Nous sommes actuellement le 13 Nov 2019 19:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 27 Nov 2009 1:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2008 3:25
Message(s) : 7
Bonjour,

Dans le cadre d'un TD, je suis amené à faire un commentaire de documents sur une source épigraphique. Le problème c'est que contrairement aux sources littéraires, je ne vois pas du tout comme problématiser le document (ce qui est bien sur gênant pour élaborer le plan).

J'aimerai donc savoir si quelqu'un peut me donner des pistes sur comment aborder ce genre de sources et surtout comment en tirer une problématique.

merci d'avance :)

PS: la compréhension du document en lui même ne me pose pas de problèmes, j'ai lu plusieurs livres expliquant assez bien les éléments constituant une épigraphie.

_________________
«Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.»
Théodore Monod


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 10:14 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2009 16:36
Message(s) : 39
Localisation : Haute-Loire
L'étude d'une inscription est parfois assez compliquée.
Une fois que tu es sûr d'avoir compris le texte qu'elle représente, il faut dater l'inscription en justifiant quels éléments du texte te font donner cette date: ce sont souvent des formulations, la forme des lettres (surtout pour le grec), les abréviations, ou bien plus facile mais pas automatique, la mention des consuls de l'année ou d'un empereur (quand tu as une inscription romaine).
Sinon tu peux étudier, quand ils sont présents, les symboles dessinés sur la pierre (un compas, des instruments chirurgicaux, des végétaux, des personnages....).
Je ne sais pas si on te le demande, mais lors d'une étude d'inscription, il peut être sympa de voir l'origine de l'oeuvre, si elle a été remployée (beaucoup de stèles ont servi en remploi dans des tombeaux ou des murs d'eglise par exemple), ainsi que sa composition, ses mensurations (taille de la pierre, des lettres (régularité ou non)).
Ensuite, si tu es calé là-dessus, tu peux te lancer dans l'onomastique, afin de voir l'origine du personnage cité : est-il citoyen, affranchi? natif ou étranger?

Si tu veux, mets-nous le texte de l'inscription et ses références (CIL ou CIG) si tu les as, et j'essaierai de t'aider!!! J'ai pas mal bossé sur les inscriptions l'an dernier pour mon mémoire de master 2.

_________________
"La témérité réussit souvent là où la prudence échoue" (Celse, De la médecine, III, 9)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 18:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2008 3:25
Message(s) : 7
Je ne dispose pas du document dans sa version originale, uniquement une version traduite. J'avais oublié dans mon premier message de préciser que le document compte 3 épigraphies de carrières sénatoriales.
La datation est assez aisée car, pour un il est écrit qu'il a accompagné Septimus Severus, et pour les 2 autres il est fait mention de quels empereurs ils furent les sodales.

En fait ce que je ne comprend pas c'est si je dois traiter ces 3 épigraphies comme je le ferai pour une source littéraire, donc trouver une problématique sur laquelle appuyer tout mon commentaire (et la je ne vois pas du tout comment faire :(), ou si il faut avoir une approche plus typée commentaire de texte, et me "contenter" d'expliquer chaque élément, en mettant en avant les similitudes et les différences entre ces 3 cursus.

_________________
«Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.»
Théodore Monod


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 21:33 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2009 16:36
Message(s) : 39
Localisation : Haute-Loire
Auberon a écrit :
Je ne dispose pas du document dans sa version originale, uniquement une version traduite. J'avais oublié dans mon premier message de préciser que le document compte 3 épigraphies de carrières sénatoriales.


Sans le texte originale, je trouve l'étude un peu hasardeuse, mais bon...

Auberon a écrit :
La datation est assez aisée car, pour un il est écrit qu'il a accompagné Septimus Severus, et pour les 2 autres il est fait mention de quels empereurs ils furent les sodales.


Bon c'est déjà pas mal!! Y a-t-il d'autres indications qui te permettent de situer à l'année près? (le n° du consulat de Sept. Sévère par exemple).

Auberon a écrit :
En fait ce que je ne comprend pas c'est si je dois traiter ces 3 épigraphies comme je le ferai pour une source littéraire, donc trouver une problématique sur laquelle appuyer tout mon commentaire (et la je ne vois pas du tout comment faire :(), ou si il faut avoir une approche plus typée commentaire de texte, et me "contenter" d'expliquer chaque élément, en mettant en avant les similitudes et les différences entre ces 3 cursus.


A mon avis, tu vas devoir axer sur une comparaison des 3 textes (ressemblances, différences...), mais ça risque d'être un peu stérile.

Mets-nous le texte de tes inscriptions, on y réfléchira ensemble.

_________________
"La témérité réussit souvent là où la prudence échoue" (Celse, De la médecine, III, 9)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2009 22:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2008 3:25
Message(s) : 7
Voici les 3 épigraphies:

1:
A Hercule vainqueur. Publius Plotius Romanus, consul, sodale d'Auguste et de Claude, légat d'Auguste proprêteur des provinces d'Arabie et de Galatie, préfet du trésor de Saturne, légat d'Auguste pour le cens en Espagne citérieure, juridique d'Emilie et Ligurie, curateur de la voie Labicana, curateur de Verceil, prêteur urbain, tribun de la plèbe, questeur candidat, sévir de la seconde turme de chevaliers romains, tribun des soldats des légion I Minerva et II Adjutrix, quattuorvir pour l'entretient des rues, a consacré ce temple avec tiut le rituel.
CIL, VI, 332

2:
A L. Annius Italicus Honoratus, fils de Lucius, de la tribu Quirina, consul, sodale d'Hadrien,légat d'Auguste, propêteur de la province de Mésie inférieure, curateur des travaux publics, curateur de Naples et Atella, préfet du trésor militaire, légat de la XIIIème légion Gemina, juridique en Flaminie et Ombrie, curateur de la voie Labicana et de la voie Latina ancienne, préteur chargé de dire le droit entre les citoyens et les pérégrins, tribun de la plèbe, questeur de la province d'Achaïe, sévir des turmes de chevaliers, quattuorvir chargé de l'entretient des rues, Flavius Severianus, décurion de la Ière aile séverienne des Atecti, son candidat.
CIL, III, 6154: Tomi (Mésie)

3:
A L. Fabius Cilo Septimus Catinius Acilianus Lepidus Fulcinianus, fils de Marius, de la tribu Galeria, consul, compagnon de l'empereur L. Septimus Severus Pius Pertinax Auguste Arabique Adiiabenique, père de la patrie, sodale d'Hadrien, curion mineur, légat d'Auguste propêteur pour les provinces de la Pannonie et Mésie supérieure, de Bithynie et Pont, commandant des détachements de l'armée de l'empereur Severus Pius Pertinax et de M. Aurelius Antonin Auguste en marche dans al région Périnthe, légat d'Auguste proprêteur de la province de Galatie, préfet du trésor militaire, proconsul de la province de Narbonnaise, légat d'Auguste de la XVIème légion Flavia Firma, préteur urbain, légat proprétorien de la province de Narbonnaise, tribun de la plèbe, questeur de la province de la Crête et Cyrénaïque, tribun des soldats de la XIème légion Claudia, membre des dix chargés de juger les litiges, curateur de la république de Nicomédie et de celle Interamna du Nard et de celle de Graviscae. Tiberius Ambrelianus centurion de la Vème légion Macédonique, pour ses mérites.
CIL, VI, 1048

Voila :) j'espère que je n'ai pas fais trop de fautes en recopiant.

_________________
«Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.»
Théodore Monod


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2009 15:14 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2009 16:36
Message(s) : 39
Localisation : Haute-Loire
Les 3 personnages ont une titulature militaire assez fournie!!! Un sacré CV!
Après, je ne sais pas trop quoi leur faire dire à ces inscriptions! On te les a filé comme ça? Il n'y a pas de titre à ce corpus de documents?

_________________
"La témérité réussit souvent là où la prudence échoue" (Celse, De la médecine, III, 9)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2009 15:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2008 3:25
Message(s) : 7
Le titre du corpus est: Carrières sénatoriales

Je pense de plus en plus que le seul moyen de traiter le document c'est une comparaison, en essayant d'expliquer le pourquoi des similitudes et des différences

_________________
«Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.»
Théodore Monod


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2009 17:07 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3091
Déjà il faut expliquer tous les termes, les fonctions, voir en quoi a consisté la carrière des personnages, relier ces exemples au contexte politique, aux institutions du temps, ne pas hésiter à les croiser, à voir ce qui fait leur banalité ou leur originalité. Au fond, ce sont des documents comme des autres, il faut trouver de bonnes problématiques pour les faire parler sans faire quelque chose de linéaire. Il y a des ouvrages sur les sénateurs de cette période, c'est là où se trouvent les problématiques, les questionnements posés par ces inscriptions (et les sénateurs en général), vu que c'est à partir de ce type de documents que travaillent notamment les spécialistes des institutions romaines. La biographie de ces personnages se trouve peut-être dans un ouvrage. A mon avis il doit y avoir de la matière, des cas développés et expliqués, qui fournissent des exemples d'analyse de ce type d'inscriptions. Les manuels d'épigraphie pour les premières années du supérieur doivent aussi comporter des exemples. On y voit une carrière sénatoriale avec les différentes fonctions, les régions, les personnages croisés, etc. Évidemment il faut passer par une explication sèche du document, mais à l'arrivée il faut trouver des problématiques générales sur les carrières sénatoriales (rôle de l'armée, des relations sociales, types de régions, etc.), et ne pas oublier la fonction de l'inscription en elle-même, ses destinataires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Nov 2009 19:54 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 775
Localisation : Paris
Tape les noms de ces trois sénateurs sur Google, tu verras qu'il y a des infos dessus. Plusieurs ouvrages ont été écrits sur les carrières sénatoriales, tu les trouveras par cette recherche, consulte-les ensuite. Je te conseile aussi de regarder le CIL (Corpus des Inscriptions Latines) pour savoir le contexte de découverte de ces inscriptions (manifestement c'est sur des monuments qui leur sont consacrés -deux derniers- ou qu'ils ont consacré -le premier).

Les deux derniers ont vécu sous les Sévères (pour le premier, j'ai pas cherché). Le dernier, L. Fabius Cilo est même assez connu : il fut préfet de la Ville (=de Rome) sous Septime Sévère. D'ailleurs, ce titre ne semble pas indiqué dans la titulature (ou bien j'ai lu trop vite) : est-ce que l'inscription date d'avant sa nomination à ce poste? ou bien est-ce qu'il a délibérément ommis de signaler cette fonction? (peut-être parce qu'elle était traditionnellement plus de rang équestre que de rang sénatorial).

En lisant des bouquins sur les carrières sénatoriales, on doit pourvoir expliquer ces documents. A ce que j'ai vite parcouru sur google, la carrière du deuxième semble assez atypique.

Pour le reste, un commentaire de documents épigraphiques se fait comme n'importe quel commentaire de documents : problématique, deux ou trois parties (qui croisent évidemment l'ensemble des documents, surtout pas une sur chaque document!), etc.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Nov 2009 15:39 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2008 3:25
Message(s) : 7
Merci à tous pour vos réponses.

C'est un peu déroutant au début ce genre de documents, mais maintenant j'ai pas mal de pistes à explorer. :)

_________________
«Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion.»
Théodore Monod


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2011 13:54 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1201
Localisation : Corsica
Auberon a écrit :
..., sévir de la seconde turme de chevaliers romains, ...

« turme » du latin « turma » à l’origine du corse « turmia » du sarde « truma » de l’italien « torma ».
Deux questions :
- quelle pourrait bien être l’étymologie de « turma » ? ...indéfinie dans l'état actuel selon les avis qui font autorité.
- comment expliquer que le préfixe « tur » est identique pour le corse et s’est transformé en « tru » pour le sarde ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Avr 2011 16:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1201
Localisation : Corsica
On posant la question suivante en ligne : Titienses Ramnes Luceres turma terima
On retrouve plusieurs ouvrages francophones et anglophones, même récents, qui citent et reprennent l’hypothèse de Varron qui propose :
«Turma (peloton de cavalerie), c'est terima - E est passé à U - désignation due au fait que les turmae se composaient de trois fois dix (ter deni) cavaliers, prélevés respectivement sur les trois (tres) tribus Titienses, Ramnes, Luceres
Une de ces références est celles-ci : Le Cavalier Tyrrhénien - Représentations équestres dans L'Italie archaïque, Ecole Française De Rome, Befar, 2005 - Natacha Lubtchansky

Quel est votre avis sur l’hypothèse de Varron : "turma" c'est "terima" ? Qu’en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB