Nous sommes actuellement le 19 Fév 2020 6:56

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 1:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2011 14:21
Message(s) : 39
Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum, étudiante en BTS, amatrice d'histoire à mes heures perdues. (si il existe un topic pour se présenter, je suis désolée je n'en ai pas vu). J'ouvre un sujet pour parler des rapports d'Henri IV avec ses femmes.
Surnommé le Vert-Galant il a eu environ 73 maîtresses, dont 3 (gabrielle d'estrées, henriette d'entragues et charlotte de Montmorency sont restée célèbres) et pas mal d'enfants illégitimes.
Mais il a aussi eu 2 femmes légitimes et ne semble pas beaucoup les avoir aimés. J'ai du mal à croire cependant qu'il n'avait même pas, avec la réputation qu'on lui connait la plus petite attirance pour Marguerite de Valois (Margot), réputée très belle et aux moeurs aussi légère que lui, même si à mon avis pour elle la légende à un peu exagéré. ils n'on pas toujours été en froid, parfois ils se sont bien entendus, ont étés alliés, et même amis vers la fin, une fois le divorce prononçé alors que margot avait passé 20 ans en captivité au château d'Usson. ils se sont connus (assez bien je crois) enfants et il est arrivé qu'ils honorent leur mariage, c'était certes necessaire pour avoir un héritier mais j'ai un peu de mal à croire que la chose les repoussait...je sais aussi que margot détestait gabrielle d'estrées et ne voulait absolument pas qu'elle la remplace. N'à t-elle pas pu être même un peu jalouse de toutes les aventures de son mari? J'ai vu une émission secret d'histoire sur Henri IV, à un moment Stephane Bern nous parle de la vie un peu débridée) de Margot et nous dit que même si ils étaient séparés et qu'il trompait beaucoup Henri ne tolérait pas que sa femme ait des amants. (question d'honneur ou jalousie un peu gonflée?). j'ai un ami que le couple Henri 4/Margot intrigue, au départ je me suis dit qu'il y avait pas vraiment de quoi, mais à bien y réfléchir...
quand à Marie de Medicis je sais seulement qu'elle était très jalouse, et qu'elle semble avoir eu assez peu d'amour maternel. je ne sais rien des rapports qu'henri entretenait avec elle, à part sexuels (6 enfants), sans doute courtois mais pas plus.

Voilà, le vert-galant à eu beaucoup de maîtresses mais il a aussi eu 2 femmes dont il n'avait pas trop à se plaindre (disons qu'il a pas été trop mal lotis quoi), je sais que c'était un séducteur finit mais je me demande comment il pouvait les ignorer voir dédaigner alors que c'était quand même des femmes assez intelligentes, pas désagréables (marie de medicis était peut-être pas la plus sympa des femmes, mais bon), jolies (margot), et cultivées et à côté de çà aimer autant henriette d'entragues qui était une intriguante, manipulatrice qui a participité à un complot pour le tuer au point de la garder malgré çà encore longtemps.
Ce "rejet" (même si le mot convient est peut-être pas le bon) est-il seulement dû a fait qu'elles lui on été imposées?

Voilà, je m'excuse d'avance si le sujet peut sembler futile ou manquer d'intérêt... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 10:50 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2089
Eleonore a écrit :

Voilà, le vert-galant à eu beaucoup de maîtresses mais il a aussi eu 2 femmes dont il n'avait pas trop à se plaindre (disons qu'il a pas été trop mal lotis quoi), je sais que c'était un séducteur finit mais je me demande comment il pouvait les ignorer voir dédaigner alors que c'était quand même des femmes assez intelligentes, pas désagréables (marie de medicis était peut-être pas la plus sympa des femmes, mais bon), jolies (margot), et cultivées et à côté de çà aimer autant henriette d'entragues qui était une intriguante, manipulatrice qui a participité à un complot pour le tuer au point de la garder malgré çà encore longtemps.
Ce "rejet" (même si le mot convient est peut-être pas le bon) est-il seulement dû a fait qu'elles lui on été imposées?



« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », à l'aise Blaise B)

Citer :
quand à Marie de Medicis je sais seulement qu'elle était très jalouse, et qu'elle semble avoir eu assez peu d'amour maternel. je ne sais rien des rapports qu'henri entretenait avec elle, à part sexuels (6 enfants), sans doute courtois mais pas plus.


Je crois qu'il la considerait comme une truie imbuvable

bien à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 10:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2089
Citer :
Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum,


...Pardon, je suis vraiment un gueux :oops: : BIENVENUE

Bien ,à vous

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 11:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Bonjour et bienvenue Eléonore,

Ne pas oublier, dans les rapports entre Henri IV et Margot, qu'en tant que monarque, il n'a politiquement pas le droit d'avoir un héritier duquel l'hérédité royale ne serait pas assurée. En gros, avoir des rapports sexuels avec Margot, c'est accepter la possibilité qu'elle soit enceinte d'un enfant de sang royal ; hors, les frasques de la donzelle, connues de tous, font qu'il y aurait toujours un doute sur l'identité du père. Comme c'est politiquement extrêmement risqué, il vaut mieux ne pas toucher la princesse, le faire savoir à tous, afin que si enfant il y a, tout le monde sache qu'il n'est pas de sang royal et ne pourra jamais prétendre, en tant que bâtard, au trône de Navarre ou de France.

Si l'on rajoute le contexte extrêmement difficile dans lequel ils se sont mariés...

Je pense que les lois de la politique dynastique sont la raison que vous cherchiez pour expliquer le fait que jamais le couple Henri IV/Margot n'a pu déboucher sur un mariage prolifique.

CNE503

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 18:40 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2086
Localisation : Paris
La vie débridée de la reine Marguerite est une légende pure et dure. C'est un fantasme qui ne tient que sur des ragots et des rumeurs. Ca fait une vingtaine d'années que l'historienne Eliane Viennot tente de détruire ce mythe particulièrement tenace. Si Marguerite avait des rapports en dent de scie avec le futur Henri IV, ça n'a rien à avoir avec sa prétendue nymphomanie. Leur problème vient du caractère profondément politique de leur mariage destiné à "enchainer" Henri de Navarre à la monarchie. Leur couple battait de l'aile, dès qu'il y avait une crise politique dans le royaume. C'est aussi simple que ça.

Il faut aussi compter sur le fait que Marguerite était une femme orgueilleuse, altière et une princesse au caractère trempé et que de son côté Henri de Navarre était un personnage hypocrite, trompant volontiers son monde et souvent irrespectueux de ses promesses et des personnes à qu’il faisait ses promesses … de là sont nés bien des sujets de dispute.

Bien sûr, la reine Marguerite n'était pas innocente. Cela faisait partie de son rôle de se laisser draguer et de jouer de son charme. C'était le propre à la cour de France d'être une cour galante. Depuis François Ier, les femmes avaient pour fonction d'éduquer les hommes, de leur apprendre la politesse, de calmer leur ardeurs belliqueuses, en bref de les sociabiliser. La coutume voulait notamment que chaque jeune homme de la cour soir le galant d'une femme mariée. Concrètement, il devait être son chevalier servant. Il devait la servir, l'accompagner, être à ses ordres. Il apprenait à ses côtés à être un homme civilisé. En principe, il n’y avait rien de sexuel, mais évidemment, il y avait parfois des dérives.

Cette manière de vivre a été très décriée par les calvinistes qui ne sont rien d'autres que des protestants puritains, sectaires et intransigeants. De là est née la légende de la cour prétendument dépravée des Valois et de la prétendue lubricité de la reine Marguerite. C'est pour cette raison qu'il faut que nous soyons particulièrement vigilants quand nous lisons des livres sur ce sujet ; les méprises pullulent.

Pour commencer, tordons le cou à cette idée reçue qui veut que Henri et Marguerite ne couchaient pas ou peu ensemble. Longtemps Marguerite a tenté de faire un enfant à son mari. Dix ans après son mariage, Marguerite se croit enceinte et elle en est tellement ravie qu'elle se fait une joie de l'annoncer à toute le monde .. Fausse joie. C'est parce qu'elle n'arrivait pas à faire enfant à son époux que leur couple était devenu de plus en plus instable.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 19:10 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2011 14:21
Message(s) : 39
Citer :
tordons le cou à cette idée reçue qui veut que Henri et Marguerite ne couchaient pas ou peu ensemble.


Je me doute bien qu'ils faisaient pas du tricot les soirs ou ils étaient ensembles. :wink: :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 19:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2086
Localisation : Paris
... bah le tricot faisait partie des activités de toute princesse bien éduquée. Donc, si, si ; on peut imaginer des soirées de tricot entre Marguerite et son mari (celui-ci ne faisant que regarder bien sûr) :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 20:36 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
Châtillon,

Votre érudition m'étant bien connue sur le sujet, je rends les armes. Toutefois, je doute que Marguerite de Valois ait été une sainte non plus, et il est impossible que la femme de César soit suspectée... Et dans ce cas précis, la suspicion serait une raison suffisante.

Cordialement,

CNE503

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 21:26 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2011 14:21
Message(s) : 39
Oh c'était peut-être pas une sainte mais je pense pas moi non plus qu'elle ai eu le tas d'amants qu'on lui donne. d'ailleurs il parait qu'ils on eu de bons rapport une fois le divorce prononçé.
je me demande ce que le vert-galant à pu penser au fond de ces deux épouses, si il les a comparés, l'une à l'autre, ou à ses maîtresses...vous aller me dire on peut pas savoir :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 22:38 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2086
Localisation : Paris
Non, c'est sûr Marguerite n'était pas une sainte. Elle n'était pas une princesse très modeste . Il fallait qu'elle soit au centre des attentions. Quant à ses aventures, Bussy, Champvallon et Aubiac restent les trois amants dont on est sûr qu'il y a eu liaison. Maintenant grâce aux lettres conservées dans les archives, on sait qu'elle préconisait l'amour platonique, le seul amour véritable selon elle. A Champvallon qui se plaignait de ne pas avoir de calins, elle répondait patience, la récompense viendra au bout. C'était le moyen pour elle de tester l'amour de ses prétendants et de se vérifier qu'ils tenaient bien à elle... Si relation sexuelle, il y a eu, ce n'était certainement pas le premier soir :mrgreen:.

Enfin, on remarquera que c'est seulement pendant les périodes où elle est seule, loin de son mari qu'elle a eu ses trois amants (Bussy 1576-1578, Champvallon, 1581-1582, Aubiac 1584).

Le problème de Marguerite, c'est qu'elle se faisait courtiser de partout. On a vu des liaisons là où il n'y en avait que de la drague. Elle en jouait. C'est le cas de Turenne qui avait fortement espéré d'elle. Quoiqu'on en dise dans les livres, il fut son galant, mais jamais son amant (on dit qu'après un bal bien arrosé, il avait, par accident, vomis sur elle... cela mit fin à toutes les prétentions de Turenne...)

La comparaison de Marguerite et Marie est intéressante. Ce sont deux femmes complétement différentes. Marie était particulièrement "chiante" quand il s'agissait d'interdire le roi d'avoir des relations. Elle lui faisait des scènes particulièrement violentes où elle criait sur le roi. De son côté, Marguerite était beaucoup plus tolérante. Elle acceptait les aventures de son époux, mais à condition que cela reste discret que cela ne nuit pas à sa dignité. Lorsque le roi lui supplie d'assister l'accouchement de sa maîtresse (La Fosseuse), là, elle n'est pas d'accord et le lui fait savoir. Elle aussi, lui a fait des scènes. C'est un autre cliché de croire que Marguerite acceptait tout de son mari. Elle aussi, souffrait de la goujaterie de son époux.

L'autre différence entre Marie de Médicis et Marguerite de Valois, c'est que Marguerite était pour le roi beaucoup plus dangereuse. Elle était un poid politique que Marie n'était pas. Marie de Médicis était entouré d'un "parti italien" dont se moquait beaucoup Henri IV. C'était pour lui insignifiant. Tel n'était pas le cas des liens de Marguerite (du temp où ils étaient mariés) avec la cour et la famille Valois. Par-dessous tout, Henri de Navarre redoutait sa belle-mère Catherine de Médicis (une reine au pouvoir un peu trop absolu pour lui). Or le mariage de Marguerite résulte de cette volonté de Catherine à avoir Henri sous son contrôle. C'est là que réside le défaut principal de ce couple. Henri se méfie de sa femme parce qu'il se méfie de sa mère Catherine et de la cour de France. Il y avait une totale corrélation. Chaque crise entre lui et la couronne de France amenait une crise au sein de son couple. L'échec du mariage de Marguerite et d'Henri de Navarre s'explique là. Et la première des victimes en fut Marguerite, qui fut rejetée à la fois par son mari et par sa famille.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 23:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2086
Localisation : Paris
Vraiment nul. :oops:
Je ne suis plus habitué aux limites d'édition. Tant pis pour les fautes d'orthographes..
Re désolé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 18 Juil 2011 23:09 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2011 14:21
Message(s) : 39
Oui en gros, elle a pas eu de chance 8-|

et à côté de çà le goûgat pouvait pas se passer d'Henriette d'Entragues alors que...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 19 Juil 2011 13:00 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
Moi si, deux ou trois jours après ma noce, les frères de ma femmes avaient ordonné la massacre de tous mes amis. Si moi-même après avoir passé une nuit enfermé à me demander si je n'allais pas subir le même sort je n'avais dû mon salut qu'à une conversion forcée, ça aurait légèrement refroidi mes ardeurs.
Pour Marie de Medicis, il a normalement rempli le devoir conjugal. En plus, en vue d'une annulation plus tard, il ne fallait surtout pas consommer le mariage avec Margot.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 19 Juil 2011 18:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2086
Localisation : Paris
Oui, le massacre de la Saint Barthélemy est l'élément déclencheur de la méfiance entre Henri de Navarre et Marguerite. Après seulement quelques jours d'existence, leur union était déjà devenue bancale. Par contre, Alceste, je vois mal pourquoi vous dites qu'en vue d'une annulation plus tard, il ne fallait surtout pas consommer le mariage avec Margot.

Désirait-il vraiment une annulation lui qui réclamait sans cesse sa femme une fois retourné dans son pays ? Rien ne l'empechait de prendre une nouvelle épouse en contractant un mariage huguenot. S'il ne l'a jamais fait, c'est parce qu'Henri de Navarre n'a jamais voulu rompre avec la cour de France. Par l'intermédiaire de sa femme, Henri de Navarre pouvait négocier avec le roi de France des avantages en pouvoir et en argent. Car Henri n'a jamais cessé de ménager la famille royale. Pas question pour lui de rompre avec sa belle-famille. Henri de Navarre était un ambitieux et un opportuniste. Il cherchait sans cesse à conforter ses fonctions administratives et militaires, et notamment ses fonctions de gouverneur de Guyenne. Et s'il accueille la reine-mère chez lui 6 ans après la Saint-Barthélemy, c'est qu'il entendait bien assoir sa place de numéro 3 dans le royaume. Le futur Henri IV voulait à la fois gouverner avec une certaine autonomie et avoir une place de premier plan dans le royaume. Pour cela, il fallait ménager le roi de France.

Marguerite avait conscience que son mari était opportuniste et qu'il ne s'intéressait à elle que pour satisfaire ses ambitions personnelles. Toutefois il a fallu attendre quinzaine d'années d'humiliations pour qu'elle prenne la décision de le quitter sans prendre la peine de demander l'autorisation à quiconque... d'où le grand scandale qui en a résulté ... puis son exil de 20 ans.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Henri IV et ses femmes
Message Publié : 12 Sep 2011 18:55 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2011 14:39
Message(s) : 1623
Localisation : Armorique
CNE503 a écrit :
Bonjour et bienvenue Eléonore,
Comme c'est politiquement extrêmement risqué, il vaut mieux ne pas toucher la princesse, le faire savoir à tous, afin que si enfant il y a, tout le monde sache qu'il n'est pas de sang royal et ne pourra jamais prétendre, en tant que bâtard, au trône de Navarre ou de France.

Le problème n'est pas là. Marguerite de Valois ne put avoir d'enfants. Elle restera reine et peut lui importe Gabrielle d'Estrées. En femme intelligente, elle est prête à s'effacer mais devant une union qui tienne la route !
Les enfants de Catherine de Médicis seront ou très prolifique ou pas du tout, c'est d'ailleurs assez étrange. Catherine, elle-même mis du temps quant à être "grosse d'enfant" et n'imaginons pas un instant qu'Henri II ne faisait pas son devoir conjugal, encouragé par la Sénéchale de Brézé.
Henri II lui doit son mariage : en remontant la généalogie, elle sont parentes ! %1 ;)
C'est la Camilla Parker-Bowles de l'époque...
Quant à Margot : il y a une différence entre se faire beluter jeune et une fois reine de Navarre. Ce sont des choses qui peuvent très mal se terminer...

_________________
"... Et si je te semble avoir agi follement, peut-être suis-je accusée de folie par un insensé." (Sophocle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB