Nous sommes actuellement le 23 Oct 2019 0:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 2007 11:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Fév 2007 14:44
Message(s) : 29
d'accord merci ! C'est logique en fait, je le fais aussi très souvent, tout au long du texte. Mais j'avais cru comprendre que vous faisiez ça en introduction, Florian (je ne sais pas pourquoi) et je ne voyais pas comment faire, vu que c'est une démarche à avoir tout au long du texte.

_________________
"J'aimerais mieux être le premier dans un village, que le second à Rome." Caïus Julius Caesar


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 2007 15:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 17 Avr 2007 20:18
Message(s) : 118
Localisation : La Réunion
J'espère quand même ne pas vous avoir induit en erreur, ça remontait à tellement loin :oops: :cry:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 2007 16:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Fév 2007 14:44
Message(s) : 29
Non, ne vous inquiétez pas, je me suis fait une petite peur, mais ça va, je m'en remettrai :D !

_________________
"J'aimerais mieux être le premier dans un village, que le second à Rome." Caïus Julius Caesar


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2007 19:26 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Oct 2007 21:09
Message(s) : 50
L'objectif est donc d'expliquer des faits essentiels et non pas toutes les citations du texte... Autant pour moi! :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Déc 2007 4:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Nov 2007 1:30
Message(s) : 15
Localisation : Entre le siège et le PC....
COX_Rise a écrit :
L'objectif est donc d'expliquer des faits essentiels et non pas toutes les citations du texte... Autant pour moi! :D


si si

critiquer l'auteur, c'est facile, quand on a des connaissances précises....

_________________
"Quand le despotisme est dans les lois, la liberté se trouve dans les mœurs et vice versa."

Pas d'image dans les signatures (lisez la charte s'il vous plaît)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2019 23:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Bonjour, je suis actuellement en licence d'Histoire,
Petit conseil pour le Commentaire de docs en Histoire : qu'est-ce que vous pensez de cette pratique ?
L'université m'a donné une méthode mais difficile de l'appliquer telle quelle. Difficile d'expliquer phrase par phrase le texte...

*Pour que ce soit + simple (dans ma tête) :

-je regarde le titre du texte et je lis vite fait le texte
-Ensuite sur un brouillon, je note le chapitre du cours en question, ce à quoi je peux lier : ce titre me fait penser à quoi ? Quel chapitre ? La date ? Je note toute la connaissance, ce que je me rappelle.
-Ensuite je travaille le texte en faisant des liens texte-connaissance -Tout en expliquant la vision de l'auteur

Est-ce une bonne méthode ?

En bref, il faut bien connaître son cours + l'auteur en question ?

Merci de m'éclairer.
David.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2019 23:22 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5232
Localisation : Limoges
C'est un poil brouillon et trop succinct. Le plus important est de se poser des questions pour faire parler le texte, extirper les non-dits, les sens cachés qui ne sautent pas aux yeux. C'est à cela que servent les connaissances de cours, pas qu'à faire de simple analogies, surtout arrivé dans le supérieur.
Le plus important avant tout est de regarder tout ce qui entoure le document ; date, auteur, lieu de publication... Cela livre généralement des indices précieux quant au sens général du texte. Je cite souvent un exemple tiré de mon expérience d'étudiant. En troisième année nous étions tombé sur un texte, un extrait qui racontait l'Histoire de la monarchie française depuis le Moyen Âge dans lequel l'auteur déployait une analyse du pouvoir royal comme étant idyllique dans les temps anciens, et devenu insupportable dans les âges plus proches de l'époque de l'auteur. Or l'ouvrage était publié à Amsterdam en français, peu après la révocation de l'Edit de Nantes... de là croire que le huguenot là derrière gardait une légère rancœur pour Louis le Grand il n'y avait qu'un pas. L'angle d'analyse était donc là.
Cela donne un cadre, une orientation, cela n'est évidemment pas suffisant. L'étude se complète ensuite d'une multitude d'interrogations qui servent à dépasser la compréhension générale instinctive. Je préconise souvent une analyse d'abord linéaire, permettant de noter l'essentiel, avant de pousser plus loin en étudiant la structure narrative, elle aussi souvent riche d'informations. Il faut également se demander à qui était destiné le document, ce que l'on rattache également à sa nature : un document officiel destiné à des archives royales n'a pas la même finalité qu'une gazette écoulée sous le manteau...
De façon générale ce sont des logiques qui permettent de cadrer un peu sa pensée et d'éviter de rester en surface ou de glisser dans la paraphrase ou la dissertation illustrée. Il faut garder en tête que l'on procède de manière critique, critique argumentée il va sans dire qui se contente d'expliquer, non de juger évidemment.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2019 0:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Merci de votre réponse précise !
Par exemple, un document que Plutarque a écrit, ou Tite Live, Cicéron... En fait j'ai dû mal à tout expliquer phrase par phrase. Je me suis dit si je liste mes connaissances et mon cours en lien avec simplement le titre et l'idée d'ensemble du texte, je pourrais ensuite les rattacher aux documents. Parfois je ne comprends pas tout le sens des documents, des mots, donc avoir mon cours de manière générale me permettrait peut être de mieux cerner le sujet-document ?
On n'est pas dans une critique littéraire et en même temps on doit aller en profondeur, de manière historique... ça reste compliqué enfin je ferai au mieux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2019 0:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Je trouve que l'exercice canonique de type dissertation est plus ''simple''.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2019 7:13 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5232
Localisation : Limoges
Avec des documents qui sont écrits à l'origine dans une autre langue vous pouvez également essayer d'analyser le vocabulaire latin. Jetez un oeil dans le dictionnaire étymologique de la langue latine. Les versions latines sont disponibles en lignes sur itinera electronica et le site de P. Remacle.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2019 7:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 762
Un professeur de médiévale donne ce conseil judicieux. Face au texte, trois attitudes :
- expliciter en partant des noms, des lieux, des termes techniques comme si on mettait des notes infrapaginales
- expliquer en apportant tout ce que l'auteur sait mais ne dit pas parce que c'est évident pour le lecteur du document de l'époque
- commenter en montrant également tout ce que l'auteur dit malgré lui, c'est-à-dire ce qui est contenu dans le texte comme structures de pensée implicites (les cadres mentaux essentiellement, tout ce que l'auteur estimerait "naturel" mais que l'historien sait être culturel et surtout historique)
Attention, ce n'est pas un plan tout fait mais une manière de dépiauter le texte comme un oignon qui peut avoir son intérêt.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Mars 2019 11:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 10 Août 2015 20:20
Message(s) : 8
Concernant l'idée que la dissertation puisse être "plus simple". En réalité, elle laisse une plus grande marge de manoeuvre dans l'argumentation. Les correcteurs appliquent un "principe de charité" c'est à dire l'idée selon laquelle le contenu de la dissertation suit un raisonnement logique (s'il y en a un). Ce que je veux dire par là c'est qu'on vous reprochera plus facilement d'avoir mis de côté un élément très important dans le commentaire de document plus que dans la dissertation.
Bien sûr, la rigueur académique, didactique et dialectique d'une dissertation n'en fait pas un exercice "plus simple" que le commentaire. Vous avez simplement plus de liberté, qui doit évidemment éviter le hors-sujet et donner les connaissances essentielles. :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB