A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 28 Fév 2017 8:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: La solitude de la monarchie
Message Publié : 23 Mai 2015 18:59 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Jan 2008 13:49
Message(s) : 712
Localisation : Paris
Citer :
Rappelons les équations fondamentales du système prussien
Tous les nobles sont officiers et tous les officiers sont nobles
Tous les paysans sont soldats et tous les soldats sont issus de la paysannerie
Tous les nobles sont propriétaires ( à titre personnel ou par leur famille)
Toutes les terres appartiennent à des nobles
Et en outre le service militaire comme l'administration et la justice est organisé sur une base locale de sorte que dans une unité militaire officiers et soldats viennent du même canton


Tout cela est très rapide. Il y a des roturiers officiers dans l'armée prussienne, même si c'est souvent dans les régiments et corps les moins en vue. Les nobles forment l'essentiel des officiers, comme d'ailleurs dans l'armée française.

Les paysans forment la base du recrutement, évidemment vu leur poids dans la population, c'est aussi le cas dans l'armée française.

Les nobles sont propriétaires ou viennent de familles de propriétaires, c'est aussi le cas en France - c'est nécessaire si on veut éviter la dérogeance.

Les terres n'appartiennent pas toutes aux nobles, il existe d'importants domaines de la couronne, qui sont la base pour les expériences "éclairées" de Frédéric II (abolition du servage, notamment).

J'ai vraiment du mal à avoir comment cette intrication des nobles au corps des officiers de l'armée, qui est présente dans tous les pays européens du 18e, est caractéristique de la Prusse et garantit la "féodalité" du pays. Ce qui caractérise le régime de Frédéric II, c'est la puissance du monarque, l'organisation administrative stricte, l'importance de l'armée soldée par le roi. Toutes choses qui diminuent le pouvoir de l'aristocratie au détriment du roi. Les junkeren prussiens doivent servir le roi et l'État pour obtenir une place importante. C'est l'inverse de la féodalité, même "bâtarde" dans laquelle les nobles peuvent lever des régiments à partir de leurs propres vassaux ou profiter de leurs réseaux locaux pour orienter la politique royale ou son application.

_________________
Ira principis mors est


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La solitude de la monarchie
Message Publié : 24 Mai 2015 7:03 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1764
Localisation : Versailles
Sans doute me suis je mal exprimé.

Bien entendu en France les officiers viennent de la noblesse et les soldats de la paysannerie. Mais tous les nobles ne sont pas officiers car l'armée n'est pas assez nombreuse et tous les paysans ne sont pas soldats car il n'existe pas de service militaire !

En revanche en Prusse, il existe un vrai système social fondé sur le lien entre l'armée et la noblesse puisque la quasi totalité des nobles servent dans l.armée à partir de l'âge de douze ans ! Et qu'il existe un service militaire quasi universel qui fait que presque tous les jeunes paysans peuvent être soldats ! Et que les bourgeois sont dispensés du service militaire obligatoire ! Voyez ici : "http://en.m.wikipedia.org/wiki/Canton_System_(Prussia)"

De plus il n'existe pas de possibilité de promotion pour un sous officier. Enfin l'organisation militaire réponse sur des régiments locaux où de facto le seigneur (ou son fils ou son voisin) commande ses propres métayers (ou ceux de son voisin) .

À cela s'ajoute l'absence quasi totale de mariages entre nobles et bourgeois et l'absence de vénalité des offices qui ferme radicalement la porte de la noblesse à la bourgeoisie (sauf en temps de guerre très exceptionnellement).

Ce n'est pas la féodalité au sens juridique du terme. Pas de fiefs et pas d'hommage vassalique . Mais c'est une société de caste qui modernise les conceptions féodales roi/noblesse/paysans. Appelons la société aristocratique ou militariste si vous préférez.

C'est le modèle qui inspire Saint Germain quand il ferme l'accès au corps des officiers aux roturiers vers 1776.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La solitude de la monarchie
Message Publié : 24 Août 2015 19:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 633
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Si -pour vous- solitude est employé stricto sensu il faut concevoir Versailles un peu en amont.
Au décès de Louis XIV, c'est la Régence. Paris devient de nouveau le centre des échanges culturels, des salons, il faut avoir son hôtel, recevoir... C'est la réaction semble-t-il de la fin du règne précédent où Versailles n'est plus qu'un vaste cimetière familial doublé d'un carcan bigot.
Avec Louis XV, retour à Versailles pour certains mais l'endroit n'est plus une sorte de machine à courber. Petits soupers, discussions, la vie est quelque peu de retour menée par la maîtresse en titre. Comme partout et toujours en milieu fermé, il existe des clans. Avec le décès du dauphin et des aînés du futur Louis XVI, il y aura des ruptures suivies semble-t-il de retour à l'amusement. Celui-ci semble indissociable de la bonne santé du souverain (Louis XV).
----
Les députés vont devenir "Assemblée Nationale Constituante". Ils siègeront à Versailles puis dès Octobre aux Tuileries.
- https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89migration_fran%C3%A7aise_%281789-1815%29 :wink:

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB