Nous sommes actuellement le 17 Oct 2021 11:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 18 Sep 2021 17:02 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2021 19:09
Message(s) : 5
Quand je dis méconnu je dis méconnu du grand public. Pourquoi un régime comme la convention nationale qui a duré moins longtemps est plus connu ?
Pourtant ce régime est à l'origine de plusieurs choses associées à Napoléon comme le code civil qui n'avait certes pas été adopté sous le Directoire mais la majeure partie de son contenu a été écrite pendant cette période ou même les conquêtes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2021 17:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 575
Localisation : Toulouse
L'explication est simple : personne n'aime être convoqué chez le Directoire. :mrgreen:
Désolé...

Blague à part, vous avez raison, ce régime est peu connu et cela tient à mon avis à plusieurs facteurs :
- sa faible durée
- sa situation chronologique entre deux périodes beaucoup plus connues en raison des événements spectaculaires qui les ont marquées (la Terreur, la guerre de Vendée ; et l'épopée napoléonienne)
- ses acteurs bien moins marquants dans l'imaginaire collectif que ceux des périodes précédentes (Mirabeau, Danton, Robespierre, Marat...) et suivante (Bonaparte et, euh, Napoléon). De sorte qu'on retient surtout du Directoire que c'est la période où on a éliminé Robespierre et comme un prélude au Consulat, avec surtout les premières campagnes de Bonaparte en Italie et en Egypte.
- un régime dont on ne sait pas trop où il se situe politiquement, à force de taper alternativement sur les jacobins et sur les royalistes ;
- et, désolé de vous contredire, des réalisations somme toute modestes liés à ces difficultés politiques et également économiques. Ecrire le code civil était un travail (d'ailleurs déjà commencé sous la convention), mais ce qui comptait c'était de l'adopter, ce que le Directoire n'a pas pu faire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2021 19:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 2080
Localisation : Nanterre
Comme réalisation, il y a surtout la Banqueroute des Deux Tiers : l'annulation de la dette qui avait coûté sa tête à Louis XVI et que les républiques successives n'avaient réussi qu'à aggraver.

Ceci a beaucoup contribué au discrédit du régime, puisque les détenteurs de titres ont perdu énormément et se sont naturellement détournés du régime.

Le Consulat a eu ensuite beau jeu de se placer en rupture de son prédécesseur pour restaurer le crédit de l'État.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Sep 2021 20:32 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3990
Localisation : Versailles
Camélinat a écrit :
Quand je dis méconnu je dis méconnu du grand public. Pourquoi un régime comme la convention nationale qui a duré moins longtemps est plus connu ?
Pourtant ce régime est à l'origine de plusieurs choses associées à Napoléon comme le code civil qui n'avait certes pas été adopté sous le Directoire mais la majeure partie de son contenu a été écrite pendant cette période ou même les conquêtes.



Soyons sérieux : le Directoire a lancé quelques idées de réformes mais quasiment rien n a abouti !

Le régime est surtout resté célèbre pour sa corruption et ses coups d'état répétés (floréal, fructidor, etc...).

Et puis il y a aussi un phénomène peu scientifique : les historiens travaillent surtout sur des sujets qu ils apprécient- or nul n apprécie le Directoire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 9:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14898
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
Et puis il y a aussi un phénomène peu scientifique : les historiens travaillent surtout sur des sujets qu ils apprécient- or nul n apprécie le Directoire...


Pas tout à fait vrai. Les historiens ont tendance a avoir des périodes de prédilections. Il y a par exemple, un historien alsacien qui est spécialiste de l'histoire des châteaux-forts alsaciens, et par extension, de l'histoire des fortifications médiévales. Il se trouve qu'à cause de son histoire familiale, il est aussi devenu un expert reconnu des Malgré-nous. Il n'y est pas allé parce qu'il "appréciait" la période, bien au contraire. Il a été curieux de son histoire familiale, avec un oncle disparu en URSS, me semble-t-il, et comme il n'y avait personne pour écrire ces histoires... C'est aussi d'ailleurs le cas pour pas mal d'historiens de la Shoah, leurs histoires familiales font que souvent ils se sont intéressés à cela. Ils n'apprécient pas la période. Qui apprécierait la période qui a vu disparaitre une grande partie de sa famille ?

Le Directoire est une période de transition, au sein d'une autre période de transition : la Révolution. Souvent, elle n'est perçue que comme un chapitre de l'histoire de la période révolutionnaire. Soit l'un des chapitres intermédiaires, si on considère que l'Empire appartient à la période révolutionnaire, soit le chapitre qui clôt la Révolution. Et comme vous l'avez signalé, on ne peut pas dire que le Directoire soit une période glorieuse. C'est une période un peu floue, où on fait une espèce de bilan sur la Révolution, une pause en se demandant vers quoi on va aller. Sans qu'on sache si on va vers une nécessaire stabilisation ou vers plus d'instabilité, voire vers une éventuelle restauration...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 10:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1999
Narduccio a écrit :
Le Directoire est une période de transition, au sein d'une autre période de transition : la Révolution.

à mon humble avis c'est aussi la période de la fin de l'angoisse pour son propre sort, où on arrête un peu de penser à la guillotine

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 16:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2021 19:09
Message(s) : 5
bourbilly21 a écrit :
Narduccio a écrit :
Le Directoire est une période de transition, au sein d'une autre période de transition : la Révolution.

à mon humble avis c'est aussi la période de la fin de l'angoisse pour son propre sort, où on arrête un peu de penser à la guillotine


Pas vraiment puisque c’est une période où la majorité des français vivent dans la misère pendant que les riches privilégiés organisent des fêtes somptueuses et s’habillent dans des tenues extravagantes


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 16:47 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2021 19:09
Message(s) : 5
Camélinat a écrit :
bourbilly21 a écrit :
Narduccio a écrit :
Le Directoire est une période de transition, au sein d'une autre période de transition : la Révolution.

à mon humble avis c'est aussi la période de la fin de l'angoisse pour son propre sort, où on arrête un peu de penser à la guillotine


Pas vraiment puisque c’est une période où la majorité des français vivent dans la misère pendant que les riches privilégiés organisent des fêtes somptueuses et s’habillent dans des tenues extravagantes


Ce serait plutôt un retour des privilèges


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 17:59 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7980
Camélinat, tel que vous le formulez, on voit mal comment le retour de l'affichage de la richesse personnelle pourrait être un argument s'opposant au soulagement général devant la fin de la Terreur, soulagement très réel ?

Cela dit, est-ce que ce soulagement de voir finir un régime d'exception qui guillotinait tout ceux qui lui déplaisaient n'est pas plutôt lié à la Convention Thermidorienne ?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 18:45 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14898
Localisation : Alsace, Colmar
Juste pour signaler que la guillotine n'a pas arrêté de fonctionner à la mort de Robespierre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 19:04 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2124
Localisation : Paris
bourbilly21 a écrit :
à mon humble avis c'est aussi la période de la fin de l'angoisse pour son propre sort, où on arrête un peu de penser à la guillotine

Oui pour le 1er Directoire, non pour le second.

A la suite du coup d'état du 18 fructidor, le Directoire met en place une nouvelle politique de terreur qui n'a rien à envier à celle de 1793. Les religieux catholiques en firent particulièrement les frais. La question serait donc : Pourquoi cette seconde terreur est aussi méconnue ?

Le changement politique est si net qu'on parle d'ailleurs de second Directoire (1797-1799), pour la distinguer d'un premier (1795-1797).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 19:09 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7980
Narduccio a écrit :
Juste pour signaler que la guillotine n'a pas arrêté de fonctionner à la mort de Robespierre.

Certes, d'autant que les cadres de la Terreur y sont passés après lui. Effectivement on devrait plutôt parler de la fin - relative - de l'arbitraire. Et la cadence des exécutions n'était plus la même.

La guillotine, elle, a fonctionné jusqu'en 1981 !

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 19:12 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3990
Localisation : Versailles
Pierma a écrit :
Camélinat, tel que vous le formulez, on voit mal comment le retour de l'affichage de la richesse personnelle pourrait être un argument s'opposant au soulagement général devant la fin de la Terreur, soulagement très réel ?

Cela dit, est-ce que ce soulagement de voir finir un régime d'exception qui guillotinait tout ceux qui lui déplaisaient n'est pas plutôt lié à la Convention Thermidorienne ?


Y a t il vraiment une coupure en 1795 ? Le Directoire ne poursuit il pas l'esprit et l 'action de la convention thermidorienne ? D ailleurs ce sont les mêmes hommes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 19:42 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7980
Jerôme a écrit :

Y a t il vraiment une coupure en 1795 ? Le Directoire ne poursuit il pas l'esprit et l 'action de la convention thermidorienne ? D ailleurs ce sont les mêmes hommes !

Vous avez raison, je pense.

Le Directoire est même le résultat d'une constitution "bricolée" pour que la situation de la Convention thermidorienne se perpétue. (Sa Constitution est destinée à éviter le retour de la dictature d'assemblée.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2021 20:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2021 19:09
Message(s) : 5
Pierma a écrit :
Camélinat, tel que vous le formulez, on voit mal comment le retour de l'affichage de la richesse personnelle pourrait être un argument s'opposant au soulagement général devant la fin de la Terreur, soulagement très réel ?

Cela dit, est-ce que ce soulagement de voir finir un régime d'exception qui guillotinait tout ceux qui lui déplaisaient n'est pas plutôt lié à la Convention Thermidorienne ?


Disons que certes la guillotine n'est plus omniprésente mais là où la terreur respectait l'égalité mais abandonnait la liberté, le directoire c'est l'inverse. Le régime parait aussi illégitime car il est issu de la convention thermidorienne qui est issue d'un coup d'état et en plus le régime est très corrompu.

Sinon rien à voir mais excusez moi pour le double post :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB