Nous sommes actuellement le 25 Fév 2020 19:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : J'accuse !
Message Publié : 15 Nov 2019 20:18 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3241
Localisation : Versailles
Maintenant que le film de Polanski est sorti, certains d'entre nous l'ont peut être vu ?

La bande annonce est visible ici :
https://m.youtube.com/watch?v=cZ6q-c4Bues


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 16 Nov 2019 20:58 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Ayant suivi les conseils d'Hektor sur un autre fil de discussion (viewtopic.php?f=45&t=12892&start=345), je suis allé voir ce film il y a quelques minutes.
Quelques réactions ici livrées "à chaud" :

Tout d'abord, l'état d'esprit régnant au sein du corps des officiers supérieurs de l'armée française de l'époque est magistralement bien représenté. Ensuite, les fameuses "traces du passé", comme les lettres des attachés militaires des grandes capitales européennes, sont restituées ici dans un réalisme incroyable. Qui a passé un moment dans les archives militaires de Vincennes, en dépouillant ce type de document, se retrouve véritablement en face de documents plus vrais que nature.
Les locaux de ces "agents secrets" d'une autre époque sont aussi bien restitués : du parquet qui grince, en passant par les dossiers d'archives, jusqu'aux minutieux travaux de reconstitution des lettres déchirées retrouvées dans les poubelles de l'ambassade d'Allemagne, tout est réellement bien reproduit dans ce film. On croirait véritablement y être !
Le fanatisme de certains, comme Henry, ou la quête de justice développée par Picquart - très belle prestation de Jean Dujardin au passage ! - sont également fort bien développés. On retrouve là ce qu'ont pu être les réalités de ces hommes qui arpentaient le fameux 2nd bureau de l'EMA.

Mais - et il y a un un grand "Mais" -, on passe à côté du chef d'oeuvre pour plusieurs raisons importantes, qui placent le néophyte devant des oublis et des extrapolations majeures du réalisateur et qui, finalement, l'empêchent de saisir au mieux cette volonté inébranlable de l'armée française à se défendre à n'importe quel prix, même à celui de faire prospérer pareille injustice :
- On comprend mal le contexte de la Revanche et ce sentiment qu'il ne faut justement pas "casser" une armée qui s'est trompée, car elle s'est reconstruite depuis 1871 et cette dernière aspire, naturellement, à des jours plus fastes. Ses chefs sont toujours animés du sentiment de revanche (et certainement pas des Républicains en majorité) et le but est de toujours jouir d'une aura dans la société française, puisque c'est bien elle qui pourra vaincre l'Allemagne le moment venu. Qui plus est, certains officiers supérieurs de cette armée ont permis l'alliance franco-russe : un scandale ne peut donc l'éclabousser, car les conséquences nationales et internationales seraient terribles - c'est implicitement rappelé lors des essais du canon de 75, mais de manière trop rapide et trop peu explicite, pour celui qui n'aurait pas saisi cette subtilité si importante.
- Le vecteur de l'antisémitisme est développé de manière trop importante par rapport aux autres, trop minorées. Dans certaines séquences on se dirait dans l'Allemagne des années 1930, c'est trop fort.
- De la même manière, avec une extrapolation énorme, on ne peut retenir de l'EMA qu'un groupe d'horribles généraux, vautrés dans un face-à-face plus que manichéen avec Picquart et Dreyfus. Si on comprend que c'est bien Gonse le principal responsable de l'étouffement de l'affaire après les travaux initiaux de Picquart, Mercier, Billot et Boisdeffre sont placés dans le même sac lorsque le procès de Rennes se déroule (alors que Boisdeffre, par exemple, avait déjà démissionné dès que le "faux-Henry" ait été rendu public). De la même manière, il est hautement improbable que Picquart soit venu voir directement Boisdeffre - qui n'avait cure de cette affaire, tout occupé à consolider l'alliance franco-russe (ce qui est toutefois abordé lors d'une phrase prononcée devant sa carte d'état-major) - avant Gonse, pour qui le 2nd bureau était la chasse gardée.
- Enfin, le spectateur reste sur sa fin, puisque rien n'est dit sur le sort du principal suspect (et sans doute coupable), Esterhazy. Surtout, concernant la facilité avec laquelle il parvient à s'en sortir et à finir ses jours hors de France...
Bref, ces raccourcis et anachronismes sapent le si beau travail entrepris par ailleurs.

Cela dit, malgré ces réserves, il me semble que c'est l'un des meilleurs films réalisé sur l'Affaire.
Il est donc, bien évidemment, à voir !

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 16 Nov 2019 23:53 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6668
Merci pour ce point de vue si bien étayé. Je vais décidément aller le voir.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 17 Nov 2019 9:12 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2580
Merci Raguse!

Je plussoie votre analyse en ajoutant quelques détails agaçants, notamment dans les dialogues (avec des mots comme "sécurité nationale" ou "discriminatoire" qui ne me semblent pas avoir figuré au vocabulaire français de 1895, le général de Boisdeffre a perdu sa particule, ...) et dans certains détails (port du kepi à l'intérieur, profusion de légions d'honneur parmi les officiers et tout grade, ...) mais c'est en fait assez secondaire.

J'ai regretté aussi que Scheurer Kestner soit à peine mentionné. Matthieu Dreyfus et Zola sont trop marginalisés à mon goût...

Mais j'ai vu ce film avec plaisir malgré la vingtaine de féministes rassemblées devant le cinéma.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 17 Nov 2019 9:58 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Effectivement Aigle, vous avez raison, ces anachronismes de langage sont parfois gênants.
J'ai été également surpris par un autre point : je doute très fortement que Dreyfus soit allé voir Picquart pour se plaindre de ses notes en avançant son appartenance confessionnelle comme cause. Il aurait dû jouer avec davantage de doigté, en usant d'une métaphore qui n'aurait pas été aussi directe (les Juifs n'osaient pas mettre en avant de la sorte ce qui constituait un tel handicap ; d'ailleurs ce n'est pas propre au corps des officiers français, la remarque est valable chez les officiers supérieurs de toutes les grandes puissances européennes du moment) : c'est ce qui renforce mon opinion que Polanski a exagéré le facteur antisémite de l'Affaire - réel c'est bien certain, mais il a survolé les autres.
La question de l'homosexualité dans ce corps a été bien mieux traitée et plus en phase avec les mots et les attitudes qui auraient été celles d'officiers de la fin du XIXème siècle.
Je ronge mon frein car, encore une fois, nous sommes à deux doigts d'un très (très) grand film.

Juste en passant, c'est étrange, mais personne n'a pensé au catalyseur "alsacien" qui règne au sein de ce 2nd bureau entre 1890 et 1898 : Sandherr, Dreyfus, Picquart, Zurlinden - et j'en passe - sont d'origine alsacienne.

Citer :
Mais j'ai vu ce film avec plaisir malgré la vingtaine de féministes rassemblées devant le cinéma.

L'invitation à ce rassemblement venait d'Henry post mortem ? :mrgreen:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 19 Nov 2019 17:39 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3241
Localisation : Versailles
Je suis allé voir ce film. Je partage les opinions exprimées plus haut par le duc de Raguse et l'aigle. Tant en ce qui concerne les compliments que les réserves.
Je suis pour ma part très satisfait qu'on mette en lumière Picard qui est à mes yeux un véritable héros mais je déplore le choix de Polanski rejetant dans l'ombre Clemenceau et d'autres figures alors que bien du temps est perdu à décrire les amours sans intérêt de Picard. Il y a aussi quelques anachronismes et une ignorance complète du contexte de l'époque, comme la dimension alsacienne, mais cela peut s'expliquer par l'origine étrangère du réalisateur - auquel l'Alsace ne doit pas parler - ou la volonté de rendre l'intrigue compréhensible pour le public californien !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 19 Nov 2019 22:30 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 514
Duc de Raguse a écrit :
Citer :
Mais j'ai vu ce film avec plaisir malgré la vingtaine de féministes rassemblées devant le cinéma.

L'invitation à ce rassemblement venait d'Henry post mortem ? :mrgreen:


lol lol

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 20 Nov 2019 0:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Picard

Attention Jérôme, c'est Picquart, sinon nous risquons de tomber dans un avatar surgelé d'une région bien connue du Nord de la France ! :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 25 Nov 2019 18:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6668
Que je suis donc allé voir, et je n'ai pas regretté !

Il y a une très belle performance de Jean Dujardin, mais les autres acteurs sont excellents, parfaitement dans le ton qui convient. par exemple, au début je me suis dit que Polanski avait exagéré le côté "lourdaud" du commandant Henry, mais le personnage prend de l'étoffe au fil de l'histoire et on s'aperçoit qu'il maîtrise toutes les ficelles de l'affaire. Un bon acteur, là aussi.

(Un petit regret, il manque la scène clé de l'Affaire, le véritable coup de théâtre, celui où un officier montre au nouveau ministre de la guerre, sous la lampe, que le quadrillage de la "preuve" fournie par Henry ne raccorde pas : c'est un collage.)

Je confirme le soin apporté aux décors et aux détails matériels : c'est superbe, on se croirait revenu à l'époque. Gros travail sur les éclairages, entre autres.

Et tout comme Duc de Raguse, et sans doute plus encore, j'ai été saturé par les références au climat antisémite. Polanski en fait des caisses, on comprend que cet aspect le touche, mais enfin... à certains moments c'est insupportable.

Par exemple je me suis demandé si la réponse folle de Bertillon, l'expert en écriture, lorsque Picquart lui montre un document intercepté, venant d'Esterhazy, à côté du "petit bleu" supposé écrit par Dreyfus, si cette réponse est attestée ? Picquart en a-t-il fait état par la suite ? Si quelqu'un a l'information...
Picquart :"Et si je vous disais que ces deux documents, dont l'un est très récent, sont tous les deux de la main de Dreyfus, que me diriez-vous ?"
Bertillon :"Je vous répondrais que les Juifs ont trouvé un nouveau moyen de contrefaire l'écriture de Dreyfus !" 8-|

Au passage, je me suis demandé pour la première fois si Bertillon était dans le complot : tous ceux qui ont assisté à sa prestation au cours du procès (prestation remarquablement rendue) ont dit après coup qu'ils n'avaient rien compris à sa démonstration. L'homme, fondateur de la police scientifique et "inventeur" des empreintes digitales, n'était pourtant pas un imbécile. Parti-pris et jargon confus, donc.

Duc de Raguse a raison, c'est un très grand film. Le sujet n'a pas été gâché.

Mais une fois de plus, à voir tous ces officiers généraux se comporter en épouvantables salauds - ce qui est très bien illustré - et protéger Esterhazy - ce qu'on ne voit pas - je suis revenu à la question de base : je maintiens que leur motivation réelle n'a toujours pas été découverte.

Il y a dans le film ce mot de Picquart, encore étonné que ses chefs aient refusé de reconnaître une erreur : "L'état-major s'est mis dans la situation ridicule de condamner un innocent pour protéger un coupable."

On en a déjà longuement parlé, et que CEN_EMB et Barbetorte terminent sur la fameuse phrase de Michel Rocard ne me suffit pas. ("L'erreur est très souvent plus probable que le complot, parce que l'erreur ne demande que de la connerie, alors qu'il faut de l'intelligence pour concevoir un complot".)

Pour moi la question posée par Clemenceau reste ouverte. (Mais on n'aura sans doute jamais la réponse, faute d'archives allemandes à examiner.)

je cite tout de même cette question :
Citer :
“La plus immédiate des causes de l’Affaire est bien sûr la condamnation d’un innocent, au terme d’une enquête bâclée, d’une instruction partiale et d’un procès truqué, aujourd’hui bien connus. Il faut en revanche se demander pourquoi le ministère de la Guerre, bien qu’ayant changé plusieurs fois de titulaire, va refuser de réparer pacifiquement celle-ci et s’acharner à nier la vérité, puis l’évidence. La question a intrigué Clemenceau (« pourquoi l’État-major avait-il partie liée avec un traître ? ») qui avoue que la réponse lui échappe, l’esprit de corps et l’influence cléricale lui paraissant des explications fondées mais insuffisantes.” (“Histoire politique de l'affaire”, Bertrand Joly).


On en a parlé ici : http://www.passion-histoire.net/viewtop ... &start=315

(Par "influence cléricale" il faut entendre antisémitisme catholique : les Juifs sont ceux qui ont tué le Christ.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 25 Nov 2019 18:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4256
Localisation : Berry
J'ai trouvé ce film très bien. Des petits détails - déjà mentionnés au-dessus - qui ne gâchent pas l'impression très favorable qui s'en dégage.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 08 Déc 2019 21:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 871
J'ai vu le film hier. Je ne vais pas revenir sur tous les points évoqués précédemment. Juste donner mon ressenti : j'ai été complètement immergé dans cette fin du XIXe s., un voyage temporel assez exceptionnel, gros gros travail sur les décors, les habits etc... J'ai trouvé Jean Dujardin vraiment très bon, j'espère que les polémiques liés à Polanski ne le priveront pas de récompenses individuelles eu égard à son excellente prestation. L'acteur qui campe Henry est très bon aussi.
Zola et encore plus Clemenceau ne sont pas assez mis en avant, c'est vraiment dommage. Comme d'autres, les amours de Picquart ne m'ont pas passionné (beaucoup de mal avec Emmanuelle Seigner...).
Bref, je ne regrette pas d'y être allé.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 10 Déc 2019 8:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1682
Vu hier et pas déçu, même si je suis sensible aux remarques pointues du Forum
Souvenez vous cependant du téléfilm de Boisset dans les années 90, aussi bon !
Totalement zappé que Picquart fut devenu Ministre…

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 10 Déc 2019 8:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1682
Jerôme a écrit :
Un fil a déjà été ouvert ici :
viewtop ... 69&t=41689

Pierma a écrit :
Oui, on ne va pas créer un fil à chaque nouveau spectateur.

lol lol lol imaginez le fil sur Titanic...

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 10 Déc 2019 10:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6668
bourbilly21 a écrit :
Jerôme a écrit :
Un fil a déjà été ouvert ici :
http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 69&t=41689

Pierma a écrit :
Oui, on ne va pas créer un fil à chaque nouveau spectateur.

lol lol lol imaginez le fil sur Titanic...

C'est pas faux. :wink:

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: J'accuse !
Message Publié : 12 Déc 2019 14:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6668
Theoask a écrit :
Bonjour,

J'ai vu hier soir le film historique "J'accuse" sur l'affaire Dreyfus.

Trouvez-vous ce film précis en termes de détails historiques? Avez-vous relevé des anomalies (habillement/uniformes, dates, autre)?

Est-ce que le producteur a vraiment filmé l'île du Diable? On aurait dit une île dans le Pacifique plutôt...

Egalement je voulais dire qu'à la toute fin du film, quand Dreyfus rencontre le "Lieutenant Colonel Picard"' (désormais Ministre) après 7 ans de bagne et après avoir réintégré il ne le remercie pas mais lui dit simplement qu'il a fait son devoir.

Est-ce qu'en langage militaire cela revient à le remercier ou pas?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB