaucoup d'autodafés, et que durant les bombardements de la guerre, certainement beaucoup de bibliothèques ont brûlé.
Y a t-il eu beaucoup de pertes irréparables, c'est à dire la perte d'ouvrages dont aucun autre exemplaire n'a survécu ?

Merci de vos précieuses connaissances sur ce sujet !

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 13:14 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8971
Localisation : Région Parisienne
Pour l'Allemagne:
- Bibliothèque nationale de Bavière- 500.000 ouvrages dont la collection intégrale des Academica.
- Bibliothèque nationale et universitaire de Hambourg: 625.000 volumes.
- Berlin, département des incunables 2150 détruits
-Bibliothèque de Kassel 350.000 livres
-Bibliothèque de Saxe à Dresde, les manuscrits mathématiques d'Albrecht Dürer, partition de la messe en si de Bach.

En tout le nombre de volumes perdus par les bibliothèques publiques fut de 8 millions, les pertes privées sont inconnues.

Beaucoup de livres furent mis à l'abri dans d'anciennes mines, des monastères isolés, des châteaux, ce qui fait que les dégâts furent relativement limités. Le livre peut se déplacer, contrairement aux bâtiments.

Source; L'incendie de Jörg Friedrich, de Fallois (2004)

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 14:08 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1647
Un livre se transporte et surtout se copie, s’imprime, se photographie. Un certain nombre d’ouvrages anciens, parfois en exemplaires uniques, ont pu être détruits mais, pour la plupart, les textes n’en ont pas été perdus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 14:17 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1677
Jean-Marc Labat a écrit :
En tout le nombre de volumes perdus par les bibliothèques publiques fut de 8 millions

Impressionnant… Il est vrai que cela représente du bon combustible hélas...

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 14:55 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 161
Bonjour

J'en profite pour faire de la pub pour ma bibliothèque, celle de Chartres ! :wink:

C'était l'une des plus belles bibliothèques de France en 1939 par son fonds de manuscrits. Hélas, elle a été détruite en 1944 par un bombardement américain - pour leur défense, il semble bien qu'il s'agisse d'un accident...

Pour en savoir plus, avec quelques photos des survivants mutilés (et encore, on a des manuscrits qui ressemblent aujourd'hui plutôt à des morceaux de charbon...) :
https://mediatheque.chartres.fr/Default/Portal/manuscrits.aspx

Je n'ai pas suivi dans le détail, mais on a toujours des opérations d'identification et de sauvetage en cours. Les technologies actuelles permettent des miracles !
https://irht.hypotheses.org/4499

Enfin, on a un super-site créé spécialement sur nos manuscrits... mais là tout de suite, il a l'air un poil buggué... :oops:
https://www.manuscrits-de-chartres.fr/

J'imagine que notre histoire, de très - trop - nombreuses autres villes l'ont connue...

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 14:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6456
bourbilly21 a écrit :
Jean-Marc Labat a écrit :
En tout le nombre de volumes perdus par les bibliothèques publiques fut de 8 millions

Impressionnant… Il est vrai que cela représente du bon combustible hélas...

Quand on pense qu'en 1914 l'incendie de Louvain et de sa bibliothèque ancienne par les Allemands avait suscité une réprobation générale...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 15:11 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8971
Localisation : Région Parisienne
Et celle de Strasbourg en 1870 avec la disparition du Hortus Deliciarum du XIIe siècle.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2019 18:23 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1504
Localisation : Belgique
Pierma a écrit :
Quand on pense qu'en 1914 l'incendie de Louvain et de sa bibliothèque ancienne par les Allemands avait suscité une réprobation générale...

Aussi effarant que ça puisse paraître, la bibliothèque de l'université catholique de Louvain a même été brûlée deux fois par les envahisseurs allemands... La première fois en août 1914, et la seconde fois en mai 1940.
Petit extrait de l'article dans Wikipedia ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_catholique_de_Louvain_(1835-1968) )
Citer :
Pendant la Seconde Guerre mondiale, la bibliothèque a subi une fois de plus les destructions allemandes. Une nouvelle fois, le 17 mai 1940, la quasi-totalité des 900 000 livres qu'elle abritait a été perdue.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB