A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Mai 2018 21:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 254 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Henri III
Message Publié : 30 Août 2005 21:04 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2004 16:48
Message(s) : 174
Localisation : CHATEL GUYON
Bonsoir à tous , j'ai du mal a trouver des explications pour comprendre pourquoi HENRI III et devenu roi de Pologne si quelqu'un peut m'aider merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Août 2005 21:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 475
Localisation : Hainaut (Belgique)
Bonjour, voici ce qu'en dit (entre autres choses, et en résumé), Pierre Chevallier, dans la biographie qu'il lui consacre...

L'idée remontait à assez loin, puisque en 1569, le Bassa, Premier minsitre du sultan ottoman, s'était informé de la personne du duc d'Anjou auprès de l'ambassadeur de France, lui demandant s'il était marié, s'il était le second frère du roi et son lieutenant général. Une fois éclairé, il avait aussitôt parlé de la Pologne, des bonnes relations entre le roi Sigismond-Auguste et le Grand Seigneur. Suivant lui, la princesse Anna pourrait lui succéder et rien ne serait mieux vu par la Turquie que son mariage avec un prince français.

D'autre part, en cette même année 1569, un nain de la reine mère d'origine polonaise nommé Krassovski ne cessait de lui parler de son pays, de ses ressources et de ses sympathies pour la France. Catherine s'est laissée séduire par ce projet (comme elle voyait déjà Charles IX succéder à Maximilien comme empereur).

Ce n'est toutefois qu'en 1572 que Catherine de Médicis prit vraiment au sérieux l'idée de faire de henri un roi de Pologne. Devant l'échec du mariage anglais, rien de mieux que de l'unir à la princesse Anna. Catherine fit aussi miroiter à son fils que l'éloignement serait temporaire.

Le contact fut établi via un "missionnaire" non officiel, Monluc, seigneur de Balagny...

Que souhaitez-vous savoir de plus, exactement ?

_________________
Il n'est pas sur notre sol une chose qui soit plus utile que ces sublimes monuments qui ne servent à rien (Emile Mâle).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Août 2005 22:59 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Le sujet a déjà rapidement été abordé ici.

A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : HENRI III
Message Publié : 31 Août 2005 17:24 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2004 16:48
Message(s) : 174
Localisation : CHATEL GUYON
Merci pour ces explications, je comprends un peu mieux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Sep 2005 9:40 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2195
Localisation : Paris
Henri III était-il homosexuel ?

Moi, je suis persuadé qu'il ne l'était pas et aujourd'hui je crois que c'est ce qui prévaut. Si j'aborde ce sujet, c'est parce que je continue à voir sur le net des affirmations comme quoi il l'était.
Quelles en sont les preuves ? Personnellement je ne connais que Brantome qui - si je me souviens bien- affirmait que Henri III était un homme à femmes, ce qui peinait beaucoup la reine, son épouse.

Quelles sont les autres sources potables ? Pour ceux qui en ont la connaissance, je vous propose de nous les faire partager.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Sep 2005 17:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
Il a eu des maîtresses, c'est sûr ! Peut-être était-il bi ?

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Sep 2005 17:32 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10145
Localisation : Région Parisienne
Avant son passage à Venise, à son retour de Pologne, il n'y a pas de doutes. Après, il a eu des pulsions homosexuelles qui d'après Chevallier ne se sont pas concrétisées.

Il est certain que ses ennemis, et Dieu sait si ils étaient nombreux, avaient intérêt à proclamer que le Roi était bougre pour affaiblir sa position.

Dans son excellente biographie, Chevallier affirme aussi que c'est la Reine qui était stérile, et ses arguments ne manquent pas de poids.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Sep 2005 21:24 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2195
Localisation : Paris
Coucou

Henri III un homosexuel refoulé ? Pourquoi pas ? Je n'ai lu que des extraits de Chevalier, et j'aime bien sa manière d'expliquer les choses. Henri III était vraiment une personnalité très complexe. :D

Par contre, je n'aime pas voir ni lire des affirmations ( sur le net ou ailleurs) comme quoi le roi entretenait des relations sexuelles avec ses mignons. C'est absurde. :( Tout d'abord, en ce qui concerne, D'Epernon et Joyeuse, les deux archimignons, Henri III les considérait comme ses enfants. Ensuite, il faut bien s'imaginer l'atmosphère de l'époque. Les deux archimignons avaient la même relation que celle qu'entretiennent Sarkosy et Villepin aujourd'hui. Unis pour le roi, mais extrêmement jaloux l'un de l'autre. (j'espère que vous me permettrez cette comparaison, je la trouve magnifiquement bonne). :D

Un des arguments majeurs de l'hétérosexualité du roi, c'est que jamais, il n'y a eu la moindre accusation portée contre lui. Jamais ! Ni le duc de Guise, ni la méchante duchesse de Montpensier ou autre n'ont brandi la moindre preuve d'une quelconque homosexualité du roi. Ce qui est de soi très étonnant quand on sait l'acharnement porté contre Henri III à l'époque.

Par contre, combien de fois, a-t-on vilipendé Henri III de bougre dans les milieux populaires ? Combien de fois la méchante duchesse de Montpensier a traité le roi de bougre ? De très nombreuses fois ! Mais ces injures là ne sont que des injures et non des accusations. Autrement dit, ceux qui traitaient le roi de bougre, le faisaient par stupidité. Si vous me permettez la comparaison, c'est comme ceux qui traitent Bush de débile. A force de le dire, ils s'en persuadent mais pourtant Bush n'est pas débile. Henri III c'est la même chose sauf que son image de bougre lui est restée collée à la peau. Et cela parce que pendant 4 siècles, personne n'a remis en question ces images populaires.

Si je dis tout ceci, c'est pour éteindre le feu de la légende rose d'Henri III.
Cependant, je ne dis pas que Henri III n'était pas homo. Parce que je ne le sais pas plus que ne le savais lui même Brantome ! :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Sep 2005 18:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 423
Châtillon a écrit :
S je dis tout ceci, c'est pour éteindre le feu de la légende rose d'Henri III.
Cependant, je ne dis pas que Henri III n'était pas homo. Parceque je ne le sais pas plus que ne le savais lui même Brantome ! :lol: :lol: :lol:


Et pourquoi éteindre le feu de cette légende ? Est-ce si grave, si repoussant, si écoeurant, si ce roi a pris du plaisir dans les bras d'hommes ???!!! Quant à évoquer l'oeuvre de tel ou tel historien, on sait bien que ceux-ci ne sont pas toujours d'une totale objectivité quand ils se trouvent face à des actes que leur morale n'approuve pas...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2005 21:43 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Est-ce si grave, si repoussant, si écoeurant, si ce roi a pris du plaisir dans les bras d'hommes ?

A moins qu'elle n'aide à mieux comprendre les grandes décisions de la personne en question, en quoi la mention de l'orientation sexuelle d'un roi (ou de n'importe quel simple particulier) est-elle pertinente? Même question en ce qui concerne la mention du groupe sanguin ou celle de la couleur des cheveux ou des yeux...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Sep 2005 6:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10145
Localisation : Région Parisienne
C'est grave à l'époque. Les bougres encourent la peine du bûcher, ainsi que les zoophiles (ce qui est curieux, c'est que la bête est condamnée à la même peine).

Politiquement, c'est très fort. C'est la transgression d'un interdit religieux, qui l'est aussi fortement par les Catholiques que par les Protestants, et cela permet de discréditer le Roi plus aisément.

Comment le peuple pourrait-il soutenir l'envoyé de Dieu sur terre alors qu'il ne se soumet pas aux décrets divins.

Je ne dis pas que cela a influé fortement, mais ce sentiment a du jouer un tant soit peu.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Sep 2005 17:12 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2195
Localisation : Paris
Serendipity a écrit :
Et pourquoi éteindre le feu de cette légende ? Est-ce si grave, si repoussant, si écoeurant, si ce roi a pris du plaisir dans les bras d'hommes ???!!!


Pourquoi éteindre le feu de la légende, ? Mais dans le but de rétablir la vérité pardi !
Henri III n'a jamais été homo dans l'acte !
Comme le dit bien Jean-Marc ci-dessus, le lieutenant de Dieu su terre (le roi de France) ne pouvait pas se le permettre !!!

A t-il été homo ? Allez savoir ! On a aucune preuve (pour le moment) de la moindre relation du roi avec un homme ! Aucun !
Tandis que ses maitresses, on les connait et je vais vous en donner la liste puisque j'ai eu l'occasion hier de refeuilleter P. Chevalier et redecouvrir avec bonheur, que l'historien l'a fort bien traité cet aspect !

Les maitresses d'Henri III:

- Louise de La Béraudière
- Mme d'Estrèe
- Renée de Rieux, demoiselle de Chateauneuf
(relation qui dura 3 ans)
- la nièce de la duchesse d'Uzes (?)
- une religieuse au monastère des Dominicaines de Poissy
- une religieuse à Maubuisson
- Mlle de La Mirandole
(chassée par Louise de Lorraine)

On connaît Diane de Poitiers, la Montespan .... mais on ne connaît pas les maitresses d'Henri III pourquoi ?

1) parce qu'elles ne furent pas des maîtresses officielles, la reine mère n'en n'aurait jamais accepté aucune et on sait pourquoi.
2) parce que le roi avait du respect pour son épouse Louise.
3) parce que l'image populaire d'Henri III a toujours été négative depuis le XVIIe siècle.
4) parce que les historiens n'étaient pas sérieux avant notre époque, ils reprenaient les calomnies dites sur le roi sans en vérifier le fondé ! Honte à eux !

L'existence de chacune de ses maîtresses est avérée grâce aux lettres des ambassadeurs italiens et anglais et d'autres nobles ...
Mais aucun d'entre eux ne révèle la moindre existence d'une aventure masculine !

Pierre de L'Estoile affirme lui aussi que le roi est un homme à femmes. Si le roi avait été homo, jamais Pierre de L'Estoile n'aurait dit du bien d'Henri III comme il l'a fait. L'Estoile était un homme très très moraliste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Sep 2005 23:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 423
Citer :
Comme le dit bien Jean-Marc ci-dessus, le lieutenant de Dieu su terre (le roi de France) ne pouvait pas se le permettre !!!


Sans vouloir alimenter inutilement la polémique, vous pensez sérieusement que le fait d'être le lieutenant de Dieu sur terre aurait pu l'empêcher d'avoir des aventures avec des hommes ? Que dire alors des moeurs des papes de la Renaissance, eux les chefs de l'Eglise catholique ? Que n'ont-ils pas fait contre les Ecritures et les commandements de ladite Eglise, et ceci au su et au vu de tout le monde ? Et puis l'on sait que les Grands ne risquaient pas grand chose s'ils commettaient de vilains péchés. Votre argument ne tient pas la route, malheureusement...

Cela dit, et pour clore le débat, ni vous ni moi n'étiez là pour savoir qui partageait le lit d'Henri III, homme ou femme. Vous pensez qu'il était hétéro, je me permets d'avoir une opinion beaucoup plus nuancée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2005 3:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10145
Localisation : Région Parisienne
Cela n'empêche certes pas d'avoir des aventures masculines, mais à condition que cela ne se sache pas.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2005 6:41 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Serendipity a écrit :
Citer :
Comme le dit bien Jean-Marc ci-dessus, le lieutenant de Dieu su terre (le roi de France) ne pouvait pas se le permettre !!!


Citer :
Sans vouloir alimenter inutilement la polémique, vous pensez sérieusement que le fait d'être le lieutenant de Dieu sur terre aurait pu l'empêcher d'avoir des aventures avec des hommes ? Que dire alors des moeurs des papes de la Renaissance, eux les chefs de l'Eglise catholique ? Que n'ont-ils pas fait contre les Ecritures et les commandements de ladite Eglise, et ceci au su et au vu de tout le monde ? Et puis l'on sait que les Grands ne risquaient pas grand chose s'ils commettaient de vilains péchés. Votre argument ne tient pas la route, malheureusement...

Cela dit, et pour clore le débat, ni vous ni moi n'étiez là pour savoir qui partageait le lit d'Henri III, homme ou femme. Vous pensez qu'il était hétéro, je me permets d'avoir une opinion beaucoup plus nuancée.


Les deux ouvrages de John BOSWELL :
- Christianisme, tolérance sociale et homosexualité (les homosexuels en Europe occidentale des débuts de l'ère chrétienne au XIVe siècle) ; NRF Editions Gallimard, 1980) et
- Les unions du même sexe dans l'Europe antique et médiévale ; éditions Fayard 1996)
invitent effectivement à adopter "une opinion beaucoup plus nuancée" au sujet d'Henri III, même si la disparition de l'auteur n'a pas permis (à ma connaissance) la publication de la suite de son enquête pour les époques ultérieures.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 254 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB