Nous sommes actuellement le 22 Oct 2019 16:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 27 Jan 2019 20:17 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6115
Tolan a écrit :
Pierma a écrit :
Tolan a écrit :
Je ne vous suis pas du tout de vos raisonnements...

Ma dernière phrase signifiait que lorsqu'une femme décédait entre 18 et 40 ans, il y avait une chance sur deux pour que ce soit dû à l'accouchement.
Cela ne veut pas dire que 50% des femmes mouraient en couche! Ça serait le cas si toutes les femmes décédaient entre 18 et 40 ans! Mais comme elles sont 10% à mourir, on revient au 5% de mortes en couches

Compris. J'avais mal interprété la phrase sur les 50% en âge de procréer mortes en couche. Contresens complet.
En fait cette statistique recoupe vos décomptes généalogiques. Mais on est sur quelle période, là ?


Essentiellement XVII et XVIIIème siècle

C'est bien une période historique "ancienne" au point de vue médical, donc on peut je pense, la considérer comme un bon point de repère pour toutes les périodes avant le 20e siècle.

En revanche, on va avoir plus de mal à évaluer la moyenne des pertes militaires ! :?:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 10:28 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 316
Ne peut-on pas commencer par estimer le pourcentage de la population faisant partie de "l'armée". Par exemple, au moyen-age, au vu de l'énorme proportion de la population travaillant dans l'agriculture et la faiblesse de l'économie, cela ne doit probablement même pas laisser la possibilité d'armer 8% de la population.

Par exemple, lors de la guerre de 100 ans, Edourad III à 30.000 soldats pour une population anglaise de 4 millions (chiffres wikipedia, mais c'est juste pour avoir un ordre de grandeur). Cela ne donne même pas 1% de la population. Partant de là, il n'y a pas moyen qu'ils y ait eut plus de pertes militaires que de de femmes mortes en couches.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 10:43 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1335
Localisation : Orne
Donc, les décès dus à la maternité, sont très stables, entre 8% et 5%, entre le 17e et 19e siècle en Europe.

Les chiffres des hommes morts à la guerre sont connus aussi. Ils sont utilisés par les démographes dans le livre de référence que j'ai cité.
Mais ils varient énormément selon les années et les endroits. Par exemple, la mortalité connut un pic important pendant l'effroyable guerre de Trente ans en Allemagne, pendant la période des batailles napoléonienne, ainsi que lors des deux guerres mondiales.

Sans date ni lieu, aucune réponse précise ne pourra être donnée.

Cependant, si le nombre de femmes mortes en couches était très supérieur à celui des hommes morts à la guerre, on constaterait une pénurie de femmes, ou dans la situation inverse une pénurie d'hommes. Or, les démographes constatent quelques manques, quelques variations des montants des dots, etc., mais pas de déséquilibres très importants pour l'Europe depuis les Temps Modernes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 14:40 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6115
Walsingham a écrit :
Ne peut-on pas commencer par estimer le pourcentage de la population faisant partie de "l'armée". Par exemple, au moyen-age, au vu de l'énorme proportion de la population travaillant dans l'agriculture et la faiblesse de l'économie, cela ne doit probablement même pas laisser la possibilité d'armer 8% de la population.

Par exemple, lors de la guerre de 100 ans, Edouard III à 30.000 soldats pour une population anglaise de 4 millions (chiffres wikipedia, mais c'est juste pour avoir un ordre de grandeur). Cela ne donne même pas 1% de la population. Partant de là, il n'y a pas moyen qu'ils y ait eut plus de pertes militaires que de de femmes mortes en couches.

Oui, pour le Moyen-Âge, on a des effectifs militaires très faibles, il n'y a pas débat.

Pour reprendre ce que dit Oliviert, la question ne se pose pas, en Europe, avant le Grand Siècle et la guerre de Trente Ans. (Et je pense que même pour la guerre de Trente Ans, j'en ai parlé à propos de l'Alsace et de la Franche-Comté, l'élévation épouvantable de la mortalité n'a pas forcément touché en premier les soldats.) Disons que c'est au Grand Siècle que l'on commence à voir des armées "très nombreuses", je dirais parfois au delà de 80 000 hommes.

Je propose que l'on prenne l'affirmation "davantage de femmes mortes en couche que de soldats tués à la guerre" siècle par siècle, à partir de 1600. (Et en se limitant à la France ?) Qu'en pensez-vous ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 15:11 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 316
Je rajouterais peut-être l'antiquité où on avait aussi des armées plus nombreuses, notamment les romains ou les cités grecques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 15:47 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2867
Le taux de décès des nouveaux nés et des parturientes a fortement régressé en Grande Bretagne grâce à l'école de médecine d'Edimbourg rigoureuse et intransigeante quant à la promotion de l'Hygiène,il est probable que la Suède soit influencée par cette école également


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 17:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1653
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
Le taux de décès des nouveaux nés et des parturientes a fortement régressé en Grande Bretagne grâce à l'école de médecine d'Edimbourg


De quand cela date t-il ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 28 Jan 2019 18:25 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6115
Walsingham a écrit :
Je rajouterais peut-être l'antiquité où on avait aussi des armées plus nombreuses, notamment les romains ou les cités grecques.

Oui, ce sont des périodes spécifiques, à regarder à part.

En même temps, est-ce que les effectifs militaires de l'Empire romain, même dans les périodes de crise, étaient si élevés que cela, par rapport à la population totale ?

je me demande si on ne retombe pas, économiquement, sur la situation du Moyen-Âge, ou il faut une population considérable pour travailler la terre - à quoi s'ajoutent des effectifs artisans importants pour la moindre des fabrications - de sorte que les soldats ne seront toujours qu'une minorité ?
(Je ne connais pas assez la période pour répondre, mais j'imagine qu'on est en gros sur les mêmes rendements agricoles ? - ce qui à l'époque constitue la base de tout.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Femmes mortes en couches
Message Publié : 05 Fév 2019 15:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8895
Localisation : Région Parisienne
Les tués à la guerre sont peu nombreux alors que les militaires morts de maladie sont innombrables. Il n'y a pas de comparaison possible entre la mortalité en couches et les pertes militaires, surtout si on ajoute les civils tués durant les conflits qui sont relativement nombreux à certaines époques.

Pour info, la campagne de Crimée en 1853-1856 se traduit par 100.000 morts français, 25.000 tués au combat, 75.000 par maladie.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB