A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2018 21:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Parchemin en peau humaine
Message Publié : 08 Mai 2006 13:55 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 01 Juil 2003 14:45
Message(s) : 132
Localisation : N Belgique / Bruxelles / Bruxelles-Capitale
Voilà un sujet bizarre ! :twisted: J'en explique l'origine. Je travaille dans un service d'archives et nous discutions des conditions idéales de conservation de divers types de documents.

En général, les locaux doivent avoir une température constante, entre 15 et 18 degrés. Le taux d'humidité préférable varie en fonction des supports : 50% pour les pâtes de bois, les parchemins d'origine végétale (papyrus par exemple), 55% pour les parchemins d'origine animale (cuir de veau, vache, porc). J'évoquai le cas d'un autre support : la peau humaine. A son tour, un de mes collègues a remarqué qu'il fallait 65% d'humidité pour le parchemin en peau humaine :cobra: .

Nombre de textes attestent de la pratique, de Sumer à nos jours. Je voudrais établir une sorte de collection d'exemples avec les références bibliographiques correspondantes.

Par ailleurs, il semble que la qualité varie selon les circonstances du "prélèvement" sur un mort ou un écorché vif, sur un enfant ou une personne plus âgée. Toutes les précisions macabres sont bienvenues pour mon information, toutefois je n'invite personne à faire des expériences réelles, je suppose que la littérature existante suffira à alimenter le sujet :ange:.

Existent-ils encore des exemplaires ? Si oui, dans quels fonds d'archives ? S'il en existe encore, ils sont probablement entreposés dans l'enfer de la bibliothèque ou du fonds d'archives :tresfache: .

Frédéric


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 15:03 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1409
Localisation : Blois
Hum... j'ai lu et entendu toutes sortes d'horreurs sur les expériences nazies, peut-être y aurait-il quelque chose à découvrir par là...

Sinon, je ne pense pas que ce type de document coure... les fonds d'archives !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 16:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10318
Localisation : Région Parisienne
C'est l'histoire d'Ilse Koch, surnommée la "chienne de Buchenwald".

Mais c'était des abats-jour qu'elle faisait fabriquer en peau humaine.

Et puis je ne vois pas bien l'intérêt de relier des livres en peau humaine. Le veau, le porc sont probablement mieux.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 18:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 833
Il y a quelques années, j'ai fait un peu de reliure (quelques livres en toile et un en cuir). J'ai donc très d'expérience mais il me semble que la peau humaine est bien trop fine pour relier quoi que ce soit... ou alors il s'agirait d'un élément de décoration ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 18:30 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 833
très PEU d'expérience, voulais-je dire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 19:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2004 13:02
Message(s) : 378
Jean-Marc Labat a écrit :
C'est l'histoire d'Ilse Koch, surnommée la "chienne de Buchenwald".

Mais c'était des abats-jour qu'elle faisait fabriquer en peau humaine.

Et puis je ne vois pas bien l'intérêt de relier des livres en peau humaine. Le veau, le porc sont probablement mieux.


Le modèle de cette histoire remonte certainement très loin. Dans son Journal, Samuel Pepys raconte, à la date du 10 avril 1661, qu'il visite la cathédrale de Rochester.
Citer :
"En sortant, nous avons remarqué les portes, recouvertes, dit-on, de peaux de Danois".

L'éditeur ajoute:
Citer :
"Selon une tradition locale, ces portes auraient été tendues de peaux de pirates danois."



Samuel Pepys (né le 23 février 1633 à Londres – mort le 26 mai 1703 à Clapham) était un fonctionnaire et un écrivain anglais. Il est connu principalement de nos jours par son extraordinaire journal, couvrant la période de 1660 à 1669, écrit avec une méthode de sténographie proche de celle de Samuel Taylor, et où il relate notamment des grands événements comme la grande épidémie en 1665 et le Grand incendie de Londres en 1666.




Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 19:49 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 2046
Localisation : Outre nulle-part
Jean-Marc Labat a écrit :
C'est l'histoire d'Ilse Koch, surnommée la "chienne de Buchenwald".

Mais c'était des abats-jour qu'elle faisait fabriquer en peau humaine.


En réalité, Ilse Koch s'intéressait aux tatouages figurant sur la peau de certains détenus et dont elle faisait faire ensuite ces fameux abats-jour.

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2006 19:50 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1409
Localisation : Blois
C'est... spécial, comme orientation artistique... :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Mai 2006 0:54 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 10 Mars 2006 4:35
Message(s) : 351
Quand j'étais petit ma grand mère me racontais l'histoire d'un moine qui aurait été écorché et sur la peau duquel les conquistador auraient dessiné la carte de l'El Dorado. J'ai grandi et toujours considéré que s'était une pure légende, or il y a deux ans au détours d'une bande dessinée j'ai retrouvé la même histoire exactement. La BD en question est I Celtici d'Hugo Pratt. D'après cette "source" la carte serai conservée dans le monastère de San Francesco del deserto et existerai toujours.

C'est laigre mais c'est un début d'autant plus que je pense que la plupart des histoires entourant ce type de documents sera toujours plus ou moins farfelue.

Bonne chance.
M.

_________________
Labore Fideque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Mai 2006 4:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10318
Localisation : Région Parisienne
Oui, et aussi la peau tannée que l'on attribue suivant les sensibilités tantôt à un chouan, tantôt à un républicain.

Voici un site qui milite pour la peau d'un chouan:

http://www.geocities.com/catholique_et_ ... chouan.htm

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juil 2007 6:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Juil 2007 21:21
Message(s) : 114
Le révolutionnaire Lequinio, représentant du peuple (!) en Vendée, s'était fait relier plusieurs livres avec de la peau humaine.

Il existe sur le marché actuel du livre ancien, plusieurs livres qui sont reliés avec de la peau humaine. Cela augmente la valeur du livre !!! Stricto sensu, je pense que la vente en est illégale. En tout cas, elle est profondément immorale : on ne fait pas du fric avec la peau humaine !

RC.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juil 2007 8:24 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Il y'a aussi toutes ces légendes de livres de sorcellerie dont la couverture serait constituée de peau humaine... Mais je pense que ce ne sont que des légendes... :wink:

Notamment le Necronomicon...

Article Wikipédia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Necronomicon
Citer :
Le Necronomicon, originellement nommé Kitab al Azif (littéralement "Livre du musicien) aurait été écrit vers 730 à Damas par le poète Abdul al-Hazred, souvent surnommé « l'Arabe fou » par Lovecraft. En arabe, al azif fait référence au bruit que produisent les insectes la nuit, ce qui dans cette culture se rapporte aux cris des Djins. Le manuscrit original en arabe aurait disparu. Mais Théodore Philetas de Constantinople aurait par la suite traduit l'ouvrage en grec ancien vers 950, et c'est lui qui attribua à l'œuvre son nom grec si connu : Necronomicon, signifiant "l'image de la loi des morts" du grec nekros:cadavre; nomos:loi et eikon:image. Le patriarche de Constantinople Michel Cerularius fit brûler toutes les copies grecques en 1050. En 1228, Olaus Wormius en rédigea une traduction en latin. Les versions grecque et latine furent interdites par le pape Grégoire IX en 1232. Seules quelques copies auraient subsisté, notamment dans les Caves du Vatican. En 1583 John Dee et Edward Kelley, deux occultistes britanniques qui travaillaient pour le compte de l'empereur Rodolphe II, se seraient procuré un exemplaire. John Dee en publiera une version anglaise qu'il aura au préalable crypté en 1586.


Toujours dans la légende... Pierre Bellemare a sorti un livre sur des histoires d'objets (dont il faudrait que je retrouve le titre)... dans l'une de ces histoires (soient disant vraies :roll: ) l'on raconte qu'un ouvrage de sorcellerie réalisé en peau humaine aurait au fil des siècles porté malheurs à son possesseurs... Le dernier voyage de ce bouquin aurait été à destination de New York à bord du... Titanic. :lol:

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juil 2007 9:42 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2007 11:03
Message(s) : 43
Localisation : Pantin 93
La bibliothèque de Camille Flammarion, à l'observatoire de Juvisy contenait un exemplaire de son astronomie populaire reliée en peau humaine.
Une admiratrice de Camille , avait demandé à ce qu'à sa mort sa peau soit utilisée pour relier ce livre qu'elle appréciait par dessus tout.
J'ai eu ce bouquin entre les mains et bien que la peau soit teinte en rouge, celà fait un drôle d'effet... :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Juil 2007 15:05 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
L'abat jour et autres artisanat
http://www.scrapbookpages.com/Buchenwal ... ities.html
des livres ...dont un relié avec la peau de l'auteur
http://barista.media2.org/?p=2333
encore de l'art
http://www.artcritical.com/crockett/TCKrasnow.htm
encore un livre
http://en.wikipedia.org/wiki/Anthropodermic_bibliopegy
et pour ceux que la vue de peau humaine dérange , il y a toujours
l'humain sans sa peau
http://www.bodyworlds.com/en.html
On n'arrète pas le progrès .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Juil 2007 0:18 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Juil 2007 21:21
Message(s) : 114
Voici un livre qui se vendra aux enchères cet été :

278..-[RELIURE EN PEAU HUMAINE]. .- Manuscrit en couleurs.- [Vers fin XIXe s.] In-12 de 56 f. ; rel. type cuir de Russie havane, dos à nerfs orné, coupes filetées, dent. int., tr. rouge (rel. de l'ép.).56 sentences contrecollées, tirées pour la plupart de Sénèque, de l'Imitation de Jésus-Christ, des Psaumes, des Actes des Apôtres ou des Évangiles : elles sont très élégamment manuscrites en couleurs (à dominante de bleu) dans des encadrements floraux ou animaliers. Une étiquette manuscrite de l'époque indique que la reliure serait en " peau de femme ". Ce maroquin naturel, évoque, en effet, bien la peau humaine. La reliure de livres en peau humaine a parfois été utilisée aux XVIIIe et XIXe siècles. Cette pratique n'était pas vraiment exceptionnelle dans les siècles passés : " A number of prestigious libraries, including Harvard University's, have such books in their collections. While the idea of making leather from human skin seems bizarre and cruel today, it was not uncommon in centuries past. The best libraries then belonged to private collectors. Some were doctors who had access to skin from amputated parts and patients whose bodies were not claimed. They found human leather to be relatively cheap, durable and waterproof ", Hartman said (a rare book cataloger at the National Library of Medicine in Maryland).
Autrefois, les cadavres des suppliciés étaient écorchés et leur peau tannée dans des ateliers particuliers. D'après certains spécialistes, la peau du dos de l'homme est épaisse et à gros grain, et, celle de la cuisse de femme ressemble à la peau de porc (Histoires Extraordinaires de la Médecine, 100 cas surprenants du Docteur Pierrick Hordé, Flammarion, 1998. ) RARE. est : 2 500 €


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Rebecca West et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB