Forum Histoire - Passion Histoire
http://www.passion-histoire.net/

La femme esclave de la technologie
http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=78&t=40438
Page 1 sur 5

Auteur :  MamezelleBa2 [ 11 Déc 2017 8:35 ]
Sujet du message :  La femme esclave de la technologie

Apparemment depuis que les couteaux,fourchettes,assiettes,les tables,les chaises, les lits, les draps, les habits en tissus, les différentes pièces d'une maison et autres ustensiles ont été créés; ce sont les femmes qui sont chargées de s'en occuper. A savoir le nettoyage, le ménage et la cuisine.Mais j'ai remarqué que chez certains peuples vivant comme les premiers êtres humains, touts nus, l'organisation est différente, ce sont les hommes qui vont à la chasse et préparent les repas, tandis que les femmes sont chargées de garder les enfants pendant que ces derniers vaquent à leurs occupations.
Durant 400 ans d'esclavage, dans les colonies , les maitres de plantations se chargeaient de contrôler les champs et les esclaves, ils faisaient en quelque sorte tout ce qui se rapporte à leur travail. Tandis que leur épouse ne faisait presque rien, à part gérer la maison. Les familles bourgeoises européennes qui n'avaient pas de colonies, adoptaient à peu près le même style de vie, leur femme,filles, nièces, cousines et tantes ne faisaient rien. Elles avaient des bonnes à leur disposition.
Je vais être un peu hors sujet mais les colons ne maltraitaient pas leur épouse.Par contre les femmes esclaves; que ce soient les noires ou les amérindiennes; se faisaient souvent violer et battre pour un oui ou un non de même que les bourgeois, ces derniers ne maltraitaient pas leur femme. Sauf qu'il y avait la coutume du mariage forcé à cette époque. Je ne sais pas comment le bas peuple vivait mais il parait que les hommes étaient rustres et violents avec n'importe qui, ils manquaient d'éducation mais pas tous.
Donc d’où vient cette violence envers les femmes et leur rattachement aux taches ménagères jusqu'à nos jours ? Ont-elles décidé au tout début, d’elles-mêmes de s'occuper de ces corvées précitées au début du sujet ou les hommes les leur ont imposé et c'est devenu une coutume universelle.

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 11 Déc 2017 9:12 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Ah, la réduction es esclavage de la femme par la machine à laver. Vous semblez ignorer à peu près tout de la vie de nos ancêtres, ce qui est fort fâcheux.

Auteur :  Sir Peter [ 11 Déc 2017 9:26 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

C'est une façon assez simpliste de voir les choses.l'immense majorité des femmes et des hommes en Europe n'étaient ni des nobles ni des grands bourgeois : ces gens étaient des "travailleurs" et des "travailleuses". Souvent ils travaillaient ensemble et c'étaient les grands parents généralement à charge qui s'occupaient des tâches domestiques et familiales.Si je prends l'exemple de mes grands parents paternels,depuis Louis XIV les hommes étaient des marins,donc des inscrits maritimes rendus à la vie civile après sept ans de service obligatoire dans la marine du roi,de l'empire ou de la république.En général ils se mariaient tard,avaient peu d'enfants pour l'époque et quand ils étaient devenus pêcheurs,ils passaient leur temps en mer ou à entretenir leur barque,leur épouse préparait les lignes et les amorces et tenait le foyer....D'autres passaient dans le commerce ou l'administration et toutes mes grands mères ou arrière grands mères avaient aussi un travail qui leur assurait une certaine indépendance financière.Du côté maternel,c'étaient des marchands et des artisans et leur épouse était toujours là pour "tenir le siège social" si je puis dire,leur mari se déplaçait pour le travail ou s'épuisait à la tâche comme l'un qui était forgeron et décéda jeune,laissant son épouse,deux enfants et une aïeule

Auteur :  Oliviert [ 11 Déc 2017 10:13 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Il est un peu étonnant de mélanger le sujet des taches ménagères et celui de la violence.

Juste un mot pour dire que les femmes, avec leurs domestiques pour les aider, consacraient beaucoup d'efforts aux taches ménagères, en partie pour la recherche d'un prestige, pour tenir un certain rang, poussées par une compétition sociale. Ce sont souvent les femmes entre elles, qui se jugent, et qui peuvent se dénigrer. Aussi, pour qu'une femme évite l'infamie d'être traiter de souillon, pas forcément par son mari, mais plutôt par la communauté, elle se sentait obligée de faire beaucoup de tâches fastidieuses qui ne correspondaient pas forcément à une nécessité impérieuse.

Auteur :  Sir Peter [ 11 Déc 2017 12:58 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Pour la question de violences,de nos jours on parle de mariage d'inclination, ce sont toujours finalement les filles ou les femmes qui choisissent,celles qui cherchent un partenaire veulent toujours un "dominant" sociétal alors,il n'y a pas de dominance dans le règne animal auquel nous appartenons sans violences,menaces,ou compétitions qui amènent à la domination et aux violences.Jadis,dans la"bonne" société,il y avait des mariages de convenance.....et souvent même il y avait des arrangements entre mères chez les gens "du commun" qui se connaissaient,cela devenait des alliances de familles,de clans toujours pour la compétition sociétale d'ailleurs

Auteur :  MamezelleBa2 [ 11 Déc 2017 14:01 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Jean-Marc Labat a écrit :
Ah, la réduction es esclavage de la femme par la machine à laver. Vous semblez ignorer à peu près tout de la vie de nos ancêtres, ce qui est fort fâcheux.

Donnez-moi des détails sur la vie de nos ancêtres, on est la pour discuter, non, et se compléter.

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 11 Déc 2017 14:51 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Avant le XIXe siècle, dans beaucoup de régions, oubliez les fourchettes, les lits, les draps les tables et autres signes extérieurs de richesse. N'oubliez pas non plus que 80 % de la population est paysanne, et que pendant que l'homme gratte la terre, la femme s'occupe de faire le pain, veille sur la basse-cour et les petits animaux , fait aussi du petit artisanat. L'agriculture est affaire essentiellement d'hommes parce que biologiquement, le mâle est plus fort que la femelle et qu'à part le cheval et le boeuf, il n'y a pas de machines autonomes capables d'éviter de gros efforts musculaires. Si vous avez la curiosité de lire les fiches matricules de hommes en âge de faire leur service militaire, vous ne pouvez qu'être frappé par le nombre souffrant de maux dû au travail des champs, des hernies aux mutilations.

Ce que vous nous décrivez, au delà des colonies dont j'ignore le fonctionnement, est le cadre de familles bourgeoises urbaines, ce qui est loin de constituer la majorité des gens , et être serviteur est un état généralement transitoire que l'on quitte pour faire autre chose. Il existe en ces temps une mobilité professionnelle dont nous n'avons plus idée de nos jours.

Maintenant, pour les violences faites aux femmes, elles ne sont guère différentes, tout dépendait de leurs conjoints, et de plus, elles ne pouvaient pas divorcer. Mais les mariages longs étaient rares, entre les morts en couches ou par maladie et les remariages nombreux. Si vousd avez fait la généalogie de votre famille, vous n'avez pu que le constater.

Auteur :  MamezelleBa2 [ 11 Déc 2017 14:57 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Sir Peter a écrit :
C'est une façon assez simpliste de voir les choses.l'immense majorité des femmes et des hommes en Europe n'étaient ni des nobles ni des grands bourgeois : ces gens étaient des "travailleurs" et des "travailleuses". Souvent ils travaillaient ensemble et c'étaient les grands parents généralement à charge qui s'occupaient des tâches domestiques et familiales.Si je prends l'exemple de mes grands parents paternels,depuis Louis XIV les hommes étaient des marins,donc des inscrits maritimes rendus à la vie civile après sept ans de service obligatoire dans la marine du roi,de l'empire ou de la république.En général ils se mariaient tard,avaient peu d'enfants pour l'époque et quand ils étaient devenus pêcheurs,ils passaient leur temps en mer ou à entretenir leur barque,leur épouse préparait les lignes et les amorces et tenait le foyer....D'autres passaient dans le commerce ou l'administration et toutes mes grands mères ou arrière grands mères avaient aussi un travail qui leur assurait une certaine indépendance financière.Du côté maternel,c'étaient des marchands et des artisans et leur épouse était toujours là pour "tenir le siège social" si je puis dire,leur mari se déplaçait pour le travail ou s'épuisait à la tâche comme l'un qui était forgeron et décéda jeune,laissant son épouse,deux enfants et une aïeule

Vous avez dit que les femmes des siècles précédents étaient de véritables travailleuses, dans de nombreux domaines, je présume et je n'en disconviens pas . Mais les matchos et les sexistes de ce siècle ne comprennent pas, pour eux : la femme n'est qu'un objet de domination, elle n'est bonne qu'à faire le ménage et la cuisine, c'est comme si ils n'aimaient pas leur femme, filles ou soeurs. Raison pour laquelle j'ai écrit ce sujet (la femme esclave de la technologie)

Auteur :  Jean-Marc Labat [ 11 Déc 2017 15:22 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Chez certains, pas tous, loin de là. Comme en toutes choses, il faut se garder de généraliser. Ceci dit, la femme battue est un grand classique de toutes les littératures anciennes, tout autant que la femme rusée menant son bonhomme par le bout du nez. Il y en a pour tous les goûts.

Auteur :  Nico69 [ 11 Déc 2017 16:48 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Je voudrais évoquer un point qui n'est jamais dit dans le débat sur la question des tâches ménagères, dont les féministes continuent de reprocher aux hommes qu'ils en font moins que leurs compagnes.

Dites vous bien mesdames qu'un homme peut tout à fait vivre, et bien vivre, dans une vraie porcherie à domicile.
Il peut se sentir à l'aise dans un lieu véritablement dégueulasse ! lol lol

Alors mesdames les féministes, posez-vous la question : pourquoi ne supportez-vous pas de vivre dans la crasse ?

Auteur :  AnonymeJ [ 11 Déc 2017 16:58 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

MamezelleBa2 a écrit :
Apparemment depuis que les couteaux,fourchettes,assiettes,les tables,les chaises, les lits, les draps, les habits en tissus, les différentes pièces d'une maison et autres ustensiles ont été créés; ce sont les femmes qui sont chargées de s'en occuper. A savoir le nettoyage, le ménage et la cuisine.Mais j'ai remarqué que chez certains peuples vivant comme les premiers êtres humains, touts nus, l'organisation est différente, ce sont les hommes qui vont à la chasse et préparent les repas, tandis que les femmes sont chargées de garder les enfants pendant que ces derniers vaquent à leurs occupations.
Durant 400 ans d'esclavage, dans les colonies , les maitres de plantations se chargeaient de contrôler les champs et les esclaves, ils faisaient en quelque sorte tout ce qui se rapporte à leur travail. Tandis que leur épouse ne faisait presque rien, à part gérer la maison. Les familles bourgeoises européennes qui n'avaient pas de colonies, adoptaient à peu près le même style de vie, leur femme,filles, nièces, cousines et tantes ne faisaient rien. Elles avaient des bonnes à leur disposition.
Je vais être un peu hors sujet mais les colons ne maltraitaient pas leur épouse.Par contre les femmes esclaves; que ce soient les noires ou les amérindiennes; se faisaient souvent violer et battre pour un oui ou un non de même que les bourgeois, ces derniers ne maltraitaient pas leur femme. Sauf qu'il y avait la coutume du mariage forcé à cette époque. Je ne sais pas comment le bas peuple vivait mais il parait que les hommes étaient rustres et violents avec n'importe qui, ils manquaient d'éducation mais pas tous.
Donc d’où vient cette violence envers les femmes et leur rattachement aux taches ménagères jusqu'à nos jours ? Ont-elles décidé au tout début, d’elles-mêmes de s'occuper de ces corvées précitées au début du sujet ou les hommes les leur ont imposé et c'est devenu une coutume universelle.


Si je lis bien, il y a plusieurs thèmes dans votre question (si c'est une question) :
- La place de la femme dans la société.
- La place de la femme dans la famille.
- Les tâches "ménagères" et leur attribution.
- La technologie qui permet d'effectuer certaines tâches quotidiennes de manière plus efficace.
- La place de la femme dans les sociétés coloniales.
- La place des femmes dans les societes esclavagistes.
- La famille bourgeoise.
- La violence masculine.
- La maltraitance et la violence faites aux femmes, du mariage forcé au viol.

Votre propos brasse tellement large, dans le temps et dans l'espace, sur des thèmes tellement divers, qu j'ai du mal à voir par quel bout on pourrait prendre votre intervention.

Quelle est votre problématique ? Que les ustensiles de cuisine sont un instrument d'asservissement de la femme et que l'invention de la fourchette, que quelqu'un doit nettoyer après usage, a conduit au mariage forcé et au viol ?

Auteur :  Hugues de Hador [ 11 Déc 2017 17:02 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Nico69 a écrit :
Dites vous bien mesdames qu'un homme peut tout à fait vivre, et bien vivre, dans une vraie porcherie à domicile.
Il peut se sentir à l'aise dans un lieu véritablement dégueulasse ! lol lol


--> d’où le fameux : "dénonce ton porc" ???? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Auteur :  calame [ 11 Déc 2017 17:05 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Hugues de Hador a écrit :
Nico69 a écrit :
Dites vous bien mesdames qu'un homme peut tout à fait vivre, et bien vivre, dans une vraie porcherie à domicile.
Il peut se sentir à l'aise dans un lieu véritablement dégueulasse ! lol lol


--> d’où le fameux : "dénonce ton porc" ???? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

:rool: :rool: :rool:

Auteur :  Pierma [ 11 Déc 2017 17:35 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Sur le tableau de la condition féminine aux siècles passés, il faut ajouter qu'il y a... mettons deux siècles (avant la révolution industrielle) la France, essentiellement rurale, comptait une fort majorité de ménages paysans, et que les femmes - et les enfants assez âgés - participaient aux travaux des champs, spécialement au moment des récoltes.

Auteur :  MamezelleBa2 [ 11 Déc 2017 17:48 ]
Sujet du message :  Re: La femme esclave de la technologie

Jefferson a écrit :
MamezelleBa2 a écrit :
Apparemment depuis que les couteaux,fourchettes,assiettes,les tables,les chaises, les lits, les draps, les habits en tissus, les différentes pièces d'une maison et autres ustensiles ont été créés; ce sont les femmes qui sont chargées de s'en occuper. A savoir le nettoyage, le ménage et la cuisine.Mais j'ai remarqué que chez certains peuples vivant comme les premiers êtres humains, touts nus, l'organisation est différente, ce sont les hommes qui vont à la chasse et préparent les repas, tandis que les femmes sont chargées de garder les enfants pendant que ces derniers vaquent à leurs occupations.
Durant 400 ans d'esclavage, dans les colonies , les maitres de plantations se chargeaient de contrôler les champs et les esclaves, ils faisaient en quelque sorte tout ce qui se rapporte à leur travail. Tandis que leur épouse ne faisait presque rien, à part gérer la maison. Les familles bourgeoises européennes qui n'avaient pas de colonies, adoptaient à peu près le même style de vie, leur femme,filles, nièces, cousines et tantes ne faisaient rien. Elles avaient des bonnes à leur disposition.
Je vais être un peu hors sujet mais les colons ne maltraitaient pas leur épouse.Par contre les femmes esclaves; que ce soient les noires ou les amérindiennes; se faisaient souvent violer et battre pour un oui ou un non de même que les bourgeois, ces derniers ne maltraitaient pas leur femme. Sauf qu'il y avait la coutume du mariage forcé à cette époque. Je ne sais pas comment le bas peuple vivait mais il parait que les hommes étaient rustres et violents avec n'importe qui, ils manquaient d'éducation mais pas tous.
Donc d’où vient cette violence envers les femmes et leur rattachement aux taches ménagères jusqu'à nos jours ? Ont-elles décidé au tout début, d’elles-mêmes de s'occuper de ces corvées précitées au début du sujet ou les hommes les leur ont imposé et c'est devenu une coutume universelle.


Si je lis bien, il y a plusieurs thèmes dans votre question (si c'est une question) :
- La place de la femme dans la société.
- La place de la femme dans la famille.
- Les tâches "ménagères" et leur attribution.
- La technologie qui permet d'effectuer certaines tâches quotidiennes de manière plus efficace.
- La place de la femme dans les sociétés coloniales.
- La place des femmes dans les societes esclavagistes.
- La famille bourgeoise.
- La violence masculine.
- La maltraitance et la violence faites aux femmes, du mariage forcé au viol.

Votre propos brasse tellement large, dans le temps et dans l'espace, sur des thèmes tellement divers, qu j'ai du mal à voir par quel bout on pourrait prendre votre intervention.

Quelle est votre problématique ? Que les ustensiles de cuisine sont un instrument d'asservissement de la femme et que l'invention de la fourchette, que quelqu'un doit nettoyer après usage, a conduit au mariage forcé et au viol ?

Je ne sais que répondre. En Afrique par exemple, certains prennent femme que pour satisfaire leur libido, pour qu'elle ponde des oeufs, qu'elle s'en occupe et qu'elle remplisse leurs panses, celles de son mari et de ses enfants, je veux dire. Ce genre de type ne cause meme pas avec sa femme, cette dernière est chargée d'éxécuter des ordres et de se taire. Après on dit que c'est la tradition mais qui de son ancêtre a décidé ainsi?

Page 1 sur 5 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/