Nous sommes actuellement le 05 Avr 2020 17:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Histoire de Corée
Message Publié : 12 Sep 2010 16:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Jan 2010 20:55
Message(s) : 56
안녕하세요 (Bonjour en Coréen)
J'ai remarqué la pauvreté des sujets sur l'histoire coréenne qui est pourtant si riche, je me suis donc dis qu'il était tant d'y remédier.
je vais commencer par un bref résumé des différentes époques :

Préhistoire (mal connue):
L'histoire de la Corée remonte au paléolithique. Les premières poteries coréennes connues remontent à - 8000. Selon Samguk Yusa et d'autres documents de l'époque médiévale coréenne, le royaume Ko-Chosŏn (Chosŏn ancien) aurait été fondé en - 2333, s'étendant de la péninsule à une large partie de la Manchourie. Ce royaume fut disloqué en plusieurs États vers le iiie siècle av. J.-C..

Trois Royaumes de Corée :
L'expression Trois royaumes de Corée désigne la période de l'histoire coréenne, s'étendant entre le ier siècle av. J.-C. et le viie siècle ap. J.-C., qui vit le développement des royaumes :
* 37 avant J.C. à 668 après J.C - Koguryo. : au Nord de la péninsule, de la Manchourie au bassin du fleuve Han vers le sud, il
résulte d’unions entre différents chefs de tributs, pour lutter contre « l’envahissant » voisin chinois.
*18 avant J.C. à 660 après J.C. - Paekje : au Sud-Ouest ,de même se forme par une coalition de tributs contre la Chine .
* 57 avant J.C. à 936 après J.C. - Silla : au Sud-Est, le troisième royaume est celui de dont la capitale est Kyongju. . Au 3ème siècle
après JC , le pays de Kaya, à l’extrême sud est approprié par Silla.

Avènement de Silla :
Entre 668 et 936 le royaume de Silla parvient à conquérir ses voisins et à repousser l'armée chinoise.
Il créa un corps d’élite guerrier formé de jeunes gens entraînés à la vie spartiate, physiquement et moralement imprégnés de l’idéal bouddhique:
les Hwa Rang (fleurs-adolescents).
Près de 3 siècles ( de 668 à 936 ) de paix et de progrès commençaient. Mais au Xème siècle, le pays se disloquait et Taejo prit le titre de roi et fonda Koryo.

Royaume de Koryo :
De 936 à 1392 : A la chute de Silla, le nouveau royaume, Koryo s’implante
à Kaesong ; le bouddhisme s’installe en Corée.
Le XI siècle est le théâtre d’invasions perpétuelles, sans parler des luttes
intestines et des révoltes populaires.

Royaume de Choson (Joseon) ou dynastie YI :
De 1392 à 1910 :La dynastie YI , remplaça celle de Koryo et créa le royaume de Choson ; en 1394, Séoul devient la capitale
(anciennement appelée Hanyang) .
C’est sous le règne du roi Sejong (1418-1450) que fut inventé l’alphabet coréen (1443): le hangul (28 lettres) « destiné au peuple» .
Le XVIII siècle apporta un calme relatif vis à vis de l’extérieur mais le pays était ruiné par la corruption, ravagé par les révoltes, les
catastrophes naturelles et les épidémies.

L'ouverture sur le monde :
La Corée fait l'objet de nombreuses convoitises. D'abord de la part du Japon avec lequel elle n'a cessé d'avoir des guerres (notamment celle de 1592-1615), puis, surtout à partir du XIXe siècle, des Occidentaux, intéressés par la position de ce pays jugé le plus vulnérable de la région, et qui est envisagé par eux comme une base de pénétration en Asie Orientale.
Le Catholicisme entre dans le pays avec les missions religieuses, mais le pouvoir coréen réprime durement toute relation avec les étrangers.

l’impérialisme du Japon :
Le Japon jets finalement son emprise sur le pays entre 1910 et 1945.
En 1905, le Japon impose son protectorat.
En 1910, le 22 août, le Japon annexe la Corée. Ainsi disparaît la dynastie Yi.
Les japonais éliminent durement les mouvements nationalistes, contrôlent les terres, imposent des changements
administratifs, interdisent la langue coréenne et les noms coréens, poussent la scolarisation pour une japonisation.
Les défaites successives face aux américains et le bombardement atomique sur les villes de Hiroshima puis de Nagasaki en août 45
entraînent la reddition du Japon le 2 septembre 45.

La scission et la guerre de Corée :
En février 1945, à la conférence de Yalta, peu de temps avant la fin de la guerre dans le Pacifique, les États-Unis et l'URSS s'entendent pour diviser la Corée au niveau du 38e parallèle pour veiller à la reddition et au désarmement des troupes japonaises. Américains et soviétiques vont s’efforcer de créer des gouvernements amis pour asseoir leur présence, leur politique dans la région : Les américains « installe » le nationaliste Syngman Rhee et la République de Corée et les russes avec le communiste Kim Il-sung , proclament la République populaire et démocratique de Corée.

Le 25 juin 1950 les forces nord coréennes franchissent le 38 parallèle déclenchant la guerre de Corée. Le conseil général des Nations Unis constitua une armée formée par 16 nations (dont la France). Mais les coréens du nord fortement aidée par les chinois armés et soutenus par les soviétiques rivalise avec les forces de l’ONU. Chaque partie prennes puis perdes du terrain pour déboucher sur une guerre de position de part et d’autre du 38ème parallèle .
Le 27 juillet 1953, un armistice fut signé acceptant la partition de la Corée.
Cette guerre fut extrêmement meurtrière –4 millions dont 2 millions de civils . Le pays dévasté, le peuple séparé sans solution à court
terme.

De nos jours :
La république de Corée est une démocratie parlementaire.
La constitution de 1948 a été révisée à 9 reprises à mesures des revendications sociales pour la démocratie.
L’Etat est partagé en législatif, judiciaire et exécutif.
Le gouvernement a aussi pour mission, la réunification de la péninsule.
En moins de 50 ans , d’une économie ruinée par la guerre, et surtout de type agricole, l’économie coréenne est devenue l’une des plus
des plus florissantes d’Asie. Une stratégie économie orientée vers l’exportation de haut niveau technologique ( produits électriques,
électroniques, textiles, sans oublier l’acier, la pétrochimie et l’automobile) favorisée par une main-d’œuvre abondante, éduquée et hautement qualifiée.

La République populaire démocratique de Corée est un État communiste dictatorial, (le Parti du travail de Corée étant seul autorisé).
La Corée du Nord reste à se jour le pays le plus fermé du monde.
Dans les années 90, le pays connaît une grave famine qui fait un à deux millions de morts (il fait appel à l'aide internationale pour la première fois).
Depuis 2000, on assiste à une tentatives de rapprochement intercoréen (rencontres présidentiels....). Mais la découverte d'un programme nucléaire en Corée du Nord à aggravé les relations avec le Sud et les USA.

Voilà, j'ai essayé de rester le plus bref possible mais évidemment il manque plein d'éléments :wink:
Je vous invite à découvrir ce pays à l'histoire si riche :P :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire de Corée
Message Publié : 12 Sep 2010 22:22 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3091
Une petite bibliographie peut-être ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire de Corée
Message Publié : 13 Sep 2010 9:08 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1952
Bonjour

- Vent et vagues : de Yasushi INOUE - Edition : Philippe Picquier (Picquier Poche). Traduit du japonais par Corine Atlan.
L'auteur dresse le portrait (et la biographie romancée) de Khubilaï Khan
mais en fait c'est surtout à travers l'histoire mouvementée de la Corée pendant la période ou celle-ci est vassal des Mongols Yuan.

(une période que "le roi Lear" n'a pas indiqué dans sa chronologie).

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire de Corée
Message Publié : 21 Août 2019 17:16 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 1072
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
le roi Lear a écrit :
안녕하세요 (Bonjour en Coréen)
J'ai remarqué la pauvreté des sujets sur l'histoire coréenne qui est pourtant si riche, je me suis donc dis qu'il était tant d'y remédier.
je vais commencer par un bref résumé des différentes époques :

(...)

L'ouverture sur le monde :
La Corée fait l'objet de nombreuses convoitises. D'abord de la part du Japon avec lequel elle n'a cessé d'avoir des guerres (notamment celle de 1592-1615), puis, surtout à partir du XIXe siècle, des Occidentaux, intéressés par la position de ce pays jugé le plus vulnérable de la région, et qui est envisagé par eux comme une base de pénétration en Asie Orientale.
(...)
l’impérialisme du Japon :
Le Japon jets finalement son emprise sur le pays entre 1910 et 1945.


épisode(s) fort méconnu(s) alors que l'on abuse de superlatifs que pour le Jour J

un des plus grand(s) Débarquement(s) de l'Histoire :

mai 1592 160 000 Japonais débarquent d'une centaine de navires

petits joueurs les samuraïs?

(bis) 140 000 Japonais redébarquent en juin 1597

vous le savez bien depuis la série TV Shogun qu'il ne faut pas les gratter les Japonais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire de Corée
Message Publié : 21 Août 2019 20:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Fév 2014 12:31
Message(s) : 65
Localisation : Lyon
Pour donner quelques indications bibliographiques :

Synthèses générales :
- Dayez-Burgeon Pascal, Histoire de la Corée. Paris, Tallandier, 2012 (en accès libre sur Cairn pour ceux qui disposeraient d'identifiants universitaires)
- la partie sur la Corée rédigée par Alain Delissen dans l'ouvrage : Rotermund Hartmund (dir.), L'Asie orientale et méridionale au XIXe et au XXe siècle. Paris, PUF, 2018 (rééd)

Sur l'invasion japonaise de la Corée sous Hideyoshi (1592-1598), que l'historiographie coréenne appelle la guerre d'Imjin et l'historiographie anglosaxonne "The Great East Asian War" :
- Carré Guillaume , Avant la tempête, la Corée face à la menace japonaise 1530-1590, Institut d’études coréennes du Collège de France, Paris, Edition de Boccard, 2019 (la plus récente et en français svp !)
- Haboush Jahyun Kim, The Great East Asian War and the birth of the Korean nation, Columbia University Press, 2016.

Sur le catholicisme et les relations avec la France :
- Roux Pierre-Emmanuel, La croix, la baleine et le canon: la France face à la Corée au milieu du XIXe siècle, Paris, ed. du Cerf, 2012.

Sur la période contemporaine :
- Babicz Lionel, Le Japon face à la Corée à l'époque Meiji, Paris, Maisonneuve Larose, 2002

A compléter !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB