Nous sommes actuellement le 14 Nov 2019 5:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Le statut des agrégés
Message Publié : 03 Sep 2011 8:24 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Je me suis souvent demandé ce qui justifiait que les agrégés aient un service allégé en nombre d'heures par rapport aux capétiens et licenciés. La raison est-elle historique ou liée à un enseignement en prépa des agrégés ?

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 03 Sep 2011 8:44 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Le problème est soulevé à l'envers: en 1950, lors de la création du corps des certifiés, ils ont eu un service alourdi et un salaire moins important. Aujourd'hui, on voit cela comme un privilège des agrégés, alors qu'au départ ce n'était que la création d'un corps plus économique.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 03 Sep 2011 8:55 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 717
Citer :
Je me suis souvent demandé ce qui justifiait que les agrégés aient un service allégé en nombre d'heures par rapport aux capétiens et licenciés. La raison est-elle historique ou liée à un enseignement en prépa des agrégés ?
Cela date de 1950... Le fait que les agrégés soient majoritairement affectés en lycée, où la préparation des cours et la correction exigent plus de temps que dans les classes de collège, explique probablement ce « service allégé ».

Le sujet donne lieu à débat........ Il suffit de lire les commentaires postés ici : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/01/les-agreges-critiquent-le-debat-sur-le-statut-des-enseignants_1566476_3224.html
Et peut-être ici-même. ;)

_________________
« Le luxe [...] corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise ; [...] il ôte à l’État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l’opinion. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 08 Sep 2011 16:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Fév 2011 18:24
Message(s) : 1
Mon prof de philo justifiait cela par la responsabilité des agrégés à continuer la recherche et à publier...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 08 Sep 2011 17:04 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Il y a dans la fonction publique, avant le décret de 1950, le postulat que chaque corps de l'éducation nationale a son statut avec un temps de cours particulier selon le niveau de diplome et le concours (les deux). Ainsi les instituteurs ont un temps, les professeurs de lycée un autre et les professeurs d'université un plus petit compte tenu de leur obligation de recherche.
Aussi en 1950 on s'explique que le gouvernement de l'époque, lorsqu'il a fallu fixer le temps des certifiés, ait inventé une obligation différente.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 08 Sep 2011 17:14 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
André Sanphrapé a écrit :
Citer :
Je me suis souvent demandé ce qui justifiait que les agrégés aient un service allégé en nombre d'heures par rapport aux capétiens et licenciés. La raison est-elle historique ou liée à un enseignement en prépa des agrégés ?
Cela date de 1950... Le fait que les agrégés soient majoritairement affectés en lycée, où la préparation des cours et la correction exigent plus de temps que dans les classes de collège, explique probablement ce « service allégé ».

Le sujet donne lieu à débat........ Il suffit de lire les commentaires postés ici : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/01/les-agreges-critiquent-le-debat-sur-le-statut-des-enseignants_1566476_3224.html
Et peut-être ici-même. ;)

Non comme le disait Jean Claude le service des agrégés n'est pas allégé, c'est celui des certifiés qui est alourdi. Dans les lycées à sept niveau d'avant les années 50, c'était le statut normal des enseignants. Et même dans les années 50 et soixante les agrégés restaient majoritaires.
L'agrégation de grammaire était même spécialement faite pour enseigner le français dans les petites classes. Autre temps autres mœurs.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 08 Sep 2011 22:14 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 717
Alceste a écrit :
Non comme le disait Jean Claude le service des agrégés n'est pas allégé, c'est celui des certifiés qui est alourdi.
Oui, vous et Jean-Claude avez raison. Mea culpa. :oops:

Alceste a écrit :
Et même dans les années 50 et soixante les agrégés restaient majoritaires.
C'est inexact, comme le montre ce tableau extrait de L'enseignement en France 1800-1967 d'Antoine Prost :

Image

L'auteur ajoute : « Aujourd'hui [en 1967], un professeur sur 6 est agrégé ».

_________________
« Le luxe [...] corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise ; [...] il ôte à l’État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l’opinion. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 09 Sep 2011 8:15 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
La situation actuelle n'est pas satisfaisante. Pourquoi ne pas définir des fonctions correspondant au grade des agrégés, par exemple et recruter alors en fonction des besoins, ce qui permettrait de bonifier leur situation indiciaire qui stagne à cause justement de l'ambiguité fonctionnelle.
On appliquerait alors la règle générale de la fonction publique, un saut de grade entrainant de nouvelles fonctions, plus valorisantes et justifiant la différence de rémunération.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 11 Sep 2011 16:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Juin 2007 14:13
Message(s) : 21
Des fonctions spécifiques aux agrégés existent déjà :
- postes en CPGE
- postes de PRAG
Evidemment, les postes sont rares surtout les premiers... Il est donc difficile de donner satisfaction à tous les agrégés qui souhaitent (et souvent légitimement) quitter le lycée ou surtout le collège. Après, il y a aussi les postes dans l'encadrement (IA-IPR et personnel de direction de 1ère classe) mais ce n'est plus du tout les mêmes fonctions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 11 Sep 2011 16:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6156
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Des fonctions spécifiques aux agrégés existent déjà :
- postes en CPGE
- postes de PRAG

Sauf que ces mêmes postes profilés peuvent aussi être occupés par les certifiés. :wink:

Citer :
Après, il y a aussi les postes dans l'encadrement (IA-IPR et personnel de direction de 1ère classe) mais ce n'est plus du tout les mêmes fonctions.

Qui s'obtiennent grâce à un autre concours.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 11 Sep 2011 17:38 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2320
André Sanphrapé a écrit :
Alceste a écrit :
Non comme le disait Jean Claude le service des agrégés n'est pas allégé, c'est celui des certifiés qui est alourdi.
Oui, vous et Jean-Claude avez raison. Mea culpa. :oops:

Alceste a écrit :
Et même dans les années 50 et soixante les agrégés restaient majoritaires.
C'est inexact, comme le montre ce tableau extrait de L'enseignement en France 1800-1967 d'Antoine Prost :

Image

L'auteur ajoute : « Aujourd'hui [en 1967], un professeur sur 6 est agrégé ».


Disons que je parlais de mon vécu et pas de statistiques, j'avais oublié les lycées techniques ou les CEG.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 11 Sep 2011 19:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Duc de Raguse a écrit :
Citer :
Des fonctions spécifiques aux agrégés existent déjà :
- postes en CPGE
- postes de PRAG

Sauf que ces mêmes postes profilés peuvent aussi être occupés par les certifiés. :wink:


De fait, je ne pense pas qu'il y ait réellement de la place pour des certifiés en CPGE, car déjà aujourd'hui on s'aperçoit qu'il y a un sacré tri parmi les agrégés sur ces postes (externes, voire normaliens, avec une thèse si possible). Pour les PRAG, ce sont statutairement des agrégés (c'est ce que veut dire "PRAG"): il y a quelques certifiés affectés dans le supérieurs (ils s'appellent "PRCE", et non "PRAG"), mais surtout dans des matières à très forte demande (anglais surtout, voire lettres modernes). Mais pour être PRCE en histoire, il faut être sacrément pistonné.

Duc de Raguse a écrit :
Citer :
Après, il y a aussi les postes dans l'encadrement (IA-IPR et personnel de direction de 1ère classe) mais ce n'est plus du tout les mêmes fonctions.

Qui s'obtiennent grâce à un autre concours.


Effectivement, ce sont d'autres concours, mais ouverts uniquement aux agrégés. Les certifiés, eux, peuvent devenir IEN (mais pas IA-IPR), ou personnel de direction, mais en commençant 2e classe (les agrégés passent donc un concours grâce auquel ils débutent la carrière à un plus haut niveau).

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 11 Sep 2011 22:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6156
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
De fait, je ne pense pas qu'il y ait réellement de la place pour des certifiés en CPGE, car déjà aujourd'hui on s'aperçoit qu'il y a un sacré tri parmi les agrégés sur ces postes (externes, voire normaliens, avec une thèse si possible). Pour les PRAG, ce sont statutairement des agrégés (c'est ce que veut dire "PRAG"): il y a quelques certifiés affectés dans le supérieurs (ils s'appellent "PRCE", et non "PRAG"), mais surtout dans des matières à très forte demande (anglais surtout, voire lettres modernes). Mais pour être PRCE en histoire, il faut être sacrément pistonné.

Effectivement, entre la théorie et la pratique... :wink:
Statutairement, rien n'empêche les PRCE d'occuper ces postes et même s'ils sont une minorité, il y en a tout de même. De toute manière, il n'y a pas de chiffres à avancer, juste des connaissances ici ou là.
C'était le sens de mon intervention plus haut : même si en théorie ces postes sont plutôt réservés aux agrégés, il n'en demeure pas moins que des certifiés les occupent aussi.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 18:43 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Juin 2007 14:13
Message(s) : 21
Merci Jean-Claude pour ces saines précisions que vous m'épargnez !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 18:52 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6156
Localisation : Provinces illyriennes
Oui, enfin bon, en terme de "précisions", il aurait peut-être été nécessaire de les réaliser auparavant. Des lecteurs pourraient se méprendre.
Car, à lire votre premier message, on a vraiment l'impression que tous ces postes sont de factoréservés aux agrégés, ce qui n'est absolument pas le cas. Il s'agit là de pratiques et non pas d'une règle satutaire.
L'information doit être la plus complète et juste. :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB