A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Sep 2017 1:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 16 Avr 2015 19:34 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 28 Juin 2008 13:33
Message(s) : 106
Bonjour,
Depuis quelques temps, je m'intéresse à la guerre de 7 ans et à ses conséquences pour la France et l'Angleterre. Cette dernière en sort largement gagnante avec la conquête de l'Inde, la partie Est de la Louisiane, la Floride, et le Canada. Cependant, je considère que l'Angleterre a très mal négocié le traité de Paris. D'une part, elle rétrocédait les Iles françaises à la France (A l'exception de la Dominique) et d'autre part, elle s'emparait du Canada.
A postériori, il semble facile de dire qu'une fois la menace française disparue en Amérique du Nord, les 13 colonies françaises se soulèveraient contre la couronne anglaise. Mais au fil de mes lectures et renseignements sur cette période, je réalise que quasiment l'ensemble des chancelleries s'en doutaient. Voici quelques citations de James Murray premier gouverneur anglais du Canada "Si nous sommes sages, nous ne garderons pas ce pays, il faut que la Nouvelle Angleterre ait un nouveau frein à ronger et nous lui en donnerons un qui l'occupera en ne gardant pas ce pays" et de Choiseul "Je m'étonne que votre grand Pitt attache tant d'importance à l'acquisition du Canada, territoire trop peu peuplé pour devenir jamais dangereux pour vous, et qui, entre nos mains, servirait à garder vos colonies dans une dépendance dont elles ne manqueront pas de s'affranchir le jour où le Canada sera cédé.»
Je me demande donc quelle mouche a piqué William Pitt de vouloir à tout prix s'emparer du Canada. Les iles sucrières françaises rapportaient bien plus d'argent malgré l'étroitesse de ce marché. Et je vois mal les 13 colonies se révoltaient avec l'Angleterre et la France sur le dos.
Et vous qu'en pensez vous ?
Guillaume


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2015 8:08 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2450
Au contraire,j'estime qu'il avait parfaitement compris que reprendre les Antilles dans un prochain conflit ou les ravager serait bien plus aisé que faire la chasse à travers tout le continent à quelques troupes appuyées par des tribus amérindiennes,une guerre qui aurait pu durer des années


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juin 2015 19:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2160
Localisation : Versailles
Je crois que le dynamisme français en Amérique du Nord pendant et après la guerre de succession d'Autriche avait considérablement t inquiété les Anglais (autant les colons que Londres). Il y avait eu une véritable campagne de presse pour dénoncer les efforts français appuyés sur l'alliance des tribus autochtones pour établir une liaison entre Montréal et La Nouvelle Orleans et ainsi empêcher toute extension des colonies vers l'ouest. C'est ce contexte qui explique probablement l'aveuglement de Pitt.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juin 2015 21:34 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Le problème essentiel, c'est que les Français risquaient de bloquer toute expansion vers l'ouest, au-delà des Appalaches, grâce au contrôle de la vallée de l'Ohio (qui reliait la Louisiane, plus concrètement le bassin du Mississippi, et le Canada, c'est-à-dire le réseau hydrographique descendant du golfe du Saint-Laurent). Les Britanniques devaient les en empêcher à tout prix pour préserver tout le potentiel du continent nord-américain dans la compétition coloniale, et les en empêcher définitivement - en les expulsant d'Amérique du nord.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juin 2015 13:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2160
Localisation : Versailles
Je crois aussi que Choiseuĺ pensait que le retrait français produirait la rupture anglo américaine. Est ce vrai ? S'il la vraiment dit, y croyait il vraiment ou cherchait il seulement à justifier le traité de paris ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juin 2015 15:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
Rétrospectivement, le coup d'Amérique du nord peut passer pour un coup de maître. Mais sans développer tout de suite, ce n'était pas aussi stratégique que cela pour les acteurs de l'époque. C'est d'ailleurs plus certains colons qui poussaient au feu que les britanniques de métropole.

Le véritable coup de maître qui fonde la puissance mondiale de la Grande-Bretagne, et qui lui donne l'énorme réserve qui permettra à la place financière de Londres de tenir le choc des guerres de la révolution et de l'empire avec l'intransigeance qu'on lui a connue, c'est d'avoir éjecté les français d'Inde et de s'y être assuré un monopole.

L'Inde était grosso modo 20 fois plus peuplée que la Grande-Bretagne. C'était une véritable caverne d'Ali Baba où les britanniques ont pu puiser des richesses considérables au détriment des indiens qui étaient pressurés fiscalement et étouffés économiquement. Ce n'est pas pour rien que le décollage britannique se produit à partir des années 1760. C'est l'Inde qui a en large partie fourni le surplus qui a permis au Royaume-Uni de passer la surmultipliée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juin 2015 17:22 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Août 2009 19:30
Message(s) : 246
Localisation : METZ
CNE_EMB a écrit :
Le problème essentiel, c'est que les Français risquaient de bloquer toute expansion vers l'ouest, au-delà des Appalaches, grâce au contrôle de la vallée de l'Ohio (qui reliait la Louisiane, plus concrètement le bassin du Mississippi, et le Canada, c'est-à-dire le réseau hydrographique descendant du golfe du Saint-Laurent). Les Britanniques devaient les en empêcher à tout prix pour préserver tout le potentiel du continent nord-américain dans la compétition coloniale, et les en empêcher définitivement - en les expulsant d'Amérique du nord.
Mouais... Empêcher l'expansion des 13 colonies vers l'Ouest, c'est précisément ce que réalisa le Quebec Act.

Pourquoi fallait-il à tout prix empêcher les français de faire ce qu'ils ont fait eux-mêmes ? Ils avaient autant nous laisser la main lol

_________________
Une fable à découvrir :
http://www.edilivre.com/doc/16397


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juin 2015 20:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2160
Localisation : Versailles
Je vois mal en quoi le Quebec Act empêche l'expansion des treize colonies vers l'ouest. Peut on m'expliquer ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juin 2015 9:18 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
L'acte de Québec a eu pour objectif et pour effet d'assurer la loyauté de la majorité de la population francophone dans les territoires acquis à l'occasion du traité de Paris de 1763, alors même que les 13 colonies étaient en ébullition et que le processus d'insurrection avait déjà atteint un seuil à peu près irréversible.

Les frontières alors attribuées à la province de Québec s'étendaient rien moins que tout le long de l'Ohio et ce jusqu'à ce qu'il rejoigne le Mississipi, autrement dit jusqu'à la latitude de la Caroline du nord.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Acte_de_Qu%C3%A9bec

Et d'ailleurs, ce Québec Act n'était d'une certaine manière que la suite de la proclamation royale de 1763 par laquelle la couronne britannique interdisait aux habbitants blancs des 13 colonies de s'installer à l'ouest des Appalaches et d'y acheter des terres.

Il y a de quoi comprendre que ça ait enragé les colons, les extrémistes qui avaient tout fait pour déclencher la guerre de 7 ans comme les non-extrémistes qui avaient fourni les gros bataillons ayant permis aux britanniques de l'emporter, lesquels voulaient des terres, toujours plus de terres et dont la démographie était galopante.

Je ne suis pas certain que les britanniques aient voulu se réserver à eux seuls tout le potentiel du continent nord-américain. Ils ont manifestement perçu immédiatement, dès 1763, les complications et les inconvénients que provoquait l'éviction des français d'Amérique du nord.

En revanche, si on laisse de côté leurs discours pour regarder objectivement les faits, il ressort que les britanniques n'aiment pas la concurrence : ils ont été, tout au long de leur splendeur, des mercantilistes monopolistes à tout crin. Ils n'aiment pas la concurrence, surtout quand elle est menaçante. Toute leur stratégie sur le très long terme, tant qu'ils en ont eu les moyens, cela a été de détruire implacablement les bases de la puissance de leur concurrent le plus dynamique, alors même que ledit concurrent s'accomodait davantage de l'existence d'une concurrence.

Ils ont commencé dès le milieu du 17ème siècle avec les Actes de Navigation et les guerres contre les Provinces Unies.

Puis à partir de 1688 ça a été la guerre systématique contre celle des puissances qu'ils ont considérée comme la plus menaçante de toutes celles qu'ils ont affrontée au long de leur Histoire : la France, contre qui ils ont initié, inlassablement mené et gagné la vraie 1ère guerre mondiale.

Ensuite, ils se sont chargés de contenir et de mettre à bas les puissances émergentes qui risquaient de menacer leur hégémonie mondiale : la Russie tsariste puis l'Allemagne, pour finir par s'y épuiser et passer le relais à leur enfant rebelle : les Etats-Unis d'Amérique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juin 2015 17:41 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2160
Localisation : Versailles
Je remercie vivement Caesar de sa réponse très éclairante.

Je découvre en effet grâce à lui ( et à la proclamation royale de 1763) que les Anglais ont voulu protégé les indiens comme les français l'avaient fait avant eux . Ce qui a semé dès cette époque une graine d'hostilité entre la Couronne et les colonies.

Il n'en reste pas moins possible de distinguer une stratégie anglaise prudente inspirée par la réalité militaire (ménager les indiens pour éviter des conflits inutiles - voire le retour des Français) et une autre stratégie plus audacieuse poussée par les colons et leurs appuis londoniens (s'étendre vers l'ouest) .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB