A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Oct 2017 2:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : A propos de Casanova
Message Publié : 09 Nov 2005 20:28 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
Casanova est un personnage emblématique du 18° siècle.
Connait-ton aujourd'hui les raisons de ses succès amoureux ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Nov 2005 10:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 423
Il avait probablement une façon de séduire irrésistible pour l'époque !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Nov 2005 15:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 20 Déc 2004 21:30
Message(s) : 96
Localisation : paris
C'est un peu décévant de constater qu'une fois de plus, dès qu'on évoque la figure de Casanova, on pense illico au séducteur... Casanova mérite bien plus : il a été le plus grand mémorialiste du XVIII° siècle, un homme d'une culture, d'une ouverture d'esprit et d'une lucidité absolument extraordianires.
Certes, ce fut, aussi, un séducteur. Frénétique, mais comme beaucoup d'autres dans un siècle de grand libertinage. Séducteur oui, mais pas "don Juan" : à la différence de ce dernier, il n'était pas un "prédateur", il ne recherchait pas la femme uniquement pour le sexe, mais parce-que, à chaque fois (et de façon différente) il en tombait plus ou moins amoureux. La preuve, non seulement il n'a jamais violé ou forcé une fille, mais aussi il n'a jamais eu "d'histoires" après avoir mis fin à une relation. Il avoue aussi, dans ses "Mémoires", avoir été à plusieurs reprises follement épris de ses conquêtes et même, une fois, au bord du suicide.
Ses succès, incontestables, il les devait à un certain contexte qui valorisait le libertinage et les exploits de cet ordre, à son charme intellectuel, à son génie du dialogue et également à son physique très avantageux : il mésurait (à l'époque !) presque 2 mètres, c'était un géant athlétique, bel homme.
Pistes pour des explications complémentaires :
1°) Peut-être que les femmes aimaient se donner à cet homme qui demeurait sincère et ne leur promettait rien, ni mariage ni drame après la séparation - une belle aventure sans conséquences...
2°) Peut-être aussi que ses conquêtes furent, en realité, beaucoup moins nombreuses qu'il ne s'en vante...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Nov 2005 15:32 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Août 2005 16:18
Message(s) : 225
Et, accessoirement, il a laissé d'abondantes et bien écrites mémoires, ce que fort peu d'autres de ses équivalents ont fait.

Il a de plus beaucoup voyagé, ce qui fait que son histoire et donc le symbole est européen et non limité a un état.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Nov 2005 16:12 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 01 Juil 2003 14:45
Message(s) : 132
Localisation : N Belgique / Bruxelles / Bruxelles-Capitale
Il me semble que Casanova est exemplaire d'une certaine noblesse du 18e, cultivée, libertine et vagabonde. Nous connaissons deux autre cas qui ont épousé les idées révolutionnaires : Sade et le moins célèbre Restif de la Bretonne qui a, entre autres, écrit un essai sur la liberté de la femme... Tous les trois savaient parler des femmes à la fois avec délicatesse et sans pudeur. En fait, lorsque vous lisez la correspondance privée du 18e, force est de constater le ton franc, sans apprêt, naturel, même sur des sujets que nos contemporains aborderaient difficilement :oops: . Par exemple, je me rappelle des lettres de Mozart dans lesquelles il expliquait à sa mère comment il avait chié... :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Nov 2005 0:29 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1532
Localisation : Lyon-Vénissieux
On a l'impression que l'on retrouve moins ce type de personnage au 19° siècle, plus porté au travail et à l'effort, qu'au plaisir et au libertinage.
Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Nov 2005 12:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 423
Frédéric KISTERS a écrit :
Par exemple, je me rappelle des lettres de Mozart dans lesquelles il expliquait à sa mère comment il avait chié... :lol:


Il n'est pas le seul : il y a une lettre de Madame Palatine à sa tante Sophie de Hanovre qui évoque en termes on ne peut plus rabelaisiens ce sujet hautement scatologique !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Mémoires de Casanova
Message Publié : 11 Nov 2005 13:00 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Longtemps connus uniquement sous forme de rétroversion (retraduction italien>français), les mémoires de Casanova furent rédigés originellement en français (on n'en a retrouvé le manuscrit qu'assez récemment, à partir duquel on a pu établir des éditions plus authentiques). Ces mémoires valent grandement pour leur valeur littéraire (de même que le souvenir de Mozart tient à la musique qu'il a composée plutôt qu'à certains passages de sa correspondance...).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Nov 2005 18:03 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 20 Déc 2004 21:30
Message(s) : 96
Localisation : paris
Frédéric Kisters a écrit :
Il me semble que Casanova est exemplaire d'une certaine noblesse du 18e, cultivée, libertine et vagabonde.


Casanova n'était pas noble.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Oct 2006 15:23 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 19 Oct 2006 10:57
Message(s) : 50
Localisation : Versailles
Casnova séduit car il est avant tout un aventurier, un voyageur infatigable dans un monde immobile. Lui céder ne prête pas à conséquence dans la mesure où cet étranger repartira. Il partage le mode de vie d'une élite aristocratique à laquelle il n'appartient pas. Avec lui les femmes obtiennent l'ivresse sans avoir à organiser une liaison. Il semble avaoir été infatigable au mais ses mémoires restent le seul témoignage de ses prouesses. N'oubliez pas, même si rien n'est dit dans ses mémoires à ce sujet, qu'il était un peu gigolo. C'est comme ça que l'inspecteur Meusnier, chargé de la police des moeurs à Paris sous Louis XV, le présente dans son journal.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Oct 2006 20:15 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 3286
Localisation : Centre
Citer :
même si rien n'est dit dans ses mémoires à ce sujet, qu'il était un peu gigolo

Et aussi un escroc, abusant de la crédulité de gogos attirés par l'occultisme, comme la riche Mme d'Urfé, entre autres.
Il n'avoue pas explicitement avoir été gigolo, mais on peut lire entre les lignes--il dit avoir lié amitié et vécu temporairement--partagé son domicile--avec des gigolos.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Oct 2006 20:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Oct 2006 0:12
Message(s) : 191
Localisation : Paris et Toulouse
Casanova a fait de la prison, ce qui a sans doute rajouté à son charme. :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Oct 2006 9:21 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 3286
Localisation : Centre
A la fin de sa vie, il est tombé encore plus bas et est devenu indicateur de police pour la République de Venise; exercant dans ce que l'on pourrait considérer comme ''les moeurs'' de l'époque.
C'est à dire qu'il était payé pour surveiller et dénoncer les gens qui faisaient tout ce qu'il avait fait dans sa jeunesse--escroqueries et abus de confiance, se livrer à la débauche, lire des livres qui offensaient les bonnes moeurs et la religion. La fin de vie de Casanova fut assez lamentable.

http://ledroitcriminel.free.fr/les_pour ... sanova.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Mémoires de Casanova
Message Publié : 10 Mai 2007 20:44 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2007 22:06
Message(s) : 42
Localisation : Bayonne (64)
Deshays Yves-Marie a écrit :
Longtemps connus uniquement sous forme de rétroversion (retraduction italien>français), les mémoires de Casanova furent rédigés originellement en français (on n'en a retrouvé le manuscrit qu'assez récemment, à partir duquel on a pu établir des éditions plus authentiques).

Le manuscrit original n'avait pas été perdu, il n'a donc pas été "retrouvé". Mais il se trouve qu'il n'avait pas été utilisé tel quel.

En fait, les Mémoires ont d'abord été publiés en allemand, au début des années 1820, dans une version "expurgée".

Puis, ils ont été publiés en français dans une traduction faite (dans la deuxième moitié des années 1820) à partir d'une édition allemande. L'éditeur français n'ayant pas accès au texte original, il s'est rabattu sur le texte allemand qui s'écartait déjà de l'original du fait de coupures.

Plusieurs autres éditions en français verront le jour, mais ce n'est qu'au début des années 1960 qu'une édition intégrale du texte original est vraiment publiée.

Aujourd'hui, on peut en trouver une édition qui reprend cette édition de 1960 augmentée de préface, de notes et de critiques, aux éditions Robert Laffont, collection Bouquins. Avec trois tomes d'environ 1500 pages chacun, vous avez de la lecture pour les soirées d'hiver... et des autres saisons aussi.
Cette édition comprend, outre la préface très instructive, un court chapitre intitulé "Biographie d'un manuscrit", par Helmut Watzlawick, qui explique en détail les aventures de ces Mémoires, du manuscrit de Casanova à l'édition intégrale.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Mai 2007 21:11 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2007 22:06
Message(s) : 42
Localisation : Bayonne (64)
Hubert de Calcadis a écrit :
Il semble avoir été infatigable au mais ses mémoires restent le seul témoignage de ses prouesses.

La lecture de ses Mémoires ne m'a pas laissé entrevoir qu'il se vantait spécialement sur un côté "infatigable".
D'ailleurs la fiabilité des Mémoires de Casanova n'est ni plus ni moins forte que celle de bien d'autres auteurs de Mémoires de l'époque, du Cardinal de Bernis au prince de Ligne pour citer deux exemples célèbres. C'est probablement une inclination de ces "grands" personnages, quand ils prennent la plume à la fin de leur vie, de mélanger ce qu'ils ont été et ce qu'ils auraient aimé être, d'oublier ce qu'ils auraient préféré ne pas être.

Demandons-nous comment seront lus les mémoires de nos contemporains, dans 200 ans. :wink:

Quant au fait que Casanova ne soit pas très présent dans les Mémoires de ses contemporains (à part quelques mentions chez Bernis ou un portait par le prince de Ligne, par exemple), je pense que cela reflète tout simplement une certaine réalité : ce n'était pas, après tout, un personnage extraordinairement marquant (ce n'est pas un Choiseul, un Diderot).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB