Nous sommes actuellement le 14 Nov 2019 5:56

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 21:09 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Bien sur simplement en ayant toutes les infos sur le texte simplement j'ai peur de faire de la paraphrase cependant avoir toutes les infos et le bon contenu . Un angoisse , je suis :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 22:17 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Oct 2006 19:15
Message(s) : 60
Localisation : Paris
Ouhlala, je ne connaissais pas notre Jean-Claude national sous cet aspect. Il a foutrement raison. Et puis l'échec fait partie du parcours à l'Université : un bon étudiant ce n'est pas quelqu'un qui réussit tout, mais quelqu'un qui sait rebondir après un échec.

Mon premier commentaire de texte à la fac, devant mes camarades de DEUG première année, a été un fiasco complet. Depuis, ça va mieux... Mais j'en avais tiré des enseignements.

_________________
<i>On ne se fait pas putain comme on s'fait nonne,
C'est du moins ç'qu'on prêche en latin à la Sorbonne<i>


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 22:27 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Optimus princeps a écrit :
Ouhlala, je ne connaissais pas notre Jean-Claude national sous cet aspect. Il a foutrement raison. Et puis l'échec fait partie du parcours à l'Université : un bon étudiant ce n'est pas quelqu'un qui réussit tout, mais quelqu'un qui sait rebondir après un échec.

Mon premier commentaire de texte à la fac, devant mes camarades de DEUG première année, a été un fiasco complet. Depuis, ça va mieux... Mais j'en avais tiré des enseignements.

Avez vous recu mon mail ? Mon commentaire avance tout doucement mais ca avance :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 22:29 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 22 Oct 2006 19:15
Message(s) : 60
Localisation : Paris
Oui, j'ai reçu votre mail et j'ai envoyer tout de go le fascicule à l'adresse indiquée.

_________________
<i>On ne se fait pas putain comme on s'fait nonne,
C'est du moins ç'qu'on prêche en latin à la Sorbonne<i>


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 22:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 418
Localisation : Pas de Calais
Il n'y a vraiment pas de quoi angoisser. Qu'est ce que c'est qu'un échec dans un parcours universitaire? Ressaisissez vous voyons!
Par contre cela me semble bien tardif pour un 1er commetaire, j'ai fait mon premier 3 semaines après la rentrée en ce qui me concerne. Avec le recul c'était nul, mais rien que le fait de partir du texte et d'expliquer les phrases et non de claquer une dissertation correspondant vaguement au texte vous démarquera du troupeau, croyez moi! Eh oui, le niveau général en Deug 1 est nul, et ça les profs le savent. Alors faites de votre mieux et entraînez vous régulièrement pour vous améliorer, c'est la seule solution!

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 22:52 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Aurelianus a écrit :
Il n'y a vraiment pas de quoi angoisser. Qu'est ce que c'est qu'un échec dans un parcours universitaire? Ressaisissez vous voyons!
Par contre cela me semble bien tardif pour un 1er commetaire, j'ai fait mon premier 3 semaines après la rentrée en ce qui me concerne. Avec le recul c'était nul, mais rien que le fait de partir du texte et d'expliquer les phrases et non de claquer une dissertation correspondant vaguement au texte vous démarquera du troupeau, croyez moi! Eh oui, le niveau général en Deug 1 est nul, et ça les profs le savent. Alors faites de votre mieux et entraînez vous régulièrement pour vous améliorer, c'est la seule solution!


Bien pourtant c'est mon premier :lol: . Ca a l'air franchement simple ce que je fais là , c grave docteur ? :oops:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 23:09 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 717
Mais non, cela dépend simplement des choix pédagogiques des enseignants. Quand j'étais étudiant, on ne s'entraînait pas au commentaire de texte avant la deuxième année en raison de la difficulté de l'exercice. Cela ne m'a pas empêché d'avoir compris au final ce qui était attendu (5 à l'écrit de l'agrég' pour cause d'impasse (comme quoi, on a toujours des choses à dire quand on a/est mal appris :lol:), mais 12 à l'oral quand même).

_________________
« Le luxe [...] corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise ; [...] il ôte à l’État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l’opinion. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 23:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 418
Localisation : Pas de Calais
J'ai fait 6 commentaires de texte en exposé la première année, sans compter les partiels. Je trouve que c'est une bonne idée car on progresse plus vite. Et puis mieux valait se faire les dents sur de la contempo quand l'an d'après l'épigraphie latine et les textes en quasi ancien français sont arrivés avec leurs gros sabots!

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 23:14 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Optimus princeps a écrit :
Ouhlala, je ne connaissais pas notre Jean-Claude national sous cet aspect. Il a foutrement raison.


Merci :wink:
Tu as raison de préciser qu'un échec, ce n'est pas la fin du monde. Et parfois, il faut se secouer plutôt que de répéter qu'on n'y arrivera pas.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 23:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Aurelianus a écrit :
J'ai fait 6 commentaires de texte en exposé la première année, sans compter les partiels. Je trouve que c'est une bonne idée car on progresse plus vite. Et puis mieux valait se faire les dents sur de la contempo quand l'an d'après l'épigraphie latine et les textes en quasi ancien français sont arrivés avec leurs gros sabots!

Je vais donner des ébauches de commentaires jusqu'au partiels . J'ai fais l'erreur de ne pas prendre cette solution , quel idiot ! :x


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2006 23:47 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Oct 2006 0:12
Message(s) : 177
Localisation : Paris et Toulouse
A bien réfléchir, c'est vrai que la dissert' est souvent privilégiée, même par les profs !

Jean Claude et Optimus ont raison, une dissert' ou une explication de texte ratée, ce n'est pas la mort. Au niveau comptable, c'est sûr que ça fait grincer des dents, surtout quand on est ric rac au niveau des points. Mais rien n'est impossible : j'ai eu une UV l'année dernière en ayant eu un zéro en contrôle continu pour cause de réveil cassé !

Et puis, les notes sont une chose, le travail fourni en est une autre : les professeurs, ceux qui te connaissent comme ceux qui te jugeront plus tard de l'extérieur, savent regarder au-delà des notes. Ce n'est pas pour rien que dans beaucoup de dossiers où l'on demande des relevés de notes, les profs ajoutent des petites lettres d'introduction dans lesquelles ils expliquent leur système de notation et les qualités de l'élève, parfois invisibles à la lecture des notes !

Dis-toi bien, en plus, qu'un devoir peut osciller entre 10 et 14 selon les profs. Donc plus que la note, c'est le retour qu'on fait sur ton travail qui compte !

Allez, bonne chance, la vénalité des offices, c'est marrant comme sujet en plus. :wink:

_________________
L'histoire, c'est cool - Churchill
L'histoire, c'est tantôt du sucre glace, tantôt de la farine de blé - Citation perso


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2006 0:05 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Merci cela m'aide de me sentir soutenu , je vous assure :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2006 17:27 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Nov 2006 17:17
Message(s) : 10
Localisation : Ile-de-France
J'ai un prof de l'année derniere, qui nous a dit que la dissertation, c'est l'art de cacher ses ignorance.
Pour lui, quand on ne sait pas grand chose, il faut mieux prendre la dissertation, et non le commentaire demandant des reponses precises.
Il faut selon lui faire un plan irreprochable, avec le peu de connaisance que l'on a (en gros, les grands traits). avec ça, on peut s'assuer une note convenable....

avis aux amateurs !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2006 17:27 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2006 2:08
Message(s) : 26
Localisation : Sherbrooke
C'est toujours le premier le plus dur ! J'ai eu du mal à faire le premier mais maintenant ça va tout seul et c'est un exercice que j'apprécie beaucoup. Il ne faut surtout pas négliger la documentation et ne pas hésiter à décortiquer le texte mot à mot. J'ai eu de bonnes notes à mes commentaires en allant au fond des choses, et ça le plus possible. Le piège c'est de se contenter du texte et de connaissances superficielles sur le sujet : essaie de voir les allusions invisibles au premier coup d'oeil, de comprendre pourquoi le texte a été écrit, ce qu'il veut vraiment dire, etc...
Bon courage !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2006 18:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Si vous avez des commentaires sur vos ordinateurs , je suis preneur . Le style d'un élève est plus facile que le style d'un professeur . Je trouve


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB