A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 01 Mai 2017 3:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 9:52 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Oct 2015 13:08
Message(s) : 23
Bonjour, je me demandais, quels genres d'enseignements donnaient les oratoriens d'Arras ? Je m'y intéresse car Maximilien de Robespierre y a été élève.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 10:03 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1926
Localisation : Versailles
Sans vouloir jouer à l'expert que je ne suis pas les Oratoriens me semblent avoir eu la réputation d'esprits ouverts aux Lumières du temps. Cela s'applique-t-il à ceux d'Arras ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 14:47 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2547
Joseph Fouché fut professeur de sciences chez ces Oratoriens. D'après un historique du Collège : "les Oratoriens étaient les concurrents directs des Jésuites dans l’enseignement supérieur du XVIIIè siècle. Leurs méthodes considérées à l’époque comme plus modernes laissaient une large part aux matières scientifiques et aux expériences dans la droite ligne de l’Encyclopédie. À Arras, à partir de 1777, sous l’influence du père Spitallier de Seillans, les Oratoriens relèvent le niveau du collège et participent à la diffusion des « idées nouvelles ».
"Parmi les professeurs qui enseignèrent au collège d’Arras avant la Révolution, se détache Joseph Fouché (1759 – 1820), qui joua un rôle important pendant la Convention et le Directoire, avant de devenir ministre de Napoléon qui le fit duc d’Otrante. Fouché enseignait les sciences. Parmi les élèves, on relève les noms de Maximilien de Robespierre et de Joseph Le Bon (représentant en mission du Comité de Salut public, accusateur public du Tribunal révolutionnaire d’Arras en 1794)".

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 16:46 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Fouché lui-même a été élève chez les oratoriens.
- https://josephfoucheetsontemps.com/le-d ... re-fouche/
- http://www.persee.fr/doc/abpo_0003-391x ... _39_1_1658

Concernant M. de Robespierre :
- https://books.google.fr/books?isbn=2262065497
- http://www.lycee-robespierre.fr/www/Page025.html
Je retiens le "enraciné dans les Humanités mais peu porté sur les Sciences".
Maintenant Arras était-il meilleur que Nantes ou ailleurs, je crois que c'est comme pour beaucoup d'enseignement(s) : les bases sont les mêmes, la ligne à suivre aussi maintenant la différence est faite par les enseignants eux-mêmes.
Pour approcher plus le personnage :
- http://www.amis-robespierre.org/-Connai ... erre-.html

Ailleurs, on note pour l'ouverture de Juilly :
[ Dès le commencement, le Collège propose des méthodes d'enseignement innovantes, suivant en ceci l'esprit qui règne dans tous les collèges de l'Oratoire : les élèves sont encouragés à participer en classe, par exemple, on enseigne le latin à l'aide de grandes cartes imprimées en couleurs (dès 1642)… La devise du Collège (Orior en latin, "je m'élève") reflète la vision longtemps d'avant-garde de l'Oratoire en matière d'éducation : privilégier l'intelligence sur la simple mémoire, l'intérêt sur la coercition, et respecter l'individualité de l'élève, tout en conservant la sévérité et les exigences nécessaires à une bonne éducation. ]
Les buts sont nobles mais ensuite, comme pour tout et partout, les Oratoriens ont dû s'adapter.

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 16:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Jerôme a écrit :
Sans vouloir jouer à l'expert que je ne suis pas les Oratoriens me semblent avoir eu la réputation d'esprits ouverts aux Lumières du temps. Cela s'applique-t-il à ceux d'Arras ?

Je m'interroge tout comme vous : "Ouverts aux Lumières du temps" ? Tout de même pas trop sinon ne serait-ce pas suicidaire ?

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 28 Jan 2017 17:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
@ Jérôme :

Je viens de trouver ceci : http://saumur-jadis.pagesperso-orange.f ... 1d11co.htm
[ Quand elles négocient l'installation des Oratoriens, les autorités municipales songent déjà à leur confier leur collège, ce qu'elles arrêtent définitivement le 3 août 1624. Le dernier principal, Jean Pierson, laisse la place à trois régents de l'Oratoire, qui assurent la 5 ème, la 4 ème et la 3 ème ; encore simple collège de grammaire, l'établissement élargit progressivement son champ d'activité. A partir de 1628, un régent supplémentaire assure une Seconde, puis s'ajoute un enseignement de Rhétorique dans le même local en 1640. Le collège royal peut donc désormais être qualifié de collège d'humanités, même si son encadrement réduit laisse deviner des effectifs encore modestes. Sans doute possible, il est bien loin de pouvoir rivaliser avec le collège protestant, alors à son apogée.
D'ailleurs, les autorités municipales lui assignent des objectifs avant tout religieux : "instruire la jeunesse en la piété et aux bonnes lettres, célébrer chaque jour la messe aux écoliers, les cathéchiser les jours de fêtes et dimanches".
]

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 29 Jan 2017 10:44 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Oct 2015 13:08
Message(s) : 23
Merci pour ces informations :)
Je me demandait également comment se passait en pratique ces enseignements ? En "classe" de plusieurs élèves comme aujourd'hui ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 29 Jan 2017 13:59 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Oct 2015 13:08
Message(s) : 23
Par contre, en lisant la biographie de Robespierre par Hervé Leuwers, je viens de découvrir que Robespierre n'a jamais été élève des Oratoriens contrairement à ce qui est souvent écris. Car il entre au collège de sa ville en 1768-1769, et les Oratoriens ne prennent le collège qu'en 1777. Robespierre a suivit les cours de prêtres séculiers qui avaient pris la suite des Jésuites après l'expulsion de ceux-ci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 03 Fév 2017 10:59 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Oct 2015 13:08
Message(s) : 23
Vous savez si les élèves étaient en internat ou si ils retournaient chez eux ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Oratoriens d'Arras
Message Publié : 03 Fév 2017 12:32 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2016 8:06
Message(s) : 95
Namtar a écrit :
Par contre, en lisant la biographie de Robespierre par Hervé Leuwers, je viens de découvrir que Robespierre n'a jamais été élève des Oratoriens contrairement à ce qui est souvent écris. Car il entre au collège de sa ville en 1768-1769, et les Oratoriens ne prennent le collège qu'en 1777. Robespierre a suivit les cours de prêtres séculiers qui avaient pris la suite des Jésuites après l'expulsion de ceux-ci.


Cette possible erreur figure aussi dans le Petit Robert des nom propres, où il est dit que Robespierre commença ses études chez les Oratoriens d'Arras et les poursuivit à Paris.

_________________
Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
Virgile, Géorgiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB