Nous sommes actuellement le 25 Fév 2020 6:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les buts de la CECA
Message Publié : 31 Oct 2008 21:41 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 31 Oct 2008 11:51
Message(s) : 5
bjr,
et merci de m avoir repondu pour la definition de l'enregistrement .
a propos du traité de rome et plus precisemment de la CECA pour disait on que cela alllait interdite voire rendre impossibel toute guerre entre les nations !!!
certes la concertation permet aux peuples de mieux se connaitre et donc d éviter la guerre mais dasn cette affirmation il était question de guerre impossibel par la mise en commun de l acier et la je ne comprends plus !!
comment la mise en commun de l acier peut eviter la guerre !!!
merci beaucoup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 31 Oct 2008 22:25 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 717
Parce que l'acier est à cette époque un alliage encore plus indispensable qu'aujourd'hui à la fabrication des armes.

_________________
« Le luxe [...] corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise ; [...] il ôte à l’État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l’opinion. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 31 Oct 2008 22:28 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
C'est pourtant évident: en 1951, le charbon et l'acier, c'est ce qui fait une grande partie de la puissance industrialo-militaire d'un pays. S'entendre sur ces production doit donc rendre impossible une nouvelle guerre, en rendant ces secteurs interdépendants.
C'est d'ailleurs limpide dès la déclaration Schuman de 1950 (c'est moi qui mets en gras):

Robert Schuman a écrit :
La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent.
La contribution qu'une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le champion d'une Europe unie, la France a toujours eu pour objet essentiel de servir la paix. L'Europe n'a pas été faite, nous avons eu la guerre.

L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l'opposition séculaire de la France et de l'Allemagne soit éliminée. L'action entreprise doit toucher au premier chef la France et l'Allemagne.
Dans ce but, le gouvernement français propose immédiatement l'action sur un point limité mais décisif.


Le gouvernement français propose de placer l'ensemble de la production franco-allemande de charbon et d'acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d'Europe.
La mise en commun des productions de charbon et d'acier assurera immédiatement l'établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne, et changera le destin de ces régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes.


La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l'Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible. L'établissement de cette unité puissante de production ouverte à tous les pays qui voudront y participer, aboutissant à fournir à tous les pays qu'elle rassemblera les éléments fondamentaux de la production industrielle aux mêmes conditions, jettera les fondements réels de leur unification économique.

Cette production sera offerte à l'ensemble du monde sans distinction ni exclusion, pour contribuer au relèvement du niveau de vie et au développement des œuvres de paix. L'Europe pourra, avec des moyens accrus, poursuivre la réalisation de l'une de ses tâches essentielles: le développement du continent africain.

Ainsi sera réalisée simplement et rapidement la fusion d'intérêts indispensable à l'établissement d'une communauté économique qui introduit le ferment d'une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisions sanglantes.

Par la mise en commun de productions de base et l'institution d'une Haute Autorité nouvelle, dont les décisions lieront la France, l'Allemagne et les pays qui y adhéreront, cette proposition réalisera les premières assises concrètes d'une Fédération européenne indispensable à la préservation de la paix.

Pour poursuivre la réalisation des objectifs ainsi définis, le gouvernement français est prêt à ouvrir des négociations sur les bases suivantes.

La mission impartie à la Haute Autorité commune sera d'assurer dans les délais les plus rapides : la modernisation de la production et l'amélioration de sa qualité, la fourniture à des conditions identiques du charbon et de l'acier sur le marché français et sur le marché allemand, ainsi que sur ceux des pays adhérents, le développement de l'exportation commune vers les autres pays, l'égalisation dans le progrès des conditions de vie de la main-d'oeuvre de ces industries.

Pour atteindre ces objectifs à partir des conditions très disparates dans lesquelles sont placées actuellement les productions des pays adhérents, à titre transitoire, certaines dispositions devront être mises en oeuvre, comportant l'application d'un plan de production et d'investissements, l'institution de mécanismes de péréquation des prix, la création d'un fonds de reconversion facilitant la rationalisation de la production. La circulation du charbon et de l'acier entre les pays adhérents sera immédiatement affranchie de tout droit de douane et ne pourra être affectée par des tarifs de transport différentiels. Progressivement se dégageront les conditions assurant spontanément la répartition la plus rationnelle de la production au niveau de productivité le plus élevé.

A l'opposé d'un cartel international tendant à la répartition et à l'exploitation des marchés nationaux par des pratiques restrictives et le maintien de profits élevés, l'organisation projetée assurera la fusion des marchés et l'expansion de la production.

Les principes et les engagements essentiels ci-dessus définis feront l'objet d'un traité signé entre les États et soumis à la ratification des parlements. Les négociations indispensables pour préciser les mesures d'application seront poursuivies avec l'assistance d'un arbitre désigné d'un commun accord; celui-ci aura charge de veiller à ce que les accords soient conformes aux principes et, en cas d'opposition irréductible, fixera la solution qui sera adoptée.

La Haute Autorité commune chargée du fonctionnement de tout le régime sera composée de personnalités indépendantes désignées sur une base paritaire par les gouvernements; un président sera choisi d'un commun accord par les gouvernements; ses décisions seront exécutoires en France, en Allemagne et dans les autres pays adhérents. Des dispositions appropriées assureront les voies de recours nécessaires contre les décisions de la Haute Autorité.
Un représentant des Nations Unies auprès de cette autorité sera chargé de faire deux fois par an un rapport public à l'ONU, rendant compte du fonctionnement de l'organisme nouveau, notamment en ce qui concerne la sauvegarde de ses fins pacifiques.

L'institution de la Haute Autorité ne préjuge en rien du régime de propriété des entreprises. Dans l'exercice de sa mission, la Haute Autorité commune tiendra compte des pouvoirs conférés à l'Autorité internationale de la Ruhr et des obligations de toute nature imposées à l'Allemagne, tant que celles-ci subsisteront.


J'ai pris ce texte ici:
http://europa.eu/abc/symbols/9-may/decl_fr.htm

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 01 Nov 2008 3:05 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Une petite indication pour les chercheurs sur cette question. En allemand on n'a pas traduit littéralement CECA ou bien Pool charbon-acier. Dans les textes on trouve un mot qui surprend la première fois : Montanunion qui signifie tout simplement Union minière.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : ceca encore !!!
Message Publié : 01 Nov 2008 10:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 31 Oct 2008 11:51
Message(s) : 5
excusez moi mais je ne comprends toujours pas pourquoi la ceaca rend la guerre materiellement impossible .
un pays qui veut s 'armer peut utiliser ses propres ressources d'acier .
en quoi la CECA peut l en empecher. !!!
ou sont les gardes fous et comment se manifestent ils?
merci d avance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: ceca encore !!!
Message Publié : 01 Nov 2008 12:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
stephane93 a écrit :
un pays qui veut s 'armer peut utiliser ses propres ressources d'acier .

merci d avance


Les propres ressources d'acier, ça n'existe pas, l'acier n'est pas une ressource naturelle, c'est une fabrication à partir du fer et du charbon. Le traité de la CECA (caeca, ça veut dire aveugle en latin) prévoyait une haute autorité qui pouvait contrôler la fabrication de l'acier dans chaque pays. Ceci dit je ne pense vraiment que l'approche était d'empêcher la guerre par l'impossibilité matérielle de fabriquer des armes (on en a d'ailleurs beaucoup fabriqué). L'idée de Robert Schuman c'était de créer une communauté d'intérêt et une solidarité pour la reconstruction.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 02 Nov 2008 19:47 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2580
je crois qu'il faut pas oublier qu'en 1950, l'économie de marché a presque disparu en europe ... tous les secteurs économiques (en particulier l'industrie lourde notamment sidérurgique) sont placés sous le contrôle plus ou moins étroit de l'Etat...

c'est ce contexte qui explique que la création d'une haute autorité franco-allemande évitera que la France ou l'Allemagne n'utilise le contrôle étatique sur la sidérurgie pour accumuler des masses d'acier aux seules fins de se constituer un outil militaire ...

Evidemment aujourd'hui tout cela est obsolète ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 14 Nov 2008 19:24 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 09 Juin 2006 18:03
Message(s) : 48
Localisation : AGEN
Dans l'absolu la CECA n'a pas empêché les guerres d'Indochine, du Vietnam, de Corée...Si c'est ce que vous voulez dire. Reconnaissez qu'il n'y a pas eu de guerre entre la France et l'Allemagne depuis un bon demi siècle. C'est peut-être unique dans l'histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 08 Déc 2008 21:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 638
La CECA devait être suivie de la CED. Son torpillage, en 1954, par gaulistes et communistes a entrainé la démission de Jean Monet de la CECA.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 23 Avr 2019 9:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1694
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je me permets de faire remonter ce vieux sujet, car j'ai trouvé dans "C'était De Gaulle" d'Alain Peyrefitte, la phrase suivante de De Gaulle a propos de la CECA.
Citer :
La Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier, la CECA, avait permis de rendre à l'Allemagne son charbon et son acier qu'elle n'avait plus car on les lui avait retiré au titre des dommages de guerre. On les lui a rendus pour rien. Nous n'avons pas retiré un rotin de la CECA. Les Italiens, qui nous avait déclaré la guerre en 1940, ont obtenu de la CECA le charbon et le fer qui leur manquaient pour faire leur industrie métallurgique. La France qui avait besoin alors de moderniser ses mines, l'a fait sans obtenir un sou de la CECA.


Que faut-il penser de ces propos du général ?
Qu'a retiré la France de la CECA ?
Qui finançait le budget de cette organisation ?
Comment les italiens ont-ils pu obtenir du charbon alors qu'ils n'ont pas de mines de charbon (ils l'ont donc importé) ?

Merci de vos éclaircissements
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les buts de la CECA
Message Publié : 23 Avr 2019 10:24 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1672
Il faudrait mettre une date sur ces propos. On constate que, quoi qu'il ait pu dire et penser, Charles de Gaulle revenu au pouvoir en 1958 a tenu les engagements de la France dans le cadre de la CECA et de la CEE sans chercher à la faire sortir de ces deux organisations.

Il y avait des mines de charbon en Italie mais leur production était inférieure aux besoins. L'Italie devait importer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB