A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Avr 2018 19:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 59 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les soldats suisses
Message Publié : 02 Sep 2006 12:02 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2005 9:43
Message(s) : 344
Localisation : Arpitanie
Pendant plusieurs siècles les Suisses ont joui d'une extraordinaire réputation militaire.

Parmi les différents facteurs explicatifs, quel est celui qui semble le plus important ?

Merci.

_________________
"Ce n'est que lorsque l'Histoire est close que l'on sait de quoi elle était faite; d'une succession d'erreurs". Philippe Muray


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Sep 2006 12:42 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 21 Août 2006 18:00
Message(s) : 47
Une grande population qu'on arrivait pas a nourrir?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2006 8:10 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juin 2006 21:55
Message(s) : 244
A mon humble avis :

L'un des faits les plus impressionnants quand on les voyait au combat (au moyen âge en tous cas, après je ne sais pas) était qu'ils ne criaient pas à l'assaut contrairement à tous les autres qui s'égosillaient pour se donner du courage.
La charge suisse était silencieuse.
Cela montre un incroyable sang-froid, une détermination quasi inhumaine qui devait marquer leurs adversaires.

Ceci et bien sûr d'autres qualités militaires, de coordination. Par ailleurs je me demande si les montagnards ne font pas des guerriers plus tenaces et teigneux que les autres.
La tradition militaire suisse va durer longtemps puisque je crois qu'il y en aura beaucoup dans la Légion Etrangère au XIXe siècle et encore au XXe. Un livre avait paru sur le sujet mais je ne l'ai pas lu et j'ai perdu les références.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Suisses
Message Publié : 23 Sep 2006 8:39 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4722
Localisation : Allemagne
Il s'agit de :
"Les Suisses au service de la france : de Louis XI à la Légion étrangère"
par Jérôme Bodin .
Albin Michel-1988


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : En effet peut-etre
Message Publié : 23 Sep 2006 16:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2005 9:43
Message(s) : 344
Localisation : Arpitanie
Dans un article rècent du journal Le Monde, il était question de la dimension verticale des montagnes qui symbolise l'effort alors que la plaine symboliserait le plaisir (plaine/plaisir).
On n'est bien sur pas obligé de croire tout ce raconte les journaux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: En effet peut-etre
Message Publié : 23 Sep 2006 17:51 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5767
Legrand a écrit :
Dans un article rècent du journal Le Monde, il était question de la dimension verticale des montagnes qui symbolise l'effort alors que la plaine symboliserait le plaisir (plaine/plaisir).
On n'est bien sur pas obligé de croire tout ce raconte les journaux.


D'autre part, si l'on peut assimiler les montagnards à de rudes gens, ce n'est pas l'endroit idéal pour s'entraîner aux manoeuvres complexes d'une armée régulière. Cela a-t-il influencé le type de formations qu'adoptait l'armée suisse "au temps de sa splendeur" ? Peut-on imaginer une analogie entre les piquiers suisses, et la phalange de l'aube de l'époque classique, dont certains auteurs disent qu'elle était une formation naturelle pour de rudes paysans disposant de peu de temps pour s'entraîner ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Oct 2006 16:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 832
Si vous êtes dans le coin, allez y faire un tour:

Les Cent-Suisses, garde rapprochée du roi, conférence de Jean Hubert-Brierre
Le 28 octobre 2006 à 17h30
A Rueil-Malmaison, dans la salle des mariages de l’ancien Hôtel de Ville.

Moyens d’accès :
Depuis la Défense (métro ligne 1) : prendre le bus n° 258, arrêt Rueil-ville.
Ou ligne A du RER, jusqu’à Rueil-Malmaison puis bus n° 144 ou 467, arrêt Rueil-ville.

Organisée par les amis du musée Franco-Suisse de Rueil-Malmaison.
Tel. : 01 47 32 66 50 ou 01 47 08 04 85.

Il y un petit musée ouvert une fois par semaine à l'entrée de l'ancienne caserne des gardes-suisses de Rueil (ouvert jeudi après-midi et peut-être aussi à l'occasion de la conférence, il faudrait vérifier)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Oct 2006 18:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2004 13:02
Message(s) : 378
A lire sur ce sujet :
Citer :
Le 10 août 1792, le roi Louis XVI est avec sa famille au palais des Tuileries, défendu par 1.100 Gardes Suisses et quelques-uns des Gardes Nationaux et gendarmes restés fidèles au Roi. Danton, qui veut en découdre avec ce monarque qui refuse de signer certains décrets, mobilise environ 17.000 hommes et les envoie aux Tuileries.

Alors que les Gardes Suisses viennent de surmonter victorieusement le premier assaut, Louis XVI leur donne l’ordre de cesser le feu et de regagner leur caserne à Courbevoie. En chemin, ils sont massacrés, assassinés par les assaillants du palais, puis atrocement mutilés par une foule en folie.

630 Gardes meurent ainsi, et 156 sont faits prisonniers. Sans défense, ils seront à leur tour assassinés puis mutilés dans leur prison lors des massacres du 2 septembre 1792. Leurs corps seront jetés dans un vaste charnier, à l’endroit où Louis XVIII fit construire la Chapelle Expiatoire.



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : L'armée suisse au moyen-age
Message Publié : 27 Juin 2008 13:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Sep 2007 12:09
Message(s) : 509
Localisation : Klow / Nouillorc
Déplacé

Quelle était la force de l'armée suisse au moyen age qui lui permis notamment de repousser les tentaives de conquêtes bourguignones et autrichienne ?
L'infanterie suisse avait-elle un armement et une tactique particulière ?

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."

Compte rendu de réunion d'une communauté d'agglomération


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 27 Juin 2008 21:01 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 26 Juin 2008 17:31
Message(s) : 357
Ils ont surtout pris une trempe monumental à Marignan ( 1515 ) ...

5 siécles de neutralité politique aprés !!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 27 Juin 2008 21:25 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Mai 2008 23:54
Message(s) : 36
Localisation : Nantes
Machiavel parle des mercenaires suisses dans "l'art de la guerre"
De mémoire, les avantages des ces piquiers-hallebardiers peu armurés étaient:
la formation rapide,le faible coup d'entretien, la mobilité (déplacement et charges),
l'aptitude à repousser la cavalerie(corps d'élite au M.A.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 24 Jan 2013 16:04 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 22 Jan 2013 16:31
Message(s) : 258
Localisation : Helvétie
Marignan est certes une défaite mais certainement pas une branlée. Sans les Vénitiens, il n'y aurait pas eu besoin de Pavie pour que François 1er repartît la queue entre les jambes.

Si vous voulez, je peux vous faire un dossier concernant l'histoire militaire suisse. En attendant, pour donner quelques pistes, je peux dire que la nature et le mode de vie jouèrent un rôle primordial. Ajoutez à cela des décennies de lutte contre des chevaliers de tous bords et vous obtenez à peu prêt les raisons de la qualité des troupes confédérées.

_________________
"Malheur aux vaincus !"
"L'amitié est une âme en deux corps" Aristote
"Nertom volutom que, etsi snis karamose"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 24 Jan 2013 16:46 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Oct 2012 14:35
Message(s) : 46
Hum... Je ne pense pas que les suisses soient bons combattants simplement par le fait qu'ils sont des montagnards, sinon les hommes des montagnes auraient conquis depuis longtemps le monde ;)
Je pense plutôt à des événements aléatoires, qui donnèrent aux suisses des avantages certains (comme par exemple, certains templiers, à la chute de l'Ordre en France, vinrent en Suisse et entraînèrent les paysans à se défendre contre les Germaniques).
Mais [url]Maurice de Saxe[/url] n'a pas tout à fait tord : en effet, les suisses possèdent une grande population, cela dut à de grande migration, et donc une masse de chair à canon (ou de mercenaires, mais je préfère les mots "soldats de fortune", à vous de voir ;) )
Pour répondre à [url]Foulque[/url], je dirais juste que ces hommes "ne criaient pas à l'assaut contrairement à tous les autres qui s'égosillaient pour se donner du courage", car tout simplement ils étaient entraînés, et donc rien à voir avec les armées (certes nombreuses, mais inutiles) de "piétailles" et de "gueux" du moyen-âge :D
D'ailleurs, si on regarde bien, les suisses était partout : Gardes du Pape, Gardes du Roi de France, Soldats d'élites sous Napoléon,... Que dire de leurs aptitudes martiales, sinon qu'elles doivent être excellentes ? :)

_________________
"Autant de têtes, autant d’avis". Jean de La Fontaine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 24 Jan 2013 19:08 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
L'histoire ne manque pas de monarques qui préféraient être entourés de mercenaires étrangers au pays et n'épousant pas ses querelles, non corruptibles parce que vivant en caserne comme les janissaires. Les mercenaires sont plus sûrs. On les commande aussi plus facilement.
Dès lors que la qualité suisse a été reconnue dans le mercenariat, une tradition s'est instaurée en Europe en faveur de soldats compétents, sérieux, ne buvant pas, ne se répandant pas dans les auberges, de qui on ne pouvait redouter une révolte voire un assassinat et connus comme tels.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les soldats suisses
Message Publié : 24 Jan 2013 20:45 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2632
D'autres montagnards ont aussi une grande réputation de courage militaire les Highlanders les Gurkas. Les rois de France avaient aussi des gardes écossais ( c'étaient eux qui défendaient Orléans quand Jeanne d'Arc fit lever le siège) deux de leurs commandants ont leur tombeau dans la cathédrale d'Orléans.....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 59 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB