A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018 0:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 02 Mai 2009 12:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Fév 2009 9:56
Message(s) : 3
Bonjour,

je recherche le nom du général commandant la 10 ème Région militaire en 1868 ainsi que les différents régiments la composants

cordialement
hervé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2009 12:58 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
Les régions militaires ont été créées en juillet 1873. Est-ce de 1968 (et non 1868) que vous voulez parler ?

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2009 13:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Fév 2009 9:56
Message(s) : 3
Bonjour,
merci pour votre réponse rapide

je fais de la recherche généalogique et un de mes ancêtres à eu une permission pour se marier le 02 septembre 1868 à Rodez

serin jean cyprien, soldat de la réserve ,
en vertu d'une permission du Général commandant la dixième division militaire en date du 19 août dernier (c'est à dire 1868)
voilà ce qui est inscrit sur l'acte de mariage

cordialement
hervé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2009 13:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
Effectivement, à l'époque, il s'agissait de "divisions" (et de "subdivisions"). je pense que cela doit se trouver.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Mai 2009 13:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 03 Fév 2009 9:56
Message(s) : 3
Bonjour,

Pourrait on me dire les régiments existants dans la 10ème division militaire en 1868 ainsi que le général commandant de l'époque
Un grand merci d'avance
hervé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2009 14:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4826
Localisation : Berry
Par décret du 27 janvier 1858, la France militaire subit une réorganisation territoriale d'ampleur : alors que la 10e Division avait auparavant (et ce depuis le décret du 20 avril 1791) pour chef-lieu Toulouse et incluait le Gers, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, l'Ariège, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, elle est désormais rattachée au commandement de Lyon et siège à Montpellier.

En 1868, le 122e RI, régiment de tradition de l'Aveyron, tient garnison à Montpellier. Il rejoindra Rodez en 1878.
Je cherche plus avant.

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mai 2009 18:20 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1052
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
le 122e en 1868 ? un peu en avance alors :mrgreen: :wink:
Il faudrait savoir ce que Soldat de la réserve signifie en terme affectation régimentaire sous le Second Empire avec des Régiments dont les Bataillons pouvaient se trouver à Paris et qui changeaient de garnison tous les ans et leurs depôts qui restaient à Aurillac ou Mende, dans les Divisions Militaires il y'avait donc d'une part des régiments en garnison quelques temps et d'autre part des depôts d'autres régiments.
Etait-il seulement dans un depôt de la 10e DM ?
en 1870 on a vu des reservistes des Zouaves repartir en Algérie pour revenir équipés en France,
tel réserviste Lillois du 86e dut se rendre au depôt de Saint Malo pour rejoindre son Régiment à Lyon, à l'inverse au depôt de Riom on a vu debarquer des réservistes Bretons :rool:

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 5:42 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1052
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Un Général Maissiat était à la tête de la 10e Division Militaire vers 1868 tandis que le depôt du 46e Régiment d'Infanterie était à Rodez sans préjuger de l'appartenance de ce soldat à ce régiment

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 9:53 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
A cette époque, Montpellier, qui venait de perdre le chef légendaire de la 10ème DM, créateur des zouaves, le général Yusuf, abritait plusieurs régiments et au moins deux grandes écoles militaires. La place dépendait en outre du maréchal Castellane qui, de Lyon, commandait tout le sud-est.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2009 15:48 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Sep 2005 13:22
Message(s) : 41
Localisation : Saint-Ouen (93400)
Divisions militaires

1er corps d’armée (1ère et 2ème divisions militaires)

1ère division militaire (quartier-général : Paris)

Monsieur le maréchal de France (18 mars 1856) François Certain-Canrobert, sénateur le 17 août 1855, commandant supérieur du 1er corps d'armée et de la 1ère division militaire le 22 juin 1865.
Monsieur le général de division (14 janvier 1863) Félix Charles Douay, nommé aide de camp de l’empereur le 4 avril 1868, commandant de la 1ère division d’infanterie le 16 août 1867.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) baron Edouard Alphonse Antoine Aymard, nommé commandant de la 1ère brigade de la 1ère division d’infanterie le 16 août 1867.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Justin Clinchant, commandant de la 2ème brigade de la 1ère division d’infanterie le 16 août 1867.
Monsieur le général de division (5 juin 1859) Claude Théodore Decaen, commandant de la 2ème division d’infanterie (quartier-général : Paris) le 186.
Monsieur le général de brigade (28 janvier 1863) Edmond Aimable L’herillier, commandant de la 1ère brigade de la 2ème division d’infanterie le 18.
Monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Isidore Théodule Garnier, commandant de la 2ème brigade de la 2ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de division (31 décembre 1859) Joseph Alexandre Picard, commandant la 3ème division d’infanterie du 1er corps d’armée (quartier-général : Paris) le 28 mars 1865, nommé commandant de la 14ème division militaire le 22 septembre 1868.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) François Grenier, commandant de la 1ère brigade de la 3ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) Michel Silvestre Philippe Amilcar Adelbert Brayer, commandant de la 2ème brigade de la 3ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de division (14 août 1860) vicomte Armand de Nouë, commandant de la division de cavalerie (quartier-général : Versailles) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) Hippolyte Reinaud-Boulogne de Lascours, commandant de la 1ère brigade de la division de cavalerie le 186.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Jacques Félix Auguste Lepic, commandant de la 2ème brigade de la division de cavalerie le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1861) Alfred Frédéric Philippe Auguste Napoléon Ameil, commandant de la 3ème brigade de la division de cavalerie le 186, nommé commandant de la subdivision militaire de la Meuse (quartier-général : Verdun) le 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (12 août 1866) Jean Alexandre Ernest de France, commandant de la 2ème brigade de la division de cavalerie du 4ème corps d’armée le 186, nommé commandant de la 3ème brigade de la division de cavalerie le 1868.
Monsieur le général de brigade (6 novembre 1860) Théobald Jean Raymond Marie de Bentzmann, commandant de la division d’artillerie (quartier-général : Vincennes) le 18.
Monsieur le général de division (26 main 1859) Jules Henri Soumain, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Seine et la place militaire de Paris (quartier-général : Paris) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1862) comte Charles Pierre Victor Pajol, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Seine-et-Oise (quartier-général : Versailles) le 18.
Monsieur le général de brigade (30 juin 1859) baron Charles Edouard Mignot de Lamartinière, commandant de la 3ème subdivision militaire de l’Oise (quartier-général : Beauvais) le 186.
Monsieur le général de brigade (7 janvier 1860) Louis Ferdinand Dubos, commandant de la 4ème subdivision militaire de la Seine-et-Marne (quartier-général : Melun) le 18.
Monsieur le général de brigade (7 mars 1861) Pierre Alexandre Le Normand de Bretteville, commandant de la 5ème subdivision militaire de l’Aube (quartier-général : Troyes) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) baron Jacques Louis Ange Eugène Begougne de Juniac, commandant de la 6ème subdivision militaire de l’Yonne (quartier-général : Auxerre) le 18.
Monsieur le général de brigade (18) , commandant de la 7ème subdivision militaire du Loiret (quartier-général : Orléans) le 18, son successeur : monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Jules Pascal Savaresse, commandant de la 3ème subdivision militaire du Gers de la 13ème division militaire (quartier-général : Auch) le 18, nommé commandant de la 7ème subdivision militaire du Loiret le 186.
Monsieur le général de brigade (8 juin 1861) Henri Gilbert Brahaut, commandant de la 8ème subdivision militaire de l’Eure-et-Loire (quartier-général : Chartres) le 18.

2ème division militaire (quartier-général : Rouen)

Monsieur le général de division (14 juillet 1851) baron Pierre Hippolyte Publius Renault, sénateur le 16 août 1859, commandant de la 2ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (14 mars 1863) Charles Romain Letellier-Valazé, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Seine-Inférieure (quartier-général : Rouen) le 5 octobre 1864.
Monsieur le général de brigade (28 décembre 1855) Jules Marie Ladreit de La Charrière, commandant de la 2ème subdivision militaire de l’Eure (quartier-général : Evreux) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 mai 1860) Gustave Antoine Marie Conseil Dumesnil, commandant de la 3ème subdivision militaire du Calvados (quartier-général : Caen) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 mars 1859) puis général de division (27 février 1868) baron Balthazar Alban Gabriel de Bonnet Maurelhan de Polhès, commandant de la 4ème subdivision militaire de l’Orne (quartier-général : Alençon) le 18, nommé commandant de la 19ème division militaire (quartier-général : Bourges) le 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Pierre Victor Guilhem, nommé commandant de la 4ème subdivision militaire de l’Orne le 1868.



















2ème corps d’armée (3ème et 4ème divisions militaires)

3ème division militaire (quartier-général : Lille)

Monsieur le général de division (18) Antoine Marie Gustave Genestet de Planhol, commandant de la 3ème division militaire le 18, nommé président du comité consultatif de la gendarmerie le 18, son successeur : monsieur le général de division (12 août 1866) Jules Victor Anatole de Salignac-Fénélon, disponible le 18, nommé commandant de la 3ème division militaire le 1868.
Monsieur le général de brigade (1er mars 1867) baron Antoine Hector Thésée Treuille de Beaulieu, commandant de l’artillerie de la 3ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Pierre Jean Joseph Jeanningros, commandant de la 1ère subdivision militaire du Nord (quartier-général : Lille) le 186.
Monsieur le général de brigade (13 août 1863) Barthélémy Alexandre Véron dit Bellecourt, commandant de la 2ème subdivision militaire du Pas-de-Calais (quartier-général : Arras) le 186.
Monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Jules Pierre Bernier-Maligny, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Somme (quartier-général : Amiens) le 1867.

4ème division militaire (quartier-général : Chalons-sur-Marne)

Monsieur le général de division (14 août 1860) marquis Charles Philippe Edouard de Liniers, commandant de la 4ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (21 décembre 1866) Sigismond Guillaume de Berckheim, commandant de l’artillerie de la 4ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1862) baron Bernard Susbielle, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Marne (quartier-général : Châlons-sur-Marne) le 18.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Charles Louis Theremin d’Hame, commandant de la 2ème subdivision militaire de l’Aisne (quartier-général : Laon) le 186.
Monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) duc Antoine Léon Philibert Auguste de Gramont de Lesparre, commandant de la 3ème subdivision militaire des Ardennes (quartier-général : Mézières) le 186.


















3ème corps d’armée (5ème, 6ème et 7ème divisions militaires)

5ème division militaire (quartier-général : Metz)

Monsieur le général de division (17 mars 1855) Louis Jean Baptiste d'Aurelle de Paladines, inspecteur général du 12ème arrondissmeent d’infanterie le 8 avril 1868, gouverneur militaire de Metz et commandant de la 5ème division militaire le 8 mai 1867.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) Gustave Canu, commandant de l’artillerie de la 5ème division militaire le 186, nommé commandant de la division d’artillerie de la garde impériale le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (5 juin 1867) Jean Gabriel Lafaille, nommé le 186.
Monsieur le général de brigade (30 juin 1859) Félix Achille Guérin, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Moselle (quartier-général : Metz) le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1861) Bénigne Prosper Michel Tixier, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Meuse (quartier-général : Verdun) le 18, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire des Basses-Pyrénées et de la 2ème subdivision militaire des Landes (quartier-général : Bayonne) le 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (12 août 1861) Alfred Frédéric Philippe Auguste Napoléon Ameil, commandant de la 3ème brigade de la division de cavalerie de la 1ère division militaire le 186, nommé commandant de la 2ème subdivision militaire de la Meuse le 1868.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) Germain Duportal Dugoasmeur, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Meurthe (quartier-général : Nancy) le 18, disponible le 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (12 mai 1860) Jean-Baptiste Alexandre Montaudon, commandant de la 2ème brigade de la 1ère division d’infanterie (quartier-général : Paris) le 18, nommé commandant de la 3ème subdivision militaire le 1868.
Monsieur le général de brigade (18) , commandant de la 4ème subdivision militaire des Vosges (quartier-général : Epinal) le 18.

6ème division militaire (quartier-général : Strasbourg)

Monsieur le général de brigade (7 juin 1865) Auguste Alexandre Ducrot, commandant de la 6ème division militaire le 25 septembre 1865.
Monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) François Joseph Frédéric Gagneur de Patornay, commandant de l’artillerie de la 6ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (14 mars 1863) Ernest Louis Marie de Maussion, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire du Bas-Rhin (quartier-général : Strasbourg) le juillet 1867.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) baron François Charles Octave Martenot de Cordoue, commandant de la 2ème subdivision militaire du Haut-Rhin (quartier-général : Colmar) le 186, il décède dans ses fonctions le 29 juillet 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (186) , nommé le 1868.









7ème division militaire (quartier-général : Besançon)

Monsieur le général de division (12 août 1866) Charles Abel Douai, inspecteur général du 16ème arrondissement d’infanterie le 8 avril 1868, commandant de la 7ème division militaire le 24 août 1866, il est également commandant de la 2ème division d’infanterie du 2ème camp de Châlons du 9 juillet au 15 septembre 1868.
Monsieur le général de brigade (28 avril 1866) Charles Malherbe, commandant de l’artillerie de la 7ème division militaire le 186, nommé adjudant général du palais de la maison de l’Empereur le 11 juillet 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (186) .
Monsieur le général de division (12 mars 1859) Nicolas Gilles Toussaint Desvaux, commandant de la division active de cavalerie (quartier-général : Lunéville) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) René Augustin Galand de Longuerue, commandant la 1ère brigade de la division active de cavalerie le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Auguste Alfred de Montaigu, commandant de la 2ème brigade de la division active de cavalerie le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1861) Achille Adrien Joseph Marie Penfuntenio de Cheffontaine, commandant de la 1ère subdivision militaire du Doubs et de la 2ème subdivision militaire du Jura (quartier-général : Besançon) le 18.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Auguste Adolphe Osmont, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Côte-d’Or (quartier-général : Dijon) le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Joseph Charles Halna du Fretay, commandant de la 4ème subdivision militaire de la Haute-Marne et de la 5ème subdivision militaire de la Haute-Saône (quartier-général : Vesoul) le 186.
























4ème corps d’armée (8ème, 9ème, 10ème, 17ème, 20ème et 22ème divisions militaires)

Monsieur le général de division (13 août 1863) Charles Léon Dumont, commandant de la 1ère division d’infanterie le 18, nommé commandant de la division stationnée dans les Etats Pontificaux le 1868, son successeur : monsieur le général de division (12 août 1864) Armand Alexandre de Castagny, commandant de la 20ème division militaire (quartier-général : Clermont-Ferrand) le 186, nommé commandant de la 1ère division d’infanterie le 1868.
Monsieur le général de division (18 mars 1856) Jean-Louis Marie Stanislas Walsin-Esterhazy, commandant de la 2ème division d’infanterie le 18.
Monsieur le général de brigade (18) , commandant de la 1ère brigade de la 2ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Charles Nicolas Lacretelle, commandant de la 2ème brigade de la 2ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de division (13 août 1865) Jules Barthélémy Grandchamp, commandant de la 3ème division d’infanterie le 18.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) Jean-Louis Metmann, commandant de la 1ère brigade de la 3ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de brigade (7 juin 1865) Jean-Louis Guiomar, commandant de la 2ème brigade de la 3ème division d’infanterie le 186.
Monsieur le général de division (12 août 1864) comte Charles Philippe Marie Antoine de Clérembault, commandant de la division de cavalerie le 18.
Monsieur le général de brigade (20 décembre 1864) Charles Georges Moucheton de Gerbrois, commandant de la 1ère brigade de la division de cavalerie le 186.
monsieur le général de brigade (12 août 1866) Jean Alexandre Ernest de France, commandant de la 2ème brigade de la division de cavalerie du 4ème corps d’armée le 186, nommé commandant de la 3ème brigade de la division de cavalerie du 1er corps d’armée le 1868.

8ème division militaire (quartier-général : Lyon)

Monsieur le général de brigade (12 août 1864) Eugène Barral, commandant de l’artillerie de la 8ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1862) Gabriel Louis Chardon de Chaumont, commandant de la 1ère subdivision militaire du Rhône et de la place militaire de Lyon (quartier-général : Lyon) le 186.
Monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Etienne Gabriel Edmond Nayral, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Loire (quartier-général : Saint-Etienne) le 186.
Monsieur le général de brigade (13 août 1863) Charles Jean Jolivet, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Saône-et-Loire et de la 4ème subdivision militaire de l’Ain (quartier-général : Mâcon) le 186.
Monsieur le général de brigade (12 mars 1859) Alphonse Gault, commandant la 5ème subdivision militaire de la Drôme et de la 6ème subdivision militaire de l’Ardèche (quartier-général : Valence) le 186.









9ème division militaire (quartier-général : Marseille)

Monsieur le général de division (20 décembre 1864) Antoine Achille d’Exéa, commandant de la 9ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Léonce Rodolphe de Chargère, commandant de la 1ère subdivision militaire des Bouches-du-Rhône (quartier-général : Marseille) le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1857) comte Charles Richard Sutton de Clonard, commandant de la 2ème subdivision militaire du Var et de la 3ème subdivision militaire des Basses-Alpes (quartier-général : Toulon) le 186.
Monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Domparsio Nicolaï, commandant de la 4ème subdivision militaire du Vaucluse (quartier-général : Avignon) le 186.
Monsieur le général de brigade (13 mars 1858) puis général de division (10 août 1868) François Daniel Auguste Corréard, commandant de la 5ème subdivision militaire des Alpes-Maritimes (quartier-général : Nice) le 186.

10ème division militaire (quartier-général : Montpellier)

Monsieur le général de division (17 février 1855) Adolphe Ambroise Joseph Hubert Maissiat de Ploennnies, commandant de la 10ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (26 mai 1859) Marie Auguste Roland Le Vassor-Sorval, commandant de la 1ère subdivision militaire de l’Hérault (quartier-général : Montpellier) le 186.
Monsieur le général de brigade (21 décembre 1866) Louis Côme Agard de Rouméjoux, commandant de la 2ème subdivision militaire de l’Aveyron et de la 3ème subdivision militaire de la Lozère (quartier-général : Rodez) le 186.
Monsieur le général de brigade (18) de Fayet de Chabanes, commandant la 4ème subdivision militaire du Gard (quartier-général : Nîmes) le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Alfred Alexandre Cécile Becquet de Sonnay, commandant du 1er régiment de grenadiers de la 2ème division d’infanterie de la garde impériale (quartier-général : Rueil) le 1861, nommé commandant de la 4ème subdivision militaire du Gard le 1868.

17ème division militaire ou division militaire de la Corse (quartier-général : Bastia)

Monsieur le général de division (31 juillet 1867) Henri Marie Alexandre de Carondelet, commandant de la 17ème division militaire et de la 1ère subdivision militaire de Bastia le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) baron Molesworth de Mallet, commandant de la 2ème subdivision militaire d’Ajaccio (quartier-général : Ajaccio) le 186, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire du Cher de la 19ème division militaire (quartier-général : Bourges) le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Jean-François Dargentolle, le 18, nommé commandant de la 2ème subdivision militaire d’Ajaccio le 1868.








20ème division militaire (quartier-général : Clermont-Ferrand)

Monsieur le général de division (12 août 1864) Armand Alexandre de Castagny, commandant de la 20ème division militaire le 186, nommé commandant de la 1ère division d’infanterie du 4ème corps d’armée (quartier-général : Lyon) le 1868, son successeur : monsieur le général de division (12 août 1866) Louis de L’Abadie d’Aydrein, inspecteur général des armées le 12 août 1866, nommé commandant de la 20ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (21 juin 1859) Marie Etienne Emmanuel Bertrand de Chabron, commandant de la 1ère subdivision militaire du Puy-de-Dôme (quartier-général : Clermont-Ferrand) le 17 août 1859, il est placé dans la section de réserve le 6 janvier 1868, son successeur : monsieur le général de brigade (18) , nommé le janvier 1868.
Monsieur le général de brigade (18) , commandant de la 2ème subdivision militaire de la Haute-Loire et de la 3ème subdivision militaire du Cantal (quartier-général : Puy) le 186.

22ème division militaire (quartier-général : Grenoble)

Monsieur le général de division (21 mars 1855) comte Adolphe de Monet, commandant de la 22ème division militaire le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) baron Paul Ernest Xavier de Liégard, commandant de l’artillerie de la 22ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (18) comte Lepreud’homme de Fontenoy, commandant de la 1ère subdivision militaire de l’Isère et de la 2ème subdivision militaire des Hautes-Alpes (quartier-général : Grenoble) le 18, il est placé dans la 2ème section dite de réserve le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (26 mai 1859) Charles Micheler, commandant de la 1ère subdivision militaire du Cher de la 19ème division militaire (quartier-général : Bourges) le 186, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire de l’Isère et de la 2ème subdivision militaire des Hautes-Alpes le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Antoine Emmanuel Ernest Bordas, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Savoie et de la 4ème subdivision militaire de la Haute-Savoie (quartier-général : Chambéry) le 186.


















5ème corps d’armée (15ème, 16ème, 18ème, 19ème et 21ème divisions militaires)

15ème division militaire (quartier-général : Nantes)

Monsieur le général de division (22 juin 1855) Joseph-Edouard de La Motterouge, inspecteur général du 24ème arrondissement d’infanterie le 8 avril 1868, commandant de la 15ème division militaire le 19 octobre 1859.
Monsieur le général de brigade (13 août 1863) Charles Victor Pissis, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Loire-Inférieure (quartier-général : Nantes) le 18.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) comte Adolphe Gustave de Chanaleilles, commandant de la 2ème subdivision militaire de Maine-et-Loire et de la 4ème subdivision militaire de Vendée (quartier-général : Angers) le 18.
Monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Paul de Valabrègue, commandant de la 3ème subdivision militaire des Deux-Sèvres (quartier-général : Niort) le 18.

16ème division militaire (quartier-général : Rennes)

Monsieur le général de division (13 août 1863) Ernest Louis Octave Courtot de Cissey, commandant de la 16ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (2 juillet 1859) Jacques Louis Eugène Labastie, commandant de l’artillerie de la 16ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Jacques Alexandre Jules Fauvart-Bastoul, commandant de la 1ère subdivision militaire de l’Ille-et-Vilaine (quartier-général : Rennes) le 18.
Monsieur le général de brigade (18) Gustave Hyacinthe Law de Lauriston, commandant de la 2ème subdivision militaire du Morbihan (quartier-général : Vannes) le 18.
Monsieur le général de brigade (3 octobre 1854) Jules Richardson de Marguenat, commandant de la 3ème subdivision militaire du Finistère (quartier-général : Brest) le 18.
Monsieur le général de brigade (18) Le Rouxeau de Rosencoat, commandant de la 4ème subdivision militaire des Côtes-du-Nord (quartier-général : Saint-Brieuc) le 18, son successeur : monsieur le général de brigade (24 décembre 1858) Alexis Denis Saurin, nommé commandant de la 4ème subdivision militaire des Côtes-du-Nord le 186.
Monsieur le général de brigade (31 décembre 1857) Louis Ernest de Maud’huy, commandant de la 5ème subdivision militaire de la Manche (quartier-général : Cherbourg) le 18.
Monsieur le général de brigade (21 décembre 1866) Joseph Henri Fortuné Fraboulet de Kerléadec, commandant de la 6ème subdivision militaire de la Mayenne (quartier-général : Laval) le 18.

18ème division militaire (quartier-général : Tours)

Monsieur le général de division (12 août 1857) Joseph Jules Eugène de Géraudon, commandant de la 18ème division militaire et de la 1ère subdivision militaire d’Indre-et-Loire (quartier-général : Tours) le 18.
Monsieur le général de brigade (26 mai 1859) Jean Florent Ernest Guyot de Lespart, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Sarthe (quartier-général : Le Mans) le 18.
Monsieur le général de brigade (18) Goze, commandant de la 3ème subdivision militaire du Loir-et-Cher (quartier-général : Blois) le 18, son successeur : monsieur le général de brigade (7 janvier 1860) Louis Eugène Guignard, nommé commandant de la 3ème subdivision militaire du Loir-et-Cher le 1868.
Monsieur le général de brigade (12 août 1861) Gaspard Emile Pierre Balthazar Pouget, commandant de la 4ème subdivision militaire de la Vienne (quartier-général : Poitiers) le 18.
19ème division militaire (quartier-général : Bourges)

Monsieur le général de division (26 mai 1859) Edouard Hippolyte Pierre Sol, commandant de la 19ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (7 janvier 1860) Eugène Joseph Lion, commandant de l’artillerie de la 19ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (26 mai 1859) Charles Micheler, commandant de la 1ère subdivision militaire du Cher (quartier-général : Bourges) le 18, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire de l’Isère et de la 2ème subdivision militaire des Hautes-Alpes de la 22ème division militaire (quartier-général : Grenoble) le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (12 août 1866) baron Molesworth de Mallet, commandant de la 2ème subdivision militaire de la 17ème division militaire (quartier-général : Ajaccio) le 18, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire du Cher le 186.
Monsieur le général de brigade (6 novembre 1860) Auguste André O’Malley, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Nièvre (quartier-général : Nevers) le 18.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) vicomte Philogène de Montfort, commandant de la 3ème subdivision militaire de l’Allier (quartier-général : Moulins) le 18.
Monsieur le général de brigade (30 juin 1859) Sylvain François Jules Merle de Labrugière de Laveaucoupet, commandant de la 4ème subdivision militaire de l’Indre (quartier-général : Châteauroux) le 18.

21ème division militaire (quartier-général : Limoges)

Monsieur le général de division (28 décembre 1855) Victor Alphonse Norbert La Font de Villiers, commandant de la 21ème division militaire et de la 3ème subdivision militaire de la Corrèze le 18.
Monsieur le général de brigade (4 mars 1864) Charles François Henri Simon de La Mortière, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Haute-Vienne (quartier-général : Limoges) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Henri Joseph Barthélémy Renault, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Creuse (quartier-général : Guéret) le 18.



















6ème corps d’armée (11ème, 12ème, 13ème et 14ème divisions militaires)

11ème division militaire (quartier-général : Perpignan)

Monsieur le général de division (28 juillet 1856) Jérôme Louis Bisson, commandant de la 11ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (13 août 1863) Albert Cambriels, commandant de la 1ère subdivision militaire des Pyrénées-Orientales (quartier-général : Perpignan) le 18.
Monsieur le général de brigade (21 décembre 1866) Pierre Louis Archinard, commandant de la 2ème subdivision militaire de l’Ariège et de la 3ème subdivision militaire de l’Aude (quartier-général : Carcassonne) le 18.

12ème division militaire (quartier-général : Toulouse)

Monsieur le général de division (20 mars 1862) comte Charles Ferdinand Latrille de Lorencez, commandant de la 12ème division militaire et de la 1ère subdivision militaire de la Haute-Garonne (quartier-général : Toulouse) le 18.
Monsieur le général de brigade (4 mars 1864) Louis Antoine Gustave d’Ouvrier de Villegly, commandant de l’artillerie de la 12ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Jean-Baptiste Plombin, commandant de la 2ème subdivision militaire du Tarn-et-Garonne et de la 3ème subdivision militaire du Lot (quartier-général : Montauban) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1864) Jean Pellé, commandant de la 4ème subdivision militaire du Tarn (quartier-général : Albi) le 18.

13ème division militaire (quartier-général : Bayonne)

Monsieur le général de division (23 août 1863) comte Gustave Jean Jacques Louis Coste de Champéron, commandant de la 13ème division militaire le 18.
Monsieur le général de brigade (18) de Rolland, commandant de la 1ère subdivision militaire des Basses-Pyrénées et de la 2ème subdivision militaire des Landes (quartier-général : Bayonne) le 18, son successeur : monsieur le général de brigade (12 août 1861) Bénigne Prosper Michel Tixier, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Meuse (quartier-général : Verdun) le 18, nommé commandant de la 1ère subdivision militaire des Basses-Pyrénées et de la 2ème subdivision militaire des Landes le 1868.
Monsieur le général de brigade (16 décembre 1865) Jules Pascal Savaresse, commandant de la 3ème subdivision militaire du Gers (quartier-général : Auch) le 18, nommé commandant de la 7ème subdivision militaire du Loiret de la 1ère division militaire (quartier-général : Orléans) le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Jean-Louis de Bruchard, nommé commandant de la 3ème subdivision militaire du Gers le 186.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) Jean Gérard Louis Bechon de Caussade, commandant de la 4ème subdivision militaire des Hautes-Pyrénées (quartier-général : Tarbes) le 18.






14ème division militaire (quartier-général : Bordeaux)

Monsieur le général de division (14 janvier 1853) Melchior Joseph Eugène Daumas, commandant de la 14ème division militaire le 18, il est placé dans la 2ème section dite de réserve le 5 septembre 1868, son successeur : monsieur le général de division (31 décembre 1859) Joseph Alexandre Picard, commandant la 3ème division d’infanterie du 1er corps d’armée le 28 mars 1865, nommé commandant de la 14ème division militaire le 22 septembre 1868.
Monsieur le général de brigade (12 mars 1859) Jacques Alphonse Piétrequin de Prangey, commandant de la 1ère subdivision militaire de la Gironde (quartier-général : Bordeaux) le 18.
Monsieur le général de brigade (27 juin 1859) Augustin Alexis Doëns, commandant de la 2ème subdivision militaire de la Charente-Inférieure (quartier-général : La Rochelle) le 18.
Monsieur le général de brigade (13 août 1863) Guillaume de Brémond d’Ars, commandant de la 3ème subdivision militaire de la Charente (quartier-général : Angoulême) le 18.
Monsieur le général de brigade (12 août 1857) Henri Adolphe Danner, commandant de la 4ème subdivision militaire de la Dordogne (quartier-général : Périgueux) le 18.
Monsieur le général de brigade (14 mars 1863) Jean-Jacques Paul Félix Ressayre, commandant de la 5ème subdivision militaire du Lot-et-Garonne (quartier-général : Agen) le 18.






























7ème corps d’armée (provinces militaires de l’Algérie française)

Monsieur le général de brigade (15 juillet 1859) puis général de division (14 décembre 1868) Charles Edouard Princeteau, commandant de l’artillerie du 7ème corps d’armée le 19 décembre 1866, il quitte ses fonctions le 14 décembre 1868, nommé membre du comité consultatif de l’artillerie le 26 décembre 1868.
Monsieur le général de brigade (13 août 1865) Félix Edouard Le Brettevillois, commandant du génie du 7ème corps d’armée le 186.
Monsieur l’intendant général inspecteur du corps des intendants militaires (17 avril 1863) Henri Victor Mallarmé, membre du comité permanent d’administration du département de la guerre le 18, inspecteur permanent des services administratifs du 7ème corps d’armée le 186.

Province militaire d’Alger

Monsieur le général de division (5 juin 1859) Emmanuel Félix de Wimpffen, commandant de la province militaire d’Alger (quartier-général : Alger) le mars 1865.
Monsieur le général de brigade (21 décembre 1866) Jean Auguste Margueritte, commandant de la subdivision militaire d’Alger le 12 mars 1867.
Monsieur le général de brigade (4 mars 1864) François Edouard de Neveu, commandant de la subdivision militaire de Dellys le 186.
Monsieur le général de brigade (30 mars 1867) François Engelbert Renson d’Allois d’Herculais, commandant de la subdivision militaire d’Aumale le 186.
Monsieur le général de brigade (7 juin 1865) Claude Marie Hyacinthe Marmier, commandant de la subdivision militaire de Médéah le 186.
Monsieur le général de brigade (13 mars 1858) Ernest Adrien Liébert, commandant de la subdivision militaire de Milianah le 186.
Monsieur le colonel d’état-major (18) puis général de brigade (27 février 1868) Orphis Léon Lallemand, commandant de la subdivision militaire d’Orléansville le 25 août 1862.

Monsieur le lieutenant-colonel d’état-major (18) puis colonel d’état-major (23 décembre 1868) Achille Ernest Vuillemot, chef d’état-major du commandant de la province militaire d’Alger le 22 septembre 1864.

Province militaire d’Oran

Monsieur le général de division (11 décembre 1859) Edouard Jean Etienne Deligny , commandant de la province militaire d’Oran (quartier-général : Oran) le 21 janvier 1860.
Monsieur le général de brigade (14 août 1860) Frédéric Legrand, commandant de la subdivision militaire d’Oran le 186.
Monsieur le général de brigade (18) Lapasset, commandant de la subdivision militaire de Mostaganem le 186, son successeur : monsieur le général de brigade (31 juillet 1867) Eugène d’Arricau, nommé commandant de la subdivision militaire de Mostaganem le 186.
Monsieur le colonel (18) puis général de brigade (14 décembre 1868) Antoine Eugène Alfred Chanzy, commandant de la subdivision militaire de Sidi bel-Abbès le 186.
Monsieur le général de brigade (14 mars 1863) Emile-Philippe Martineau-Deschesnez, commandant de la subdivision militaire de Mascara le 186.
Monsieur le général de brigade (12 août 1866) Jean-Charles Péchot, commandant de la subdivision militaire de Tlemcen le 12 août 1866.

Province militaire de Constantine

Monsieur le général de division (12 août 1861) Marie Théodore Perigot, commandant de la province militaire de Constantine (quartier-général : Constantine) le 186.
Monsieur le général de brigade (4 mars 1864) Pierre Abel Dargent, commandant de la subdivision militaire de Constantine le 186.
Monsieur le général de brigade (20 mai 1863) Louis Léon César Faidherbe, commandant de la subdivision militaire de Bône le 28 décembre 1866.
Monsieur le colonel (18) , commandant de la subdivision militaire de Batna le 186.
Monsieur le colonel (18) , commandant de la subdivision militaire de Sétif le 186.


Monsieur le colonel (14 août 1867) marquis Gaston Alexandre Auguste de Galliffet, commandant et chef de corps du 3ème régiment de chasseurs d’Afrique le 11 décembre 1867.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Avr 2014 15:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Avr 2014 15:01
Message(s) : 7
Bonjour,

Tout d'abord bravo à David Mieuzé pour cette mine d'or.
Auriez-vous une liste équivalente pour l'année 1862?
A défaut pourriez-vous m'indiquer comment je pourrais obtenir ces renseignements?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB