Nous sommes actuellement le 21 Sep 2019 17:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Juil 2007 21:55 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1648
Localisation : Lyon-Vénissieux
Sujet fusionné (février 2005 - juin 2007)

Citer :
Bertrand50120

Quelle participation, Louis XVI, Marie-Antoinette et la cour, ont-ils donné à la connaissance et à la reconnaissance de la pomme de terre comme aliment ?
Parmentier d'après mes connaissances aurait été nourri pendant sa détention en Allemagne (prisonnier de guerre) essentiellement par des pommes de terre d'où son idée en revenant en France de la populariser.
La pomme de terre était surtout utilisée pour l'alimentation du bétail voire pas cultivée du tout.
Parmentier étudia ce légume et organisa un grand repas entièrement à base de pomme de terre. De nombreux savants, écrivains, philosophes participèrent à ce repas.
Il décida Louis XVI de faire garder des champs de pommes de terre par les troupes royales comme un bien très précieux de façon à susciter l'envie chez le peuple. Ordre était donné de "fermer les yeux" sur les vols de plants de pommes de terre car tel était bien le but.
J'ai aussi entendu dire que Marie-Antoinette portait des coiffes avec des fleurs de pommes de terre là encore afin de populariser ce légume.
D'après-vous, excepté Parmentier pour qui des preuves historiques confirment l'intérêt qu'il porta à la pomme de terre, que pensez-vous des autres affirmations concernant Marie-Antoinette ?

Citer :
Princesse

Sincèrement, j'avais jamais entendu parler de cette histoire de pomme de terre, mais c'est très intéressant; est-ce que seule la pomme de terre pouvait sauver le peuple de la famine ? A votre avis ??

Citer :
Athénaïs

Je ne connaissais pas cette anecdote des coiffes de Marie-Antoinette. En revanche, j'ai pu lire que son fils aîné, le dauphin Louis-Joseph, aimait tout particulièrement la pomme de terre, qu'il faisait d'ailleurs pousser : "Je préfère cet aliment à tout autre parce que je l'ai cultivé moi-même", avait-il dit un jour à sa mère.

Citer :
Casimir

La pomme de terre fut d'un apport fondamental pour la lutte contre la famine. C'est d'ailleurs bien dommage qu'elle ne fut adoptée en France que si tard alors qu'elle fut rapportée du Pérou par les Espagnols au XVIème au même titre que la tomate du Mexique et de bien d'autres plantes.
Une croyance populaire la désignait coupable d'être la cause de maladie.

Citer :
Louis-Auguste

Bertrand50120 a écrit :
D'après-vous, excepté Parmentier pour qui des preuves historiques confirment l'intérêt qu'il porta à la pomme de terre, que pensez-vous des autres affirmations concernant Marie-Antoinette ?

La Reine a effectivement porté des fleurs de pomme de terre dans sa chevelure pour assurer la promotion de ce tubercule.

Citer :
Satan

Princesse a écrit :
Sincèrement, j'avais jamais entendu parler de cette histoire de pomme de terre, mais c'est très interessant; est-ce que seule la pomme de terre pouvait sauver le peuple de la famine ? A votre avis ??

L'avantage de la pomme de terre est qu'elle pousse a peu près n'importe où, et qu'elle est très nourrissante. Les Anglais la cultivèrent pour éviter les famines avec pas mal de succès, mais c'est surtout l'exode des populations qui évitait les famines.

Citer :
Marie Antoinette

Bonjour, outre la publicité faite par la Reine en portant des fleurs de pomme de terre dans ses cheveux, elle a brodé un gilet et les revers d'un habit porté par le Roi avec les même fleurs !!!!!
Il existe une gravure d'époque représentant Parmentier en audience à Versailles devant la Famille Royale.
La suggestion de faire garder le champ expérimental par des Gardes était judicieuse, nous connaissons l'esprit curieux des Français !!!!! si ce champ était gardé, c'est que la production était intéressante !!!!

Citer :
Pierre-Augustin C. de B.

Vous nous donnez l'eau à la bouche chère amie !!!
Question bête : la frite est-elle française ou belge ?
Je profite de ce sujet sur Parmentier, pour vous montrer des photographies de sa tombe au Père Lachaise.
Veuillez excuser le piètre photographe que je suis (juste en amateur) !
Image
Image

Citer :
Hélène

Dans le quizz, Clioxviii a posé cette question dont la réponse est la pomme de terre :
"Elle est très modeste mais elle donne une tubercule très appréciée; elle va inspirer les artistes d'Oberkampf, Mademoiselle Bertin, les brodeuses, elle orne les décolletés des dames. "
Quelqu'un aurait-il une illustration montrant cet engouement ? (je n'ai rien trouvé sur rmn)

Citer :
Clioxviii

Les jardiniers du cimetière plantent des pommes de terre autour de sa tombe.Bel hommage !
Pour ceux qui s'intéressent à cet homme des Lumières, pharmacien, agronome, chimiste, oenologue, nutritionniste : "Parmentier " d'Anne Muratori-Philip Chez Plon.

Citer :
Menin

Elle a aussi inspiré un célèbre décor de faïence (Moustiers)
Image

Citer :
Tourblanche

http://www.evene.fr/livres/livre/madele ... -16794.php
La pomme de terre était déjà connue, elle avait été cultivée lors de disettes mais rapidement oubliée. On pensait qu'elle pouvait causer la lèpre.
Du point de vue scientifique, la pomme de terre est dans la famille des solanacées, avec des cousins aussi suspect que le tabac, la tomate , la belladone et la mandragore . Avouez qu'il y avait de quoi s’inquiéter.

Citer :
Alfred Teckel

Tourblanche a écrit :
La pomme de terre était déja connue , elle avait été cultivée lors de disettes mais rapidement oubliée .

Tout dépend où! Cela est vrai pour la France de l'époque proprement dite, mais pas pour l'Empire, ni certaines régions d'entre-deux: le dictionnaire de l'Ancien Régime de Bély indique que la pomme de terre s'est répandu en France "suivant deux axes de propagation: le premier, plus ancien, d'ouest en est à travers le nord de la Flandre et le Brabant;le second, du sud au nord, originaire des Vosges, touchant à la fin du XVIIe l'Alsace et la Lorraine puis le Namurois (1740) et le sud des Pays-Bas autrichiens"

Les Vosges ont découvert le "cartoufle" au cours de la guerre de Trente Ans, où, affamés, les paysans en furent réduits à manger ces tubercules réservés aux cochons. Et comme c'était bon, ils continuèrent. Mais elle mit du temps à se répandre dans le reste de la Lorraine. Le même dictionnaire sus-cité cite qu'un ermite d'Epinal servi en 1710 à Jamerey-Duval "un plat de racines cuites sous la cendre, connues en Lorraine sous le nom de pommes de terre"

Rien de surprenant que de façon populaire l'on surnomme les Vosgiens "ventres à patates" et le département de Haute-Saône qui le touche largement la "Haute-Patate" ;)

Citer :
René

Bertrand50120 a écrit :
J'ai aussi entendu dire que Marie-Antoinette portait des coiffes avec des fleurs de pommes de terre là encore afin de populariser ce légume.

Dans une bio. de La Fayette lue tt recemment il y est dit par l'auteur qu'elle portat les fleurs en tant que boucles d'oreille.

Citer :
Hélène

Image trouvée dans le catalogue du musée de l'Ile de France
<a href="http://img411.imageshack.us/my.php?image=parmentier2xk1.jpg" target="_blank"><img src="http://img411.imageshack.us/img411/6039/parmentier2xk1.th.jpg" border="0" alt="Free Image Hosting at </a>

Citer :
J'ai aussi entendu dire que Marie-Antoinette portait des coiffes avec des fleurs de pommes de terre là encore afin de populariser ce légume.

D'après un livre sur Parmentier, il s'agissait d'imitations, car la fleur elle-même était trop précieuse.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Savez-vous pourquoi la France a été l'un des pays d'Europe ou la pomme de terre s'est le plus tardivement implanté au point qu'il a fallut l'intervention de Parmentier ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2007 4:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 555
Localisation : Nouvelle-France
Déja , du point de vue botanique , la pomme de terre est dans la famille des solanacées , au XVII e les membres les plus connus de cette famille sont la jusquiame , la belladone et la mandragore . On serait inquiet a moins .

Exposée a la lumière , le tubercule devient vert et contient une teneur élevée en solanine .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2007 9:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13530
Localisation : Alsace, Colmar
Sommes-nous au moins surs qu'elle a mis plus de temps à s'imposer en France que dans les autres pays européens ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Oui
Message Publié : 08 Juil 2007 15:20 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1648
Localisation : Lyon-Vénissieux
Par rapport aux Pays-Bas, la Grande-Bretagne, et certaine partie de l'Allemagne la France fut en retard.
C'est d'ailleurs en Allemagne que Parmentier mangea ses premières pomme de terre alors qu'il était prisonnier de guerre.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2007 21:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 555
Localisation : Nouvelle-France
Encore que pour la Grande Bretagne , il faut faire attention aux traductions , la langue anglaise n'a pas d " governing body "
( comme l'académie française ) .

La pomme de terre était en usage en Irlande , mais en Angleterre il y a parfois confusion entre la pomme de terre blanche ( white potato ) et la " patate de Virginie " ( sweet potato ) de couleur orange , plus sucrés et d'une toute autre famille botanique .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2007 22:44 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1305
Localisation : Orne
En retard, c'est relatif, quelques années à peine.

La pomme de terre fait son entrée dans l'edition de 1762 du dictionnaire de l'Académie Française. Mais, curieusement, elle est nommée "Batate", avec un "B" et la définition suivante : "s. f. Espèce de rave, de pomme de terre."

Cette même édition de 1762 mentionne la tomate, mais là aussi sous un autre nom : "Lycoperscium. Pomme dorée. Pomme d'amour. Plante qui s'élève de quatre ou cinq pieds. Ses feuilles ressemblent à celles de l'aigremoine. Son fruit est gros comme une petite pomme, rond, uni & luisant, d'un jaune rougeâtre. On les fait cuire pour les manger en salade."

Il parait que Parmentier n'aimait pas beaucoup les voyages en bateau, parce qu'il était trop homme de terre :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Juil 2007 23:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 555
Localisation : Nouvelle-France
La tomate ! une autre solanacée ! On nage en pleine sorcellerie .

( je vais quérir de l'eau bénite sur le champ )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2007 0:09 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 3549
Localisation : Lorrain en exil à Paris
La pomme de terre fut connue en Lorraine (en particulier les Vosges) bien avant la France! Pendant la guerre de Trente Ans, ce tubercule réservé aux animaux est devenu un plat courant, et comme c'était ma foi pas mauvais, cela l'est resté!

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juil 2007 3:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 555
Localisation : Nouvelle-France
Il y a un chapitre entier consacré a la pomme de terre et a la phobie des plantes alimentaires nouvelles dans le livre " Histoire des Peurs Alimentaires " de Madeleine Ferrières ( ed. Seuil , coll. l'univers historique .)

Les chapitres sur la boucherie sont encore plus surprenants .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juil 2007 10:45 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 193
Localisation : Paris
Merci, Tourblanche, pour ce livre qui est en plus en prêt dans toutes les bilbliothèques de Paris;un de moins à caser!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juil 2007 9:10 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3298
A propos de l'Histoire de la pomme de terre... ce petit article ne me parait pas trop mal :
http://www.chazallet.com/blog/gourmandi ... eterre.asp

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juil 2007 9:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8868
Localisation : Région Parisienne
Tourblanche a écrit :
Il y a un chapitre entier consacré a la pomme de terre et a la phobie des plantes alimentaires nouvelles dans le livre " Histoire des Peurs Alimentaires " de Madeleine Ferrières ( ed. Seuil , coll. l'univers historique .)



Excellent livre que je recommande chaudement à tout ceux qui s'intéressent à l'alimentation. On y apprend, entre autre, que le paysan solognot du XVIIIème préférait continuer préférait cultiver du seigle malgré les épidémies récurrentes d'ergotisme plutôt que de la pomme de terre.

Le Français a toujours eu du mal à changer ses habitudes alimentaires :lol:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juil 2007 17:50 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3298
Jean-Marc Labat a écrit :
Le Français a toujours eu du mal à changer ses habitudes alimentaires :lol:

Lorsque l'on voit ce qui se vend maintenant... ce n'est pas forcément un mal de rester à la cuisine traditionnelle... cuisine que le monde entier nous envie (non je ne suis pas chauvin :roll: ).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2007 9:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8868
Localisation : Région Parisienne
Skipp a écrit :
Lorsque l'on voit ce qui se vend maintenant... ce n'est pas forcément un mal de rester à la cuisine traditionnelle... cuisine que le monde entier nous envie (non je ne suis pas chauvin :roll: ).


Mmoui, mais la cuisine dite traditionnelle est très récente, elle ne s'est fixée qu'au XIXème siècle. Le passage du bouilli au rôti est encore plus récent, il date de la fin du XIXème. Il en est d'ailleurs question dans le livre cité plus haut.

J'ajoute que les fraudes sur les aliments étaient légions, que les produits étaient trafiqués de façon épouvantable, et que nous pouvons affirmer, quoiqu'on en pense, que nous mangeons des produits plus sains que nos ancêtres.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2007 11:16 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Oct 2006 16:33
Message(s) : 193
Localisation : Paris
Je dirais fin du XVIII : il y avait des poeles chez les Desmoulins.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB