Nous sommes actuellement le 21 Nov 2019 5:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les rois de France
Message Publié : 10 Jan 2005 22:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2004 16:48
Message(s) : 168
Localisation : CHATEL GUYON
Je me balade sur "Passion Histoire", je lis des questions pertinentes et des réponses excellentes, je sens des gens passionnés qui aiment l'histoire, comme moi, j'essaie aussi de lire entre les lignes et en même temps il me vient une pensée, je devine des personnes qui aimeraient qu'un Roi revienne à Paris. Ma passion dépasse la fiction! Vous croyez que je lis un peu trop, mais non, toutes les questions sont bonnes. On ne peut pas traverser cette histoire sans avoir de pensées de scénario.
La France est belle et son histoire aussi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Qui?
Message Publié : 10 Jan 2005 23:30 
''des personnes qui aimeraient qu'un Roi revienne à Paris''..

Et qui verriez vous sur le trône en 2005 :lol: ....?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2005 23:49 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Moi. Je pourrais me procurer un grand caban qui me tomberait sur les talons, manger fort souvent de l'andouille et rouler carrosse par les rues.

:wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2005 18:21 
Je ne vois personne bien sur et suis sans compétence pour en désigner un. Si, il me manque quelqu'un quand même aujourd'hui, c'est Vauban : tout ce travail en pierre qui borde nos côtes ou à l'intérieur du pays qui font l'admiration de tous ceux qui s'en approchent. C'est toujours debout, cela sent bon la France. Je ne peux pas parler de Vauban sans une pensée à tous ceux qui ont construit dans la sueur, on ne peut que saluer très bas.
Allez, j'oublie le roi, le roi est mort vive le roi, qu'il n'y ait plus de roi ne veut pas dire que certains ne sont pas "royaux". A méditer!!!!!!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Jan 2005 21:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Pourvu que ce ne soit pas un Néanderthalien !

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Jan 2005 14:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Déc 2004 17:59
Message(s) : 29
Localisation : chez meuwa, dans le 62
Qu'il ya ait un roi ou un président, de toute manière c'est le peuple qui paie... :lol:
Mais bon, à mon avis, c'est de la fiction ! Ils ont voulu remettre un roi avec Louis XVIII, ça n'a pas fonctionné. L'empire encore moins... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Jan 2005 20:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8910
Localisation : Région Parisienne
Il n'empêche que la monarchie de type constitutionnel est à l'heure actuelle un facteur d'union. Un monarque qui est le garant du système politique en cas de crise grave du pays, reconnu par la nation plutôt qu'un président élu par 50,2% des votants me paraît préférable. Cela n'empêche pas le jeu démocratique, et laisse un recours.

Ceci étant un avis qui n'engage que moi.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Jan 2005 21:15 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
xxx


Dernière édition par Elzevir Didot le 13 Juil 2005 9:49, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Jan 2005 21:27 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Je pense dans le même sens que vous. D'après moi, sans être monarchiste convaincu non plus, la nation a besoin, en plus des institutions démocratiques, d'un symbole, d'une tête à mettre sur les pièces de monnaies. :) En cas de guerre ou de crise grave, c'est le symbole de la nation et le représentant du pays. C'est le cas par exemple en Belgique, en Espagne et au Danemark. Les monarchies sont parfaitement constitutionelles et, dans le cas du Danemark notament, le roi est un vrai symbole d'union qui a su, lors de la Seconde Guerre Mondiale par exemple, guider le peuple et servir d'exemple mieux que n'importe quel autre chef de gouvernement ou président de la république.

Amicalement,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Jan 2005 23:20 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Citer :
Il n'empêche que la monarchie de type constitutionnel est à l'heure actuelle un facteur d'union. Un monarque qui est le garant du système politique en cas de crise grave du pays, reconnu par la nation plutôt qu'un président élu par 50,2% des votants me paraît préférable. Cela n'empêche pas le jeu démocratique, et laisse un recours.


J'ai lu dans un hebdomadaire, il y a quelques années, que 55% des Anglais se demandaient quelle était l'utilité de la monarchie. Comme quoi elle n'est pas forcément reconnue par la nation.

Citer :
En cas de guerre ou de crise grave, c'est le symbole de la nation et le représentant du pays. C'est le cas par exemple en Belgique, en Espagne et au Danemark. Les monarchies sont parfaitement constitutionelles et, dans le cas du Danemark notament, le roi est un vrai symbole d'union qui a su, lors de la Seconde Guerre Mondiale par exemple, guider le peuple et servir d'exemple mieux que n'importe quel autre chef de gouvernement ou président de la république.

En quelque sorte, ça ne mange pas de pain et ça décore :wink: (oui, je sais, c'est mal :oops: )
En fait, si je comprends bien, une monarchie, vu qu'elle s'incarne dans un monarque, qui normalement reste en poste le temps d'une voire deux générations, prend une forme plus concrète que des institutions républicaines, ce qui la rend plus... attachante en quelque sorte, et donc plus apte à jouer ce rôle que des entités plus abstraites représentées par des hommes changeants. D'accord, mais c'est une situation de crise, ça. Une République devrait savoir empêcher ses concepts de devenir abstraits et de ne plus croire aux mots qu'elle emploie. Et être reconnue par la Nation comme légitime et digne d'être défendue, en cas de crise, sans avoir besoin de s'incarner dans des hochets estampillés d'une couronne !

D'autre part, autant je suis prêt à croire au rôle fédérateur et de précieux symbole national des monarques du Benelux ou de Scandinavie, autant je pense que ces qualités tiennent largement à la continuité de ces régimes. En France, après plus de cent trente ans sans monarque, ça ne prendrait plus, si j'ose dire, et la monarchie n'apporterait alors rien de plus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 2005 0:35 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Jan 2005 2:22
Message(s) : 48
J'ai déjà entendu des personnes que je qualifierais, avec une extrême gentillesse, de "déjanté", prétendre un prochain retour à la royauté.
Cette époque est révolue, les moeurs ont évolué. La France est un pays qualifié de "civilisée", et même si un jour, ce qui n'arrivera jamais, un roi revenait sur le throne.... je ne vois pas ce qu'il pourrait bien y faire, car il n'aurait aucun pouvoir. Suffit de voir nos voisins d'outre-manche. Ils sont bien trop conservateurs, mais ne se laissent pas tyraniser à la manière d'autre fois pour autant.

Non, ce retour en arrière est improbable... les pays tendent à évoluer, aller de l'avant, se "démocratiser".

Et puis de toutes façons le peuple ne le permetterait pas :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 2005 8:02 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 07 Déc 2004 9:18
Message(s) : 43
xxx


Dernière édition par Elzevir Didot le 13 Juil 2005 9:48, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 2005 11:11 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juin 2004 9:25
Message(s) : 124
Localisation : Colmar
Citer :
En fait, si je comprends bien, une monarchie, vu qu'elle s'incarne dans un monarque, qui normalement reste en poste le temps d'une voire deux générations, prend une forme plus concrète que des institutions républicaines, ce qui la rend plus... attachante en quelque sorte, et donc plus apte à jouer ce rôle que des entités plus abstraites représentées par des hommes changeants. D'accord, mais c'est une situation de crise, ça. Une République devrait savoir empêcher ses concepts de devenir abstraits et de ne plus croire aux mots qu'elle emploie. Et être reconnue par la Nation comme légitime et digne d'être défendue, en cas de crise, sans avoir besoin de s'incarner dans des hochets estampillés d'une couronne !


Entièrement d'accord avec vous. :wink:
Il n'empêche que, d'après moi, le peuple anglais ou celui de tout autre pays monarchique est plus attaché à sa reine ou à son roi que le peuple français à son président. Cet argument n'engage que moi.

Citer :
D'autre part, autant je suis prêt à croire au rôle fédérateur et de précieux symbole national des monarques du Benelux ou de Scandinavie, autant je pense que ces qualités tiennent largement à la continuité de ces régimes. En France, après plus de cent trente ans sans monarque, ça ne prendrait plus, si j'ose dire, et la monarchie n'apporterait alors rien de plus.


Entièrement d'accord, une fois de plus. En France çà ne prendrais plus.

Zéphirah a écrit :
La France est un pays qualifié de "civilisée", et même si un jour, ce qui n'arrivera jamais, un roi revenait sur le throne.... je ne vois pas ce qu'il pourrait bien y faire, car il n'aurait aucun pouvoir. Suffit de voir nos voisins d'outre-manche. Ils sont bien trop conservateurs, mais ne se laissent pas tyraniser à la manière d'autre fois pour autant.

Non, ce retour en arrière est improbable... les pays tendent à évoluer, aller de l'avant, se "démocratiser".


Est-ce qu'avoir un roi dans une monarchie constitutionelle n'est pas civilisé? N'est-ce pas démocratique? Vous dîtes vous même qu'il n'ont aucun pouvoir. Trouvez moi un seul exemple d'atteinte à la démocratie au Royaume-Uni ou en Espagne? Les trois pouvoirs sont séparés, le roi n'a que des pouvoirs symboliques ou presque, le peuple choisit ses représentants... Est-ce que l'Angleterre va en arrière pour autant?

Amicalement,

P.S.: on écrit "trône" et pas "throne" :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 2005 12:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Jan 2005 16:28
Message(s) : 485
Les monarchies constitutionnelles actuelles visent à dégager des images
de parentalité bienveillante (tellement réussies qu'on ne peut les concevoir sans le soutien de conseillers en communication)...
Celà favorise l'oubli par le peuple des choses sérieuses , à savoir la discrétion des cuisines oú s'élaborent les sauces avec lesquelles ils seront accomodés : état-majors des partis et comissions parlementaires. Voire dans des cabinets encore plus feutrés !
Donc ces images positives favorisent le besoin d'évasion d'une réalité
souvent pénible , avec parfois une touche d'exentricité qui en accroît le charme désuet .
Communiant dans la piété filiale envers d'aussi bons parents , les peuples
participent à la même illusion fraternelle...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 2005 12:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 560
Localisation : Allauch
La monarchie a tout à fait des chances de revenir en France.
La république nous mene vers le gouffre, elle détruit 1000 ans de civilisation faite par nos rois, certes tous n'était pas parfait, mais cela allait vers le bon sens. La république touche à sa fin, elle incarnait des idéaux nées de la modernité dont on voit la limite, on peut même dire que la mordernité est morte à Auschwitz. Nous glissons vers le communautarisme inéluctablement ce qui va à l'encontre de la république et de la démocratie (cf. les propos de l'ancien chancelier allemand) la république ne pourra pas fédérer cet ensemble, seul un roi le pourra. Les gens retourne à leurs origines, le regionalisme prend du terrain, leur amour de la région pourra s'exprimer dans la royauté et pas dans la république.
Enfin la république par son universalisme nous enleve notre identité!

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB