A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Déc 2017 1:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 7:36 
Bonjour,
L'expression désigne généralement une personne qui, par bons sentiments ou mauvaise conscience, se met au service d'un projet totalitaire sans en comprendre les principes.
Elle est attribuée à Lénine ce qui demande à être précisé. Il ne l'a pas utilisée telle quelle. Mais on connait par exemple les consignes qu'il a données à une délégation soviétique à un congrès : implorer un accord et tout faire pour ne pas l'avoir. Il mentionne l'Anglais Arthur Henderson, syndicaliste, sympathisant de l'URSS, futur homme politique et Nobel de la paix, non informé et qui plaidera donc pour l'accord : "Il est tellement bête qu'il nous aidera". Un idiot utile ne peut pas être un idiot tout court.
Exemple emblématique (repenti par la suite), Jean-Paul Sartre http://bouquinsblog.blog4ever.com/nekrassov-jean-paul-sartre


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 13:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6127
Jean R a écrit :
Exemple emblématique (repenti par la suite), Jean-Paul Sartre http://bouquinsblog.blog4ever.com/nekrassov-jean-paul-sartre

Citer Sartre d'entrée comme "idiot utile" risque d'obscurcir la notion.

Pour moi un "idiot utile" est un opérationnel, utilisé pour l'atteinte d'un objectif concret. (Je crois que Lénine est supposé avoir utilisé la première fois cette expression pour désigner les SR - socialistes révolutionnaires - qui ont aidé les bolcheviks dans leur conquête du pouvoir avant d'être écartés.) Et le plus souvent il n'est pas communiste, mais pense que c'est un bon objectif, sans se rendre compte qu'il leur rend service ou qu'il leur ouvre la route.

Sartre fait plutôt partie des intellectuels et des artistes - trop nombreux - qui ont longtemps formé un environnement de prestige autour du PCF, et qu'on désignait comme "compagnons de route", parce que leurs sympathies communistes étaient connues. Les communistes ne les considéraient pas comme des "idiots utiles", au contraire ils en faisaient grand cas et considéraient que leur soutien, parfaitement affiché, augmentait l'aura du parti.

Je citerais volontiers Georges Bidault, président du CNR, le Conseil National de la Résistance, qui a servi de vitrine honorable, qu'on classerait aujourd'hui dans la droite modérée, pour un organisme où les communistes étaient majoritaires de fait. (Il me semble, sans pouvoir l'assurer, que cette majorité tenait à la présence de "crypto-communistes" c'est à dire de gens qui cachaient leur appartenance au PCF et s'affichaient sous une autre étiquette. Elle n'a été acquise que progressivement, par noyautage, le CNR d'origine, créé en 43, n'étant pas majoritairement communiste.)

Et Bidault a bien rempli son rôle "d'idiot utile" puisqu'on lit encore aujourd'hui dans Wiki :
Citer :
Le Conseil national de la Résistance (CNR) était l'organe qui dirigea et coordonna les différents mouvements de la Résistance intérieure française pendant la Seconde Guerre mondiale, toutes tendances politiques comprises. Ce conseil était composé de représentants de la presse, des syndicats et des membres de partis politiques hostiles au gouvernement de Vichy à partir de la mi-1943.

Il n'est pas fait mention de la majorité communiste de cet organisme, qui est donc présenté comme un rassemblement d'hommes de bonne volonté, représentant toutes les tendances résistantes. Pourtant, aucun doute, les objectifs sont communistes. Wiki note plus loin :
Citer :
Adopté le 15 mars 1944 après plusieurs mois de négociations, le programme du Conseil national de la Résistance est très empreint de rénovation sociale et suit des principes communistes (économie planifiée), notamment sous l'impulsion de Pierre Villon, représentant le Front national de lutte pour la libération et l'indépendance de la France.

Front National qui était, lui, explicitement communiste.

De Gaulle, pas dupe, a certes appliqué le programme du CNR (Sécurité sociale et nationalisations) mais s'est totalement refusé à donner à cet organisme le moindre rôle officiel.

Bidault, devenu inutile dans son rôle de caution politique, est remplacé dès le 15 septembre 44 par André Colin, dirigeant de la CGT et communiste bon teint : là les communistes se mettent à jouer ouvertement, dans le cadre d'un rapport de force qu'ils mettent en place face à De Gaulle.

J'allais citer comme "idiot utile" lors du coup de Prague en 1948 Zdenek Fierlinger, membre éminent du parti social-démocrate, qui a poussé les ministres sociaux-démocrates à démissionner en bloc, provoquant une crise ministérielle qu'ils envisageaient de résoudre en créant un nouveau gouvernement dont les communistes seraient exclus. Fausse manoeuvre, puisque les communistes tchèques ont profité de la vacance du gouvernement pour prendre le pouvoir définitivement - avec les conseils techniques d'un spécialiste envoyé de Moscou pour l'occasion, je ne sais plus si c'était Zorine ou Dimitrov...

Mazaryk suicidé (défenestré !) et Bénès, malade du coeur, mis à la retraite, La Tchécoslovaquie passait pour 40 ans sous la tutelle de Moscou.

Mais je m'aperçois, à la lecture du parcours ultérieur de Fierlinger, qu'il était sans doute déjà bien branché sur les communistes, de sorte qu'il a pu provoquer la crise en sachant parfaitement où il allait. Rien d'un "idiot utile" dans ce cas, mais un agent communiste infiltré, conscient et discipliné. (Joli coup du NKVD, dans ce cas, qui réussit à installer un pseudo "social-démocrate" dans la direction de ce parti, mis en place de longue date pour ce coup politique unique.)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zden%C4%9Bk_Fierlinger
Il aurait été plus discret et plus élégant, par la suite, de faire de Fierlinger un honnête fonctionnaire anonyme, de sorte que son rôle exact ne soit pas dévoilé, au lieu de lui confier de hautes fonctions dans le nouveau pouvoir communiste. En même temps, pourquoi se gêner ? Ils avaient gagné. (Mais ce n'était pas très malin non plus de mettre ainsi un coup de projecteur sur les méthodes communistes d'infiltration, dont on n'imaginait guère, à l'époque, qu'elles puissent aller jusque-là.)

Mettre ainsi la main sur un pays entier pratiquement sans tirer un coup de feu, du travail bien fait.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 16:03 
Pierma a écrit :
Les communistes ne les considéraient pas comme des "idiots utiles", au contraire ils en faisaient grand cas et considéraient que leur soutien, parfaitement affiché, augmentait l'aura du parti.
Ce n'est de toute façon pas des communistes qu'il fallait attendre la qualification. Lénine n'a certainement pas dénigré publiquement Arthur Henderson.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 17:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 853
Citer :
remplacé dès le 15 septembre 44 par André Colin, dirigeant de la CGT et communiste bon teint
8-|
André Colin est un ancien président de l'ACJF (jeunesse catholique) futur président du MRP (avant-dernier je crois). S'il a été communiste, c'était un crypto de chez crypto :wink: !

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 18:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6127
Jean R a écrit :
Pierma a écrit :
Les communistes ne les considéraient pas comme des "idiots utiles", au contraire ils en faisaient grand cas et considéraient que leur soutien, parfaitement affiché, augmentait l'aura du parti.
Ce n'est de toute façon pas des communistes qu'il fallait attendre la qualification. Lénine n'a certainement pas dénigré publiquement Arthur Henderson.

Ils est certain que lorsque la stratégie d'un parti communiste, quelque soit le pays, incluait de s'appuyer sur des "idiots utiles" - à jeter après utilisation, à mon avis c'est cela le critère le plus fréquent - ils ne le criaient évidemment pas sur les toits.

Mais même si la qualification doit venir d'une appréciation portée par des analystes extérieurs (ou des historiens) la notion "d'idiot utile" inclut pour moi la notion de manoeuvre, de montage, avec un sous-entendu méprisant pour les dupes, et je trouve que ce serait une erreur de l'appliquer à des gens comme Sartre, Yves Montand, Picasso, Eluard etc... (Jean Ferrat a-t-il jamais été encarté ? J'ai un doute) dont la position, très bien reçue au PCF - soutien sans adhésion formelle - relevait de la propagande ou d'un travail d'influence, et pas d'une magouille construite pour atteindre un objectif désigné.

Je trouve donc difficile de les ranger froidement dans les "idiots utiles", ou alors il faut observer qu'ils ne sont pas demeurés éternellement idiots et ont fini par faire plus de mal au PCF qu'ils ne lui avaient fait de bien précédemment (ce qui ne correspond pas à l'idée sous-jacente) : quand Yves Montand tourne l'Aveu c'est une charge sans ménagement contre les mensonges communistes, et venant de Montand, précisément du fait de ses sympathies antérieures, c'est doublement efficace.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 18:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6127
calade a écrit :
Citer :
remplacé dès le 15 septembre 44 par André Colin, dirigeant de la CGT et communiste bon teint
8-|
André Colin est un ancien président de l'ACJF (jeunesse catholique) futur président du MRP (avant-dernier je crois). S'il a été communiste, c'était un crypto de chez crypto :wink: !

Oups ! Au temps pour moi ! :mrgreen:

Il est possible que André colin ait tenu un temps le rôle de suppléant de Bidault, d'où ma confusion.

Non, le remplaçant était Louis Saillant, qui lui était bien dirigeant de la CGT.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Saillant
(il y a d'ailleurs une erreur factuelle dans cet article : s'il prend effectivement la direction du CNR en septembre 44, ce n'est sûrement pas pour "aller rejoindre ensuite le GPRF à Alger", ce qui d'ailleurs en ferait un ministre, et en prime à cette date le GPRF n'est plus à Alger, mais gouverne à Paris. Non, c'est la suite de l'article qui est exacte : sa désignation comme responsable du CNR lui donne une place à l'assemblée provisoire.)

Au passage, j'ai toujours admiré la maestria avec laquelle De Gaulle a su intégrer les communistes dans les instances de la Résistance ou dans les institutions démocratiques de la Libération, sans jamais céder sur l'essentiel. Au contraire, les communistes étant prêts à tout pour obtenir l'amnistie et le retour de Thorez, puis pour mettre en avant leur patriotisme - une des nouveautés de la guerre - il a su obtenir leur soutien pour engager les ouvriers dans le redémarrage industriel, par exemple. (la "bataille du charbon", menée par les mineurs, typiquement.)

Heureux d'acquérir une place reconnue dans les institutions de l'époque, on peut se demander si ce ne sont pas eux les "idiots utiles" du moment. :wink: (Bon, la consigne de coopérer venait de Moscou et ça leur passera rapidement, mais tout de même...)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les "idiots utiles"
Message Publié : 29 Mars 2017 19:41 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2291
Localisation : Versailles
De vieux souvenirs sont réveillés mais un peu confus hélas !

Il me semble que l'idiot utile c'est celui qui croit à ce que raconte la propagande à court terme et s'en fait le porte-parole sincère sans comprendre le dessein totalitaire sous jacent.

Un exemple : on a trouvé des intellectuels pour s'opposer sincèrement à l'arme atomique, à la colonisation ou défendre les locataires des HLM sans voir que le PC assez fondamentalement se moquait de ses causes et ne les mettait en avant que pour nuire à l'image des États Unis ou de la bourgeoisie française !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB