Nous sommes actuellement le 12 Août 2022 9:30

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Secrétaire du roi
Message Publié : 06 Déc 2008 17:46 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Juil 2008 8:36
Message(s) : 96
En quoi consiste exactement la charge de secrétaire du roi ? Combien sont-ils ?
Je sais que c'est une charge anoblissante mais il me semble qu'elle est assez répandue puisqu'on l'appelle "la savonnette à vilains" pour dénoncer ses fonctions anoblissantes données à des bourgeois.
Mais j'aimerais savoir, concrètement, en quoi consiste cette charge.
Requiert-elle une nécessaire présence auprès du roi ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: secrétaire du roi
Message Publié : 06 Déc 2008 20:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
Cyrano de Bergerac a écrit :
Requiert-elle une nécessaire présence auprès du roi ?

Je crois vraiment qu'elle ne comportait aucune tâche réelle et surtout pas d'être auprès du roi, d'où sa réputation de savonnette à vilain. Par contre j'avoue ne pas savoir comment s'appelaient ceux qui exerçaient vraiment les fonctions de ce que l'on appelle aujourd'hui un secrétaire auprès du roi.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: secrétaire du roi
Message Publié : 06 Déc 2008 20:18 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 27 Avr 2008 15:22
Message(s) : 171
Cyrano de Bergerac a écrit :
En quoi consiste exactement la charge de secrétaire du roi ? Combien sont-ils ?
Je sais que c'est une charge anoblissante mais il me semble qu'elle est assez répandue puisqu'on l'appelle "la savonnette à vilains" pour dénoncer ses fonctions anoblissantes données à des bourgeois.
Mais j'aimerais savoir, concrètement, en quoi consiste cette charge.
Requiert-elle une nécessaire présence auprès du roi ?


Les " conseillers secrétaires du Roi, maison et couronne de France et de ses finances" ou , plus brièvement, les "secrétaires du Roi" étaient chargés de rédiger et signer les lettres de justice et de grâces qui s'expédiaient à la Chancellerie. Le Roi était leur chef direct mais déléguait ses pouvoirs au Chancelier. Ils recevaient des gages à titre personnel mais se rémunéraient surtout par la perception des droits pour les lettres envoyées. Ces " droits" étaient versés dans une " bourse commune" que les secrétaires du roi se répartissaient.
Ils furent autorisés en 1351 ( règne de Jean le Bon) à former une confrérie qui siégeait à l'église du couvent des célestins. A coté de cette confrérie il exista un " corps civil", le " collège des vingt-six"' et au fur et à mesure de la création des charges d'autres collèges apparurent dont les " vingt de Navarre" ( lorsque la chancellerie du royaume de Navarre fut réunie à la Chancellerie de France en 1620). Au début du 17e s on comptait 5 collèges. L'édit d'avril 1672 réalisa l'union des collèges en un corps unique de 240 secrétaires effectif fixé à 300 par l'édit de 1727. Le collège des secrétaires est une personne morale. L'impétrant devait prouver sa moralité et sa religion par enquête et vivre " en confrère". Ils devaient en outre prouver que leurs parents avaient " quitté boutique" depuis..un certain temps. Les secrétaires venaient en aide au roi dans les nécessités financières et abondent aux finances publique pour obtenir l'augmentation de leurs propres gages ( 2e moitié du 18es). Leur situation financière apres avoir été florissante se dégrada à point tel que Louis XV et Louis XVI ne sollicita pas la compagnie en 1789 elle devait 25 millions au trésor public.
La réalité , au 18es, est qu'au titre n'est attaché aucune " fonction" mais reste abondamment pourvu de privilèges et donc très recherché. Ils avaient le droit de commitimus ( privilège de juridiction, au criminel ils ne pouvaient être jugé que par le Parlement et la juridiction du chancelier), exemption d'aides de gabelle et de logement des gens de guerre , de guet, de garde et de péages, du droit de marc d'or et d'octroi des villes ainsi que leurs fermiers ainsi que leurs fermiers métayers et jardiniers. Ils avaient séance aux Etats Généraux. Ils avaient surtout la noblesse transmissiblee ( bien avant les membres des compagnies judiciaires). Une plaisanterie qui courait était que si notre père Adam il aurait acheté une charge de secrétaire du roi et alors tous les hommes seraient gentilhommes.
Enfin ils avaient le privilège important de résigner leur office à leur fils ou gendre sans rien perdre des honneurs prééminences ou privilègesqui s'y étaient attachés. Ultime privilège : les avantages de la vétérance sans le service de 20 ans exigé des autres officiers

_________________
l'Etat n'a pas à représenter l'intérêt général mais à faire de l'intérêt général un objet de croyance.

Gilles Deleuze


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Secrétaire du roi
Message Publié : 07 Déc 2008 8:25 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Juil 2008 8:36
Message(s) : 96
Merci beaucoup pour cette réponse très complète.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB