Nous sommes actuellement le 13 Nov 2019 1:42

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 15 Fév 2009 16:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2009 18:00
Message(s) : 6
Bonjour,
Tout est dans le titre: quels sont les concours + facilement accessible grace à une licence d'histoire? (mise à part vers le capes, les concours d'entrée aux écoles de journalisme, les concours bibliotheque/musée) ??


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2009 17:03 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Juil 2008 8:36
Message(s) : 93
J'ai bien peur qu'en éliminant le Capes, les concours du patrimoine et le journalisme, il ne reste pas grand chose, ou tout au moins, pas grand chose qui aura à voir avec tes études d'histoire.
Si tu ne veux pas travailler dans un domaine ayant rapport avec l'histoire, tu peux passer les concours administratifs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2009 17:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
Cyrano de Bergerac a écrit :
J'ai bien peur qu'en éliminant le Capes, les concours du patrimoine et le journalisme, il ne reste pas grand chose, ou tout au moins, pas grand chose qui aura à voir avec tes études d'histoire.
Si tu ne veux pas travailler dans un domaine ayant rapport avec l'histoire, tu peux passer les concours administratifs.


Et le professorat des écoles, mais il faudra quand même un master. Un master bidon certes, mais un master quand même.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2009 18:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 30 Jan 2009 22:14
Message(s) : 1
voici un lien qui pourra t'être fort utile, je l'espère :

http://209.85.129.132/search?q=cache:w8BNCmIru3oJ:www.spla.ulaval.ca/documents/Analyse%2520de%2520marche/Histoire%25202008-2009.ppt+emploi+histoire&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr&client=firefox-a

Lycurgue


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2009 19:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Jan 2009 12:48
Message(s) : 12
Localisation : Bourgogne
Alceste a écrit :
Cyrano de Bergerac a écrit :
J'ai bien peur qu'en éliminant le Capes, les concours du patrimoine et le journalisme, il ne reste pas grand chose, ou tout au moins, pas grand chose qui aura à voir avec tes études d'histoire.
Si tu ne veux pas travailler dans un domaine ayant rapport avec l'histoire, tu peux passer les concours administratifs.


Et le professorat des écoles, mais il faudra quand même un master. Un master bidon certes, mais un master quand même.


Une licence suffit pour tenter le concours et entrer à l'IUFM. Il n'y a en aucun cas besoin d'un master.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2009 19:27 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
Apolline a écrit :

Une licence suffit pour tenter le concours et entrer à l'IUFM. Il n'y a en aucun cas besoin d'un master.


Vous semblez ne pas vous tenir très au courant de l'actualité. A moins d'une capitulation en rase campagne des deux ministres Pécresse et Darcos, la dernière génération qui entrait à l'IUFM à bac + 3 passe son concours en cette année 2009, après c'est la mastérisation. Ceci dit il lâcheront peut-être le moratoire que nous réclamons mais ce n'est pas gagné. Un conseil lisez un peu le forum avant de contredire les participants de façon aussi péremptoire.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2009 9:39 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Jan 2009 12:48
Message(s) : 12
Localisation : Bourgogne
Alceste a écrit :
Vous semblez ne pas vous tenir très au courant de l'actualité. A moins d'une capitulation en rase campagne des deux ministres Pécresse et Darcos, la dernière génération qui entrait à l'IUFM à bac + 3 passe son concours en cette année 2009, après c'est la mastérisation. Ceci dit il lâcheront peut-être le moratoire que nous réclamons mais ce n'est pas gagné. Un conseil lisez un peu le forum avant de contredire les participants de façon aussi péremptoire.


Au temps pour moi, c'est vrai qu'il y a ce projet de "masterisation". J'avoue que j'aurais pu nuancer ma réponse. Mais, sans vouloir vous offenser, je disais cela puisque ce projet de "masterisation" n'est en voie d'application que pour la rentrée prochaine, normalement, et n'est pas encore vraiment effectif. Il est vrai que nos chers ministres n'ont pas l'air prêts à lâcher le morceau...
Inutile pour autant d'être aussi peu agréable dans vos réponses...
A bon entendeur, salut.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2009 12:24 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
Apolline a écrit :
Alceste a écrit :
offenser, je disais cela puisque ce projet de "masterisation" n'est en voie d'application que pour la rentrée prochaine, normalement, et n'est pas encore vraiment effectif.


J'ignorais que vous étiez dès cette année en préparation au concours, mais alors votre question n'a plus grand sens. Pour le reste nous obtiendrons peut-être le moratoire demandé, mais pour l'instant je ne vois pas qui peut-dire qu'on peut tranquillement s'inscrire en IUFM l'an prochain après la licence. En gros il n'y a plus d'IUFM. De plus même les opposants au projet parmi lesquels je me range, ne demandent pas le maintien pur et simple du statut quo.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2009 12:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Jan 2009 12:48
Message(s) : 12
Localisation : Bourgogne
Alceste a écrit :
J'ignorais que vous étiez dès cette année en préparation au concours, mais alors votre question n'a plus grand sens.

Entre nous, je ne suis à l'origine d'aucune question...

Alceste a écrit :
Pour le reste nous obtiendrons peut-être le moratoire demandé, mais pour l'instant je ne vois pas qui peut-dire qu'on peut tranquillement s'inscrire en IUFM l'an prochain après la licence. En gros il n'y a plus d'IUFM. De plus même les opposants au projet parmi lesquels je me range, ne demandent pas le maintien pur et simple du statut quo.

Pour l'année prochaine, il est vrai qu'il y a peu de chances pour que les étudiants en L3 puissent s'inscrire au concours de l'IUFM, je le reconnais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2009 18:34 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2007 15:49
Message(s) : 342
Localisation : Lyon
supertramp a écrit :
les concours + facilement accessibles grâce à une licence d'histoire?

Plus facilement ?
Les concours ont des candidats sur-diplômés par rapport aux conditions d'admission et sauf la catégorie C, dont je doute qu'elle vous intéresse, sont fort sélectifs .
La plupart des concours de la fonction publique demandent en outre un très bon niveau de droit.

_________________
Il est beau de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant . André Gide .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2009 21:38 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Mai 2007 21:26
Message(s) : 38
Je ne sais pas si votre question concerne des domaines où l'Histoire n'est pas prédominante, mais si les carrières militaires vous intéressent, les concours des sous-officiers de l’Armée de Terre ou de la Gendarmerie Nationale sont des exercices parfaits pour des titulaires d’une licence d’Histoire, et relativement accessibles tant ils accordent une grande part aux questions de culture générale et historique, et à l’actualité. Les historiens disposent d'un atout certain pour ces concours.

_________________
« Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin. »
Candide, Voltaire, 1759.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Fév 2009 12:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2009 18:00
Message(s) : 6
Citer :
Plus facilement ?
Les concours ont des candidats sur-diplômés par rapport aux conditions d'admission et sauf la catégorie C, dont je doute qu'elle vous intéresse, sont fort sélectifs .
La plupart des concours de la fonction publique demandent en outre un très bon niveau de droit.


J'aurais tendance à privilegier des concours de niveau B mais étant donné la réalité des choses je n'exclus pas les concours de categorie C ..
Il est vrai que une bonne partie des concours de la FP demande des notions conséquente en droit d'ou ma question pour quels concours les connaissances acquises en histoire peuvent faire la différence?

Citer :
Je ne sais pas si votre question concerne des domaines où l'Histoire n'est pas prédominante, mais si les carrières militaires vous intéressent, les concours des sous-officiers de l’Armée de Terre ou de la Gendarmerie Nationale sont des exercices parfaits pour des titulaires d’une licence d’Histoire, et relativement accessibles tant ils accordent une grande part aux questions de culture générale et historique, et à l’actualité. Les historiens disposent d'un atout certain pour ces concours.


Oui je ne cherche pas forcément un métier en rapport avec l'histoire, mais seulement des concours de la FP dont les épreuves sont accessibles avec des connaissances acquises après une licence d'histoire. Comme l'exemple que vous avez cité .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mars 2009 0:44 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Mars 2009 0:02
Message(s) : 12
Tant qu'à faire présente les concours de Catégorie A, puisque tu y a accès.

En ce qui concerne l'armée, avec une licence on peut tenter le concours d'officier.

Certes, ils sont durs. Mais bon faut tenter et voir loin. Passer un concours catégorie C, alors que tu as une licence ? Sûrement pas.

PS: Vous m'excuserez mes seigneurs de ne pas avoir le langage châtié de certains précédents "posteurs", mais ce soir mon illustre humeur n'est pas à la littérature abusive...

_________________
"Il n'y a nul pacte entre les lions et les hommes, nulle concorde entre les loups et les agneaux" Homère.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mars 2009 11:31 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2007 17:53
Message(s) : 314
Localisation : Athènes (en exil)
Citer :
les concours des sous-officiers de l’Armée de Terre ou de la Gendarmerie Nationale sont des exercices parfaits pour des titulaires d’une licence d’Histoire, et relativement accessibles tant ils accordent une grande part aux questions de culture générale et historique, et à l’actualité. Les historiens disposent d'un atout certain pour ces concours.


Permettez-moi de mettre un petit bémol à celà. Certes l'histoire est une excellente voie car elle offre une culture générale qui est appréciable pour les concours administratifs. Néanmoins, en ce qui concerne l'armée (et notamment les officiers), l'histoire ne fait pas partie des filières recherchées. En ce qui concerne l'enseignement supérieur, l'armée a besoin essentiellement de juristes ou de professions médicales mais d'historiens pas vraiment (hormis pour le service d'archives des armées à Paris mais si vous avez un poste accessible tous les 2-3 ans, c'est bien tout). Eventuellement, si vous aviez songé au CAPES ou du moins à l'enseignement, l'instruction pour les nouvelles recrues peut vous être proposée. Mais n'oubliez pas non plus que l'armée c'est aussi une bonne condition physique, et dans l'éventualité d'une carrière d'officier, il y a tout un aspect de commandement qu'il faut avoir. Vous serez le chef de vos hommes et on ne s'improvise pas responsable d'une unité! Et l'armée, c'est la mobilité géographique (avec ce que celà entraine au niveau familial)... et la guerre et ce n'est pas le plus mince inconvénient.
Allez voir le centre de recrutement le plus près de chez vous, un officier recruteur vous en parlera mieux et dans un cadre plus adéquat que ce forum.

Avez-vous été voir le centre d'orientation et de documentation? On pourra vous donner des pistes. Les informations sur le Net autour des concours administratifs sont assez difficiles et tortueuses à obtenir, sans doute à dessein car les candidats ne manquent pas. Les procédures d'inscriptions sont contraignantes avec des échéances, des étapes qu'il ne faut pas oublier, soyez vigilant!

Citer :
Les concours ont des candidats sur-diplômés par rapport aux conditions d'admission et sauf la catégorie C, dont je doute qu'elle vous intéresse, sont fort sélectifs .
La plupart des concours de la fonction publique demandent en outre un très bon niveau de droit.


Il n'est pas rare en effet qu'à des concours A, B voire C des candidats avec des thèses en droit se présentent. Ils ne sont pas forcément plus avantagés car leur connaissance de la chose juridique les empêche parfois d'avoir un esprit de synthèse et une clareté dans le propos. Un candidat peu familier de ce sujet mais qui a bien travaillé ses bases peut parfois s'en sortir mieux...

_________________
"Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables" A. Allais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2009 23:53 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Mars 2009 0:02
Message(s) : 12
Pour l'armée, soit on passe le concours pour être militaire, soit pour être civil de la Défense.

Le concours Saint Cyr est possible avec n'importe quelle licence. Il est surtout fondé sur des épreuves de culture générale et un peu de sport. Une fois réussi, l'affectation est selon le classement après la formation et le choix du stagiaire.

Tu cites des docteurs qui présentent les concours catégorie C??? Es tu bien sûr, car c'est un concours niveau BEP....

Enfin bon, il y a des fous partout.

_________________
"Il n'y a nul pacte entre les lions et les hommes, nulle concorde entre les loups et les agneaux" Homère.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB