A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Nov 2017 19:39

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 04 Nov 2016 18:45 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 18 Nov 2014 0:52
Message(s) : 12
salut tout le monde!

Voila je travail en ce moment sur un texte d'Étienne Mignot de Montigny qui s'intitule : "Voyage dans l'Orléanois, le Blésois, la Touraine, l'Anjou et la Bretagne de 1752", vous pouvez aussi le trouver sous ce titre :"Les voyageurs en Bretagne : le voyage de Mignot de Montigny en Bretagne, en 1752". alors voila mon problème, l'un des passage n'est pas clair pour moi.
voici le passage :

"Les vaisseaux de la compagnie sont au nombre de soixante-cinq, dont dix-huit ou vingt sont employés à faire le commerce d'Inde en Inde. Ses plus forts vaisseaux à Lorient sont de soixante-quatorze canons. Le plus grand nombre est de soixante-quatre. Ceux qu'elle occupe dans les Indes sont beaucoup plus petits. Les vaisseaux de soixante-quatre portent quatorze à quinze cents tonneaux. ils reviennent avec leur artillerie à quinze cent mille livres."

Si j'ai bien compris la compagnie des Indes en 1752 à un tonnage soit de 600, 900 ou 1200, mais ici il est question de 1400 à 1500 tonneaux?
Hormis ce passage qui est peut être une faute faite volontairement par l'auteur, tous le passage me gène je ne comprends pas vraiment sont sens.

Merci d'avance à tous qui vont prendre la peine de m’éclairer. :P :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Nov 2016 22:05 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1052
Bonsoir,

J'ai trouvé l'ouvrage sur gallica, je vais regarder.

Il faut savoir que le tonneau est une unité de volume qui exprime la capacité d'emport de fret d'un navire. Sauf erreur de ma part, à l'époque, le tonneau utilisé, défini par l'ordonnance sur la Marine de 1681, équivalait à 1,43 m3. Actuellement, lorsqu'on parle de tonneaux, il s'agit d'une unité britannique valant 100 pieds-cube, soit 2,8 m3. Mais le plus souvent, aujourd'hui, on s'intéresse au déplacement exprimé en tonnes (1 000 kg) et non à la capacité exprimée en tonneaux, surtout en ce qui concerne les navires de guerre pour lesquels la notion de capacité d'emport de fret n'a pas de sens.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 12:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1052
Mignot de Montigny ne dit pas grand-chose en fait sur la Compagnie des Indes. J'ai trouvé ce site qui dresse une liste très précise : http://henri.maurel.pagesperso-orange.fr/cieind2.htm. J'ignore la fiabilité de ces données récoltées par un historien amateur mais je suppose qu'elles ne sont pas complètement fantaisistes. Ce M Maurel ne répertorie pas de navires de plus de 1 200 tonneaux. Il est fort possible que Mignot de Montigny ait rapporté des informations exagérées sans les avoir scrupuleusement vérifiées, ce dont il n'avait peut-être pas les moyens. Par ailleurs, les tonnages déclarés à l'époque étaient peu précis. Selon les besoins, les déclarations pouvaient être sciemment sous ou sur-estimées.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 12:52 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1353
Localisation : Val de Marne
"Les vaisseaux de soixante-quatre portent quatorze à quinze cents tonneaux."
Je pense qu'il faut comprendre 1400 à 1500 tonneaux pour l'ensemble de ces vaisseaux, et non pas pour chacun, sinon, ce serait beaucoup trop.
Même chose pour la phrase d'après et le coût qui concerne l'ensemble, à mon humble avis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 15:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 18 Nov 2014 0:52
Message(s) : 12
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 15:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1052
Je crois plutôt que les chiffres donnés par Mignot de Montigny sont inexacts. Un vaisseau de 60 canons est déjà gros, de l'ordre de 1 000 tonneaux. S'il y en a plusieurs, le port total est de plusieurs milliers de tonneaux. Les chiffres de 1 400 à 1 500 correspondent à des ports unitaires passablement exagérés. Vos chiffres de 600 à 1 200 sont plus réalistes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 19:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 18 Nov 2014 0:52
Message(s) : 12
Encore une fois merci! Une dernière question savez vous comment était doublé la coque des bateaux en 1752 enfin dans ces années la. J'ai vu qu'après 1770 il y avait un doublage en cuivre mais avant cette date comment la coque était protégé notamment des vers.
merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 20:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 311
Localisation : Isère
Alors, voilà ce que je sais, il me semble que la technique des plaques de cuivres est attesté dès l'époque Antiques (Vème siècle av j-c), utilisée pour protéger les coques des trirèmes par exemple (ou les lourds navires de guerre romains) mais c'était un usage rare et coûteux.
Autrement, on recourait à de la pois ou goudron végétal. En effet, Au XVIIème, la Suède a commercialisé à grande échelle son goudron de pin (de Norvège), utilisé pour la protection des bois de marine, c'est la technique que l'on retrouve pour les poteaux de ligne téléphonique à mon avis. On devait aussi utiliser des bois spéciaux, plus résistants pour ces parties à risque (mais je n'y connais rien)...

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Nov 2016 22:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1052
A la fin du 18e siècle le doublage des coques en cuivre était devenu courant. Au siècle précédent, les navires de la Compagnie des Indes recevaient un doublage en bois pour renforcer la coque qui souffrait beaucoup dans les mers chaudes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Nov 2016 19:17 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 18 Nov 2014 0:52
Message(s) : 12
Merci à tous vous m'avez bien aidé!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : FGE et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB