Nous sommes actuellement le 13 Août 2020 0:43

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 16 Août 2009 7:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1018
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
Il y a certains prénoms qui ont été 'pris' par de grands personnages historiques ce qui fait que plus personne ne peut les utiliser;
Ainsi napoléon ou Adolf.
Le prénom Adolphe a commencé a ne plus du tout être utilisé dans les années 1940 et est devenu très très rare.

En connaissez-vous d'autres ?

_________________
"Dire que ce qu'on voit sous nos yeux s'appellera de l'histoire ". Marquise de Sévigné

"L'histoire me sera favorable car j'ai l'intention de l'écrire". Winston Churchill.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 8:11 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2007 15:49
Message(s) : 339
Localisation : Lyon
En 80, un de mes élèves, originaire du village dauphinois où j'habitais à quelques kilomètres de Lyon, s'appelait Napoléon. Et ça ne le gênait pas du tout.
En Corse et dans le sud de l'Italie le prénom est encore porté. La saint Napoléon se fêtant d'ailleurs le 15 août, anniversaire de l'empereur.

On revoit les prénoms de la fin du XIX ème Alfred, Jules, Victor, Adolphe reviendra tôt ou tard.

_________________
Il est beau de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant . André Gide .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 8:41 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Fév 2009 21:33
Message(s) : 86
Jésus est très peu porté dans les pays chrétiens à l'exception notable des pays hispanophones.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 9:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14189
Localisation : Alsace, Colmar
Romeo a écrit :
Le prénom Adolphe a commencé a ne plus du tout être utilisé dans les années 1940 et est devenu très très rare.


Autant que je m'en souvienne, il était déjà assez désuet à l'époque. Si vous allez sur ce site : http://www.prenoms.com/v2/services-prenom/prenom.asp et que vous entriez "Adolphe" dans le moteur de recherche, vous verriez, qu'en France, l'apogée de ce nom est en 1908 et qu'il reste encore 596 personnes qui sont nées cette année-là et qui portent ce prénom. Depuis, sa désaffection est continue et on ne note pas de variation notable au cours des années 30-50. Sauf 2 pointes relatives en 1935 et 1941. Effectivement, de 1935, il survit 186 Adolphe, à comparer aux 174 de 1934 et pour 1941, il y en a 127, à comparer, là, aux 102 Adolphe de 1940. Depuis 1920 et sa pointe à 447, l'utilisation de ce prénom a été lente et continue. Coté popularité, la courbe est nette, de 17 enfants sur 10000 en 1920, la décroissance est continue depuis

Napoléon est effectivement plus rare et sa pointe (1902) est à 24 porteurs survivants de ce prénom. Jésus est plus courant avec 102 personnes en 1965 et 1966. Mais, il doit s'agir de personnes d'origines espagnoles. Il n'y a aucun porteur de ce prénom de 1900 à 1910 (ou alors, le port de ce prénom n'a pas porté chance). Sa montée et son pic semblant coller à l'émigration provenant de la péninsule ibérique et sa popularité reste faible, au maximum, moins de 2 enfants sur 10000 portent ce prénom.

Effectivement, certains prénoms "vieux" reviennent à l'honneur. Par exemple, Léonard qui présente une courbe en U. 256 porteurs en 1901, 201 en 2005. Mais un palier aux environs de 40-50 porteurs de 1940 à 1985. Sa popularité la plus basse étant en 1968 avec 2 enfants sur 10000 qui portent ce nom.

Quand à l'influence des grands du monde politique sur les prénoms ... Voici le "Top 10" masculin 2009 des prénoms les plus donnés : Enzo, Lucas, Nathan, Mathis, Louis, Thomas, Hugo, Théo, Raphaël et Mathéo. http://www.infobebes.com/bebe/prenoms Et le Top 10 féminin : Emma, Léa, Clara, Chloé, Manon, Inès, Camille, Sarah, Jade et Lola. Je ne vois aucun prénom en rapport avec le monde politique.

Quand on a une intuition géniale, le formidable outil que représente internet et la bonne utilisation d'un moteur de recherche permet de valider assez rapidement la pertinence de cette intuition. Désolé, mais dans le cas présent, il me semble que votre intuition ne soit pas pertinente. Désolé. ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 11:19 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 534
Localisation : Toulouse
Je crois que la question de Romeo portait moins sur le "top 10" que sur les "grands absents".
Je crois qu'il faudra du temps pour qu'Adolphe revienne.
Hormis celui-ci et Napoléon, je ne vois guère que Charlemagne (il y avait bien une saint Charlemagne mais il y a peu de Charlemagne). Mais ce n'est pas vraiment un prénom :wink: .
Il me semble que le prénom Attila est encore utilisé en Hondrie.

Ce serait intéressant de voir ce qu'il est advenu de Benito en Italie.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 11:31 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Il risque d'y avoir un biais dans nos observations étant donné que les prénoms arborés par les figures célèbres du XXe siècle sont, à notre époque, vieillots et désuets au même titre que tous ceux de leur génération. On ne pourrait pas conclure du petit nombre de "Charles" que l'héritage du Général est trop lourd à porter, par exemple.

Citer :
Effectivement, certains prénoms "vieux" reviennent à l'honneur. Par exemple, Léonard qui présente une courbe en U. 256 porteurs en 1901, 201 en 2005. Mais un palier aux environs de 40-50 porteurs de 1940 à 1985. Sa popularité la plus basse étant en 1968 avec 2 enfants sur 10000 qui portent ce nom.


Les généalogistes vous diraient que les prénoms reviennent à la mode (de manière plus ou moins relative surtout à notre époque qui injecte massivement de nouveaux prénoms dans le système) lorsque les derniers porteurs de la vague précédente disparaissent, ôtant ainsi l'association systématique du prénom à une personne âgée - il est bien connu que la perception que l'on a d'un prénom dépend fortement de l'impression qu'a pu nous faire un de ses porteurs. On voit donc ressurgir quelques Eugène, Eugénie, Jules, et même Théodore, qui suivent le même genre de courbe que Léonard. Encore une vingtaine d'années et nous devrions retrouver des Germaine, Raymonde et compagnie. :-|


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 11:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14189
Localisation : Alsace, Colmar
Dupleix a écrit :
Je crois que la question de Romeo portait moins sur le "top 10" que sur les "grands absents".


Oui, mais on voit facilement que la liste des "absents" est longue. De plus, on a facilement accès à la liste du Top 20 ou du Top 100 et on voit que le fait d'être un futur personnage historique (à part pour les peoples) influe très peu sur cette liste. Ainsi dans le top 100 masculin (de 2003) : http://www.quelprenom.com/popularite.php?code=FR-2003&sexe=1, Nicolas ne pointe qu'en 17ème position, loin derrière Alexandre ou Louis. Maxime, et sa 5ème place dans cette liste pourrait contredire cela, mais je ne pense pas que ceux qui décident de donner ce nom à leurs fils le font en souvenir des 2 empereurs romains qui ont porté ce nom ... (dont un usurpateur). Je ne pense pas qu'ils le fassent en référence aux philosophes qui ont porté ce nom. Bref, si Maxime est à la mode, ce n'est pas à cause de l'histoire. Quand au top 20 de 2009, Nicolas n'y a même pas sa place, alors que Louis pointe à la 12ème place et qu'Alexandre a disparu des tablettes, lui aussi.

De plus, la thèse de Roméo était que certains prénoms deviennent à un moment donné trop lourd de par le "poids" des personnages historiques qui ont porté ce nom. Or, je ne connais aucun homme politique influent en 1920 et dont le poids négatif aurait entrainé la désaffection des gens pour Adolphe. Puisqu'en France la désaffection pour ce nom commence à cette année-là. Je ne vois pas plus quel personnage peut expliquer qu'il y a une pointe d'Adolphe exactement cette année là. Puisqu'il n'y a eu que 273 Adolphe en 1919 et qu'en 1929 on retombe à 277. En 1920, il y a eu presque 2 fois plus d'Adolphe qu'en 1919 ...

Je vous invite à aller tester divers prénoms sur ce site. Il y a bien une légère pointe de Philippe au cours de la SGM (cf Philippe Pétain), Mais pourquoi ce prénom explose littéralement dans les années 60 ? Le fait que Laval se prénomme Pierre n'a pas influencé la destiné de ce prénom. Ou alors faudra expliquer la brusque pointe de ce prénom en 1946 l'année qui suit la disparition de Laval ...
Quand à Charles, il faut croire que l'aura de De Gaulle a été trop forte et à incité les parents de ne pas donner ce prénoms à leurs enfants. Peut-être avaient-ils peur qu'ils ne partent libérer ... je ne sais quoi ?
Essayer avec le prénom de votre choix, vous pourrez comparer la réalité à vos intuitions, je suis prêt à revenir sur la validité de la thèse de Roméo dès que quelqu'un m'aura démontré que je me trompe. C'est facile, tout est à disposition, suffit de cliquer et d'entrer un prénom. On voit le nombre de porteurs en fonction de l'année et on peut aussi voir la popularité du prénom. Pour l'instant, tous les prénoms que j'ai essayé ne confortent pas cette thèse.

A juste à l'instant, un frémissement en 1946 pour Joseph. Peut-on relier la "libération" de l'Europe et la popularité relative de ce prénom qui fut porté par Staline ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 12:24 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2722
Localisation : 中国
Narduccio a écrit :
Voici le "Top 10" masculin 2009 des prénoms les plus donnés : Enzo, Lucas, Nathan, Mathis, Louis, Thomas, Hugo, Théo, Raphaël et Mathéo. http://www.infobebes.com/bebe/prenoms Et le Top 10 féminin : Emma, Léa, Clara, Chloé, Manon, Inès, Camille, Sarah, Jade et Lola. Je ne vois aucun prénom en rapport avec le monde politique.
Attention, je crois bien que, comme il est précisé en haut de ce classement, il s'agit des prénoms choisis par les utilisateurs de ce site et non les prénoms les plus choisis en France:
Pour vous donner en temps réel les tendances 2008, les statistiques prennent en compte les prénoms des bébés infobébistes nés depuis le début de l'année.

Il est d'ailleurs étonnant de n'y rencontrer aucun prénom "issu" de l'immigration comme Mohammed, Yazid...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 12:32 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 16 Août 2009 11:32
Message(s) : 33
Mon prénom, Paulus, doit être rare. En France, pour toutes les époques, il n'apparaît qu'une fois par 10000 prénoms.
Un(e) spécialiste de Byzance, peut il(elle) donner l'origine du prénom Paléologue? (14e siècle)

_________________
On se lasse de tout excepté de connaître


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 12:42 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1018
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
Peut-être que Narduccio a raison.
Un ami suisse m'avait dit qu'au début des années 1940 Adolf avait été très choisi en Suisse alémanique, en référence au Fuhrer.
Je me demande comment les Adolf et les adolphe d'aujourd'hui vivent leur prénom.

(ils peuvent peut-être le changer en rodolph)
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
"Dire que ce qu'on voit sous nos yeux s'appellera de l'histoire ". Marquise de Sévigné

"L'histoire me sera favorable car j'ai l'intention de l'écrire". Winston Churchill.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 12:50 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2722
Localisation : 中国
Romeo a écrit :
Peut-être que Narduccio a raison.
Un ami suisse m'avait dit qu'au début des années 1940 Adolf avait été très choisi en Suisse alémanique, en référence au Fuhrer.
Je me demande comment les Adolf et les adolphe d'aujourd'hui vivent leur prénom.
En tout cas, Adolfo est très courant dans le monde hispanophone. Peut-être parce qu'il est phonétiquement un peu différent ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 12:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14189
Localisation : Alsace, Colmar
Romeo a écrit :
Un ami suisse m'avait dit qu'au début des années 1940 Adolf avait été très choisi en Suisse alémanique, en référence au Fuhrer.

Il faudrait aller voir les stats suisses. Je pense qu'on doit pouvoir les trouer.

Romeo a écrit :
Je me demande comment les Adolf et les adolphe d'aujourd'hui vivent leur prénom.

Possesseur d'un prénom rare en mon temps (mais plus maintenant), je sais que c'est souvent le fait d'être le seul à porter un prénom qui attire l'attention. Il y a un effet de masse qui joue dans les cours de récréation et c'est à ce moment que c'est le plus traumatisant pour l'enfant. Adulte on se fait une raison et parfois, cela peut avoir un intérêt d'être le seul à porter un certain prénom parmi 400 ou 500 personnes. Dans une équipe de travail de 18 personnes, nous avons eu à gérer 5 Laurent, c'est pas évident quand on appelle quelqu'un et qu'il y a 5 têtes qui se tournent ...

Après, certains prénoms sont de formidables détecteurs à cons (excusez le modérateur que je suis de l'utilisation de ce mot, mais c'est celui qui convient le mieux). Comment ça marche ? C'est simple, celui qui fait une remarque idiote quand vous vous présentez est forcément le con de service. En général, dès qu'il y a plus de 7-8 personnes, il y en a un. Ce qu'il faut faire attention, c'est quand c'est vous qui êtes tentés de faire une remarque idiote .... :wink:

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2009 13:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14189
Localisation : Alsace, Colmar
Enki-Ea a écrit :
Narduccio a écrit :
Voici le "Top 10" masculin 2009 des prénoms les plus donnés : Enzo, Lucas, Nathan, Mathis, Louis, Thomas, Hugo, Théo, Raphaël et Mathéo. http://www.infobebes.com/bebe/prenoms Et le Top 10 féminin : Emma, Léa, Clara, Chloé, Manon, Inès, Camille, Sarah, Jade et Lola. Je ne vois aucun prénom en rapport avec le monde politique.
Attention, je crois bien que, comme il est précisé en haut de ce classement, il s'agit des prénoms choisis par les utilisateurs de ce site et non les prénoms les plus choisis en France:
Pour vous donner en temps réel les tendances 2008, les statistiques prennent en compte les prénoms des bébés infobébistes nés depuis le début de l'année.

Vous avez raison, mais j'ai trouvé une liste très proche sur plusieurs sites. J'ai pris celle-là simplement parce qu'elle était mieux présentée.

Enki-Ea a écrit :
Il est d'ailleurs étonnant de n'y rencontrer aucun prénom "issu" de l'immigration comme Mohammed, Yazid...


Mohammed était un prénom inexistant en France, pas un Mohammed avant 1923. Il subit effectivement une explosion en ce moment. Explosion toute relative avec 203 Mohammed nés en 2004. Soit moins de 2 garçons sur 10 000. Quand à Yazid, une petite pointe à 88 porteurs en 2004. Dans le même temps naissaient 3909 Noah ou Noa. Il faut croire que les jeunes parents issus de l'immigration sont eux aussi à l'écoute de la mode en cette matière ou qu'ils choisissent des prénoms moins ethniquement marqués.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2009 9:08 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2722
Localisation : 中国
Mmm... Apparemment, les sites disent tout et son contraire.

Si vous allez sur ce site par exemple, vous verrez que le prénom Mohamed a été donné 1987 fois en 2006 (1758 fois en 2004, alors que votre site parle de seulement 204 bébés):
http://www.aufeminin.com/w/prenom/p13838/mohamed.html

Avec ses cartes et ses statistiques par département, ce site me paraît assez sérieux et semble se baser sur des données officielles.


Par contre, ce même site donne effectivement un top 10 assez semblable au vôtre:
http://www.aufeminin.com/world/maternit ... vue=1.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Août 2009 10:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14189
Localisation : Alsace, Colmar
Enki-Ea a écrit :
Mmm... Apparemment, les sites disent tout et son contraire.

Si vous allez sur ce site par exemple, vous verrez que le prénom Mohamed a été donné 1987 fois en 2006 (1758 fois en 2004, alors que votre site parle de seulement 204 bébés):
http://www.aufeminin.com/w/prenom/p13838/mohamed.html

Avec ses cartes et ses statistiques par département, ce site me paraît assez sérieux et semble se baser sur des données officielles.


Par contre, ce même site donne effectivement un top 10 assez semblable au vôtre:
http://www.aufeminin.com/world/maternit ... vue=1.html


Effectivement ... faudra chercher des sources fiables. Ensuite, je m'étais posé la question des seconds, troisièmes ou quatrièmes prénoms. Je sais qu'à certaines périodes, dans les populations immigrées, on a tendance à donner un premier prénom français qui va faciliter l'intégration, les autres prénoms suivant les logiques pré-existantes de ces populations. Et cela peut fausser bien des choses. J'ai d'ailleurs entendu quelqu'un qui m'expliquait qu'un enfant devait avoir au moins 4 prénoms : celui de grand-père paternel (ou de la grand-mère dans le cas d'une fille), celui du grand-père maternel, celui du parrain, celui de la marraine, plus éventuellement, en premier un prénom usuel. Et je sais que bien des prénoms désuets sont cachés dans ces litanies de prénoms. Bien des Pierre-Édouard se faisant appeler simplement Pierre avant que le prénom composé Pierre-Édouard ne revienne à la mode ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB