A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Juil 2017 19:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Bataille de Saucourt (881)
Message Publié : 04 Jan 2012 0:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2611
Localisation : St Valery/Somme
"Charlemagne et l'empire carolingien " de Louis Halphen par contre c'est en février 880 qu'il situe cette bataille ou d'ailleur le fils de Louis le jeune trouve la mort. Au même moment en saxe (le deux février) à lieu un désastre militaire pour les francs de l'Est (deux évèques, douze comptes, dix-huit vassaux direct de Louis le jeune restent sur le terrain). Peut-être s'agit-il d'une même campagne contre les envahisseurs, une partie de l'armée (le roi et son fils) contre Siegfrid en Belgique, l'autre partie visant le Danemark ?

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille de Saucourt (881)
Message Publié : 04 Jan 2012 8:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9850
Localisation : Région Parisienne
ALMAYRAC a écrit :
, douze comptes, ?


Les bons comtes font les bons amis, c'est bien connu :mrgreen:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille de Saucourt (881)
Message Publié : 28 Nov 2012 18:15 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2611
Localisation : St Valery/Somme
vu sur le site http://www.baiedesomme-tourisme.fr/fr/avec-ou-sans-guide/patrimoine-culturel/ch%C3%A2teaux/lieux-de-memoire/14024-la-bataille-de-saucourt

Citer :
Depuis le règne de Charles le Chauve, les Normands venus de Scandinavie sèment la terreur sur les côtes du nord de la Francie occidentale (aujourd'hui côtes de la Manche). Danois, Suédois et Norvégiens, arrivés à bord de leurs snekkars-improprement appelés drakkars- débarquent, font main basse sur les chevaux et pillent, brûlent, mettent le pays à feu et à sang. Ils dévastent Arras, Cambrai, Saint-Omer, Péronne, Corbie, Amiens, Saint-Riquier et Saint-Valery -sur-Somme.

couronné roi de Neustrie à Amiens l'année précédente, est parti en Bourgogne prêter main forte à son jeune frère Carloman, roi d'Aquitaine et de Bourgogne. Il apprend les ravages causés par les Normands dans le nord de son royaume et décide de revenir avec son armée vers l'actuelle Picardie.

grand nombre piller la ville de Beauvais. Louis III revient à Miannay où les Carolingiens ont une villa, et choisit d'intercepter les envahisseurs à Saucourt. Ce choix n'est pas dû au hasard: le terrain présente un pli de craie, appelé "Les grands yeux", d'où on a une excellente vue sur le plateau, et un creux où l'on peut cacher une armée.

premier temps, les Francs écrasent les Normands , gênés par leurs mules chargées du butin pris à Beauvais, et peu habitués aux batailles rangées. Ils prennent la fuite: les Francs commencent à fêter la victoire, repliés dans le village de Saucourt. Mais les Normands reviennent, et la lutte est terrible. Louis III, avec la fougue de ses 18 ans, parvient à remobiliser ses troupes et finit par l'emporter, le 3 août 881, laissant, dit la légende, 9000 Normands sur le champ de bataille.

textes en langue allemande, le LUDWIGSLIED, a donné naissance au XII° siècle à une chanson de geste, GORMONT & ISEMBART. La légende s'en est emparée, et elle a inspiré sculpteurs, peintres, poètes, graveurs, maîtres verriers, compositeur de musique, auteurs de pièces de théâtre et de bandes dessinées, en faisant la part belle à la langue picarde du Vimeu. Assurément, la Bataille de Saucourt mérite d'être sauvée de l'oubli.


Je n'ai pas trouvé de sources confirmant le pillage de Bauvais et le site de Miannay

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille de Saucourt (881)
Message Publié : 10 Déc 2013 18:36 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2611
Localisation : St Valery/Somme
Un petit récapitulatif des sources, n'hésitez pas à compléter si le coeur vous en dit...

Hincmar probablement a écrit :
Annales de Saint Bertin anno 881 traduction merci Remacle : Carloman demeura avec les siens à combattre la révolte de Boson, Louis son frère était retourné en son pays pour s'opposer aux Normands qui, ravageant tout sur leur route, occupaient le monastère de Corbie, la cité d'Amiens et d'autres saints lieux. Après en avoir tué une grande partie et mis les autres en fuite, Louis avec son armée tourna lui-même le dos et prit la fuite sans être poursuivi de personne, montrant ainsi, par le jugement de Dieu, que ce qui s'était fait contre les Normands l'avait été par la vertu non pas humaine mais divine; car, les Normands, revenant de nouveau en une partie dudit pays, ledit Louis alla à leur rencontre avec ce qu'il put avoir de monde, et quelques-uns de ses conseillers l'engagèrent à bâtir, en un lieu nommé Stroms, un château fait de bois; mais il servit plutôt à fortifier les païens qu'à défendre les chrétiens, car ledit roi Louis ne put trouver personne à qui remettre la garde de ce château.

Strum, appelé par l'annaliste de Saint-Bertin Stroms, est aujourd'hui Estrun, village de l'arr. de Cambrai (Nord).
Houla ! on sent qu’Hincmar (le redacteur probable) est ronchon après Louis >:( .

annales de Saint Vaast a écrit :
anno 881 :
Hludowicus vero rex cum exercitu transiens Hisam fluvium, Latuerum tendere coepit, quo credebat Nortmannos redire. Missis itaque exploratoribus , nuntiant redire eos onustos a proeda. Contra quos rex ire perrexit, obviavitque eos in pago Witmau, in villa quse dicebatur Sathulcurtis, et commissum est proelium. Moxque Nortmanni fugam ineunt , atque ad dictam villam deveniunt : quos rex insecutus est, gloriosissimeque de eis triumphavit. Et patrata victoria ex parte coeperunt gloriari suis hoc actum viribus, et non dederunt gloriam Deo; paucique Nortmanni ex dicta villa egressi, omnem exercitum verterunt in fugam, pluresque ex eis, videlicet usque ad centum homines, interfecerunt : et nisi rex,
citius equo descendens, locum resistendi et audaciam suis donaret, omnes turpiter ex eodem loco fugiendo abirent. Hac vero patrata victoria, quia multos contigit ibi ruere Nortmannos, rex ovans repedavit trans Hysam; perpauci vero Dani qui evasere interitum suorum nuntiavere in castra : indeque Nortmanni Hludowicum regem adolescentem timere coeperunt. Rex quoque, adunato exercitu,inpago Camaracensium venit, castrumque sibi statuit in loco qui dicitur Strum, ad debellationem Danorum.


Louis croyait que le retour des Normands se ferait par la Somme déplaça son armée au croisement (à Miannay ? ) . Il envoya des éclaireurs, annonçant le retour de ceux-ci chargés de butin. Ils rencontrèrent la colère du roi dans le pays du Wimeu dans la villa de Sathulcurtis (Saucourt), et la bataille fait rage. Et bientôt, les Normands se livrent au vol, pour finalement arriver à cette ville, que le roi le plus glorieux avait suivi parmi eux, un triomphe. Et la victoire a été remportée, ils ont commencé à se vanter que cela a été exécuté de la part de leur propre et forte volonté, et ils n'ont pas donné la gloire à Dieu: de cette villa quelques-uns des Normands sont sortit, et toute l'armée de sont tournés vers la fuite. et un plus grand nombre d'entre eux, à savoir même à une centaine d'hommes, furent tués, s’il n’y avait pas eu le secours du roi, qui descendant de son cheval, son lieu de résistance et de courage activée, tous du même endroit fuyant honteusement le pays.
Cette victoire a été remportée, car il ya beaucoup de Normands passé à l’estoc, le roi revint en triomphe à la rivière Somme, dans le camp il a la nouvelle que très peu de Danois ont échappé à la destruction, et à partir de là les Normands ont commencé à craindre le jeune roi Louis. De même, le roi, porté en triomphe par l'armée, vient à Cambrai, il décide de construire un chateau à un endroit appelé Strum (la pile ?), consacré à la défaite des Danois. (note du traducteur : Pardonne-moi Ferdinand Lot je ne sais plus ce que je fais ! :oops: )


Hariulfe a écrit :
Chronique de Saint Riquier anno 881 traduite, merci Remacle:
Après la mort de Louis, ses fils, Louis et Carloman, se partagèrent son royaume. Sous le règne de ces princes, Dieu permit qu'une multitude innombrable de barbares envahissent la France, sous la conduite de leur roi Guaramond qui, après avoir réduit sous son horrible domination plusieurs royaumes, voulut aussi s'emparer de la France, à la persuasion d'un nommé Esimbard, qui était franc d'origine, et qui avait excité contre lui la colère de Louis, et qui, traître envers le pays qui lui avait donné naissance, exhorta des peuples féroces à entrer dans notre patrie. Comme cet événement est non seulement consigné dans l'histoire, mais qu'il est encore rappelé et célébré tous les jours par nos compatriotes, nous n'en parlerons que brièvement, en conseillant à ceux qui voudraient obtenir de plus amples détails à ce sujet, de ne pas consulter notre écrit, mais de s'en rapporter à l'autorité des anciens.

Désolé Hariulfe mais les anciens sont plus là. Tu aurais du continuer à écrire… :'(

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Bataille de Saucourt (881)
Message Publié : 07 Mars 2017 18:54 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 379
Localisation : Belsa
Je signale la parution d'un article sur l'épopée de Gormont et Isembart dans la dernière livraison des Cahiers de civilisation médiévale. Il y est étudié les sources d'inspiration de ce texte qui semblent plus relever des traditions de la conquête de l'Angleterre par les Normands que des récits sur les combats entre vikings et troupes carolingiennes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB