A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Oct 2017 18:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 11 Août 2008 10:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Juin 2007 21:53
Message(s) : 1
voila je voudrez avoir votre avis sur qu'elle bonne biographie de Marie Antoinette Napoléon et Louis XV ? Antonia fraser : Marie Antoinette, ou c'était marie Antoinette ou alors marie antoinette, l'insoumise? ou autre proposition! Pour napoléon je pensez a steven englund, max gallo, et pour louis XV ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2008 10:47 
En ce qui concerne Marie-Antoinette, selon moi la meilleure biographie est "Marie-Antoinette l'insoumise" de Simone Bertière, sachant tout de même que celle de Fraser et de Lever (son "Marie-Antoinette" de 1991 est meilleure que "C'était Marie-Antoinette") sont aussi très complètes :wink:


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2008 10:51 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Math43120 a écrit :
voila je voudrez avoir votre avis sur qu'elle bonne biographie de Marie Antoinette Napoléon et Louis XV ? Antonia fraser : Marie Antoinette, ou c'était marie Antoinette ou alors marie antoinette, l'insoumise? ou autre proposition! Pour napoléon je pensez a steven englund, max gallo, et pour louis XV ?


Je suis surpris que vous obteniez une réponse avec un message aussi mal tourné.
1- Les débuts de phrase prennent des majuscules.
2- Les noms propres prennent des majuscules.
3- Marie-Antoinette et Louis XV ensemble, à la rigueur. Napoléon appartient à une autre période historique où vous auriez été plus avisé de poster.
4- Une petite recherche sur ce forum vous aurait sans doute déjà fourni quelques références, mais soit.
5- Max Gallo est nul.
6- Pour Louis XV, la référence est l'ouvrage de Michel Antoine.

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : La bataille de la mémoire
Message Publié : 15 Août 2008 11:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Avr 2006 12:22
Message(s) : 98
Localisation : Québec
Conférence de René Boulanger sur son livre La bataille de la mémoire.

Essai sur l'invasion de la Nouvelle-France en 1759.

Lien de la conférence : http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 5276839898

    Image

Image La bataille de la mémoire Image

La guerre de Sept Ans et la Conquête. Des événements qui allaient pour longtemps sceller le sort des habitants de la Nouvelle-France. Inévitable, la défaite ? Dans cet ouvrage, René Boulanger remet en question l’unanimité des historiens à présenter ainsi la Conquête, pour proposer une nouvelle interprétation.

Pour expliquer la Conquête, on fait généralement valoir le déséquilibre démographique entre la Nouvelle-Angleterre et la Nouvelle-France, omettant que cette dernière était une société militaire dotée d’une puissante armée de miliciens. La loi du nombre ne joue pas ici, comme pour Israël, société encerclée de 300 000 000 Arabes, mais dotée d’un système militaire calqué sur celui de la Nouvelle-France ! Et si Israël a l’appui des U.S.A., la plus grande puissance au 18e siècle, c’était la France…

C’est donc une nouvelle interprétation emballante de notre histoire que lecteurs et historiens sont ici conviés à découvrir. Une analyse stimulante sur une question fondamentale et passionnante !

Préface de Pierre Falardeau

Postface de Jean-René Marcel Sauvé

Les Éditions du Québécois : http://www.lequebecois.org/default.aspx?page=14

_________________
.
« Il est dans la nature de l’homme d’opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent. » — Thucydide

« Un homme ne doit pas avoir deux patries. Le patriotisme qui se divise s'affaiblit. » — Laure Conan


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2008 19:50 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Parution du dernier numéro de la revue Dix-huitième siècle:

Image

Présentation:

Citer :
Le siècle des Lumières a hérité de la notion de « République des Lettres », décrite aujourd'hui comme une sphère intellectuelle et sociale organisant la construction et la représentation des savoirs. Les scientifiques y constituent un groupe dont les pratiques s'autonomisent et s'instituitonalisent : est-ce suffisant pour parler d'une « République des Sciences » ? Si le terme est employé à l'époque par Condorcet par exemple, il reste pourtant une construction dépeignant un idéal non atteint, et l'« empire des sciences » est loin d'avoir des frontières, intenres ou externes, aisément repérables.
Nous avons soumis cette question au crible des études récentes sur la circulation des informations et la constitution des identités.
Les vingt études présentées ici montrent comment des traditions d'échanges déjà établies entre gens de lettres et gens de sciences se conjuguent avec des modes discursifs propres aux « lieux » ouverts à de nouvelles pratiques et à de nouveaux contenus que sont périodiques, échanges épistolaires, académies ou encyclopédies.
On y repère comment sont modifiés les canaux de circulation de l'information (livres, journaux), les instances et pratiques de reconnaissance (recommandations, jugements, expertises), les rôles et positions des divers médiateurs entre autorité et opinion.
On y voit enfin comment interfèrent les réseaux éditoriaux, académiques ou religieux avec les réseaux idéologiques, géographiques ou épistolaires.
Les recherches, fondées sur des corpus nouveaux par leur constitution et par l'interrogation à laquelle ils sont soumis, permettent de caractériser historiquement réseaux et acteurs scientifiques et de renouveler les interprétations anciennes.
La seconde partie de cette livraison propose un ensemble de 19 articles portant sur l'histoire, la littérature, les arts et les sciences. Des Notes de lectures, portant sur 176 ouvrages récents consacrés au 18e siècle, en forment la troisième partie.


Table des matières:

Citer :
I / La République des sciences, acteurs, valeurs, institutions, présentation par Irène Passeron, René Sigrist, Siegfried Boendmann - A. Réseaux de transfert et intermédiaires - Ann Thomson : Un marginal de la République : Caspar Cuenz - Jean Sgard : Louis Félix Guynement de Kéralio traducteur, académicien, journaliste, intermédiaire - Élisabeth Badineter : Auguste de Kéralio, un auxiliaire invisible de la République des sciences - Annie Geffroy : Les cinq frères Kéralio -Christine Blondel : Devenir un savant par correspondance à la fin du 18e siècle : échanges scientifiques et techniques entre deux jeunes amateurs Ampère et Couppier - B. Acteurs pivots et principaux pôles - Jean Haeseler : Entre République des lettres et Républiques des sciences : les correspondances « scientifiques » de Formey - Jean-Daniel Candaux : Typologie et chronologie des réseaux de correspondance de Georges-Louis Le Sage, 1744-1803 - Pierre Crépel : République (s) des savants et stratégies de publication - Siegfried Bodenmann : La République des sciences vue à travers le commerce épistolaire de Leonhard Euleur - Patrick Bugener : Un botaniste dans la République des sciences : Augustin-Pyramus de Candolle et ses correspondants scientifiques - C. Cartographies des savoirs - Alexancdre Guilbaud : La « République des hydrodynamiciens » de 1738 jusqu'à la fin du 18e siècle - Georges Dulac : Deux réseaux au service de l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg : Autour de Ribeiro Sanches et de Hohann Albrecht Euler -Luigi Pepe : Les milieux savants en Italie dans la deuxième moitié du 18e siècle - Robert Mankin : Incorporer la science : le cas d'Edouard Gibbon - Kirill Abrosimov : Cultures du savoir en concurrence. La « Science nouvelle » de l'économie politique à travers sa critique dans la Correspondance littéraire - D. République commune, empires différents - Patrice Bret : « Ils ne forment qu'une même République » : académiciens, amateurs et savants étrangers dans la correspondance des chimistes à la fin du 18e siècle - Jeanne Peiffer et Jean-Pierre Vitu : Les journaux savants, formes de la communication et agents de la construction des savoirs (17e -18e siècles) - Sabine Juratic : Publier les sciences au 18e siècle : la librairie parisienne et la diffusion des savoirs scientifiques - Jean-Pierre Schandeler : République des sciences ou fractures de la République des lettres ? - René Sigrist : La « République des sciences » : essai d'analyse sémantique - II / Varia, par Caroline Oriot, Le duel dans Jacques le fataliste, de Diderot - 1. Histoire - Sabine Chaouche - L'économie du luxe. L'indépendance des Menus-plaisirs du roi par Papillon de la Ferté - Christine Matthey : L'ombre et les Lumières : une vision française de l'Espagne au 18e siècle - Myrtille Méricam-Bourdet : « Les registres des exportations peuvent l'apprendre » : Voltaire entre investigations historiques et polémique - Éric Schnakenbourg : Le regard de Clio : L'Histoire de Charles X de Voltaire dans une perspective historique - Cécile Berly : Le sang malade de Marie-Antoinette dans les sources des mémorialistes : comment déconstruire une écriture de la Terreur ? - 2. Histoire du livre - Françoise Weill : Une entreprise éditoriale mystérieuse : les Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la République des lettres - Frédéric Inderwildi : Géographie des correspondants de libraires dans la deuxième moitié du 18e siècle. La Société Typographique de Neuchâtel - Cramer et Gosse à Genève - Histoire des idées - Raymonde Monnier : Usages d'un couple d'antonymes au 18e siècle : la civilisation et son revers, la barbarie - Catherine Fricheau : Des Modernes aux Encyclopédistes : le bon sens de l'idée de progrès ? - Ivan Jaffrin : Joseph de Maistre face à l'usurpation de la Souveraineté : la performance d'une indignation - 3. Histoire des sciences - Romain Bligné : Le crâne de Jean-Jacques Rousseau et le témoignage des sciences - Fabrice Chassot : Les imitations des entretiens sur la Pluralité des mondes - Vincent-Pierre Comiti : Les langues passées de la médecine - 4. Histoire de l'art - René Démoris : De quelques usages de la ruine au 18e siècle : Cochin, Caylus, Diderot - 5. Littérature - Zeina Hakim : Surveiller et punir : Corps supplicié et mise en scène d'un système punitif dans La Religieuse de Diderot - Claire Fauvergne : Diderot et l'idée d'inquiétude naturelle - Jean-Marie Roulin : Assemblée et discours dans les Natchez et Les Martyrs de Chateaubriand : fictions de la Révolution - François Dervieux : Les songes satiriques au 18e siècle - III / Notes de lecture - Études critiques - Revues et fascicules - Éditions de textes - Histoire - Histoire des sciences - Littérature - Art et musicologie.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Sep 2008 8:33 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2005 17:22
Message(s) : 561
Bonjour,

J'aimerai des conseils de lecture sur les favorites de Louis XV, de bonnes biographies. Merci d'avance :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Sep 2008 18:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1357
Localisation : Seine et Marne
J"aimerais signaler ici que le siècle des Lumières est propice à la marine française. Pour ne citer que les ouvrages de Jean Boudriot sur les navires qu'il a déjà étudié sur la période 1715 à la Révolution :
- Le Vaisseau de 74 canons, 4 tomes, planches, navire exemple en 1780
- Les frégates de 8, navire exemple la Renommée 1744
- Les frégates de 12, navire exemple la Belle Poule 1765
- Les frégates de 18, navire exemple la Vénus 1782
- La Compagnie des Indes, navire exemple le Boullongne 1758
- Le navire marchand, navire exemple le Mercure 1730
- Le Fleuron, 1729, de 64 canons
- Le Bâteau de Lanvéoc, étude de la petite marine de cabotage, bâteaux de pêche...
- La Tartane la Diligente
Tous ces ouvrages sont éditées chez ancre : http://www.ancre.fr

Réédition de traités de constuction de navires chez l'éditeur Oméga, couplé avec Ancre (http://www.ancre.fr)
- Traité d'architecture navale, Pierre Morineau, 1748
- Traité de construction des navires, Joseph et Blaise Ollivier, 1729, navire exemple le Fleuron 1729
- L'Art de construire des vaisseaux, Duranti de Lirancourt, 1770
- L'Art de la Mâture et l'Art de la Voilure, Charles-Nicolas Romme, 1778
- L'Encyclopédie Méthodique Marine, par Vial du Clairbois, 1783, éditions Panckoucke

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Sep 2008 18:52 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1357
Localisation : Seine et Marne
Ma bibliothèque sur le siècle des Lumières, outre la marine, est la suivante :
- Les Rois qui ont fait la France, Georges Bordonove, Pygmalion : Louis XV et Louis XVI. Sur Louis XV, celui de Michel Antoine, réédité chez Pluriel ; sur Louis XVI, celui de Jean-Christian Petitfils, chez Perrin
- Le Siècle des Lumières par Marcel Brion, de l'Académie française : tour d'horizon complet sur les aspects du siècle. Pour moi, ce siècle est trop libertin pour vouloir en connaître plus, sauf dans les sciences.

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Sep 2008 16:44 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Sep 2008 16:42
Message(s) : 1357
Localisation : Seine et Marne
Oubli dans ma bibliothèque maritime : les galiottes à bombes, navire exemple la Salamandre 1750
Egalement, les chébecs, navire exemple le Requin 1750. Même site http://www.ancre.fr

_________________
"L'Angleterre attend que chaque homme fasse son devoir" (message de l'amiral Nelson à Trafalgar)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Oct 2008 17:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2005 17:22
Message(s) : 561
Quelqu'un a-t-il lu "Journal du règne de Louis XV : Tome 7, (1749-1750), La Marquise de Pompadour" par René-Louis d' Argenson ? L'ouvrage est-il entièrement consacré à Mme de Pompadour ?

Image

Merci d'avance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Oct 2008 18:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 244
Localisation : Paris
Je suis en train de dévorer:
Derrière la façade
Vivre au château de Versailles au XVIII
W. Ritchey Newton chez Perrin
Très vivant, on s'y croirait : c'est surbondé, sale, enfumé, enfin tel que le château était "pour de vrai" .

_________________
"De tous les legs du passé qui commandent notre présent, le legs du XVIII siècle est un des plus importants". Pierre Chaunu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Mars 2009 18:44 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 244
Localisation : Paris
C'est un roman historique mais un bon :
"Les naufragés de l'île Tromelin" d'Irène Frain.

_________________
"De tous les legs du passé qui commandent notre présent, le legs du XVIII siècle est un des plus importants". Pierre Chaunu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2009 17:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 820
Petite vidéo sur Irène Frain qui nous parle de son livre :
http://www.lefigaro.fr/livres/2009/04/0 ... frage-.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2009 19:32 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 244
Localisation : Paris
Merci, Hélène la serviable .

_________________
"De tous les legs du passé qui commandent notre présent, le legs du XVIII siècle est un des plus importants". Pierre Chaunu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2009 15:00 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 820
Encore plus intéressant, l'interview d'Irène Frain par Michel Drucker :
http://www.europe1.fr/Radio/ecoute-podc ... 27-02-2009

(avec les interventions - rapides - de Françoise Vergès, et de Max Guérout)

Michel Drucker : "j'ai rarement vu un roman aussi prenant, qui donnera sans doute un film..."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB