Nous sommes actuellement le 21 Juil 2019 17:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Autour de Louis XIV
Message Publié : 01 Sep 2015 18:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4020
Localisation : Berry
Sujet déplacé JML



Après une éclipse de près de deux années, l'équipe de Passion Histoire vous propose à l'occasion du tricentenaire de la mort de ce monarque, en ce 1er septembre, une nouvelle discussion autour de Louis XIV.

Tant son exceptionnelle longévité que la puissance atteinte par la France sous son règne dans tous les domaines, qu'ils soient politiques, diplomatiques et militaires, culturels, économiques font qu'on le considère comme le plus grand des rois de France. Il est a contrario souvent critiqué pour son goût immodéré pour la guerre, ses dépenses somptuaires, l'intolérance à la différence.

Afin d'initier le débat, voici quelques pistes :

- Louis XIV, le roi de guerre épris de gloire : la puissance militaire française du Grand Siècle (1610-1715) ;
- L'édit de Fontainebleau : un choix rationnel ou la pire décision du règne ?
- Le premier empire colonial français : dynamisme et résistances.
- Restaurer les Stuart, pierre angulaire diplomatique et politique française des années 1689-1713 vis-à-vis de la Grande-Bretagne : impasse ou réalisme ?
- Versailles : un instrument d'apaisement dans la société post-féodale.
Sans aucune prétention à l'exhaustivité, loin de là !

En vous souhaitant un très bon débat autour de ce sujet d'histoire moderne, nous espérons que vous serez nombreux à participer et à animer ce sujet.

Pour la modération, CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Sep 2015 10:06 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 197
Il est important de le rattacher aux guerres de succession d'espagne (était-ce un bon choix diplomatique ou tout simplement un gouffre financier), de plus, c'est un roi qui a beaucoup souffert de la perte d'êtres chers, son fils le dauphin, puis son petit fils, sans oublier qu'il eut une santé plus que fragile (il a failli mourir en 1658, fistules, hémoroides, vers solitaires, et j'en passe).

L'édit de fontainebleau est à mon sens une des pires décisions qu'il a prise, il a fait fuir la population protestante qui est allée se réfugier chez l'ennemi, en emportant ses richesses et ses connaissances. Une perte à mon sens difficile, en ce sens qu'elle va sur le long terme rééquilibrer les forces entre les puissances européennes.
De plus, et de ce que j'ai pu lire, beaucoup de personnes ont affirmé que cette décision n'était pas vraiment du fait du roi, on avance l'hypothèse que Madame de Maintenon, fervente catholique, lui aurait soufflé l'idée de révoquer l'édit de Nantes. Après, je ne peux réellement l'affirmer, mais pourquoi a t'il décidé de révoquer l'édit de Nantes à cette période, et surtout après la mort de marie thérèse d'autriche (très catholique) qui je pense ne tolérait pas que le culte des protestants soit respecté. Cela s'imbrique bien avec l'arrivée dans la couche royale de Madame de Maintenon.

Concernant Versailles, il a su tirer les leçons du passé, notamment de la fronde, il a compris comment manipuler une noblesse rebelle prête à tout pour de l'argent. Il a simplement compris que pour museler une noblesse rebelle en faisant de l'apparat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Sep 2015 11:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2322
Si l'on rend maintenant justice à un roi cultivé et très intelligent qui passait des heures à apprendre de difficiles pas de danse, à jouer de la guitare, du luth et du clavecin, à regarder les peintres composer leurs toiles et les sculpteurs ciseler le marbre, personne ne souligne à quel point il a négligé le monde des sciences, des mathématiques à la médecine en passant par l'astronomie et la géographie, au contraire de Louis XVI. Dans cette dynastie, ce fut finalement Louis XV le moins ouvert aux progrès des connaissances de son temps: il autorisa l'Encyclopédie à Mme de Pompadour mais rien ne montre qu'il l'ait jamais ouverte.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Sep 2015 11:32 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1632
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
personne ne souligne à quel point il a négligé le monde des sciences, des mathématiques à la médecine en passant par l'astronomie et la géographie,


L14 a tout de même créée l'académie des sciences et a fait venir de grands scientifiques étrangers.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Sep 2015 11:54 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2322
Les académies étaient des instruments réglementaires du pouvoir absolu. Celle des sciences fut une initiative de Colbert, comme Voltaire le soulignait déjà dans son "siècle de Louis XIV", de même que l'arrivée de savants étrangers ou les missions confiées à des Français. Le roi ne manifesta jamais d'intérêt ni d'engagement personnels dans aucune discipline scientifique.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Sep 2015 17:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4020
Localisation : Berry
Miroir a écrit :
Il est important de le rattacher aux guerres de succession d'espagne (était-ce un bon choix diplomatique ou tout simplement un gouffre financier), de plus, c'est un roi qui a beaucoup souffert de la perte d'êtres chers, son fils le dauphin, puis son petit fils, sans oublier qu'il eut une santé plus que fragile (il a failli mourir en 1658, fistules, hémoroides, vers solitaires, et j'en passe).


Il est quand même le monarque européen ayant régné le plus longtemps (devant Victoria Ire, 64 ans de règne, et Elizabeth II qui va bientôt la dépasser et qui est encore en course pour battre ce record - sauf oubli de ma part).

Miroir a écrit :
L'édit de fontainebleau est à mon sens une des pires décisions qu'il a prise, il a fait fuir la population protestante qui est allée se réfugier chez l'ennemi, en emportant ses richesses et ses connaissances. Une perte à mon sens difficile, en ce sens qu'elle va sur le long terme rééquilibrer les forces entre les puissances européennes.
De plus, et de ce que j'ai pu lire, beaucoup de personnes ont affirmé que cette décision n'était pas vraiment du fait du roi, on avance l'hypothèse que Madame de Maintenon, fervente catholique, lui aurait soufflé l'idée de révoquer l'édit de Nantes. Après, je ne peux réellement l'affirmer, mais pourquoi a t'il décidé de révoquer l'édit de Nantes à cette période, et surtout après la mort de marie thérèse d'autriche (très catholique) qui je pense ne tolérait pas que le culte des protestants soit respecté. Cela s'imbrique bien avec l'arrivée dans la couche royale de Madame de Maintenon.


N'est-il pas cohérent que le roi d'une monarchie absolue de droit divin ne tolère pas une hérésie de ses sujets, hérésie qui remet en cause les principes sur lesquels repose le pouvoir dudit roi ?
Je pense que Louis XIV a commis une erreur, effectivement, notamment en sous-estimant le renforcement de ses ennemis que cette diaspora génèrerait (Berlin décolle avec l'immigration huguenote par exemple, tandis que l'un des fossoyeurs de la révolte irlandaise, à la Boyne en 1690, est le maréchal de Schomberg, qui a refusé d'abjurer sa religion) mais qu'il était cohérent avec lui-même et avec le principe "cujus regio, cujus religio" (un prince, une religion).

Miroir a écrit :
Concernant Versailles, il a su tirer les leçons du passé, notamment de la fronde, il a compris comment manipuler une noblesse rebelle prête à tout pour de l'argent. Il a simplement compris que pour museler une noblesse rebelle en faisant de l'apparat.


Oui, mais est-ce un choix conscient ou le résultat d'une politique de prestige du "seul soleil de la Terre" ?

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2015 13:14 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 197
CNE_EMB a écrit :
Miroir a écrit :
Il est important de le rattacher aux guerres de succession d'espagne (était-ce un bon choix diplomatique ou tout simplement un gouffre financier), de plus, c'est un roi qui a beaucoup souffert de la perte d'êtres chers, son fils le dauphin, puis son petit fils, sans oublier qu'il eut une santé plus que fragile (il a failli mourir en 1658, fistules, hémoroides, vers solitaires, et j'en passe).


Il est quand même le monarque européen ayant régné le plus longtemps (devant Victoria Ire, 64 ans de règne, et Elizabeth II qui va bientôt la dépasser et qui est encore en course pour battre ce record - sauf oubli de ma part).


Il a eu le règne le plus long, mais toute sa vie a été un enchaînement de maladies diverses et variées, il l'a surmonté et pour celà il a toujours montré sa force mentale. C'est une chose qui a su mettre en exergue sa grandeur, il a toujours su surmonter les difficultés sans trop se plaindre, il a toujours fait en sorte d'apparaître comme un roi fort. Mais dans l'intimité, il en souffrait énormément, on n'a même dit qu'il était ''dépressif'' à la fin de sa vie, c'est dire comment la vie l'a épuisé et l'a cassé, mais il s'est toujours imposé d'être un monarque absolu.

CNE_EMB a écrit :
Miroir a écrit :
L'édit de fontainebleau est à mon sens une des pires décisions qu'il a prise, il a fait fuir la population protestante qui est allée se réfugier chez l'ennemi, en emportant ses richesses et ses connaissances. Une perte à mon sens difficile, en ce sens qu'elle va sur le long terme rééquilibrer les forces entre les puissances européennes.
De plus, et de ce que j'ai pu lire, beaucoup de personnes ont affirmé que cette décision n'était pas vraiment du fait du roi, on avance l'hypothèse que Madame de Maintenon, fervente catholique, lui aurait soufflé l'idée de révoquer l'édit de Nantes. Après, je ne peux réellement l'affirmer, mais pourquoi a t'il décidé de révoquer l'édit de Nantes à cette période, et surtout après la mort de marie thérèse d'autriche (très catholique) qui je pense ne tolérait pas que le culte des protestants soit respecté. Cela s'imbrique bien avec l'arrivée dans la couche royale de Madame de Maintenon.


N'est-il pas cohérent que le roi d'une monarchie absolue de droit divin ne tolère pas une hérésie de ses sujets, hérésie qui remet en cause les principes sur lesquels repose le pouvoir dudit roi ?
Je pense que Louis XIV a commis une erreur, effectivement, notamment en sous-estimant le renforcement de ses ennemis que cette diaspora génèrerait (Berlin décolle avec l'immigration huguenote par exemple, tandis que l'un des fossoyeurs de la révolte irlandaise, à la Boyne en 1690, est le maréchal de Schomberg, qui a refusé d'abjurer sa religion) mais qu'il était cohérent avec lui-même et avec le principe "cujus regio, cujus religio" (un prince, une religion).


Vous avez tout à fait raison, mais pourquoi ne l'a t'il pas fait dès qu'il a pris les pleins pouvoir en 1661 après la mort de Mazarin ? Il n'a pas guerroyé contre eux comme l'a fait Louis XIII en son temps, il n'a pas tenté de les exterminer comme durant le massacre de la saint barthélemy en 1573, il aurait attendu près de 34 ans pour prendre une telle décision.

Je pense sincèrement que Louis XIV a réfléchi autrement, ce fût une action politique que de ne pas toucher à l'édit de nantes, car il était en guerre avec toutes les autres nations, et il ne pouvait pas se mettre en difficulté avec des révoltes internes, s'eut été trop difficile à gérer en plus des guerres contre les grandes puissances de l'époque. Il a selon moi, compris qu'au démarrage les actions menées contre les protestants n'avaient jamais rien donné sous son père, et il voulait je pense éviter aussi une énième confrontation avec les anglais qui soutenaient les protestants.

Par conséquent, pour lui c'était sûrement une abomination, mais il a privilégié la raison d'état selon moi. Et à la fin de sa vie, Mme Maintenon a su trouver les mots pour lui faire entendre raison sur la nécessité de révoquer l'édit de Nantes (des raisons pour le coup plus personnelles).

CNE_EMB a écrit :
Miroir a écrit :
Concernant Versailles, il a su tirer les leçons du passé, notamment de la fronde, il a compris comment manipuler une noblesse rebelle prête à tout pour de l'argent. Il a simplement compris que pour museler une noblesse rebelle en faisant de l'apparat.


Oui, mais est-ce un choix conscient ou le résultat d'une politique de prestige du "seul soleil de la Terre" ?

CNE EMB


Je pense qu'il l'est, la fronde a profondément marqué Louis XIV, c'est une des raisons pour lesquelles il s'est toujours méfié des parisiens, une des raisons pour lesquelles il fit en sorte de ne plus revivre une telle humiliation. Et la seule chose qui devait lui permettre de s'imposer c'était Versailles, plus beau bâtiment de son temps, tout était dans l'apparat et la futilité, tout se devait majestueux pour impressionner le noble qui se sentirait redevable du roi et qui chercherait ses faveurs. Ainsi, Louis XIV a su détruire les envies de rébellion des nobles par Versailles.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Autour de Louis XIV
Message Publié : 03 Mars 2016 8:05 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Jan 2016 10:15
Message(s) : 57
Versaille peut être également vu comme un outil " promotionnel " de la culture , du bon goût , et du savoir faire " à la Française " ...
Se château et tous qui tourne autour , a fait plus, que bien des batailles pour la France .Il a assuré un rayonnement de notre pays pour cette époque qui jette encore quelques faibles lueurs de nos jours ...C'était LE pays qu 'il fallait imiter ...
La majorité des Français étant catholique , cela n'a pas déclenché de mouvement populaire de sympathie envers les communautés protestante . Louis IV était assuré de la réussite de cette " expulsion " ...rien ne devaient contrarier son pouvoir absolu .Il n'a pas prévu les conséquences du départ des élites protestantes ainsi que des artisans , savants , soldats ...
Se pouvoir " absolu " transmit à ses successeurs sera un frein à toutes réformes...
Il a continué le travail de ses prédécesseurs pour faire de la France un état " moderne " , le sortir d'une époque " féodal " , le doter d'une administration " moderne " ( les généralité ), d'une armée ( la meilleur artillerie ), d'une flotte marchande et de guerre , d'une industrie , d'une culture , d'un fort sentiment d'appartenance à une nation , un peuple , un roi .
La France était grande , et les Français pauvre ...
Il était de son époque : intolérant , batailleur ,violent, avide de gloire , absolutiste ...Mais il avait sa " vision de la France " , qui perdure encore un peu de nos jours .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB